Contenu

Prix littéraires 2023-2024

Prix du livre de la Ville de Lausanne 2024

Voir les finalistes et d'autres détails

Ce prix, doté de 20'000 francs, honore un ouvrage récent, inscrit dans une sélection élaborée par les professionnels des Bibliothèques et Archives de la Ville de Lausanne sous la conduite de la déléguée à la politique du livre et de la lecture. Les 5 titres / auteurs choisis pour la cuvée 2023-2024 sont :

  • Isabelle Aeschlimann, Les secrets de nos cœurs silencieux
  • Etienne Barilier, Noor,
  • Kyra Dupont Troubetzkoy, Le piège de papier
  • Rinny Gremaud, Generator
  • Jean-François Haas, La Folie du pélican

Candidats

Durée: 8h. 32min.
Genre littéraire: Roman historique/biographique
Numéro du livre: 74394
Résumé: Rien ne prédisposait Noor Inayat Khan (1914-1944), délicate fille d’un soufi poète et musicien, et d’ascendance princière, à devenir opératrice radio clandestine à Paris, en 1943, pour le service secret britannique mis sur pied par Churchill afin de combattre les nazis en pays occupé. Accepter une telle tâche signifiait, presque toujours, courir à la mort. Pourquoi Noor l’a-t-elle acceptée, comment s’en est-elle acquittée ? Beaucoup redoutaient qu’elle ne soit trop fragile, trop peu fiable. Elle n’a pas confirmé ces craintes, pas même quand le démantèlement de son réseau la priva de ses camarades et décupla ses responsabilités. Elle fut cependant capturée, à la suite d’une trahison. Prisonnière, elle fit preuve d’un grand courage, notamment lors de deux audacieuses tentatives d’évasion. Ce récit serre au plus près la réalité historique, se fondant même parfois sur des documents que les biographes de Noor Inayat Kahn ont ignorés.
Durée: 3h. 51min.
Genre littéraire: Roman historique/biographique
Numéro du livre: 74475
Résumé: Installée en Suisse depuis son plus jeune âge, elle ne s’était jamais préoccupée de son père biologique, un ingénieur britannique avec qui sa mère avait eu une liaison alors qu’elle-même travaillait sur le chantier du réacteur. Mais la dépêche marquant la fin d’un cycle, celui de l’utopie nucléaire, ébranle la narratrice au point qu’elle décide d’en savoir plus sur son géniteur. La voici à Holyhead, au pays de Galles, où il a vu le jour. La chance lui fait obtenir une adresse dans le Michigan. La lettre qu’elle écrit restant sans réponse, elle s’autorise à inventer une vie à cet homme qu’elle ne connaît pas et qui ne l’a jamais reconnue. Les quelques jalons dont elle dispose déterminent les étapes de sa recherche : elle se retrouve à visiter les centrales où a travaillé l’ingénieur mécanicien reconverti dans le nucléaire, sur l’île d’Anglesey d’abord, puis à Taïwan et enfin, après la parenthèse coréenne, à Monroe, au bord du lac Érié. Partie sur les traces d’un père, Rinny Gremaud va trouver des centrales atomiques. Sans se départir de la distance et de l’ironie qui font le sel de ce livre, mais aussi sa grande pudeur, elle va magnifiquement entrelacer enquête journalistique et quête intime, faisant de ce generator un personnage de papier qui s’enrichit du silence de son modèle
Durée: 6h. 39min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 74491
Résumé: Elles ont presque vingt ans quand elles se retrouvent sur les bancs de l’Université et se découvrent de troublants points communs. La méfiance initiale fait vite place à une complicité sans faille. Les deux jeunes femmes noueront une amitié amoureuse, vivant un véritable Éden, inventant leur monde, le modelant au gré de leurs imaginations fécondes, se cachant derrière des identités fictives, aiguisant sans le savoir leurs ruses d’écrivaines. Ce qu’elles deviendront. Autrices, mais aussi rivales. Un roman ardent à la trame tendue qui explore le milieu courtisé du monde des lettres et des prix littéraires, et aborde avec talent l’imposture en écriture. L’histoire, surtout, d’une amitié exclusive et excessive, qui poussée par la société devient une véritable rivalité entre les deux protagonistes et qui dénonce les biais du monde littéraire toujours plus cruel, surtout lorsqu’on est une femme.
Durée: 7h. 40min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 74788
Résumé: La nuit du 8 au 9 juillet 1998, une famille rentre chez elle après une journée passée ensemble; elle se trouve face à un homme armé qui tue la mère, Lucie, le fils aîné, Maxime, et blesse le père, Simon, et le fils cadet, David. L’enquête aboutit, une année plus tard, à l’arrestation du meurtrier, et à celle de l’instiguateur des meurtres, qui est David, le fils cadet. À partir de là, le roman devient l’histoire d’un homme qui aimait son fils et continue de l’aimer. Il essaie d’entrer en contact avec lui, lui dit qu’il l’aime jusque devant ceux qui le jugent, commence à attendre après sa condamnation le moment où ils se rencontreront, moment que David n’ose ou ne veut pas affronter.
Lu par: Marianne Pernet
Durée: 11h. 25min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 74797
Résumé: Elise se sent à l'étroit dans son petit village. Alors que son meilleur ami lui propose de partir avec lui, un événement brutal va les séparer. Vingt-six ans plus tard, Christa, superbe femme malentendante que la vie n'épargne pas, se bat pour s'intégrer dans notre société en manque de tolérance. Sa petite soeur Julie, adolescente tourmentée, découvre un secret de famille qui va briser ses repères.


Prix du polar romand 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Le Prix du polar romand récompense chaque année l’auteur-e d’un roman appartenant au genre polar (roman à suspense, roman noir, thriller, polar historique), représentatifs de la diversité de la scène de la littérature noire de Suisse romande. Les 3 finalistes seront connus en mai, et le livre vainqueur sera annoncé le 2 juin. 

Voici les 10 candidats sélectionnés pour 2023. Ils seront tous enregistrés à la BSR : 

  • Daniel Bernard, Une disparition 
  • Bernard Chappuis, Hier, vous tuerez le trompettiste
  • Noémie Charmoy, Le dernier souffle du Laret
  • Laurent Eltschinger, Mets de l’eau dans ton vin
  • François Félix, Débandade de l’ange gardien
  • Nicolas Feuz, Les larmes du lagon
  • Olivia Gerig, Witchhunt
  • Marie-Josée Imsand, Deuils blancs
  • Marc Voltenauer, Cendres ardentes
  • Cyril Nghiem, L’ombre d’un doute

Vainqueur

Durée: 7h. 6min.
Genre littéraire: Policier/épouvante
Numéro du livre: 73693
Résumé: Chaque année au Japon, ils sont des milliers à s’évaporer sans laisser d’adresse. Le cas de Natsumi est l’une de ces disparitions et, lorsqu’Akira est chargé de l’enquête, il est loin de se douter que cela le conduira au-delà de tout de tout ce qu’il avait pu imaginer. Qui est cette mystérieuse femme qui a toujours souhaité conduire un Shinkansen, ces trains japonais à grande vitesse, et qui s’est évanouie dans la nature juste après avoir terminé la formation pour le travail de ses rêves? Quel est le rôle de son compagnon Tatsuya venu déclarer l’affaire au policier? Une enquête haletante et poétique au Pays du Soleil levant qui embarquera Akira sur les rails d’une histoire palpitante et dans laquelle une mort violente par arme à feu, très rare au Japon, pourrait bien venir rompre ou perpétuer le silence de l’oubli.


Prix Chronos 2024

Voir les finalistes et d'autres détails

Le Prix Chronos, créé par ProSenectute,  est destiné aux jeunes, âgés de 10 à 12 ans, ainsi qu'aux seniors. Découvrez les quatre livres en lice, inscrivez-vous et votez pour votre roman préféré!  Les 4 titres / auteurs choisis pour l'édition 2024 sont : 

  • L’île aux têtards

  • J’ai enlevé mamie

  • La fabuleuse boutique du temps

  • Nonna Gnocchi 

Candidats

Durée: 2h.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 74757
Résumé: La grand-mère de Lou vit depuis plusieurs années dans une maison de retraite à cause de ses problèmes de mémoire. Malgré ses visites régulières, Lou ne connaît pas très bien sa mamie. Quand celle-cl se met à évoquer un départ de la résidence, Lou décide de la prendre au mot. Elle fait évader sa grand-mère, qui n'a qu'une idée en tète : retrouver son Albert, ce grand-père dont personne n'a jamais parlé à Lou...
Lu par: Fanny Padoan
Durée: 16min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 74499
Résumé: C'est peut-être le dernier été qu'il passe avec Moune, sa belle-grand-mère, alors que sa mère et son beau-père se séparent. Personne ne le lui a dit, mais il a bien compris. La voix claire et poétique d'un enfant qui raconte avec délicatesse l'amour familial, qui dépasse bien largement les liens de sang.
Durée: 1h. 35min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 74760
Résumé: Monsieur Benoît dispose d'une chose que beaucoup de gens aimeraient avoir : il a du temps. Et il voudrait bien en offrir à ceux qui en ont besoin. Mais comment faire ? Une boutique abandonnée, un canapé de toutes les couleurs, et c'est la naissance de "Au temps pour moi" . C'est un lieu où lire, faire ses devoirs, créer une pièce de théâtre, confier ses problèmes ou même... ne rien faire. Un lieu dont la renommée ne tarde pas à traverser la petite ville grise qui va alors voir son quotidien prendre des couleurs.
Durée: 1h. 13min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 74756
Résumé: Confiance est un râleur, un râleur de haut niveau ! Quasiment hors catégorie. Quand sa mère lui annonce qu'il va devoir passer les vacances d'été avec sa grand-mère, c'est déjà un coup dur. Mais se retrouver coincé entre sa grand-mère et son nouvel amoureux dans un petit village perdu au fin fond de l'Italie, alors là, c'est carrément l'enfer sur terre ! La pasta et la dolce vita viendront-elles à bout de son incroyable mauvaise foi ?


Prix Goncourt 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Le Prix Goncourt est décerné chaque année au début du mois de novembre. Le montant de son prix est de 10 euros. Mais il est évident qu'il est d'un tout autre rapport financier, un tirage très important étant assuré au livre couronné par le Goncourt. 

Cette année, c'est Jean-Baptiste Andréa qui rafle la mise, avec Veiller sur elle, déjà gagnant du Prix Fnac

Le vainqueur

Durée: 12h. 50min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 74800
Résumé: Au grand jeu du destin, Mimo a tiré les mauvaises cartes. Né pauvre, il est confié en apprentissage à un sculpteur de pierre sans envergure. Mais il a du génie entre les mains. Toutes les fées ou presque se sont penchées sur Viola Orsini. Héritière d'une famille prestigieuse, elle a passé son enfance à l'ombre d'un palais génois. Mais elle a trop d'ambition pour se résigner à la place qu'on lui assigne. Ces deux-là n'auraient jamais dû se rencontrer. Au premier regard, ils se reconnaissent et se jurent de ne jamais se quitter. Viola et Mimo ne peuvent ni vivre ensemble, ni rester longtemps loin de l'autre. Liés par une attraction indéfectible, ils traversent des années de fureur quand l'Italie bascule dans le fascisme. Mimo prend sa revanche sur le sort, mais à quoi bon la gloire s'il doit perdre Viola ? Un roman plein de fougue et d'éclats, habité par la grâce et la beauté. [Prix Goncourt 2023]


Prix Renaudot 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Le prix Théophraste Renaudot fut créé en 1926 par dix critiques littéraires attendant la délibération du Goncourt (qui, lui, date de 1903). Deux livres sont désignés au cas où le lauréat du Renaudot aurait déjà le Goncourt. On a coutume de dire que le Prix Renaudot répare les éventuelles injustices du Prix Goncourt. Il n'est doté d'aucun montant.

Cette année, c'est Ann Scott la lauréate pour Les insolents.

Le vainqueur

Lu par: Clélia Strambo
Durée: 5h. 11min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 75072
Résumé: Alex, Margot et Jacques sont inséparables. Pourtant, Alex, compositrice de musique de films, a décidé de quitter Paris. À quarante-cinq ans, installée au milieu de nulle part, elle va devoir se réinventer. Qu’importe, elle réalise enfin son rêve de vivre ailleurs et seule. Après La Grâce et les Ténèbres, Ann Scott livre un roman très intime. Son écriture précise et ses personnages d’une étonnante acuité nous entraînent dans une subtile réflexion sur nos rêves déçus, la solitude et l’absurdité de notre société contemporaine. [Prix Renaudot 2023]


Prix Femina 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Le prix Femina est un prix littéraire français, créé en 1904 par vingt-deux collaboratrices du magazine La Vie heureuse, afin de constituer une contre-proposition au prix Goncourt qui consacrait de facto des hommes. Le prix est attribué chaque année par un jury exclusivement féminin le premier mercredi de novembre à l'hôtel de Crillon, Paris. Il récompense chaque année une œuvre de langue française écrite en prose ou en poésie.

Cette année, le prix revient à Neige Sinno pour le poignant Triste tigre. Quant au Femina étranger, la romancière amérindienne Louise Erdrich l'obtient pour son roman La sentence.

Le vainqueur

Durée: 6h. 46min.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Numéro du livre: 75055
Résumé: Entre 7 et 14 ans, la petite Neige est violée régulièrement par son beau-père. La famille recomposée vit dans les Alpes, dans les années 90, et mène une vie de bohème un peu marginale. En 2000, Neige et sa mère portent plainte et l’homme est condamné, au terme d’un procès, à neuf ans de réclusion. Des années plus tard, Neige Sinno livre un récit déchirant sur ce qui lui est arrivé. Sans pathos, sans plainte. Elle tente de dégoupiller littéralement ce qu’elle appelle sa « petite bombe ». Il ne s’agit pas seulement de l’histoire glaçante que le texte raconte, son histoire, une enfant soumise à des viols systématiques par un adulte qui aurait dû la protéger. Il s’agit aussi de la manière dont fonctionne ce texte, qui nous entraîne dans une réflexion sensible, intelligente, et d’une sincérité tranchante. Ce livre est un récit confession qui porte autant sur les faits et leur impossible explication que sur la possibilité de les dire, de les entendre. C’est une exploration autant sur le pouvoir que sur l’impuissance de la littérature. Pour se raconter, la narratrice doit interroger d’autres textes, d’autres histoires. Elle nous entraîne dans une relecture radicale de Lolita de Nabokov, ou de Virginia Woolf, et de nombreux autres textes sur l’inceste et le viol (Toni Morrison, Christine Angot, Virginie Despentes). Comment raconter le « monstre », « ce qui se passe dans la tête du bourreau », ne pas se contenter du point de vue de la victime ? Jusqu’à reprendre la question que le poète William Blake adressait au Tigre : « Comment Celui qui créa l’Agneau a-t-il pu te créer ? » [Prix Femina 2023]
Durée: 15h. 20min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 75049
Résumé: Après avoir bénéficié d’une libération conditionnelle, Tookie, une quadragénaire d’origine amérindienne, est embauchée par une petite librairie de Minneapolis. Lectrice passionnée, elle s’épanouit dans ce travail. Jusqu’à ce que l’esprit de Flora, une fidèle cliente récemment décédée, ne vienne hanter les rayonnages, mettant Tookie face à ses propres démons, dans une ville bientôt à feu et à sang après la mort de George Floyd, alors qu’une pandémie a mis le monde à l’arrêt...


Prix Médicis 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Le prix Médicis fut fondé par Gala Barbisan et Jean-Pierre Giraudoux le 1er avril 1958 afin de couronner un roman, un récit, un recueil de nouvelles dont l'auteur débute ou n'a pas encore une notoriété correspondant à son talent. [Source : Wikipédia]

En 2023, le lauréat est le canadien Kevin Lambert pour Que notre joie demeure. Il avait déjà obtenu le prix Décembre pour le même roman. Le Médicis étranger revient à l'autrice coréenne Han Kang pour le puissant Impossibles adieux. Et dans la catégorie "Essai", c'est Laure Murat qui est distinguée pour son livre Proust, roman familial.

Les vainqueurs

Durée: 9h. 57min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 75033
Résumé: Architecte millionnaire partie de rien, Céline Wachowski a sa série sur Netflix et des contrats dans le monde entier. Egérie de la modernité, elle est convaincue d'apporter de la beauté au monde. Mais voilà, son projet le plus ambitieux est stoppé net par une polémique : accusée de favoriser la gentrification, elle voit condamnées sa stratégie et ses méthodes de travail. En quelques jours, elle est renvoyée de sa propre entreprise, et amorce une traversée du désert qui l'amène à une méditation sur la culpabilité. Quand l'élite perd pied, quel récit conçoit-elle pour justifier ses privilèges et asseoir sa place dans un monde dont elle a elle-même établi les règles ? "Il faut rester attentifs aux rayons noirs qui parviennent du fond des âges et continuent d'obscurcir notre monde trop blanc, trop clair, Céline sait défendre la nécessité de l'opacité, c'est un réflexe naturel, presque vital chez elle". [Prix Médicis et Décembre 2023]
Durée: 7h. 43min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 75387
Résumé: Comme un long songe d’hiver, ce nouveau roman de Han Kang nous fait voyager entre la Corée du Sud contemporaine et sa douloureuse histoire. Un matin de décembre, Gyeongha reçoit un message de son amie Inseon. Celle-ci lui annonce qu’elle est hospitalisée à Séoul et lui demande de la rejoindre sans attendre. Un hymne à l’amitié, un éloge à l’imaginaire, et surtout un puissant réquisitoire contre l’oubli. [Prix Médicis étranger 2023]
Durée: 4h. 53min.
Genre littéraire: Roman historique/biographique
Numéro du livre: 75071
Résumé: Toute mon adolescence, j'ai entendu parler des personnages d'À la recherche du temps perdu, persuadée qu'ils étaient des cousins que je n'avais pas encore rencontrés. À la maison, les répliques de Charlus, les vacheries de la duchesse de Guermantes se confondaient avec les bons mots entendus à table, sans solution de continuité entre fiction et réalité. Car le monde révolu où j'ai grandi était encore celui de Proust, qui avait connu mes arrière-grands-parents, dont les noms figurent dans son roman. J'ai fini, vers l'âge de vingt ans, par lire la Recherche. Et là, ma vie a changé. Proust savait mieux que moi ce que je traversais. il me montrait à quel point l'aristocratie est un univers de formes vides. Avant même ma rupture avec ma propre famille, il m'offrait une méditation sur l'exil intérieur vécu par celles et ceux qui s'écartent des normes sociales et sexuelles. Proust ne m'a pas seulement décillée sur mon milieu d'origine. Il m'a constituée comme sujet, lectrice active de ma propre vie, en me révélant le pouvoir d'émancipation de la littérature, qui est aussi un pouvoir de consolation et de réconciliation avec le Temps.


Grand prix de l'Académie Française 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Créé en 1914, le grand prix du roman est décerné par un jury composé de douze membres de l'Académie française. Il est decerné chaque année au mois d'octobre afin de récompenser « l’auteur du roman que l’Académie a jugé le meilleur de l’année ».  Il ouvre traditionnellement la saison des prix littéraires français. Considéré comme l'un des prix plus prestigieux décernés par l'institution, il est doté d'un montant de 7 500 euros.

Cette année, la lauréate est Dominique Barbéris pour Une façon d'aimer.

Le vainqueur

Lu par: Sylvie Garazi
Durée: 4h. 33min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 75103
Résumé: "Il n'était pas très grand ; des cheveux bruns, peignés en arrière et crantés, le front haut, une chemisette avec des pattes sur l'épaule. Il sourit en fumant. Puis tendit la main à Madeleine : Vous dansez ? Elle s'excusa : Non, je danse très peu, je ne danse pas bien. Mais il insista et il la tira vers la piste". Quand Madeleine, beauté discrète et mélancolique des années cinquante, quitte sa Bretagne natale pour suivre son mari au Cameroun, elle se trouve plongée dans un monde étranger, violent et magnifique. A Douala, lors d'un bal à la Délégation, elle s'éprend d'Yves Prigent, mi-administrateur, mi-aventurier. Mais la décolonisation est en marche et annonce la fin de partie... Tendu entre la province d'après-guerre et une Afrique rêvée, Une façon d'aimer évoque la force de nos désirs secrets et la grâce de certaines rencontres. Par petites touches d'une infinie délicatesse, c'est toute l'épaisseur d'une vie de femme qui se dévoile.


Prix de Flore 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Le Prix de Flore fut fondé en mai 1994, autour d’une des tables du Flore, dans le but de couronner un auteur au talent « prometteur ». Les critères de sélection sont l’originalité, la modernité, la jeunesse. Le Jury est présidé par Frédéric Beigebeder. 

Le Prix de Flore 2023 a été décerné à Maria Pourchet pour son roman Western.

Le vainqueur

Lu par: Michel Zendali
Durée: 5h. 4min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 75115
Résumé: Aurore est mère célibataire à Paris. Elle enchaîne les rendez-vous - avec la directrice d'école, avec ses supérieurs hiérarchiques bien connectés, avec un amant pendant la pause. Pour l'instant, elle fonctionne, mais le western lui tend les bras. Quand elle s'effondre, elle part se réfugier avec son fils sur un causse du Sud-Ouest, dans la maison maternelle vide. Alexis Zagner, lui, est "la gueule du siècle" . Acteur reconnu, il va sublimer une nouvelle mise en scène de Dom Juan. Il sent que l'époque change et que son désir dévastateur pour Chloé, très jeune aspirante comédienne, n'est pas passé inaperçu. Son instinct le pousse à fuir. Disparaissant brusquement, c'est aussi vers l'Ouest qu'il se dirige. Tandis que se lève la tempête médiatique, le face-à-face commence entre Aurore et Alexis - sans qu'on sache qui sera l'Indien, et qui le hors-la-loi. Dans ce roman galopant porté par une écriture éblouissante, Maria Pourchet livre, avec un sens de l'humour à la mesure de son sens du tragique, une profonde réflexion sur notre époque, sa violence, sa vulnérabilité, son langage amoureux - et notre inextinguible soif de liberté. [Prix de Flore 2023]


Prix interallié 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Le prix Interallié 2023 a été octroyé à Gaspard Koenig pour son roman Humus.

 

Le vainqueur

Durée: 10h. 32min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 75011
Résumé: Deux étudiants en agronomie, angoissés comme toute leur génération par la crise écologique, refusent le défaitisme et se mettent en tête de changer le monde. Kevin, fils d'ouvriers agricoles, lance une start-up de vermicompostage et endosse l'uniforme du parfait transfuge sur la scène du capitalisme vert. Arthur, enfant de la bourgeoisie, tente de régénérer le champ familial ruiné par les pesticides mais se heurte à la réalité de la vie rurale. Au fil de leur apprentissage, les deux amis mettent leurs idéaux à rude épreuve. Du bocage normand à la Silicon Valley, des cellules anarchistes aux salons ministériels, Gaspard Koenig raconte les paradoxes de notre temps - mobilité sociale et mépris de classe, promesse de progrès et insurrection écologique, amour impossible et désespoir héroïque... Une histoire de terre et d'hommes, dans la grande veine de la littérature réaliste.


Prix Décembre 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Le prix Décembre, anciennement prix Novembre, est un prix littéraire français créé en 1989 par Michel Dennery. Il se veut une sorte d'anti-Goncourt.

Page wikipédia du Prix Décembre

En 2023, le prix revient au canadien Kevin Lambert pour Que notre joie demeure

Le vainqueur

Durée: 9h. 57min.
Genre littéraire: Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre: 75033
Résumé: Architecte millionnaire partie de rien, Céline Wachowski a sa série sur Netflix et des contrats dans le monde entier. Egérie de la modernité, elle est convaincue d'apporter de la beauté au monde. Mais voilà, son projet le plus ambitieux est stoppé net par une polémique : accusée de favoriser la gentrification, elle voit condamnées sa stratégie et ses méthodes de travail. En quelques jours, elle est renvoyée de sa propre entreprise, et amorce une traversée du désert qui l'amène à une méditation sur la culpabilité. Quand l'élite perd pied, quel récit conçoit-elle pour justifier ses privilèges et asseoir sa place dans un monde dont elle a elle-même établi les règles ? "Il faut rester attentifs aux rayons noirs qui parviennent du fond des âges et continuent d'obscurcir notre monde trop blanc, trop clair, Céline sait défendre la nécessité de l'opacité, c'est un réflexe naturel, presque vital chez elle". [Prix Médicis et Décembre 2023]


Prix littéraire du Monde 2023

Voir les finalistes et d'autres détails

Le Prix est décerné chaque année, depuis 2013, par le quotidien français Le Monde, au début du mois de septembre, à un roman paru à la rentrée littéraire. Le jury est composé de journalistes littéraires du Monde des livres, culturels ou d'autres rédactions et présidé par le directeur du journal.

Cette année la lauréate fut Neige Sinno, pour Triste Tigre publié chez POL

[Sources : "le Monde des livres", Wikipédia, journaux divers]

Vainqueur

Durée: 6h. 46min.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Numéro du livre: 75055
Résumé: Entre 7 et 14 ans, la petite Neige est violée régulièrement par son beau-père. La famille recomposée vit dans les Alpes, dans les années 90, et mène une vie de bohème un peu marginale. En 2000, Neige et sa mère portent plainte et l’homme est condamné, au terme d’un procès, à neuf ans de réclusion. Des années plus tard, Neige Sinno livre un récit déchirant sur ce qui lui est arrivé. Sans pathos, sans plainte. Elle tente de dégoupiller littéralement ce qu’elle appelle sa « petite bombe ». Il ne s’agit pas seulement de l’histoire glaçante que le texte raconte, son histoire, une enfant soumise à des viols systématiques par un adulte qui aurait dû la protéger. Il s’agit aussi de la manière dont fonctionne ce texte, qui nous entraîne dans une réflexion sensible, intelligente, et d’une sincérité tranchante. Ce livre est un récit confession qui porte autant sur les faits et leur impossible explication que sur la possibilité de les dire, de les entendre. C’est une exploration autant sur le pouvoir que sur l’impuissance de la littérature. Pour se raconter, la narratrice doit interroger d’autres textes, d’autres histoires. Elle nous entraîne dans une relecture radicale de Lolita de Nabokov, ou de Virginia Woolf, et de nombreux autres textes sur l’inceste et le viol (Toni Morrison, Christine Angot, Virginie Despentes). Comment raconter le « monstre », « ce qui se passe dans la tête du bourreau », ne pas se contenter du point de vue de la victime ? Jusqu’à reprendre la question que le poète William Blake adressait au Tigre : « Comment Celui qui créa l’Agneau a-t-il pu te créer ? » [Prix Femina 2023]