Contenu

Le Gang des rêves

Résumé
Réflexion sur la violence faite aux femmes, sur l'identité malheureuse, le racisme et l'incommunicabilité sociale, ce roman noir, étouffant dégage une violence animale et rédemptrice : chacun s'y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la pitié, garder l'illusion de la pureté.
Durée: 24h. 34min.
Édition: Genève, Slatkine & Cie, 2016
Numéro du livre: 32555
ISBN: 9782889440061

Documents similaires

Durée:25h. 24min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71192
Résumé: Un orphelin qui veut changer le monde avec son appareil-photo. Une artiste de cirque passionnée de politique. Une comtesse aux aspirations républicaines. Trois personnes que le destin conduit à Rome en 1870, cœur battant de l'Italie. Leurs chemins se croisent au milieu de cette ville prometteuse, et leurs rêves apparaissent comme un lien magique. Mais Rome l'éblouissante, l'insaisissable, présente des défis inattendus à ses nouveaux admirateurs. Jusqu'au jour où un événement dramatique secoue la Ville éternelle.
Durée:24h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66318
Résumé: 1913, trois jeunes gens embarquent pour l’Argentine. La rebelle Rosetta fuit son village italien. A la mort de ses parents, harcelée, elle n’a eu d’autre choix que d’abandonner sa ferme. Rocco, fier et fougueux jeune homme, laisse derrière lui sa Sicile natale. Il refuse de se soumettre à la Mafia locale. Raechel, petite juive russe, a vu sa famille décimée dans un pogrom. Elle n’emporte avec elle que le souvenir de son père. Le nouveau monde les réunira.
Durée:23h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36856
Résumé: Le jeune prince Marcus est encore un enfant lorsqu'il assiste impuissant au massacre de toute sa famille. Seul rescapé de cette boucherie ennemi héréditaire de la famille de Marcus qui va s'asseoir sur le trône, Marcus ne doit son salut qu'à la jeune Héloïse, fille d'Agnès, la lavandière du village qui l'accueillera sous son toit pour l'élever comme s'il était son fils. Luca di Fulvio retrace l'ascension paradoxale d'un petit prince qui va devoir apprendre dans la douleur comment devenir un homme.
Durée:27h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34760
Résumé: Après l’Amérique des années 20, c’est cette fois-ci la Venise de la Renaissance que l’auteur va choisir comme cadre et comme ancrage de son récit ; un récit à couper le souffle qui reprend certains motifs déjà présents dans le Gang des rêves. Des jeunes gens qui feront tout pour réaliser leurs rêves les plus fous; l’amour qui s’affranchit de tous les obstacles, même les plus insurmontables; la misère et la violence sociale en toile de fond, mais décrite toujours avec justesse et sans voyeurisme; la question, enfin, de l’identité et de l’être au monde. Pour porter l’intrigue aux multiples rebondissements, le narrateur se démultiplie, l’histoire est racontée par plusieurs personnages, dont les destins sont irrémédiablement liés : un jeune voyou, pickpocket à ses heures perdues, une jeune fille juive qui possède un talent singulier et sans limites, son père enfin, avec qui elle entretient une relation difficile mais pleine d’amour…
Durée:6h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66857
Résumé: Le nouveau roman d’Edna O’Brien laisse pantois. S’inspirant de l’histoire des lycéennes enlevées par Boko Haram en 2014, l’auteure irlandaise se glisse dans la peau d’une adolescente nigériane. Girl bouleverse par son rythme et sa fureur à dire, à son extrême, le destin des femmes bafouées. Dans son obstination à s’en sortir et son inaltérable foi en la vie face à l’horreur, l’héroïne de ce roman magistral s’inscrit dans la lignée des figures féminines nourries par l’expérience de la jeune Edna O’Brien, mise au ban de son pays pour délit de liberté alors qu’elle avait à peine trente ans.
Durée:4h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70415
Résumé: Cour d'Assises de Rennes, juin 2020, fin des débats (auxquels le lecteur n'a pas assisté) : le président invite les jurés à se retirer pour rejoindre la salle des délibérations. Ils tiennent entre leurs mains le sort d'une femme, Mathilde Collignon. Qu'a-t-elle fait ? Doit-on se fier à ce que nous apprennent les délibérations à huit-clos, ou à ce que révèle le journal que rédige la prévenue qui attend le prononcé du jugement ? Accusée de s'être vengée de manière barbare de deux hommes ayant abusé d'elle dans des circonstances très particulières, Mathilde Collignon ne clame pas son innocence, mais réclame justice. Son acte a été commenté dans le monde entier et son procès est au coeur de toutes les polémiques et de toutes les passions. Trois magistrats et six jurés populaires sont appelés à trancher. Doivent-ils faire preuve de clémence ou de sévérité ? Vont-ils privilégier la punition, au nom des principes, ou le pardon, au nom de l'humanité ? Avoir été victime justifie-t-il de devenir bourreau ? Nous plongeons en apnée dans cette salle des délibérations d'un jury de cour d'assises. Neuf hommes et femmes en colère qui projettent sciemment ou inconsciemment sur l'écran de cette affaire le film intérieur de leur propre existence...
Durée:15h. 32min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75416
Résumé: En France, une femme est assassinée par son compagnon ou ex-compagnon tous les deux jours et demi, soit en moyenne 125 femmes par an. Qui sont-elles ? Quelle est leur histoire ? Comment en sont-elles arrivées là ? Pour une fois, les victimes ont un visage. 125 personnalités de la littérature, des mondes politiques et artistiques, prennent la plume pour raconter ces vies détruites et ce que les chiffres ne disent pas. À travers l’analyse de son parcours de femme touchée par la violence et ses entretiens avec des policiers, psychiatres, avocats, associations, philosophes…, Sarah Barukh cherche à comprendre l’emprise, les schémas communs aux féminicides et le rôle de la société dans ces assassinats.
Lu par:Monique Gay
Durée:5h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70149
Résumé: Domenico Trevi, dit Mimì, est à la tête de la Sacra corona unita, la principale organisation mafieuse des Pouilles. Lorsque son fils se donne la mort, il lui faut trouver un bouc émissaire. La jeune Nicole, qui aurait éconduit son fils au point de lui briser le coeur, apparaît comme la coupable idéale. Dès lors, entre fureur et secrets de famille, s'enclenche une spirale de folie et de violence à laquelle il sera difficile d'échapper... Multipliant les points de vue, Andrea Donaera construit un roman polyphonique d'une rare puissance, maîtrisant de main de maître une narration tout en tension qui explore au plus près les sentiments cachés, la perte de l'innocence et la part d'ombre en chacun de nous.
Durée:10h. 8min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65629
Résumé: La puissance invaincue des femmes qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée - devenue, et restée depuis, un objet d'horreur. Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s'est développé alors tant à l'égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.
Lu par:Thierry Hogan
Durée:11h. 1min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:75086
Résumé: Un avion militaire transporte Adriano, vétéran des années de plomb, vers l'Europe, à la suite de son extradition. Réfugié politique en Bolivie, où il se pensait en sécurité après avoir laissé femme et enfant au Brésil, entouré par ses compagnons de lutte et sous la garde d'un gouvernement ami, Adriano a été trahi. Mais par qui ? Est-ce par Martin, l'ami le plus proche, ou par Ramirez, le chef de la police ? Et surtout : n'y a-t-il pas une puissance autrement plus inquiétante derrière l'enlèvement et le rapatriement d'Adriano : le Brésil du "Capitano" et ses services de renseignement. Suivant l'implacable logique de la fuite, Adriano nous fait revivre, depuis sa cellule, son funeste chemin d'exil et les fantômes qui le peuplent. Portrait sans concession et profondément humain d'une Amérique latine en pleine déliquescence, Le Guet-apens est sans doute le texte le plus personnel qu'ait écrit Cesare Battisti. Cesare Battisti est né en 1954 au sud de Rome. Il fait son apprentissage dans les rues d'un quartier populaire. A 21 ans, durant les "années de plomb" , il rejoint la lutte armée. En 1981, il s'évade de prison et s'exile au Mexique. Il vient par la suite s'installer en France et y publie son premier livre, Les Habits d'ombre (Série noire). Réfugié au Brésil pendant quinze ans, c'est depuis Cananéia, une petite ville littorale, qu'il écrira Indio, son premier roman au Seuil. Condamné pour homicides, Battisti est arrêté en Bolivie et extradé vers l'Italie en 2019 - Le Guet-apens fut rédigé derrière les barreaux d'une prison de haute sécurité en Sardaigne.
Durée:9h. 57min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:32996
Résumé: «L'important, c'est de ne pas oublier que la vie n'a aucun sens et que c'est précisément son sens principal.» Au-delà du Cercle polaire, une petite ville russe est aux mains de la plus terrible des mafias, de mèche avec les autorités locales corrompues jusqu'à la moelle. Ces hiérarchies sont parfaitement respectées jusqu'au jour où, sans l'avoir vraiment décidé, Savel Férosse le mal nommé, l'homme de peu, intervient pour arracher sa fille aux pattes des voyous. Et c'est bien malgré lui qu'il devient dès lors une sorte de justicier lancé dans une longue cavale, riche en rencontres et en péripéties. L'auteure mène avec une grande maîtrise un roman aux accents de polar qui pose la question de l'attitude individuelle face à la violence sociale, flirte avec le fantastique et met en scène des personnages emblématiques, admirablement campés.
Durée:4h. 30min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:33177
Résumé: Propriétaire à Cagliari d'un restaurant gastronomique et chic, l'élégant et respectable notable Gigi Vianello accumule surtout d'énormes profits dans le trafic international d'aliments avariés et trafiqués réservés aux magasins discount. Son regard cynique et son goût de la manipulation nous révèlent les mille horreurs alimentaires dont nous faisons malgré nous notre pain quotidien. Mais à la suite d'une malencontreuse liaison avec une belle paumée saisie par la bigoterie, tout va se retourner contre lui. Gigi verra resurgir son passé de dealer qui a escroqué une famille de négociants véreux de la Vénétie et commencera, de la Sardaigne à Saint-Pétersbourg, une féroce descente dans les soutes du banditisme mondialisé. Francesco Abate et Massimo Carlotto nous restituent, sur fond d'une très solide documentation, la force cruelle des personnages négatifs auxquels le grand romancier "noir" nous a habitués.