Contenu

Les griffes du silence: une enquête de Jana Berzelius

Quatrième de couverture
Pour Armand Muric, il est déjà trop tard. La bombe attachée sur son torse accomplit son oeuvre implacable au moment même où la police arrive sur les lieux. C'est déjà la quatrième victime en lien avec Komados, un gang brutal qui terrorise la ville de Norrköping depuis un an. Les trois premières, elles, ont été assassinées dans une forêt sombre, à l'abri de tout regard. Pour les policiers Mia Bolander et Patrik Wiking, collègue fraîchement débarqué à Norrköping, difficile de trouver un rapport entre ces meurtres tant les modes opératoires diffèrent. C'est d'autant plus ardu que les témoins potentiels se referment à la seule évocation du nom de ce groupuscule violent. Mais celle qui tremble le plus, à vrai dire, c'est l'énigmatique procureure Jana Berzelius, en charge de l'affaire Armand Muric. Car ce qui unit ces quatre meurtres, c'est elle. Pour sauver sa réputation - et sa peau -, elle a intérêt à mettre ses collègues sur une fausse piste et, surtout, à surveiller ses arrières.
Durée: 10h. 44min.
Édition: Paris, HarperCollins, 2022
N° de notice: 72085
ISBN: 9791033903406

Documents similaires

Durée: 12h. 14min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 70456
Quatrième de couverture: Norrköping, Suède. Deux femmes sont retrouvées noyées sur les bords du fleuve de la ville. Leurs jambes cousues entre elles leur donnent l’apparence de funèbres sirènes. Lorsqu’un troisième corps est découvert avec ce même détail macabre, la pression monte pour la procureure Jana Berzelius, en charge de l’enquête avec les policiers Henrik Levin et Mia Bolander. Les allées et venues d’une voiture près des lieux du crime sont peut-être la clé : le véhicule appartient à un certain Simon Norell qui a tué sa famille des années plus tôt. Il serait l’assassin parfait s’il n’était pas en ce moment même enfermé en hôpital psychiatrique. Dans sa quête vengeresse de la vérité, Jana Berzelius prend des décisions impulsives et radicales qui pourraient finir par se retourner contre elle…
Durée: 11h. 46min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 68462
Quatrième de couverture: En ce début de soirée, Sam Witell s’absente de sa maison pour une course rapide. À son retour, il a tout perdu : sa femme a été assassinée, son fils, Jonathan, six ans, a disparu. L’œuvre d’un pédophile ? d’un psychopathe ? Sous la houlette de la procureure Jana Berzelius, les policiers Henrik Levin et Mia Bolander enquêtent. Si leurs soupçons portent d’abord sur le père, ce dernier semble avoir un solide alibi. Pourtant, de nombreuses zones d’ombre subsistent dans cette famille en apparence bien lisse… Pourquoi la défunte mère était-elle dépressive ? Jana Berzelius doit démêler cette affaire aux ramifications complexes tandis que son passé de tueuse menace de refaire surface. Il va falloir frapper vite, et fort…
Durée: 11h. 51min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 36859
Quatrième de couverture: Une jeune Thaïlandaise passeuse de drogue est retrouvée morte à Norrköping suite à une overdose dans un train reliant Copenhague à Stockholm. Son cadavre, puis celui d'un néopunk accro aux stupéfiants mènent l'équipe de Jana Berzelius sur la piste d'un certain Danilo. Un ennemi personnel que la procureure a bien l'intention de faire disparaître. Ancien frère d'armes, il en sait trop sur son passé sordide d'enfant-soldat et pourrait se révéler compromettant. L'enquête s'oriente progressivement vers la recherche d'un homme fantôme, nouveau baron de la drogue qui bouscule les règles du milieu. On le surnomme le Vieux. Tout en brûlant de connaître son identité, Jana doit aussi veiller à ce que Danilo ne dévoile pas... la sienne. Froide, violente, implacable : il est temps de rappeler à ceux qui l'ont oublié ce dont elle est vraiment capable.
Lu par: Edgard Raeber
Durée: 11h. 36min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 34576
Quatrième de couverture: Nörrkoping, l'hiver. La procureure Jana Berzelius arrive sur la scène du meurtre d'un haut responsable de l'Immigration en Suède, assassiné dans sa maison, au bord de la mer Baltique. Le tueur n'a laissé aucune trace. Etrangement, les seules empreintes que l'on retrouve sont celles d'un enfant - or, la victime n'en a pas... Quelques jours plus tard, le meurtrier est identifié. Mais il est mort. On retrouve son corps sur un rivage désolé, l'arme tout près de lui. Il s'agit bien d'un enfant. Signe particulier, il présente sur la nuque une scarification énigmatique. Ce nom, gravé grossièrement à même la chair, provoque brutalement chez l'impénétrable Jana, pourtant réputée insensible et glaciale, un véritable séisme intérieur. Car elle porte la même scarification à la base du cou. La marque d'un passé qui ne lui revient que par flashes incontrôlables... Dans l'univers d'Emelie Schepp, le Nord ressemble moins à un tableau mélancolique qu'à un conte cruel d'Andersen. Son héroïne n'est pas si éloignée d'une Reine des neiges contemporaine à qui l'on aurait planté dans le coeur un éclat de glace. Mais, à la différence de son modèle, Jana Berzelius interpelle et captive par le paradoxe qui la construit. Avec cette héroïne aux deux visages, qu'on n'attendrait pas dans un rôle de procureur, Marquée à vie est plus qu'un thriller qui s'achève par la résolution d'un meurtre. Il entraîne le lecteur dans l'enquête d'une femme sur elle-même, sa traque de la petite fille qu'elle a été.
Durée: 12h. 56min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 31324
Quatrième de couverture: Voici l'histoire de Johan, issu d'un milieu misérable et dépravé, qui deviendra l'un des plus savants érudits de son temps pour avoir conçu l'invraisemblable projet de dérober la Bible d'Argent. Petit-fils de ferrailleur, Johan naît dans les bas-fonds de la petite ville suédoise de Sunne, où il décide qu'il sera voleur. Quand il s'introduit dans la maison pleine de livres d'un vieux professeur, c'est la culture qu'il vole, qui allume en lui un formidable appétit de connaissance. Plus tard, il partira à la recherche de la Bible d'Argent, ce livre-relique aux capitales gothiques enluminées... Un voyage au cœur de l'absurdité et de la folie, porté par une inspiration splendide.
Lu par: Hélène Leroy
Durée: 6h. 36min.
Genre: Philosophie/religion/spiritualité
Numéro: 24408
Quatrième de couverture: Stefan Einhorn adopte un parti provocant : et si la bonté, loin d'être un aveu de faiblesse ou de niaiserie, nous apportait non seulement le bonheur, mais aussi le succès dans notre vie quotidienne ? À travers les témoignages de ses patients et de ses proches, puisant dans les dernières études des scientifiques et des sociologues, Stefan Einhorn nous démontre qu'être bon est bénéfique pour le moral, réduit le stress, préserve de l'anxiété et de la dépression, renforce nos défenses immunitaires, nous rend plus efficaces dans notre travail, plus affirmés dans nos relations. Enfin un livre qui dit la nécessité urgente de la bonté, de l'empathie, du courage, comme un nouvel art de vivre. Après l'intelligence émotionnelle du psychologue américain Daniel Goleman, voici l'intelligence éthique, celle qui soigne le corps, apaise l'esprit, et nous aide à réussir notre vie.
Lu par: Monique Gay
Durée: 4h. 17min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 20900
Quatrième de couverture: Cet hiver, à Västerby, la vie est rythmée par la tempête de neige qui n'en finit pas, la construction du chantier naval et l'ouverture de l'unique épicerie du village. Katri semble se satisfaire de son quotidien, qu'elle partage entre son métier de comptable et son frère Mats adoré. Jusqu'au jour où elle rencontre Anna Aemelin, une célèbre illustratrice de livres pour enfants décidée à finir ses jours retirée de la société. Lentement, Katri s'immisce dans sa vie... Mais son dévouement est-il sincère ?
Durée: 2h. 4min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 70593
Quatrième de couverture: Jop n'est pas une taupe comme les autres. Elle est la meilleure amie d'Ola, son jeune propriétaire. Tout ce que fait Ola, Jop doit le faire aussi. La petite peluche se retrouve alors dans les situations les plus périlleuses. La grande auteure suédoise Gunnel Linde nous raconte ici la belle amitié entre un petit garçon et son doudou. Leurs aventures aux multiples rebondissements sont relatées dans un style concis, vivant et plein d'humour. Elles sont regroupées en une dizaine d'épisodes, introduits chacun par une merveilleuse illustration de Ole Könnecke. Des histoires à écouter ou à lire avant de s'endormir, pour tous les amateurs de doudous.
Durée: 9h. 31min.
Genre: Roman historique/biographique
Numéro: 73183
Quatrième de couverture: Elin Cullhed imagine la dernière année de Sylvia Plath et épouse son style foudroyant, la noirceur lumineuse de la vie de l'écrivaine. Une oeuvre monumentale qui se fait le témoin d'un destin hautement symbolique : la « folie » de Plath n'est-elle pas, tout compte fait, celle du monde et de ses contradictions ?
Lu par: Amélie Ardiot
Durée: 16min.
Genre: Essai/chronique/langage
Numéro: 16148
Quatrième de couverture: De rage de vivre, il en est question dans ce petit, tout petit livre, qui ne comporte qu'une vingtaine de pages. C'est un essai, les dernières lignes, ou du moins ce qui compterait parmi les dernières lignes d'un auteur mort prématurément, dans la force de l'âge : il s'est suicidé. De fait, cette vingtaine de lignes n'aurait pu être conçue à une autre période de la vie : si Stig Dagerman se veut revenu de tout, désespéré, il n'en est pas pour autant blasé et la rage qu'il met à vouloir démontrer l'absurdité de son existence montre au contraire une profonde exigence : "Pour moi, ce n'est pas le devoir avant tout mais : la vie avant tout." On ne mesure bien le désespoir qu'à l'aune des attentes qui l'ont précédé. L'auteur était de ceux qui ne se contentent pas, ne peuvent pas se contenter de "vivre pour rien" : ce que d'autres, pourtant, sagesse ou simple refus de "se prendre la tête", appelleraient "vivre, tout simplement". Sa présence ici-bas lui devait être comptée, justifiée.
Durée: 12h. 38min.
Genre: Roman historique/biographique
Numéro: 39132
Quatrième de couverture: Au-delà des frontières de la Suède, la Seconde Guerre mondiale fait rage. Pour Lauritz, l’aîné des frères Lauritzen, il devient de plus en plus difficile de ne pas choisir un camp. Mais son rapport à l’Allemagne, pays qu’il a admiré toute sa vie, émousse sa lucidité. Avec un fils officier SS d’un côté et une fille engagée dans la résistance norvégienne de l’autre, jusqu’à quand Lauritz peut-il continuer à faire l’autruche ? Fermer les yeux est le quatrième volet de la passionnante saga “Le Siècle des grandes aventures”.
Lu par: Simon Corthay
Durée: 11h. 27min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 65239
Quatrième de couverture: Stockholm, sa banlieue chic. Dans une salle de classe, cinq personnes gisent sur le sol. Debout au milieu d'elles, Maja Norberg, dix-huit ans à peine, élève modèle et fille de bonne famille. Son petit copain, le fils de la plus grosse fortune de Suède, et sa meilleure amie, une jolie blonde soucieuse de la paix dans le monde, figurent parmi les victimes, ainsi que Samir, brillant fils d'immigrés décidé à s'affranchir de sa condition. Neuf mois plus tard, après un battage médiatique qui a dépassé les frontières suédoises, le procès se tient. Mais qui est Maja ? Qu'a-t-elle fait, et pourquoi ? Nerveux comme un thriller, Rien de plus grand radiographie les hypocrisies des classes dirigeantes et l'extrême violence qui ressurgit sur leurs enfants. Déjà best-seller en Suède, ce portrait dérangeant et empathique d'une génération est en cours de publication dans 28 pays. Netflix vient d'en acheter les droits pour l'adapter en série.