Contenu

Le grand cirque 2000: mémoires d'un pilote de chasse FFL dans la RAF

Résumé
Pierre Clostermann a vécu l'aventure héroïque du pilote de chasse. Des raids sur l'Allemagne avec les Forteresses aux actions contre les bases de V1, des combats près des Orcades au débarquement en Normandie, il a participé aux duels aériens les plus meurtriers. Ce récit est son journal de combattant, auquel il a rajouté plusieurs chapitres originaux qu'il avait retranchés auparavant. ©Electre 2017
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 17h. 24min.
Édition: Paris, J'ai lu, 2002
Numéro du livre: 35870
ISBN: 9782290324301
Collection(s): J'ai lu. Littérature générale.
CDU: 944

Documents similaires

Durée:9h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66208
Résumé: Témoignage d'un soldat russe sur l'Armée rouge et la Seconde Guerre mondiale sur le front de l'Est. Il évoque la hiérarchie brutale, les ordres absurdes, la mort, la solidarité, la lâcheté, la désolation, les pillages et décrit les conditions de vie des soldats : la misère, le froid intense, les souffrances terribles et l'absence totale de considérations pour les pertes humaines.
Durée:13h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67217
Résumé: Soixante-quinze ans ont passé depuis le jour du débarquement de Normandie. Ce petit matin de juin, la plus grande invasion par la mer jamais organisée dans l'Histoire allait s'avérer cruciale dans le dénouement de la Deuxième Guerre mondiale. La bataille, aux dimensions épiques, impliqua 156 000 hommes, 7 000 bateaux et 20 000 véhicules blindés. Les événements du 6 juin 1944 furent menés par des individus héroïques, qui combattirent jusqu'à ce que les défenses allemandes soient détruites. C'est l'histoire de ces hommes (alliés, allemands, français) qui est racontée ici. Pour évoquer les événements du D-Day, Giles Milton rapporte les récits des survivants : le jeune conscrit allié, le défenseur d'élite allemand, le résistant français. Depuis les stratèges du QG jusqu'aux soldats de la Wehrmacht dans les bunkers, D-Day : Les soldats du débarquement évoque avec force la terreur absolue de ceux qui étaient pris au piège de la ligne de front de l'Opération Overlord. Milton donne également la parole à ceux que l'on n'avait jamais entendus : la fille du boucher du village, la femme du commandant du panzer, le chauffeur du général
Durée:10h. 10min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70203
Résumé: Allemand antinazi, l'auteur quitte l'Allemagne pour la France dès 1933. Mais, en 1939, il est interné au camp des Milles. Dans ce récit autobiographique, il raconte sa vie au camp. Il porte un regard critique sur la France de Vichy et montre les désillusions des intellectuels de gauche, fervents admirateurs des valeurs humanistes de la France.
Durée:5h. 17min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66141
Résumé: 6 juin 1944. 176 jeunes volontaires, avec à leur tête le commandant Kieffer, sont les premiers et les seuls Français à fouler les plages de Normandie. Qui sont ces jeunes hommes entraînés durement depuis des mois en Grande-Bretagne qui s’emparent du casino de Ouistreham avant de libérer la ville ? Pour la première fois, certains d’entre eux se racontent.Au crépuscule de leur vie, les vétérans du Commando Kieffer livrent leurs souvenirs. Ils ont tous en commun d’avoir sacrifié leur jeunesse pour défendre leur pays. Ils ont abandonné leur métier, renoncé au confort d’un foyer, quitté leurs amis, leur famille, parents, frères et sœurs. Les uns ont traversé les mers, les autres franchi les Pyrénées pour répondre à l’appel du général de Gaulle et rejoindre l’Angleterre. Devenus commandos de la France libre, ils ont connu le baptême du feu en Normandie, surmonté leurs doutes, affronté toutes les peurs. Certains ont vu mourir leurs camarades, d’autres ont été grièvement blessés, laissés pour morts sur la plage.C’est cette expérience de la guerre, intime et souvent enfouie, que ces vieux soldats ont accepté de livrer à Stéphane Simonnet. Modèles de courage et de modestie, ces combattants, devenus héros de la Seconde Guerre mondiale, nous captivent et nous touchent.
Lu par:Eric Jouen
Durée:9h. 23min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75547
Résumé: A travers des récits simples et sans prétention, deux commandants de submersibles, un Anglais et un Allemand, nous racontent l'histoire souvent dramatique de leurs campagnes sous-marines. L'Anglais Alastair Mars et son "Unbroken" coula plus de 30 000 tonnes de navires ennemis, prit part à des opérations secrètes, survécut à quelques 400 mines sous-marines, sans compter les innombrables attaques d'avions et de bateaux, attaqua seul douze navires de guerre et détruisit deux croiseurs lourds. L'Allemand Schaeffer nous raconte son U-977 et l'incroyable odyssée qui le mena des côtes de Norvège à celles de l'Argentine en échappant aux flottes alliées. Deux témoignages parmi les plus impressionnants de la Seconde Guerre mondiale.
Durée:46h. 44min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:19638
Résumé: De par sa dimension véritablement planétaire, la Seconde Guerre mondiale, le plus grand conflit de l'histoire par ses destructions, le nombre de ses victimes et les bouleversements provoqués dans l'ordonnancement du monde, a dominé le paysage mental de plusieurs générations d'êtres humains. Malgré l'extraordinaire profusion de livres, de films et de documentaires sur le sujet depuis presque soixante-dix ans, notre connaissance du conflit reste fragmentaire et souvent déformée par le prisme de l'« histoire officielle » propre à chaque nation. Antony Beevor, en déployant l'exceptionnel talent de conteur qui a fait de Stalingrad, de La Chute de Berlin et de D-Day des best-sellers internationaux, réunit ici les éléments disparates de la petite histoire pour composer la mosaïque de la Grande Histoire telle qu'elle ne nous est jamais apparue, chaque élément prenant la place qui lui revient réellement.
Durée:1h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74953
Résumé: S'appuyant sur une sélection de documents d'archives, l'auteure retrace l'histoire du régime de Vichy et le quotidien des Français à cette époque : réalités matérielles, omniprésence de la propagande, menace des répressions, décisions politiques, entre autres.
Durée:25h. 40min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75733
Résumé: Hawaï, 7 décembre 1941, l’aviation japonaise bombarde Pearl Harbor, les États-Unis entrent en guerre et la vie de centaines de milliers d’Américains d’origine japonaise bascule soudainement dans l’inconnu. Internés dans des camps de fortune, confrontés au racisme le plus ignoble, contraints d’abandonner du jour au lendemain leurs possessions, de faire une croix sur leurs rêves et d’oublier leurs amis, quelques-uns auront le courage de surmonter ces obstacles pour s’engager dans l’armée et combattre les ennemis de la liberté. Ils étaient comme des géants évoque l’histoire méconnue des soldats nippo-américains qui ont participé à la libération de l’Italie puis de la France. Là, au cœur des Vosges, ils ont connu une horreur à nulle autre pareille dont bien peu sont ressortis indemnes. Avec ce récit haletant où s’entremêlent les destins singuliers de Japonais d’Hawaï, de fils de fermiers de Californie ou d’enfants d’immigrés venus des villes-champignons de l’ouest et même d’un objecteur de conscience, Daniel James Brown sort de l’oubli une aventure émouvante, faite d’héroïsme et de dévouement, d’amitié et de détermination, de sacrifices et de victoires sur la haine, quelle qu’elle soit.
Lu par:Paula Viala
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74896
Résumé: Pendant l'Occupation, Louis Calaferte a onze ans. Il raconte la guerre telle que la voit, telle que la vit un enfant.
Durée:15h. 33min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67513
Résumé: Après des décennies de témoignages, d'ouvrages, d'articles, de documentaires télévisés et d'émissions radio, on croit tout connaître de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, aux mythes de la propagande des belligérants de cette époque sont venues s'ajouter les thèses fumeuses de certains auteurs et médias, qui continuent de véhiculer une idéologie formatée et sans nuances. Cet ouvrage, reposant sur des documents et des témoignages inédits, balaie de nombreux clichés : la France et ses Alliés pouvaient gagner la guerre en 1940 ; les Français sont tous des collabos et des antisémites ; la Résistance française est surestimée et a été inefficace ; Mussolini a toujours été acquis au nazisme ; le débarquement et la bataille de Normandie sont avant tout une victoire américaine… Dominique Lormier revient sur ces affirmations et révèle ici quelques-unes des vérités cachées de cette période cruciale du xxe siècle.
Lu par:Bernard Dieu
Durée:7h. 11min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69374
Résumé: La défaite de 1940 : comment en est-on arrivé là ? Le 13 mai 1940, trois jours après le début de l’offensive allemande, les lignes de l’armée française sont enfoncées. Le 17 juin, Pétain appelle à cesser le combat. Le 22, l’armistice est signé en forêt de Compiègne. Le 10 juillet, députés et sénateurs votent les pleins pouvoirs au Maréchal. En deux mois, la France, première puissance européenne, et dont l’armée était considérée comme la meilleure du monde en 1918, a été mise à terre. Ce naufrage politico-militaire, doublé d’un exode de la population, continue de hanter la mémoire des Français et de susciter de nombreuses interrogations. Le Front populaire a-t-il désarmé le pays ? La ligne Maginot était-elle une bonne idée ? Notre armée était-elle prête ? Manquait-elle d’avions et de chars ? Les Belges sont-ils coupables ? La guerre pouvait-elle être poursuivie en Bretagne ou en Afrique du Nord ? L’appel à Pétain était-il un complot contre la République ? L’appel du 18 Juin a-t-il été entendu ? C’est à ces questions et à bien d’autres encore que répond ce livre, à la fois chronique d’une défaite et plongée dans le quotidien des dirigeants de la IIIe République, des militaires et de la population.
Durée:10h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25722
Résumé: L'irruption des Etats-Unis dans la Deuxième Guerre mondiale doit-elle être considérée comme une croisade contre la barbarie nazie, la lutte du Bien contre le Mal ? Jacques Pauwels, historien, brise le mythe. A ses yeux, les Américains étaient, en effet, loin d'être inintéressés par les ressources économiques et la dimension géostratégique des régions qu'ils allaient libérer. Ils débarquèrent donc avec une idéologie, des vues politiques, une conception des rapports sociaux à préserver et, bien entendu, avec l'idée qu'il fallait assurer les intérêts de leurs entreprises et du capitalisme américain. La crainte de l'expansion communiste et le désir d'en limiter les effets ne furent évidemment pas étrangers à cette philosophie interventionniste. Ce livre démonte l'image d'Epinal du libérateur américain venant mourir sur les plages de Normandie dans un but philanthropique et propose à la place une nouvelle lecture des faits, à la manière d'un puzzle qui se verrait soudain assemblé, après des décennies.