Contenu

Chant balnéaire

Résumé
Alors que la guerre civile fait rage au Liban, un adolescent, sa mère et sa soeur sont contraints de quitter Beyrouth. Ils trouvent refuge dans un bungalow situé dans une station balnéaire où ils doivent s'habituer à cette nouvelle vie.
Durée: 3h. 33min.
Édition: Paris, Allia, 2023
Numéro du livre: 74705
ISBN: 9791030416930
Collection(s): Petite collection

Documents similaires

Lu par:Sabine Marais
Durée:3h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75625
Résumé: 1995. Il n'existe aucun traitement contre le sida. Les malades tombent les uns après les autres dans l'indifférence générale. Parmi ceux qui sont touchés, donc condamnés, certains n'ont plus la force d'attendre le remède qui pourrait les sauver. Plutôt que de crever comme des chiens dans un lit d'hôpital, ils optent pour une solution radicale : ils préfèrent partir en beauté. Le cocktail est toujours le même, encore plus de fête, plus de drogue et plus de sexe. L'apothéose, et puis la chute finale. Un dimanche midi, après une nouvelle nuit infernale, Alex et Lucien rentrent et s'endorment sur le canapé. Cette fois, Alex ne se réveille pas, il fait un arrêt cardiaque dans son sommeil. La semaine qui suit, Philippe, Willy, Léon, Hervé, Adam et Denis, les copains défilent auprès de Lucien. Le temps est suspendu par la mort d'Alex, et pourtant la vie suit son cours, imperturbable, Philippe fête son anniversaire, il prend un nouvel appartement... Le samedi, toute la bande part enterrer Alex en Normandie. Ils se chauffent avant le départ pour se donner du courage, et débarquent à l'église fins saouls. Quand ils découvrent ce que la famille a fait des obsèques de leur fils, le choc est brutal. La cérémonie vire au supplice. Cinq ans plus tard, Philippe s'adresse à ses amis. Willy, Léon, Hervé, Adam, Denis... à chacun, il pose deux questions : Comment as-tu connu Alex ? Quels souvenirs as-tu gardés de cette semaine ? Entremêlé de leurs paroles, Quatre-vingt-quinze est le récit de ces folles journées, mélange d'euphorie et de désespoir. C'est l'histoire d'une fin de partie qui fut aussi une fête permanente, une célébration de l'amitié, une philosophie de l'urgence vitale. Un tombeau poignant et sublime pour tous les disparus, pour un quartier, une culture, une époque révolue.
Durée:2h. 56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69520
Résumé: Tout semble opposer Éric et Laura. Si la réussite sociale de celui-ci n’a pas tenu toutes ses promesses, la déchéance de Laura est totale, aussi bien sur le plan amoureux que professionnel. Près de trente ans après leur première rencontre, les deux personnages se retrouvent sur un parking­, buvant du rosé et fumant des joints, au fil d’un dialogue décousu. Cette nuit-là, tout le passé d’Éric lié à la mémoire de Laura resurgit : la fascination obsessionnelle pour sa beauté, un souvenir d’elle adolescente en bikini rouge et la douleur perpétuelle d’une distance jamais surmontée… Qu’il s’agisse de leur milieu d’origine, de leur langage ou de leurs références culturelles : tout prouve qu’ils n’appartiennent plus au même monde. Pourtant Éric est là, et ne ressent que plus de désir à son égard. Pour ne pas passer pour un homme cultivé et méprisant, chaque mot doit être pesé, apprécié selon l’écart social qu’il pourrait signifier et les blessures qu’il pourrait raviver. En dépit de la colère ressentie face à l’impossibilité de communiquer et la douleur de ne pouvoir aimer, Éric tâche pourtant d’interroger ce qui les sépare. À travers le récit d’un amour non advenu, l’anthropologue s’efforce de raconter autrement les fractures qui divisent la France d’aujourd’hui.
Durée:1h. 29min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:14278
Résumé: Présentation de l'éditeur : Il semble donc que les questions à poser sont : Quand cela va-t-il se produire ? Quels en seront les impacts ? Et comment pouvons-nous nous y préparer du mieux possible ? Plutôt que : Cela va-t-il réellement arriver ?
Durée:3h. 28min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:72723
Résumé: Le philosophe allemand étudie notamment la question esthétique et les rapports entre poésie et philosophie.
Durée:1h. 18min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:32362
Résumé: A coups de mots d'esprit, de paradoxes étincelants (la nature extérieure imite l'art), Oscar Wilde se livre ici à la défense et l'illustration du mensonge, qui est le but même de l'art.
Durée:1h. 33min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:65992
Résumé: Encore une histoire d'amour qui tourne mal. Ou plutôt qui fonctionne longtemps à sens unique. De bout en bout, même. D'une part, la narratrice, Valérie Mréjen elle-même, amoureuse, naïve. D'autre part Bruno, dit l'Agrume, amateur de fruits qu'il laisse béatement pourrir dans une corbeille, dessinant son effigie sous forme d'un citron. Il prend des rendez-vous qu'il ne tient pas, conserve près de lui une soi-disant ex-petite amie, invente mille et une histoires pour justifier ses silences et ses absences, s'enthousiasme pour les verres Duralex, un tuyau d'arrosage, l'ouverture d'un couvercle ou d'une barquette de BigMac. Ensemble ils dégustent fromages et chocolats. À vrai dire, c'est surtout la narratrice qui déguste, insupportablement patiente. Ça ressemble à du "foutage de gueule". C'en est. Faux esthète, vrai branque du bon produit, content de lui et de ses petits effets ridicules, maniaque de tout et de rien, l'Agrume agace autant que la narratrice. C'est précisément dans ce double agacement que Valérie Mréjen, avec ce deuxième roman, construit ce petit texte remarquable, tragiquement drôle et féroce, aux anecdotes parfois désuètes, parfois grotesques.
Durée:36min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:65990
Résumé: Dans la tradition de Swift et Stevenson, Bertrand Russell manie le paradoxe pour s'attaquer aux fondements de la civilisation moderne dans ce bref texte de 1919. Sa réflexion à la fois philosophique et politique s'exprime avec humour, légèreté et ironie.
Durée:2h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66663
Résumé: La maladie nous expose. Nous expose à la souffrance, à la peur, à la douleur, à l'incommunicabilité, à la perte de notre identité, à l'angoisse, à l'affrontement de ce qui nous définit. A travers notre corps elle nous expose. Elle fait de nous « un récit impudique ». « La raconter n'est pas vraiment se faire violence, le mal est déjà fait. » Oui la vie, est « habitude », « assurance », « jouissance « « élan ». « La vie répond à l'usage qu'on entend en faire ». Mais que faire lorsque notre corps ne peut plus lui répondre. La maladie peut faire disparaître le possible. Crée un vortex d'émotions, une « restriction », « un renoncement », une violence qui s'exerce sur soi et qui parfois nous pousse à la rediriger vers d'autres que soi. « Je me détruis de l'intérieur, progressivement , avec certitude ». Colère qui pousse hors de soi. La maladie nous pousse à devenir « Un être du conditionnel », vulnérable. La maladie limite et nous l'imitons. Sans risques, nos espoirs s'amenuisent. « le désir sublime le corps tandis que la maladie le dévore ». On devient malade, on devient patient, on se sent infiniment humain mais de plus en plus invisible dans le regard des autres. La maladie phagocyte. « L'histoire se terminera lorsqu'on ne parlera plus que d'elle quand on parlera de moi.Lorsqu ‘elle m'aura simplifiée à l'extrême jusqu'à ce que je ne sois plus qu'elle. Lorsqu'elle m'aura totalement dévorée ».
Lu par:René Bonnin
Durée:1h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39618
Résumé: Baudelaire revient dans le Paris du XXIe siècle dans la peau d'un vagabond misérable, en proie au mépris des passants. Alors que son âme est au supplice, il est traversé par de vagues réminiscences de l'homme qu'il était et de son oeuvre.
Durée:3h. 27min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35484
Résumé: En 1963, l'auteur se rend en Chine, d'abord par jeu puis pour suivre des études. Il ignore tout de ce que le pays vient de traverser. Et heureusement, dit-il. Sans cela, il n'aurait pas persévéré dans cette voie. Ses entrevues avec Wen, jeune femme médecin dont il s'éprend, doivent demeurer furtives. Entretenir une relation avec un étranger ne va pas sans danger. Une seule possibilité s'offre à eux : le mariage. Or, pour cela, Wen doit obtenir l'autorisation de la direction de son hôpital, soit du responsable du Parti. Au-delà des obstacles auxquels se heurtent les deux amants, ce récit saisissant et authentique est aussi un roman d'apprentissage. L'auteur devine peu à peu une réalité sociale et politique censée rester cachée, tandis que sa compagne découvre le passé de sa propre famille.
Durée:2h. 52min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:33880
Résumé: A la croisée de l'autbiographie et du roman, un récit qui évoque le parcours du mathématicien Alexandre Grothendieck sur fond d'événements historiques : de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à la mort du scientifique en 2014 en passant par mai 68.
Lu par:Manon
Durée:2h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34872
Résumé: Le trouble imprègne de toutes parts ce nouveau roman de Pauline Klein, monologue intérieur qui dépeint les sentiments et sensations de la narratrice. Le récit s'ouvre sur un souvenir d'enfance, à l'origine de crises d'allergie : le moment où elle égare la boussole offerte par un petit garçon dont elle est éprise. Un sorcier diagnostique une "allergie aux territoires étrangers"… Sa vie exclura désormais la surprise. A la quarantaine, elle mène une vie réglée et sexuellement frustrante. Mariée à Nicolas, mère de deux enfants, la narratrice redécouvre le monde à travers eux et cherche un moyen de réintroduire le loup des contes qu'elle leur lit soir après soir… Elle tombe sous le charme de son nouveau collègue, Baptiste, un jeune loup charismatique aux dents longues, de dix ans son cadet.