Contenu

Le bureau des policières

Résumé
Le Bronx, 1958. Le bureau des policières peine à gagner en crédibilité au sein du NYPD, même lorsqu'il résout des affaires sur lesquelles les hommes se sont cassé les dents. Jeune recrue issue d'une famille d'immigrés italiens catholiques, Marie Carrara essaie de trouver sa place au sein de cet univers sursaturé de testostérone. Elle refuse de se complaire dans des tâches "de femme" et n'aspire qu'à une chose : devenir enquêtrice. Malgré son innocence et sa timidité naturelles, elle se découvre un don pour s'infiltrer dans les soubassements de la ville et tendre des pièges aux dealers de drogue et autres dépravés qui. ne voient en elle qu'une proie facile. Dans le même temps, elle doit s'effacer et se soumettre à la maison : son mari, policier lui aussi, est un pervers narcissique violent et un coureur de jupons invétéré. En dépit de la brutalité de son métier, du sexisme auquel elle doit faire face chaque jour et d'un mariage qui prend l'eau de toute part, Marie se promet pourtant de réussir au sein du NYPD et de devenir le modèle que mérite sa fille. Inspiré par le combat de Marie Cirile-Spagnuolo, une ancienne collègue de l'auteur, Le Bureau des policières est un polar terriblement juste sur les violences professionnelles et domestiques contre lesquelles les femmes, hier comme aujourd'hui, doivent se battre.
Lu par: Marc Levy
Genre littéraire: Policier/épouvante
Durée: 18h. 36min.
Édition: Arles (Bouches-du-Rhône), Actes Sud, 2022
Numéro du livre: 74566
ISBN: 9782330166298
Collection(s): Actes noirs,

Documents similaires

Lu par:Myriam Dibot
Durée:6h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69963
Résumé: Admise à l'hôpital de Souleymaneh, dans le Kurdistan irakien, Fatimah préfère taire les circonstances qui l'ont vu brûler vive. Accident domestique ? Chacun au village, à commencer par son mari et sa famille, feint de le croire... Sur l'horreur, sur les blessures, le silence s'est abattu. Jusqu'à ce que Fatimah, poussée par l'inextinguible désir de vivre, recouvre la parole, les mots pour raconter son histoire, et retrouve, enfin, sa dignité de femme...
Durée:10h. 8min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65629
Résumé: La puissance invaincue des femmes qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée - devenue, et restée depuis, un objet d'horreur. Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s'est développé alors tant à l'égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.
Durée:7h. 21min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:69346
Résumé: « Les violences patriarcales sont le produit d’un système de croyances dans lequel les hommes doivent dominer. La masculinité est partout liée au pouvoir et au contrôle ; les garçons l’apprennent dans leurs familles, par les médias, leurs copains, les jeux, le sport. Et tout en apprenant qu’il faut être fort et puissant, ils apprennent aussi que ce qui est féminin vaut moins que ce qui est masculin. » « On ne naît pas homme, on le devient. » C’est en partant de ce postulat que Valérie Rey-Robert analyse la construction du genre. Selon elle, le principal problème des violences faites aux femmes est la virilité. Elle nous invite à nous questionner sur la socialisation des garçons et des filles, sur la masculinité et sa violence inhérente, sur nos stéréotypes de genre. Il appartient de déviriliser nos sociétés, pour que les hommes cessent de tuer leurs compagnes et leurs enfants, qu’ils cessent de se tuer entre eux, qu’ils cessent de s’automutiler. Ceci ne pourra passer que par un grand travail de prise de conscience et d’éducation. Une problématique qui nous engage toutes et tous.
Durée:15h. 32min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75416
Résumé: En France, une femme est assassinée par son compagnon ou ex-compagnon tous les deux jours et demi, soit en moyenne 125 femmes par an. Qui sont-elles ? Quelle est leur histoire ? Comment en sont-elles arrivées là ? Pour une fois, les victimes ont un visage. 125 personnalités de la littérature, des mondes politiques et artistiques, prennent la plume pour raconter ces vies détruites et ce que les chiffres ne disent pas. À travers l’analyse de son parcours de femme touchée par la violence et ses entretiens avec des policiers, psychiatres, avocats, associations, philosophes…, Sarah Barukh cherche à comprendre l’emprise, les schémas communs aux féminicides et le rôle de la société dans ces assassinats.
Durée:6h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72876
Résumé: Après avoir supporté les journées à rallonge, le salaire de misère et les humiliations pour réaliser son rêve, Joséphine Ikeda, fille de restaurateurs japonais exilés en Bretagne, est devenue cheffe de partie poisson dans un restaurant étoilé de Paris, une spécialité largement masculine. Un jour, à la fin d'un dîner, son chef la renvoie, provoquant chez elle une perte partielle de l'audition
Lu par:Noëlle Gahon
Durée:2h. 1min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:72474
Résumé: 24 nouvelles dans un format court, percutant et incisif, par 24 autrices contemporaines. Chaque nouvelle s'inspire d'un moment marquant et emblématique, tiré d'un fait divers récent et ayant pour protagoniste des femmes anonymes. Actes de résistance, moments héroïques ou incidents banals, violence et joie... 24 manières d'évoquer le quotidien des femmes à travers le prisme d'histoires vécues. Des témoignages forts, qui appellent à l'insoumission et à la liberté.
Durée:6h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66857
Résumé: Le nouveau roman d’Edna O’Brien laisse pantois. S’inspirant de l’histoire des lycéennes enlevées par Boko Haram en 2014, l’auteure irlandaise se glisse dans la peau d’une adolescente nigériane. Girl bouleverse par son rythme et sa fureur à dire, à son extrême, le destin des femmes bafouées. Dans son obstination à s’en sortir et son inaltérable foi en la vie face à l’horreur, l’héroïne de ce roman magistral s’inscrit dans la lignée des figures féminines nourries par l’expérience de la jeune Edna O’Brien, mise au ban de son pays pour délit de liberté alors qu’elle avait à peine trente ans.
Durée:24h. 34min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32555
Résumé: Réflexion sur la violence faite aux femmes, sur l'identité malheureuse, le racisme et l'incommunicabilité sociale, ce roman noir, étouffant dégage une violence animale et rédemptrice : chacun s'y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la pitié, garder l'illusion de la pureté.
Durée:4h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70415
Résumé: Cour d'Assises de Rennes, juin 2020, fin des débats (auxquels le lecteur n'a pas assisté) : le président invite les jurés à se retirer pour rejoindre la salle des délibérations. Ils tiennent entre leurs mains le sort d'une femme, Mathilde Collignon. Qu'a-t-elle fait ? Doit-on se fier à ce que nous apprennent les délibérations à huit-clos, ou à ce que révèle le journal que rédige la prévenue qui attend le prononcé du jugement ? Accusée de s'être vengée de manière barbare de deux hommes ayant abusé d'elle dans des circonstances très particulières, Mathilde Collignon ne clame pas son innocence, mais réclame justice. Son acte a été commenté dans le monde entier et son procès est au coeur de toutes les polémiques et de toutes les passions. Trois magistrats et six jurés populaires sont appelés à trancher. Doivent-ils faire preuve de clémence ou de sévérité ? Vont-ils privilégier la punition, au nom des principes, ou le pardon, au nom de l'humanité ? Avoir été victime justifie-t-il de devenir bourreau ? Nous plongeons en apnée dans cette salle des délibérations d'un jury de cour d'assises. Neuf hommes et femmes en colère qui projettent sciemment ou inconsciemment sur l'écran de cette affaire le film intérieur de leur propre existence...
Durée:13h. 1min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:68331
Résumé: Fin des années 1990, dans l'est sauvage de la Slovaquie. Veronika, 17 ans, est enlevée par deux hommes alors qu'elle fait du stop. Après l'avoir violée, les deux malfrats prévoient de la vendre à un bordel au Kosovo. Mais lors du transfert, la jeune fille s'échappe, puis porte plainte auprès de la police locale. C'est alors que les choses se compliquent : les kidnappeurs semblent bénéficier de protections haut placées, et l'enquête piétine... Aidée de Pavol Schlesinger, le journaliste qui raconte son histoire, Veronika tente d'échapper aux trois plus grands groupes criminels de l'époque : la police, la justice et les services secrets. Réfugiée dans un hôtel désert à la frontière ukrainienne, elle fait la connaissance du mystérieux Igor, qui l'initie à la fabrication des bombes. Car si elle ne peut obtenir justice, Veronika refuse de laisser impunis ses tortionnaires. Et la vengeance est un plat qui se mange froid...
Lu par:Eric Jouen
Durée:9h. 12min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:69577
Résumé: Mars 2019. Qui a intérêt à voir Caroline Malandain disparaître ? Battue, violée et laissée pour morte, ce sont les derniers mots de son agresseur qui lui donnent la force de rester en vie. « Le contrat est rempli », telle est la terrible réalité qu’elle découvre en entendant cette phrase. On souhaite l’éliminer, mais qui, et pourquoi ? Cette femme, agent d’entretien pour la société de ménage HNA, mène une vie des plus banales et ne représente une menace pour personne… Bien loin d’imaginer les dessous de ce torrent de violence, Caroline s’apprête à découvrir une vérité bien pire que celle à laquelle elle pourrait s’attendre. Un thriller haletant, une histoire totalement inédite qui sort des sentiers battus de l’auteur, spécialiste des thrillers technologiques.
Durée:56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70628
Résumé: Un matin, le petit bois au fond de la cour de l’école s’est transformé en champ de fouilles… On y a retrouvé une défense de mammouth arrivée tout droit de la préhistoire ! À ce qu’il paraît, c’était une époque dangereuse. Les femmes gardaient les bébés dans la grotte pendant que les hommes partaient à la chasse. C’est vrai, ça ? Certains élèves de monsieur Vanderelst en doutent… Et toi ?