Contenu

L'ange et le violoncelle

Résumé
Joseph, un quinquagénaire célibataire, travaille au service des objets trouvés d'une gare parisienne. Un soir, il remarque un bébé abandonné dans un couffin posé sur un siège. Ne pouvant se résoudre à le laisser à la Ddass, il décide de l'adopter.
Durée: 4h. 21min.
Édition: Paris, Pocket, 2021
Numéro du livre: 72654
ISBN: 9782266315395
Collection(s): Pocket

Documents similaires

Lu par:Jacques Bagge
Durée:6h. 57min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72618
Résumé: Journaliste et animateur de télévision, l'auteur relate son expérience d'adoption aux côtés de son mari Ghislain. Il évoque chaque étape de leur parcours, depuis les premiers contacts avec l'agence de mères porteuses jusqu'à la naissance de Valentin en passant par leur relation avec Whitney, la mère biologique installée à Las Vegas.
Durée:10h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:71388
Résumé: Je suis une personne née sous X, qui ne possède rien de son passé : ni antécédents médicaux, ni arbre généalogique, ni mémoire familiale. Je dois donc écrire mon histoire pour ne pas être qu'une somme de silences, de traumas et de dépossessions. Ce livre est une trace, une archive, une pièce du puzzle que je tente de compléter grâce à l'analyse politique de ce qui m'arrive. On oublie trop souvent que si des familles sont constituées par l'adoption, c'est parce que d'autres, plus précaires, ont été détruites. Qu'il s'agisse des rapports de classes, des inégalités mondiales ou du continuum colonial, en contexte occidental, l'adoption est inscrite dans une histoire de violences. C'est de cette histoire que les personnes adoptées héritent ; contre ses persistances qu'elles luttent. Devons-nous être une tabula rasa pour que l'adoption fonctionne ? Qui sont nos vrais parents ? Est-ce une chance d'être adoptée ? Suis-je une vraie Noire ? Cet essai autobiographique invite à s'interroger sur l'identité, la filiation et la parentalité à partir du regard que nous, personnes adoptées, posons sur la famille et la société.
Durée:2h. 22min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:70992
Résumé: Dans ces textes inattendus, sincères, vibrants, trois écrivains, trois pères, parlent pour la première fois de l’expérience incomparable de la paternité. Ils disent les aléas, la maladie, la peur. Ils disent l’angoisse de la mort, l’émerveillement devant la vie, la remise en question. Ils disent aussi ce que beaucoup ressentent mais que peu sont prêts à reconnaître : les tourments, les agacements et, parfois, la mélancolie. Mais toujours, unanimement, ils disent l’amour.
Lu par:Noelle Gahon
Durée:13min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:67942
Résumé: Alors qu'il observe son fils Félix grandir, le narrateur se questionne sur la paternité, la liberté ou encore l'absence de son propre père. « J’ai soulevé le drap du bout des doigts, pour être bien sûr que je n’avais pas rêvé… et j’ai vu son visage dans la pénombre. Ding, il a ouvert un oeil, il avait presque l’air en colère. »
Lu par:Manon
Durée:3h. 4min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:37804
Résumé: Des informations et des conseils aux futurs pères désireux de comprendre et d'accompagner la grossesse. Le développement du foetus, les étapes de la grossesse, le déroulement de l'accouchement sont expliqués, ainsi que les gestes pour soulager la future mère.
Lu par:Sonia Imbert
Durée:3h. 51min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68410
Résumé: J'ai la chance d'avoir eu une enfance voyageuse, aérienne comme un palmier. Mais je n'ai pas connu d'odyssée plus intense que celle de parent. Le bonheur et l'exigence d'être un père dans une époque où tout se consommait : les histoires d'amour, les mariages, les divorces, les égo. Une époque aussi où tout se consumait : le sacré, les forêts, la mémoire et même les livres. L'enfance est un paquebot. Il faut prendre la mer malgré les tempêtes. Où vont les fils ? se demandent les pères inquiets de les perdre de vue sur la ligne d'horizon .
Durée:2h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71317
Résumé: David déserte Londres quand la femme dont il s’apprêtait à adopter le petit garçon le quitte. Il s’installe à Paris dans un appartement avec une grande baie vitrée sur la Seine. Lorsqu’un homme l’aborde sur un banc de l’île aux Cygnes, il accepte sans arrière-pensée de lui montrer sa vue exceptionnelle. Vingt-cinq ans plus tard, David et Émile partagent une vie heureuse. Mais la courte période où il a failli devenir père se rappelle à lui comme un rêve obsédant… et le vertige le saisit.
Durée:3h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67207
Résumé: Imaginez un village méditerranéen, le soleil estival est haut et la chaleur fait fuir les habitants qui se réfugient derrière leurs volets clos, recherchant la fraîcheur des draps. Dans cette quiétude, une femme. Assise sur les marches d'une église elle donne le sein ; ses cheveux de jais tombent en cascade sur le visage de l'enfant, créant un voile de pudeur, et une zone d'intimité qui n'appartient qu'à cette Madone à l'enfant. Un témoin silencieux passe dans la ruelle. Il a vu sans regarder, et a été aperçu sans être remarqué. Ce capitaine islandais, échoué au port de la ville, erre sans but, engoncé qu'il est dans son uniforme trop chaud. Le lendemain, Madone est épouvantée : son lait s'est tari – on le lui a volé, c'est certain. La vieille couturière, son amie, saura quoi faire, il le faut ! Pendant ce temps, sur son bateau échoué, le capitaine voit avec désarroi de ses glandes mammaires couler du lait... !
Durée:2h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65311
Résumé: "Chaque matin, après le petit déjeuner, ma mère arpentait le premier étage du pavillon Baudelaire, perdue dans ses pensées, son ventre rond devant elle. Tout au long de sa promenade solitaire, les autres femmes s'écartaient sur son passage en faisant de petits signes amicaux de la main. Les hommes qui, quelques semaines auparavant, la dévoraient des yeux, la dévisageaient maintenant d'un air doux et plein de respect. De temps à autre, quelqu'un proposait une chaise, tendait un verre d'eau à ses lèvres. C'était la princesse de Sainte-Anne." Ben est né parmi les fous. Sa mère, hantée par ses chers disparus, et son père, entouré d'ennemis imaginaires, connurent une passion d'un seul soir sans jamais se revoir. Élevé par une famille d'adoption qu'il déteste, Ben va s'offrir pour ses vingt ans un rêve insensé : sortir ses parents de Sainte-Anne afin qu'ils vivent l'amour que la folie leur a volé. Mais deux êtres brisés par la vie peuvent-ils retrouver la grâce des premiers commencements ? Une fable inspirée, où la folie des êtres flirte avec la vérité la plus profonde. Une histoire à la fois drôle et poignante.
Durée:17h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65895
Résumé: New York est leur terre promise. En quittant leur Charente natale à l’automne 1886 pour embarquer sur un paquebot direction le Nouveau Monde, Guillaume et Catherine sont avides d’une nouvelle existence. Pourtant leur rêve de liberté va vite se transformer en cauchemar. Bientôt, leur fille Élisabeth est livrée à elle-même au coeur de l’immense cité américaine. Après une nuit d’errance dans Central Park, la fillette est renversée par la calèche des richissimes Woolworth. Le couple la soigne et décide de garder auprès d’eux cette adorable enfant qui semble issue de nulle part. Élisabeth grandit choyée, telle une princesse. Mais lorsque celle qu’on appelle désormais Lisbeth Woolworth apprend à son seizième anniversaire la vérité sur son adoption, le choc est terrible. La jeune fille n’a plus qu’une idée en tête : découvrir le mystère de ses origines qui la rattache encore à la France. Élisabeth parviendra-t-elle à démêler le vrai du faux et à connaître l’amour sincère des siens?
Durée:2h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36278
Résumé: Après de longues démarches administratives et un voyage aux confins du monde, la narratrice adopte enfin Antonin. Elle ne supporte cependant pas ce fils qu'elle a choisi et sombre dans une spirale de violence. Elle entame alors un chemin de croix qu'elle suit jusqu'à sa rédemption. Premier roman.
Lu par:Mari Caucal
Durée:6h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68727
Résumé: Un jour, Camilla reçoit six cartons de vingt-cinq kilos qui contiennent toute son enfance. Entre un ours en peluche et un globe terrestre, la photo d’une jeune fille, petite et menue ; celle de sa vraie mère avec un bébé dans les bras. Camilla a été adoptée peu après sa naissance par un couple d’Américains. Aujourd’hui elle a vingt et un ans et décide de partir en Corée à la recherche de sa mère. Peu à peu elle va remplir les blancs de son passé, les rumeurs, les secrets, les tragédies, et reconstituer l’histoire bouleversante de cette lycéenne de seize ans devenue mère. Et toute sa vie va s’en trouver changée. Un roman riche en harmoniques, à l’imaginaire poétique et émouvant, enraciné dans la réalité sociale de la Corée d’aujourd’hui.