Contenu

L'Allemand de ma mère

Résumé
Réfugié allemand, le docteur Schütz arrive à Paris à l'automne 1938, alors que les lois du Reich nazi interdisent sa profession aux Juifs. Raymonde, jeune pharmacienne et future mère de l'autrice, ignore son identité lorsqu'elle lui vient en aide. Sous l'Occupation, il se porte à son tour au secours de la famille juive de Raymonde.
Durée: 5h. 40min.
Édition: Paris, Seuil, 2023
Numéro du livre: 75557
ISBN: 9782021496512
Collection(s): Cadre rouge

Documents similaires

Durée:9h. 38min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32510
Résumé: Fils du grand Humayun, Akbar a dirigé l'Empire moghol de 1556 jusqu'à 1605. Cet espace, qu'il n'a cessé d'agrandir, s'étendait du Cachemire au Bengale, avant que l'" Ombre de Dieu sur terre " ne se décide à conquérir le sud de la péninsule. Personnalité complexe, fils d'une chiite et d'un sunnite, dyslexique, hyper-mnésique, sans doute épileptique, assurément mystique, à la fois sanguinaire et paisible, ascète et jouisseur, Akbar, qui avait épousé une hindoue, a fait sortir des sables la ville de Fatehpur-Sikri, qui reste aujourd'hui encore un haut lieu du tourisme indien. Cette ville abritait de multiples temples et accueillit diverses religions. Elle mêlait délibérément les architectures musulmane et hindoue dans un esprit de syncrétisme exceptionnel dans l'histoire musulmane. Akbar a durant sa vie réfléchi sur les croyances et les dogmes religieux, ce qui permit pour la première fois en Inde de voir musulmans et hindous cohabiter en paix. C'est l'histoire étonnante de cet empereur que raconte Catherine Clément. Elle sait donner à son personnage le " tremblé " qui nous permet de comprendre la folie qui l'anime, et son insatiable quête métaphysique. Elle met en scène une cohorte de religieux de toutes origines, qui s'empoignent sous nos yeux : oulémas, ayatollahs, hindous de toute caste, moines jaïns, rabbins et jésuites... Elle restitue la profondeur et la malléabilité des dogmes religieux qui nous guident et nous étouffent.
Lu par:Lisette Vogel
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70773
Résumé: Nouveau nom ? Kolkata. Nom d’origine ? Calcutta. Civilité ? Incertaine. Nationalité ? Double : anglaise, indienne. Date de naissance ? 1690. Vous voyez, j’ai l’air décatie au premier regard, je m’effrite, je m’étouffe, personne au monde n’a l’air plus vieille que moi. Mais trois cent cinquante ans, ce n’est pas considérable pour une mégapole ! En vérité, je relève officiellement de la communauté des Anglo-Indiens, privée de subsides depuis 1960. Pour en être, il faut avoir au moins un ancêtre mâle britannique. On remarque tout de suite la subtilité de la définition. La Britannitude passe exclusivement par l’homme, alors même qu’au beau milieu de mon ventre se dresse l’énorme statue de l’énorme reine Victoria, petite tête sur jupes écrasantes, bouche de veuve amère et couronne posée sur une coiffe de dentelles. Il ne faut rien croire de ce qu’on dit de moi. Calcutta, grouillante misère du monde, Calcutta bidonville, Calcutta déchet puant de l’humanité, Calcutta qui rend raciste n’importe quel Blanc en vingt-quatre heures, ce fut écrit et publié. Par des Blancs. Si je suis utile au vaste monde, c’est à cause du compliqué. Avec moi, rien n’est simple. Je suis anglo-indienne et communiste, maoïste et nationaliste, violemment révolutionnaire et mystique, dense et mutine, nazie et libertaire, je m’appelle Contradiction. Romancière, philosophe, auteure d’une soixantaine d’ouvrages, Catherine Clément n’a pas sa pareille pour nous embarquer, stupéfaits et ravis, dans les rues de Calcutta, son histoire et ses mystères.
Lu par:Manon
Durée:7h. 53min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:27091
Résumé: Jeune veuve de 30 ans, combattante émérite, Jézabel fut le seul chef de guerre à mourir au combat, dans une Inde où l'insurrection naquit après trop d'humiliations, d'exploitations et de brimades.
Durée:21h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:26053
Résumé: Théo, quatorze ans, est atteint d'une maladie incurable. Sa tante Marthe, personnage excentrique, décide de le prendre sous son aile au cours d'un long périple. A travers l'Europe, l'Asie, l'Amérique et l'Afrique, Théo va faire le tour du monde des religions pour trouver sur place des réponses à la question de l'existence de Dieu. Curieux de tout, il interroge les rites, mythes fondateurs et cosmogonies des principales traditions. Le voyage de Théo, en même temps qu'il l'achemine vers un destin qui doit autant à la médecine qu'à l'amour, le conduit ainsi à la rencontre de sages qui ouvriront son esprit et apaiseront son cœur.
Lu par:Manon
Durée:17h. 53min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:28882
Résumé: Présentation des déesses et des dieux choisis par l'auteure dans les cinq continents (Japon, Sibérie, Australie, Numavut et îles Samoa) et de quelques cruelles divinités aztèques.
Durée:8h. 20min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:18843
Résumé: Parcourant le Brésil et l'Inde, arpentant la Russie du XIXe siècle et le pays de toutes nos légendes, Catherine Clément nous raconte le suicide sacré des veuves indiennes, les écoles de samba, la lutte pour la survie dans le Nordeste, les bûchers de la Khovantchina... Et pose la question : existe-t-il une loi morale vraiment universelle ? Analysant, comparant, opposant, Catherine Clément montre l'extraordinaire persistance des cultures, y compris celles que l'on dit mortes, et rejoint Claude Lévi-Strauss : la bonne distance" entre les peuples, entre la mère et l'enfant, entre les amants s'établit en tapinois sous le grand tracé tapageur des contradictions et des conflits. Ce n'est pas la raison qui agit mais "la pensée sauvage, bricoleuse, fouineuse, plus féminine que masculine, et qui se moque des belles consciences et de leurs déchirements". Le miel, qu'il soit doux et tendre en Europe, ou violemment enivrant chez les Indiens d'Amérique, est à cette image. Le goût du miel, ce "sweet-and-sour", cet idéal de l'éthique cuisinière, équilibre entre le poivré et le sucré, la cardamome et le safran, l'ail et le gingembre, la vie et la mort...c'est aussi le bonheur."
Durée:7 h. 16min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:69767
Résumé: En Europe, on a brûlé les sorcières jusqu’au XVIIe siècle. Elles n’étaient coupables que d’une seule chose : être femme. À la veille de la Renaissance, un pape avait proclamé que toutes les femmes étaient sorcières. Bonnes à tuer pour protéger le « membre viril » disent les textes. Toutes ces cruautés à peine balayées par la Révolution française, l’impure sorcière fut bientôt transformée en son contraire : la très pure Sainte Vierge. Que reste-t-il aujourd’hui de ces sorcières jadis brûlées, écartelées, maudites ? Guérisseuses de choc cachées dans les campagnes, petites-filles du féminisme, activistes Femen ou membres du mouvement #Metoo, les sorcières du XXIe siècle sont libres et fières de l’être. Romancière, philosophe, critique littéraire, essayiste, Catherine Clément n’est pas entrée en sorcellerie par hasard. Après avoir profondément aimé sa mère, une « sublime sorcière juive-russe passionnée d’occultisme et de voyance », choisissant « la raison contre sa folie », elle nous offre aujourd’hui dans un essai lumineux une réflexion pertinente sur les liens subtils qui relient misogynie, féminisme, religion et sorcellerie.
Durée:22h.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:23501
Résumé: Tout le monde croit connaître Catherine Clément. Chacun est capable d'évoquer à son sujet sa passion pour l'Inde, ses romans philosophiques, ses années d'enseignement et de journaliste, ses missions aux affaires étrangères qui l'ont menée, avec son compagnon ambassadeur, aussi bien à Vienne et à Delhi qu'à la découverte de l'Afrique, sa fréquentation des sphères de la psychanalyse, mais cet inventaire paraît déjà aussi désordonné qu'incertain, aussi sommaire que réducteur. En vérité, personne ne connaît Catherine Clément. Voilà ce qui apparaît d'emblée à la lecture de ses mémoires. A travers ses rares récits autobiographiques (dont Cherche Midi, Stock, 2000), ses lecteurs ont approché son enfance de petite fille juive française, mais jamais Catherine Clément avant la publication de ce livre n'aura dévoilé tant de secrets, de souvenirs enfouis, de mystères jamais élucidés. De sa complicité fraternelle aux amitiés éternelles, on la découvre jeune enseignante, engagée au parti communiste ou proche de certains politiques, parmi lesquels deux présidents, Jacques Chirac et François Mitterrand. On lira avec une émotion très particulière les portraits qu'elle trace de ses grands maîtres, Jankélévitch, Lacan, Lévi-Strauss ou ceux de personnages tels que Roland Barthes ou Jean-Paul Sartre. Au final, on n'obtiendrait que le parcours hors norme d'une intellectuelle si ce livre de mémoires d'une femme de soixante-dix ans n'était pas avant tout par son écriture, sa liberté, ses incorrections, ses indiscrétions, son humour, sa tendresse et son absence totale de complaisance, la vie même.
Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:19579
Résumé: Quel que soit leur lieu de naissance, j'aime raconter les affaires des dieux. Leurs généalogies, leurs disputes, leurs amours me passionnent comme s'ils étaient de ma famille et puis, comment ne pas s'intéresser à des êtres capables de se transformer en nuage, taureau, serpent ? Désormais, je dispose d'une grande famille de dieux dont j'ai les portraits, dont je connais les tics, les préférences alimentaires, les phobies, les colères. En Inde, les dieux ne gênent pas l'immense démocratie à laquelle ils s'intègrent paisiblement. Ils ne sont pas exigeants. Une banane, une fleur, du sucre, parfois, une chèvre, et tout va bien. Chacun s'arrange avec eux comme avec le climat, le manque d'infrastructures et ce qui reste de pauvreté. Ce sont ces arrangements que je vais raconter. - Quatrième de couverture -
Lu par:
Durée:5h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70836
Résumé: Enquête à travers le monde, après la mort en Inde, à quatre-vingt ans, de la déesse Amma, la Mère. Des témoins et des proches racontent comment Rachel Ephraïm, juive d'Egypte, ancienne cantatrice française, a fondé un ashram et est devenue déesse en Inde.
Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73872
Résumé: Inspirée par la vie de la mère de l'auteur, l'histoire d'une femme marocaine à trois moments décisifs de sa vie et de son pays, entre 1954 et 1999. Son premier mari est envoyé par les Français combattre en Indochine. Dans les années 1960, elle fait tout pour que sa fille ne devienne pas servante chez un colon. La veille de la mort d'Hassan II, elle est menacée de mort par un jeune cambrioleur.
Lu par:Didier Benini
Durée:7h. 56min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71316
Résumé: Le 8 mai 1880, peu après avoir pris un bain, Gustave Flaubert meurt d'une attaque cérébrale sans doute précédée d'une crise d'épilepsie. Souvenirs, regrets et frustrations lui traversent alors l'esprit et certains de ses personnages, tels Emma Bovary, le poursuivent comme des fantômes, lui reprochant le sort qu'il leur a réservé.