Contenu

Ils étaient comme des géants: [l'histoire vraie de ces héros oubliés de la Seconde Guerre mondiale]

Résumé
Hawaï, 7 décembre 1941, l’aviation japonaise bombarde Pearl Harbor, les États-Unis entrent en guerre et la vie de centaines de milliers d’Américains d’origine japonaise bascule soudainement dans l’inconnu. Internés dans des camps de fortune, confrontés au racisme le plus ignoble, contraints d’abandonner du jour au lendemain leurs possessions, de faire une croix sur leurs rêves et d’oublier leurs amis, quelques-uns auront le courage de surmonter ces obstacles pour s’engager dans l’armée et combattre les ennemis de la liberté. Ils étaient comme des géants évoque l’histoire méconnue des soldats nippo-américains qui ont participé à la libération de l’Italie puis de la France. Là, au cœur des Vosges, ils ont connu une horreur à nulle autre pareille dont bien peu sont ressortis indemnes. Avec ce récit haletant où s’entremêlent les destins singuliers de Japonais d’Hawaï, de fils de fermiers de Californie ou d’enfants d’immigrés venus des villes-champignons de l’ouest et même d’un objecteur de conscience, Daniel James Brown sort de l’oubli une aventure émouvante, faite d’héroïsme et de dévouement, d’amitié et de détermination, de sacrifices et de victoires sur la haine, quelle qu’elle soit.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 25h. 40min.
Édition: Paris, Buchet Chastel, 2023
Numéro du livre: 75733
ISBN: 9782283035863

Documents similaires

Durée:46h. 44min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:19638
Résumé: De par sa dimension véritablement planétaire, la Seconde Guerre mondiale, le plus grand conflit de l'histoire par ses destructions, le nombre de ses victimes et les bouleversements provoqués dans l'ordonnancement du monde, a dominé le paysage mental de plusieurs générations d'êtres humains. Malgré l'extraordinaire profusion de livres, de films et de documentaires sur le sujet depuis presque soixante-dix ans, notre connaissance du conflit reste fragmentaire et souvent déformée par le prisme de l'« histoire officielle » propre à chaque nation. Antony Beevor, en déployant l'exceptionnel talent de conteur qui a fait de Stalingrad, de La Chute de Berlin et de D-Day des best-sellers internationaux, réunit ici les éléments disparates de la petite histoire pour composer la mosaïque de la Grande Histoire telle qu'elle ne nous est jamais apparue, chaque élément prenant la place qui lui revient réellement.
Durée:1h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74953
Résumé: S'appuyant sur une sélection de documents d'archives, l'auteure retrace l'histoire du régime de Vichy et le quotidien des Français à cette époque : réalités matérielles, omniprésence de la propagande, menace des répressions, décisions politiques, entre autres.
Durée:17h. 24min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:35870
Résumé: Pierre Clostermann a vécu l'aventure héroïque du pilote de chasse. Des raids sur l'Allemagne avec les Forteresses aux actions contre les bases de V1, des combats près des Orcades au débarquement en Normandie, il a participé aux duels aériens les plus meurtriers. Ce récit est son journal de combattant, auquel il a rajouté plusieurs chapitres originaux qu'il avait retranchés auparavant. ©Electre 2017
Durée:15h. 33min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67513
Résumé: Après des décennies de témoignages, d'ouvrages, d'articles, de documentaires télévisés et d'émissions radio, on croit tout connaître de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, aux mythes de la propagande des belligérants de cette époque sont venues s'ajouter les thèses fumeuses de certains auteurs et médias, qui continuent de véhiculer une idéologie formatée et sans nuances. Cet ouvrage, reposant sur des documents et des témoignages inédits, balaie de nombreux clichés : la France et ses Alliés pouvaient gagner la guerre en 1940 ; les Français sont tous des collabos et des antisémites ; la Résistance française est surestimée et a été inefficace ; Mussolini a toujours été acquis au nazisme ; le débarquement et la bataille de Normandie sont avant tout une victoire américaine… Dominique Lormier revient sur ces affirmations et révèle ici quelques-unes des vérités cachées de cette période cruciale du xxe siècle.
Lu par:Bernard Dieu
Durée:7h. 11min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69374
Résumé: La défaite de 1940 : comment en est-on arrivé là ? Le 13 mai 1940, trois jours après le début de l’offensive allemande, les lignes de l’armée française sont enfoncées. Le 17 juin, Pétain appelle à cesser le combat. Le 22, l’armistice est signé en forêt de Compiègne. Le 10 juillet, députés et sénateurs votent les pleins pouvoirs au Maréchal. En deux mois, la France, première puissance européenne, et dont l’armée était considérée comme la meilleure du monde en 1918, a été mise à terre. Ce naufrage politico-militaire, doublé d’un exode de la population, continue de hanter la mémoire des Français et de susciter de nombreuses interrogations. Le Front populaire a-t-il désarmé le pays ? La ligne Maginot était-elle une bonne idée ? Notre armée était-elle prête ? Manquait-elle d’avions et de chars ? Les Belges sont-ils coupables ? La guerre pouvait-elle être poursuivie en Bretagne ou en Afrique du Nord ? L’appel à Pétain était-il un complot contre la République ? L’appel du 18 Juin a-t-il été entendu ? C’est à ces questions et à bien d’autres encore que répond ce livre, à la fois chronique d’une défaite et plongée dans le quotidien des dirigeants de la IIIe République, des militaires et de la population.
Durée:8h. 40min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67434
Résumé: Les missions et les opérations les plus extravagantes qui furent menées à bien ou avortées durant la Seconde Guerre mondiale. Ces projets, audacieux ou aberrants, comptent parmi eux le plan d'invasion du Japon par les Etats-Unis, l'empoisonnement des pâtures du IIIe Reich avec le bacille du charbon ou encore des chauve-souris équipées de charges incendiaires.
Durée:8h. 15min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:33694
Résumé: 1944 : Roosevelt et Churchill mettent en place le débarquement des troupes anglo-américaines sur les côtes normandes prévu le 6 juin 1944. De Gaulle, maintenu à l'écart, rêve de fouler le sol français libéré par son peuple et de rendre à la France sa souveraineté. Prises en étau par les forces alliées, les puissances de l'Axe capitulent les unes après les autres. En France, la violence monte, barbare, sanglante. La Résistance s'unit et s'organise, les maquisards des Glières et du Vercors se sacrifient, alors que miliciens, collaborateurs et soldats allemands, en représailles, massacrent des innocents. Hitler, qui échappe à un attentat fomenté par son propre camp en juillet 1944, et malgré la débandade de ses troupes, croit encore à la victoire ; mais, devant l'entrée des Russes à Berlin, il se suicide d'une balle dans la tête, laissant une semaine plus tard ses généraux signer la reddition sans condition de l'Allemagne le 8 mai 1945. Dans le Pacifique, les combats sont acharnés. Pour faire plier les Japonais, l'état-major américain utilise l'arme atomique : sur Hiroshima, le 6 août 1945, et sur Nagasaki, le 9 août. Le 2 septembre, les Japonais ont capitulé, l'armistice est signée. 1945 : au prix de dizaines de millions de morts, la paix est revenue, la liberté a triomphé. Un nouveau monde est à construire.
Durée:13h. 13min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:38335
Résumé: Une enquête fondée sur les archives du service de renseignement soviétique, retraçant la traque du corps du Führer défunt. Les auteurs rendent compte des interrogatoires des témoins, présentent le plan du bunker, le projet de fuite, ainsi que les éléments qui ont permis son identification.
Lu par:Guy Landelle
Durée:17h. 49min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:34038
Résumé: Stalingrad est sans doute le tournant capital de la Seconde Guerre mondiale. Sa chute aurait livré à Hitler les pétroles du Caucase. Et quel symbole que de prendre la ville qui portait le nom du " petit père des peuples "... De ces enjeux résulta un des plus gigantesques - et des plus atroces - affrontements militaires de l'Histoire. La Wehrmacht en ressortit brisée l'Armée rouge y forgea la légende d'un communisme libérateur. Pour conter cette épopée, où l'héroïsme et la barbarie se côtoient à chaque page, l'historien britannique Antony Beevor a pu accéder, le premier, aux archives soviétiques, jalousement tenues secrètes jusqu'à la chute du régime, qu'il a confrontées aux archives allemandes ainsi qu'à d'innombrables témoignages. Opérations militaires, relations entre les hauts gradés et le pouvoir politique, souffrances quotidiennes des combattants des deux bords et des civils : à tous les niveaux, ce récit rigoureux et inspiré apporte des révélations et des éclairages nouveaux. Il nous fait revivre au jour le jour une bataille où se joua le sort du monde. On sort de ce bilan magistral abasourdi par l'ampleur et l'horreur des destructions humaines... mais aussi par le temps qu'il a fallu à l'Histoire pour qu'elle reprenne, sur un tel sujet, ses droits. Voilà qui est fait. (Source : Pierre Daix, Le Figaro littéraire)
Durée:8h. 40min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25795
Résumé: Le destin de la France et de l'Europe s'est joué en 1940. Soixante-dix ans après, Max Gallo fait revivre ces douze mois terribles et finalement inconnus. Janvier 1940 c'est la " drôle de guerre " entre la France et l'Allemagne, une attente interminable conçue par Hitler comme un piège dans lequel les armées alliées s'enlisent. En mai, c'est la " guerre éclair ", l'assaut, et la France s'écroule comme un château de cartes. Le peuple fuit sur les routes de l'exode. C'est l'abîme, l'étrange défaite. A travers le récit de ces mois tragiques, Max Gallo fait entendre les voix de tous les acteurs de l'histoire. Ces généraux français enfermés dans leur passé. Ces hommes politiques profitant de la défaite pour régler leurs vieux comptes. Hitler qui jubile, Rommel qui fonce avec ses panzers. Le maréchal Pétain, appelé comme un sauveur, qui sollicite l'armistice. L'abîme. Et pourtant l'espérance lève, au creux même du désastre. Les cadets de Saumur se battent pour l'honneur alors que tout s'effondre. Le général de Gaulle clame le 18 juin : " La flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre. " Et puis il y a Churchill, rageuse incarnation de la détermination anglaise, qui exhorte au combat et relève tous les courages.
Durée:10h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25722
Résumé: L'irruption des Etats-Unis dans la Deuxième Guerre mondiale doit-elle être considérée comme une croisade contre la barbarie nazie, la lutte du Bien contre le Mal ? Jacques Pauwels, historien, brise le mythe. A ses yeux, les Américains étaient, en effet, loin d'être inintéressés par les ressources économiques et la dimension géostratégique des régions qu'ils allaient libérer. Ils débarquèrent donc avec une idéologie, des vues politiques, une conception des rapports sociaux à préserver et, bien entendu, avec l'idée qu'il fallait assurer les intérêts de leurs entreprises et du capitalisme américain. La crainte de l'expansion communiste et le désir d'en limiter les effets ne furent évidemment pas étrangers à cette philosophie interventionniste. Ce livre démonte l'image d'Epinal du libérateur américain venant mourir sur les plages de Normandie dans un but philanthropique et propose à la place une nouvelle lecture des faits, à la manière d'un puzzle qui se verrait soudain assemblé, après des décennies.
Durée:11h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68918
Résumé: Les réflexions qu'inspirèrent les circonstances de la défaite française de 1940 au célèbre médiéviste français." Ces pages seront-elles jamais publiées ? Je ne sais. Il est probable, en tout cas, que, de longtemps, elles ne pourront être connues, sinon sous le manteau, en dehors de mon entourage immédiat. Je me suis cependant décidé à les écrire. L'effort sera rude : combien il me semblerait plus commode de céder aux conseils de la fatigue et du découragement ! Mais un témoignage ne vaut que fixé dans sa première fraîcheur et je ne puis me persuader que celui-ci doive être tout à fait inutile. Un jour viendra, tôt ou tard, j'en ai la ferme espérance, où la France verra de nouveau s'épanouir, sur son vieux sol béni déjà de tant de moissons, la liberté de pensée et de jugement. Alors les dossiers cachés s'ouvriront ; les brumes, qu'autour du plus atroce effondrement de notre histoire commencent, dès maintenant, à accumuler tantôt l'ignorance et tantôt la mauvaise foi, se lèveront peu à peu ; et, peut-être les chercheurs occupés à les percer trouveront-ils quelque profit à feuilleter, s'ils le savent découvrir, ce procès-verbal de l'an 1940.