Contenu

Les présidents de la République

Quatrième de couverture
De Louis Napoléon Bonaparte à Emmanuel Macron, une présentation des différents présidents qui ont gouverné la France depuis la IIe République.
Durée: 4h. 38min.
Édition: Arles (Bouches-du-Rhône), Actes Sud junior, 2022
N° de notice: 73122
ISBN: 9782330162597

Documents similaires

De:Chambaz, Bernard Lu par:Gita
Durée:34min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:L'élection présidentielle expliquée aux enfants : les candidats, la campagne électorale, les sondages, les dépouillements, la république, l'histoire de la Ve République, la vie à l'Elysée...

Le temps des tempêtes: 01

De:Sarkozy, Nicolas Lu par:Marie-Noëlle Leclerc
Durée:14h. 8min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:« À compter du 16 mai 2007, j’étais seul. Bien sûr, il y avait le peuple français, mais sa force collective ne s’exprime pas dans le quotidien des décisions à prendre, ou des nominations à effectuer. J’avais une équipe, des conseillers, des amis, des visiteurs du soir, mais j’étais seul à prendre et à assumer la décision finale. C’est le premier sentiment qui m’a envahi après avoir raccompagné Jacques Chirac à sa voiture et être remonté dans le bureau présidentiel qui était devenu le mien pour les cinq années à venir. Je l’avais voulu, espéré, rêvé. Maintenant j’y étais. Comment ne pas décevoir tous les Français qui venaient de me faire confiance ? Qu’est ce qui m’attendait ? J’ai fermé les yeux. Tout d’un coup, la gravité et, surtout, la solitude propre à la fonction me tombaient sur les épaules. C’était plus brutal que je ne l’avais imaginé. Soudain, mon passé avait disparu comme s’il n’avait jamais existé, seuls comptaient désormais le présent et l’avenir. C’était vertigineux, tellement fort que cela ne provoquait bizarrement aucune excitation intérieure. J’étais tout à la fois calme et parfaitement conscient d’être au bord d’un précipice. »
De:Hees, Jean-Luc Lu par:Jean-Paul Bardout
Durée:11h. 33min.
Genre:Histoire/géographie
Quatrième de couverture:La Maison-Blanche. Un monument universellement connu, une image de puissance et de démocratie, un des rares symboles historiques des États-Unis. Qui furent vraiment ses occupants ? Quels secrets recèle le Bureau Ovale ? Quelle empreinte ont laissée les First Ladies dans cette fameuse bâtisse ? À travers mille anecdotes amusantes ou tragiques, Jean-Luc Hees dresse un passionnant portrait de la présidence américaine.

Insoumis: essai

De:Todorov, Tzvetan Lu par:Bertrand Baumann
Durée:7h. 51min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Ils ont vécu à des époques différentes, fait face à des ennemis qui ne sont pas de même nature - et leurs réponses ne sont pas univoques. Tous, pourtant, ont renoncé au confort d'une vie tranquille au nom d'un amour intransigeant : celui des êtres humains, celui de la vérité. Ils ont refusé de se soumettre : à l'agresseur venu du dehors, à leurs démons intérieurs aussi. Tous ont - parfois dès l'origine, parfois après une "conversion" religieuse ou laïque répudié l'usage de la violence dans leurs luttes. Si ce livre d'histoires n'est pas seulement un livre d'histoire, c'est que chacun des "insoumis" dont Todorov retrace le destin a pour nous des résonances profondes, bien au-delà des circonstances que l'auteur relate et qui dépassent le caractère héroïque, voire tragique, de certains des personnages. Soixante-dix ans après sa déportation et sa disparition à Auschwitz, la voix de la jeune Etty Hillesum nous émeut et nous inspire par sa volonté de partager le lot commun plutôt que de se sauver, elle, et d'affirmer la beauté du monde en toutes circonstances. C'est par sa religion du vrai et du juste - et aussi par son inaltérable sens de l'humour, sa façon de considérer les humains non en "blocs" ethniques, nationaux, politiques, religieux, mais un par un - que Germaine Tillion, ethnologue, historienne, résistante, visiteuse de prison, militante contre la peine de mort et la torture, s'attache à notre coeur. Entre les deux grands écrivains russes Boris Pasternak et Alexandre Soljenitsyne, un point commun de nationalité et un prix Nobel de littérature, mais que de différences de tempérament ! Pasternak humain trop humain, conscient de ses imperfections, se cachant dans une résistance intérieure presque invisible pour édifier le roman majeur qu'est Le Docteur Jivago ; Soljenitsyne, guerrier sans relâche, faisant de son oeuvre et de sa position publique une arme de combat contre le régime soviétique.

Vaterland: récit

De:Weber, Anne Lu par:Agnès Hatt
Durée:7h. 37min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Le passé s'étend devant nous comme un étrange et lointain territoire. Anne Weber entreprend un voyage au pays de ses pères, dans le monde de son arrière-grand-père "Sanderling" - le philosophe Florens Christian Rang - et de ses amis Walter Benjamin et Martin Buber, dans la Prusse d'avant la Première Guerre mondiale et jusque dans un village près de Poznan où il fut pasteur quelques années durant. Mais, sur le chemin qui la mène vers cet homme passionné et tourmenté, ne cesse de se dresser un gigantesque obstacle : la suite de l'histoire allemande et familiale après la mort de Sanderling en 1924. Comment vivre avec un passé qui vous colle à la peau, qu'on porte en soi comme son patrimoine génétique ? Etre allemand, être né allemand, qu'est-ce que cela signifiait il y a un siècle, et qu'est-ce que cela signifie aujourd'hui ?
De:Mitterrand, François Lu par:Marc Levy
Durée:36h. 33min.
Genre:Essai/chronique/langage
Quatrième de couverture:Edité à l'occasion du centenaire de la naissance de l'ancien président de la République française, l'ouvrage regroupe les lettres écrites entre 1962 et 1995 à Anne Pingeot, la femme qu'il aimait en secret et qui lui donna une fille, Mazarine.
De:Alvarez, Céline Lu par:Isabelle Holland
Durée:4h. 19min.
Genre:Psychologie/médecine
Quatrième de couverture:Prenant appui sur l'expérience qu'elle a menée auprès d'enfants de maternelle et de CP en France et en Belgique, l'auteure montre qu'il est possible de réduire rapidement les difficultés scolaires en évitant les détours didactiques et en donnant dès le début le son des lettres plutôt que leur nom. Des témoignages et des anecdotes illustrent l'entrée spontanée dans la lecture qu'elle défend.
De:Godard, Philippe Lu par:Manon
Durée:57min.
Genre:Histoire/géographie
Quatrième de couverture:Retraçant l'histoire de l'école depuis la préhistoire, l'auteur propose de comprendre l'éducation, les diverses pédagogies et les pédagogues dont la pensée a nourri le système scolaire français. ©Electre 2016
De:Essemlali, Lamya Lu par:Françoise Beroud
Durée:6h. 2min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Parce qu'un castor avec qui il s'était lié d'amitié est tué par des trappeurs, le jeune Paul Watson âgé de onze ans écume les alentours de son village du Nouveau-Brunswick pour trouver et détruire les pièges. C'est le point de départ de quarante ans d'activisme pour celui que le Time Magazine désignera en 2000 comme l'un des vingt plus grands héros écologistes du XXe siècle. En 1969, à tout juste dix-huit ans, Watson devient le plus jeune cofondateur de Greenpeace. C'est aussi le premier homme à s'interposer entre une baleine et un harpon. En 1977, il quitte Greenpeace pour fonder Sea Shepherd Conservation Society (berger de la mer) qui devient dès lors l'organisation de défense des océans la plus combattive au monde : une dizaine de baleiniers illégaux coulés à quai, plusieurs navires éperonnés en mer, des centaines de longues lignes et de filets dérivants confisqués, plus de deux cent cinquante expéditions dans toutes les mers du monde... et des centaines de milliers d'animaux marins sauvés. Jamais aucun blessé, jamais aucune inculpation retenue mais pour ses opposants, Watson n'en est pas moins un "pirate", un "écoterroriste" y compris pour ceux qui dirigent le Greenpeace d'aujourd'hui. Pour ceux qui, en revanche, pensent que "les pétitions et les banderoles ne suffiront pas à sauver les océans", il est un véritable héros. A tous ses détracteurs Paul Watson ne répond qu'une chose : "Trouvez-nous une baleine qui désapprouve nos actions et on vous promet de raccrocher !"

Eros en Helvétie

De:Barbey, Mary Anna Lu par:Madeleine Braütigam
Durée:3h. 43min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:L'éducation sexuelle à l'école, la contraception, la question de l'avortement ou de l'homosexualité, voilà qui n'allait pas de soi au début des années 70. C'est pendant la décennie qui suit que, portées par l'esprit de 1968, les moeurs vont changer. A la fois témoin de l'époque et active sur le terrain, Mary Anna Barbey dit avec clairvoyance, coeur et humour, ce qu'a été son engagement et celui de ses collègues. Mary Anna Barbey se consacre aujourd'hui à l'écriture et aux ateliers d'écriture qu'elle a créés en 1980. Elle a été la première présidente de l'Association suisse des conseillères en planning familial et membre fondatrice de PlanEs.
De:Lopez, Jean Lu par:Evelyne Marmonnier
Durée:22h. 54min.
Genre:Histoire/géographie
Quatrième de couverture:La vie - et la mort - des dix-sept maréchaux de Staline, pour la première fois réunis en un volume qui fera date. Les Français connaissent les vingt-six maréchaux de Napoléon. Mais que savent-ils des dix-sept que Staliné a élevés ? On leur doit pourtant la création de l'Armée rouge et sa formidable victoire contre l'Allemagne nazie et le Japon impérial. Certains figurent parmi les plus grands capitaines du siècle passé : Toukhatchevski, Chapochnikov, Joukov, Vassilevski, Koniev, Rokossovski, Malinovski, Tolboukhine. A leurs noms s'attache aussi la conquête de l'Europe orientale et centrale, et son intégration au monde soviétique. L'on sait moins que nombre d'entre eux ont joué un rôle politique important dans les dix ans qui ont suivi la mort de Staline, et ce jusqu'à la fin des années soixante. Cet ouvrage unique en son genre, qui s'appuie sur des sources exclusivement russes, explique la logique à l'oeuvre dans les choix militaires et humains de Staline. Il donne à suivre des parcours individuels stupéfiants, parfois tragiques, quelque fois rocambolesques, toujours inattendus. Le récit de ces dix-sept vies parallèles compose ainsi une fresque immense qui va de la Première Guerre mondiale à la crise des fusées à Cuba, de l'océan Pacifique à Berlin, des défilés glorieux sur la Place rouge aux geôles de la Loubianka. Jaloux les uns des autres, apeurés devant leur maître, cachant parfois de terribles secrets, les dix-sept sortent enfin de l'injuste anonymat qui, pour la plupart, a été de règle jusqu'à aujourd'hui.
De:Liaut, Jean-Noël Lu par:Simone Marazzi
Durée:8h. 24min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Lili Brik et Elsa Triolet sont nées à Moscou à la fin du XIXe siècle. Fameuses pour leur beauté comme pour leur intelligence, elles formèrent un quatuor célèbre avec deux des plus grands poètes du XXe siècle, Vladimir Maïakovski et Louis Aragon. Lili collectionna les génies avec un oeil infaillible : l'écrivain Pasternak, les peintres Rodtchenko et Malevitch, le compositeur Chostakovitch, le cinéaste Eisenstein ou la danseuse Maïa Plissetskaïa. Elsa, la cadette, fascinée par son aînée, dut livrer bataille pour exister et quitter son ombre. Mais Maxime Gorki l'encouragea à écrire et lorsqu'elle devint la première femme à recevoir le prix Goncourt, après s'être illustrée dans la Résistance, elle comprit qu'elle avait supplanté sa soeur, confinée au rôle d'inspiratrice et d'égérie. Cette rivalité n'altéra cependant jamais l'amour qui les unissait. Ces figures légendaires de la mythologie communiste surmontèrent tous les soubresauts de l'histoire, en Union soviétique ou en France. Confrontées aux réalités les plus cruelles, Elsa et Lili étaient prêtes à tout sacrifier pour protéger leur idéal artistique. Lili fut toute sa vie la figure centrale de l'avant-garde russe avec une originalité et des exigences très hautes. Elsa défendit sans relâche sa position d'écrivain. Elles ne furent jamais des femmes du juste milieu. Ces deux forces de la nature, que Pablo Neruda appelait l'une - Lili - «l'indomptable Lili» et l'autre - Elsa - «une épée aux yeux bleus», traversèrent le XXe siècle comme deux véritables icônes.