Contenu

Désirs et servitudes

Résumé
Le titre de ce recueil de nouvelles aurait pu être : "Contes du désir et de la servitude et de ce qu'il faut de luttes, d'amour, de mensonges et autres stratagèmes afin de concilier les deux. Si cela se peut. Si cela se veut." Mais c'était trop long. Ni Justine, ni Adeline, ni Sylviane, ni Line... aucune des héroïnes de ces quatorze nouvelles ne désire être asservie. Cependant toutes le sont plus ou moins fortement. La religion catholique d'autrefois, la religion de l'apparence d'aujourd'hui, le statut social, les relations conjugales et familiales, le poids des habitudes, l'addiction à la cocaïne... mettent en péril la possibilité de faire des choix librement consentis. En ont-elles conscience ? Ont-elles envie d'être un peu plus libres ? Et si oui, que font-elles ?
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 4h. 14min.
Édition: Vevey, Ed. de l'Aire, 2018
Numéro du livre: 72054
ISBN: 9782940586929

Documents similaires

Durée:1h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68830
Résumé: Lise souffre d’un trouble bipolaire. Pour elle, une voiture rayée, un citron qu’on a oublié d’acheter, c’est dérisoire. Cette maladie est cruelle, pas seulement envers ceux qui en sont atteints, mais également envers les proches. Lise aimerait écrire à propos de ce trouble de l’humeur afin qu’on puisse mieux le comprendre. Elle voudrait dire qu’il n’y a pas que la maladie qui est un traumatisme. Mais que l’hospitalisation l’est également. Cependant trouver les mots est difficile…
Durée:4h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17890
Résumé: Etouffée par son milieu d'origine et par l'antique morale catholique qui y règne, elle réussira à s'émanciper. Peu à peu, par des lectures et par des rencontres, elle saisira les enjeux politiques de son temps et s'ouvrira à l'art. Elle découvrira le désir, l'amour, l'amitié, mais aussi le mépris et la trahison. Malgré ses failles et ses faiblesses, elle apprendra à prendre sa vie en main, à s'aimer et à se respecter. Elle apprendra même à pardonner, car comme lui a dit son amie Jeannette, le pardon, c'est le meilleur cadeau qu'on puisse se faire à soi-même. Et, ce qui est loin de constituer une petite victoire pour une femme qui n'a jamais étudié et qui ne parle pas très correctement le français, Aline réussira à rédiger ses mémoires. Ces mémoires auront pour effet de modifier, des années et des années plus tard, l'existence et l'identité d'une autre femme.
Durée:3h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33343
Résumé: Cette histoire se passe à Moudon et à Lausanne au siècle des Lumières. Un jour de l'année 1753, le père de Jeanne et de Louise, qui est pasteur, lit Les Chroniques ou histoire curieuse du Pays de Vaud. Sa femme le coupe et dit : « Je ne veux plus de ces chroniques. Je ne veux plus de ces histoires de guerre ... Les guerres sont des stupidités. » Le père referme le livre et sort. Pendant deux jours, les époux ne se parlent plus. Le dimanche suivant la dispute, le père, aux prêches, commente le neuvième verset des Béatitudes : Bienheureux les artisans de la paix car ils seront appelés fils de Dieu. Ces jours-là, Jeanne et Louise apprennent qu'une femme est capable d'exprimer une opinion, de se confronter à un homme et de le faire réfléchir. Cette leçon marquera à jamais les deux soeurs qui ne cesseront de se nourrir des écrits des Philosophes. Oui, les guerres sont des stupidités et pourtant, en 1756, la guerre de Sept Ans éclate et touche trois continents. Entre Jeanne et Louise, une autre sorte de guerre aura lieu. Il faudra que Louise, devenue aveugle à cause de la petite vérole, soit aidée par d'autres lumières que celles de la raison pour lui permettre de pardonner à sa soeur
Durée:47min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:1684
Résumé:
Durée:1h. 9min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:20397
Résumé: Que faire de deux billets de mille francs émis au pays des banques et des fonctionnaires précis et pressés? La réponse a de quoi surprendre quand elle est celle d'un marginal ayant pour tout domicile fixe les couloirs de la gare de Berne. Dans ce «conte réel» Bernard Comment lit le quotidien à travers le filtre de l'ironie et nous fait découvrir la face cachée d'Auguste Forel, le monsieur dont le visage orne le billet le plus cher du monde.
Lu par:Claude Fissé
Durée:59min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:20366
Résumé: Dans ces deux nouvelles, l'une écrite au début de la carrière d'écrivain (Mon oncle anarchiste) et l'autre toute récente (Le cerisier de Tchékhov), nous avons une galerie de portraits fraternels, de situations souvent effleurées, mais très suggestives des désirs et de la vie des « gens de peu » aux côtés desquels se range l'écrivain. Mais pas de misérabilisme ici, plutôt une perception des choses qui donne à la réalité une couleur et une tonalité affectives, en empruntant à la poésie quelques-uns de ses procédés : images, rythmes et répétitions. Si bien que le lecteur s'identifie sans peine à cet homme "en veine de réflexions" qui rêve de renaître comme une feuille au printemps. Né en 1940 et grandi tout près de la frontière entre le Tessin et l'Italie, Alberto Nessi compte parmi les poètes et romanciers les plus connus de la Suisse italienne: plusieurs de ses livres sont traduits en français (et en allemand), notamment Le Train du soir et les poèmes de La Couleur de la mauve ; quant au recueil Fleurs d'ombre, il s'est vu attribuer le Prix Lipp en 2001.
Durée:56min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:13088
Résumé: Les trois nouvelles rassemblées ici ont été écrites par Ramuz durant les dernières années de sa vie (1878-1947). Elles dépassent largement le cadre régionaliste pour s'ouvrir aux grandes forces qui régissent la vie humaine. Qu'il s'agisse de la folle, une douce dérangée, qui attend le retour de son fiancé depuis des années, des adolescents encore inconscients de leur désir mutuel ou du garçon de ferme amoureux de la fille de son patron, ces histoires simples nous donnent à sentir le non-dit et la violence des sentiments.
Durée:3h. 31min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:38127
Résumé: Nos préconçus nous rassurent. Forts de cet appui, nous pouvons évoluer dans un univers simplifié et prévisible. Statuts sociaux, règles de conduite, jugements à l’emporte-pièce, autant de codes auxquels nous adhérons, souvent sans les remettre en question. Les quinze nouvelles de ce recueil visitent avec une pincée de moquerie ou un zeste de douceur cette lecture que chacun de nous fait du monde, amalgame d’a priori susceptible de basculer en un instant… pour un rien… Le regard acéré d’Hélène Dormond invite le lecteur, à travers ses récits espiègles, à questionner les comportements et représentations des personnages de chacun de ces courts textes au gré de délicieuses boutades qui nous emmènent loin des sentiers battus.
Lu par:Madiana Roy
Durée:3h. 46min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:36749
Résumé: Joséphine marche à travers le Jura, Clarita affronte les remontrances infondées d’un supérieur, Sonia ne sait pas tricoter, Georges conserve trois objets au fond de sa poche, l’horizon de Louis prend les contours d’un sanglier… Quatorze nouvelles qui mettent en scène autant de héros de l’ordinaire confrontés au questionnement que chacun, un jour, rencontre : quelle est ma place dans ce monde ? Si les personnages de La densité de l’instant éprouvent parfois la nécessité de renverser l’ordre des choses pour entreprendre ce voyage vers eux-mêmes, ils nous racontent par-dessus tout, résolument, le désir de vivre.
Durée:2h. 49min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:36921
Résumé: Un haricot violet rêvant d’une citrouille. Une enfant roumaine au pays des Helvètes. Un chef d’état qui devient végétarien. L’errance d’un homme après l’attentat au Bataclan. Une étreinte dans un igloo. Une petite ville qui lit comme on respire. Et tant d’autres histoires. Des tranches de vie qui, tel un kaléidoscope, dessinent les contours d’un monde ni blanc ni noir, mais joyeusement composite. 35 nouvelles : des aigres-douces, des amoureuses, des crépusculaires, des existentielles, des gourmandes, des végétales. À déguster selon ses envies.
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:66057
Résumé: Chacune des très courtes proses qui composent ce recueil met en scène un personnage « différent ». Une enfant attardée lors de la rentrée des classes. Une jeune femme dont les parents ont obtenu la garde de sa fille. Un vieil homme dans un hospice. Un SDF. Tous sont ce que l’on pourrait nommer des êtres dérangés, radicalement autres, des « inaptes à la vie » dont le seul maintien dans le monde qui les entoure tient du défi permanent ou du miracle. Grolo voulait acheter des cartouches pour son stylo à encre, mais le mot « cartouche » ne lui revenait pas à l’esprit, aussi écrivait-il au stylo à bille. En une page, une page et demi, rarement plus, Adelheid Duvanel parvient à nous enserrer dans ces vies bancales et à nous les rendre proches. Et, en nous permettant de percevoir l’équilibre fragile qui les rend malgré tout possibles, elle nous renvoie subtilement à nos propres tâtonnements. Maîtresse incontestée de la forme courte, elle est parvenue à conjuguer dans un même écrin l’extraordinaire originalité du regard « différent » (qu’il soit celui de l’enfant, du « dérangé » ou du rêveur) et la rigueur pointilliste d’une conteuse hors pair. C’est étonnant comme un mouvement de paupières efface le monde entier. Chacune de ces histoires forme un monde en soi. Une monade. Tout y est. Rien n’y manque. Elles sont comme des petits cercles dessinés à la main. Des petits cercles hésitants, délicats, qui entourent quelque chose. On ne sait pas toujours bien quoi. On sait juste que c’est infiniment précieux.
Durée:1h. 24min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:11322
Résumé: Mère célibataire, retraitée en colocation épouse condamnée à l'oisiveté, jeune téléphoniste mythomane, les héroïnes des quatre nouvelles rassemblées ici se débrouillent tant bien que mal avec l'existence et tentent un jour de prendre leur vie en main, le temps d'un geste fou.