Contenu

Le silence d'Ingrid Bergman

Résumé
Une femme vit dans un pavillon caché au fond d'un jardin arboré. Face à elle, son compagnon s'installe pour le petit-déjeuner, un certain Roland, qui parait pointilleux : ses gestes, sa voix, sa façon de toucher les cheveux d'Ingrid, tout semble se produire selon un rituel auquel elle se plie à la perfection. Au sol, un trait de peinture délimite l'espace de la cuisine, le souligne. Un trait blanc que cette femme ne franchit jamais pour s'avancer dans le couloir le temps d'accompagner Roland chaque matin jusqu'à la porte d'entrée. Un trait qui semble tracé dans sa tête... Ingrid reste à l'intérieur de la grande maison. Rosalie, leur fille, est avec elle. Autour de son lit des livres recouvrent les murs. Il n'y a pas de fenêtre dans sa chambre. Que se passe-t-il dans la tête d'Ingrid, cette femme au léger accent nordique ? Pourquoi demeure-t-elle ainsi immobile, retenue, enfermée, empêchée ? Quel trouble relationnel peut ainsi régir deux vies jusqu'à l'invisibilité ? Ce livre se situe au centre de cette énigme. Un roman inquiétant, des personnages envoûtants que Denis Lachaud interroge à l'extrême pour circonscrire l'ampleur et le rôle de la contrainte comme moteur ultime de la révélation de soi. Un roman vertigineux, en déséquilibre parfait sur le fil de la violence, fil blanc tel un trait silencieux, qui déconstruit l'individu tout en ouvrant en lui un passage insoupçonnable vers le double jeu salvateur.
Durée: 7h. 43min.
Édition: Arles (Bouches-du-Rhône), Actes Sud, 2022
Numéro du livre: 73732
ISBN: 9782330164034

Documents similaires

Durée:5h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37525
Résumé: Une exploration des loyautés qui les unissent ou enchaînent Théo Lubin, enfant de parents divorcés, son ami Mathis Guillaume avec qui il se lance dans des jeux dangereux, leur professeur Hélène, marquée par une enfance violente, et Cécile la mère de Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller.
Durée:23h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36965
Résumé: Louis C. Lynch, dit Lucy, a toujours vécu à Thomaston, une petite bourgade proche de New York. D'un père optimiste et d'une mère tyrannique, il a hérité un " empire " de petits commerces, qu'il s'apprête à léguer à son fils unique. Tandis que sa femme Sarah prépare leur premier vrai voyage, un séjour à Venise où ils espèrent retrouver leur plus vieil ami, Bobby Marconi, devenu un peintre de renom, Lucy met la dernière touche à l'histoire de sa vie. Une existence marquée par un drame d'enfance qui le hante encore. Poids des origines, violence des désirs inassouvis, frustrations du couple, turpitudes de la vie provinciale, tels sont les thèmes qu'explore Richard Russo dans cet ample roman, où se rejoignent l'intime et l'universel
Durée:7h. 10min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30897
Résumé: Maude n'a que trois ans lorsque son père achète une bâtisse lugubre pour s'y enfermer avec femme et enfant. Pendant quinze années, elle y vivra cloîtrée, sans jamais aller à l'école, sans contact avec l'extérieur. L'embrigadement est extrême car le patriarche veut faire de sa fille une «supra-humaine». Elle doit apprendre à surmonter la peur, les privations, la douleur, la solitude... Longtemps plus tard, Maude comprendra que son père, haut dignitaire d'une obédience maçonnique ésotérique, avait échafaudé un projet vertigineux dans lequel elle tenait le rôle central. Comment se défaire d'une telle emprise et trouver la force de se construire ? A dix-huit ans, Maude réussira à quitter la prison, puis, au terme d'un long travail, à conquérir sa liberté
Durée:4h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74016
Résumé: Audrey rêvait d'épouser son père, absent, mais a été élevée par son excentrique mère, Mary, dans leur maison de la Beauce. Elle grandit dans ce lieu où cohabitent quatre enfants et des adultes paumés, junkies, névrosés, accueillis par sa mère laxiste et menant une vie fantasque. Une existence faite d'amour et de blessures constituera ainsi son départ dans la vie. Premier roman.
Durée:10h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33006
Résumé: En 2016, Antoine Léon est arrêté et condamné à vingt et un ans de prison. En 2037, le groupe des 68 s'installe dans le jardin Marcel Proust à Paris. Ces jeunes gens ne veulent plus de cette démocratie nauséabonde et violente. Leur histoire est celle du passage à l'acte qui ne serait plus issu d'une idéologie mais bien du vécu de l'individu, celui d'un être simple, d'un quidam, d'un vivant. Celui d'un être qui marche puis court vers la possibilité du sursaut. Un sursaut qui enfin se décuple et qui pourrait bien - après la violence du politique et du militantisme, véritable posture citoyenne - enfin changer le monde.
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18311
Résumé: Lorsqu'on lui offre pour son anniversaire des tongs représentants la carte de Tel-Aviv, Frédéric, le jeune héros de J'apprends l'hébreu, est soudain pris d'inquiétude. Comment pourra-t-il marcher dans les rues de Tel-Aviv avec la carte de Tel-Aviv sous les pieds ? Frédéric a dix-sept ans, et beaucoup de choses l'angoissent : ses parents avec qui il vient d'emménager en Israël, ces voix qui le menacent, le fait que Tel-Aviv soit une ville construite sur du sable, etc. Alors, il cherche des alliés pour faire face. Le premier d'entre eux est la langue. Après avoir appris le norvégien, l'anglais, l'allemand, et le français qui est sa langue maternelle, l'hébreu est une révélation : « Peut-être que l'hébreu est la solution à mes questions, la langue qui est faite pour moi. » Il découvre le système de liens invisibles entre les mots, il s'aperçoit que le mot visage est un mot pluriel en hébreu, il apprend que le verbe être ne se conjugue pas au présent. Cette nouvelle langue qui se lit à contre-sens va l'aider à regarder le monde dans lequel il vit, et à tenter d'apprivoiser l'espace autour de lui. Pour l'aider, il y aura aussi un ami imaginaire à qui il tient fidèlement la main.
Durée:4h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:19121
Résumé: L'avion vient de tomber. Tout n'est plus que débris et silence. Un homme sort de la carlingue éventrée, aperçoit Lindsay qui, comme lui, semble avoir survécu, et s'empresse de lui porter secours. Lentement ces deux êtres s'enfoncent dans la forêt, se soutiennent, tentent d'éloigner cet enfer qui ne les quittera plus. Après de longues heures de marche les secours arrivent enfin, épuisé l'homme perd connaissance en laissant Lindsay face au présent d'une vie à jamais modifiée. Mais la peur partagée est un lien singulier, une dépendance qui vous attache à l'autre sans la moindre mise en scène, le moindre échange, sans la moindre séduction préalable...
Durée:4h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15259
Résumé: Une jeune femme s'éprend, lors d'un dîner, de celui qu'elle pense être l'homme de sa vie. Très rapidement, elle se marie, et s'enferme bientôt dans un rôle qui ne lui ressemble pas : elle arrête de travailler, devient 'l' épouse de', et laisse son désir s'évanouir sans réagir. Quatre ans plus tard, elle quitte son mari. L'indépendance retrouvée lui offrira l'occasion de considérer sous un nouveau jour cette histoire d'amour. Comment une trentenaire d'aujourd'hui peut-elle être libre et libérée, avoir des amants, un mari, ou les deux à la fois, ne pas forcément désirer un enfant, avoir un métier, du pouvoir ? C'est avec sensibilité que Denis Lachaud tente de répondre à ces questions, en confrontant son personnage aux insidieuses limites de sa liberté.
Durée:3h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35847
Résumé: Clara Werner, une vingtaine d'années, marche dans les rues de Bergen, en Norvège. Elle n'arrive pas à se défaire de son passé : son mariage au Maroc, les coups qu'elle a reçus. Jusqu'au jour où elle rencontre l'accordeur qui la réconcilie avec elle-même. ©Electre 2017
Lu par:Nadine Maugie
Durée:8h. 12min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:72404
Résumé: Fasciné par les blondes, un éboueur vient au secours d'une jeune femme qui se noyait dans le lac de Côme. Alors qu'il n'était qu'enfant, sa propre mère, elle aussi blonde, a tenté de le noyer. Marqué par cet épisode traumatique, il devient l'objet d'attentions multiples suite à son acte héroïque. Au même moment, des disparitions mystérieuses de femmes blondes se multiplient.
Durée:7h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70192
Résumé: Marta était à peine sortie de l’adolescence quand elle a rencontré Arthur, l’homme aux yeux menthe givrée. Et voilà qu’Arthur est mort, étendu à ses côtés. Tout au long de la journée tourmentée qui suit ce mystérieux décès, les souvenirs remontent pour dérouler l’histoire d’une relation faite de non-dits, d’incompréhension et de petites cruautés. Quarante années, au cours desquelles Marta a pris soin de peigner tous les jours les franges du tapis pour qu’elles soient bien droites, tandis qu’Arthur montrait plus d’affection pour son aquarium que pour son propre fils. Dosant avec virtuosité une intrigue digne d’un roman noir, propulsée par son extrême sensibilité littéraire, Katja Schönherr nous offre un premier roman palpitant et glaçant sur deux êtres aussi incapables de vivre ensemble que l’un sans l’autre.
Durée:9h. 4min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34423
Résumé: «Je tiens le pari que cette chasse ne sera comparable à nulle autre, avais-je dit à Malika, et, crois-moi, je suis le premier à déplorer qu'il y ait beaucoup de chasses et si peu d'aventures...» J'ignorais qu'un tel pari, sans tarder, aurait l'effet d'un boomerang, parce que j'avais commencé à soulever le ciel contre nous.» Nous sommes au coeur de La Réunion. Un soir, Malika propose à Babel d'aller traquer la papangue géante dans les cirques de l'île volcanique. Une chasse hors saison, inédite, voire déraisonnable et interdite. Mais pour l'amour d'elle et de la chasse, il organise une expédition contre le rapace, pensant fuir la monotonie de sa vie ou obéissant à un sentiment de vengeance... Yasushi nous le dit bien : «Le chasseur vise, et tire sur son malheur, ou sa malchance, en tout cas quelque chose de présent en lui et dont il entend se venger.» Dans la beauté de la nature, quand le chasseur amoureux et jaloux devine la proie, nous suivons passionnément ses confessions. Babel Mussard nous tend un miroir initiatique : ne sommes-nous pas, ici, dans la magie de l'écriture, lectrices et lecteurs fascinés, traqués par nos propres démons ?...