Contenu

Les voies de la puissance: penser la géopolitique au XXIe siècle

Résumé
Impossible de parler de géopolitique sans évoquer l’idée de puissance. Rapports de force, zones d’influence, conflits – politiques, économiques, militaires – sont la matière des relations internationales. La puissance, qu’elle menace ou qu’elle protège, détermine les conditions d’existence des États et des populations. Le livre s’interroge d’abord sur les critères de la puissance?: ses instruments, ses manifestations et jusqu’aux illusions qu’elle engendre. Il dresse ensuite un état des lieux de la planète, panorama impeccablement documenté et actuel des principales entités étatiques et des enjeux régionaux saillants. Il décrit enfin de nouveaux acteurs non étatiques qui imposent, sur la scène mondiale, des effets de puissance parfois inédits. S’appuyant au besoin sur des rappels historiques qui sont moins des leçons que des exemples édifiants, Frédéric Encel réussit à proposer un tableau cohérent de l’état du monde et à dégager les grandes tendances de son évolution. Une mine d’informations, une somme d’analyses et de décryptages des grandes orientations stratégiques qui se dessinent sous nos yeux.
Durée: 14h. 25min.
Édition: Paris, O. Jacob, 2022
Numéro du livre: 72542
ISBN: 9782415001124
CDU: 327

Documents similaires

Durée:10h. 17min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74625
Résumé: Dans cet essai, l'auteur met en lumière l'ensemble des obstacles inhérents aux relations internationales en s'appuyant sur des exemples historiques. Dressant des parallèles entre histoire et actualité, il détaille les choix diplomatiques et leurs conséquences.
Durée:8h. 19min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:76201
Résumé: Analyse des stratégies élaborées par des pays partenaires ou adversaires de la France dont la Chine, l'Allemagne, la Russie, l'Iran et l'Inde, à la lumière du contexte international et des principaux sujets de discussion comme le réchauffement climatique, la crise énergétique, les innovations économiques ou les conflits. L'auteur questionne l'avenir de la France face à la rapidité des mutations.
Durée:9h. 17min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:76590
Résumé: L'historien retrace l'histoire de la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine, en particulier depuis la guerre froide, puis souligne la parenthèse des années 1990 et 2000, période durant laquelle la puissance asiatique a évolué vers une économie de marché. Il recense ensuite les facteurs pouvant conduire à une guerre entre les deux pays et les éléments qui permettraient de l'éviter. Depuis près d'un quart de siècle, une guerre entre les États-Unis et la Chine est annoncée et redoutée. Elle paraît moins improbable désormais, alors que les rivalités ne cessent de s'exacerber. Historien des relations internationales, Pierre Grosser revient sur les rapports qu'ont entretenus les deux pays sur le temps long. Très tendues durant les premières décennies de la guerre froide, qui fut chaude en Asie, ces relations semblaient être durablement sur les rails de la coopération après la normalisation des années 1970. Mais les divergences de vue d'un côté et de l'autre du Pacifique n'ont fait qu'entretenir les tensions, jusqu'à la confrontation actuelle. En mobilisant les riches débats sur les causes et le déclenchement des conflits du XXe?siècle, il liste les éléments qui pourraient mener les États-Unis et la Chine à entrer en guerre (en critiquant notamment la notion de "?piège de Thucydide?", régulièrement mobilisée pour souligner le caractère inévitable d'un affrontement entre les deux puissances), mais aussi ce qui pourrait empêcher qu'elle ait lieu.
Durée:7h. 40min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68696
Résumé: En 1967, Jean-Jacques Servan-Schreiber publiait un essai fondateur pour la compréhension de l’époque : Le Défi américain. Il y expliquait ce qu’il fallait attendre et comprendre de la puissance américaine, tout en pointant du doigt la fragilité de l’Europe. Aujourd’hui que la Chine s’est éveillée pour devenir un acteur majeur de l’économie mondiale, que l’ancien « atelier du monde » lance ses nouvelles routes de la soie au coeur de l’Europe, Jean-Pierre Raffarin, l’un des meilleurs connaisseurs du pays, propose un Défi chinois : plutôt que de craindre et subir l’inexorable puissance chinoise, il s’agit de comprendre suffisamment ce pays pour pouvoir le captiver, l’inspirer, lui résister… À l’heure où Pékin concurrence sérieusement la puissance américaine, ce Défi chinois qui associe géopolitique et histoire permet d’appréhender le nouvel ordre chinois post-occidental. Il offre de saisir les différences entre l’Europe et la Chine mais aussi les nombreux terrains d’entente. Il invite également à connaître ce pays jusque dans ses spécificités culturelles, parfois dures à saisir pour un Occidental : ainsi, dans cette société dominée par la dualité du yin et du yang, un contrat signé entre deux parties est toujours susceptible d’être remis en cause ; en Chine, les mots « copier » et « apprendre » sont les mêmes. Il y explique le goût de l’avenir, la culture du travail, la passion de la stabilité qui caractérisent ce pays. Il y dispensera également ses précieux conseils, comme les 10 commandements pour les PME en Chine.
Lu par:Marc Lévy
Durée:4h. 24min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73055
Résumé: Résultat d'un projet inédit réunissant le ministère français des Armées, l'Université Paris Sciences et Lettres ainsi que dix écrivains de science-fiction et de roman noir pour prévoir les conflits futurs à l'horizon 2030-2060. Deux hypothèses sont développées en quatre récits de fiction : une nation pirate consécutive au changement climatique et les conséquences des failles du monde numérique.
Durée:58min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:17363
Résumé: André Fontaine est journaliste. - Rédacteur en chef du journal "Le Monde" (1969-1985), puis conseiller du directeur (en 2004)
Lu par:Manon
Durée:18h. 38min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:28436
Résumé: La géopolitique abordée d'une façon simple et claire pour montrer qu'elle est accessible à tout curieux soucieux de penser par lui-même. Des informations pour comprendre les enjeux majeurs associés aux grandes régions du monde, l'Europe, le Moyen-Orient, l'Asie, l'Afrique ou l'Amérique.
Durée:7h. 15min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:68413
Résumé: En 2016, Alain Mabanckou a occupé la Chaire de création artistique du Collège de France. C’était la première fois qu’un écrivain africain était amené à y enseigner la littérature et la culture si souvent dédaignées du « continent noir ». Alain Mabanckou est l’héritier de l’histoire littéraire et intellectuelle de l’Afrique, qu’il retrace dans ces Huit leçons sur l’Afrique données au Collège de France. Croisant la stylistique et la vision politique, envisageant la littérature mais aussi le cinéma et la peinture, les Leçons d’Alain Mabanckou sont une nouvelle façon de visiter la francophonie, matière moins conventionnelle que son nom ne pourrait l’évoquer. La France n’est pas le seul centre de gravité de ce monde-langue. De « Y’a bon » à Aimé Césaire, la lutte a été longue pour passer « des ténèbres à la lumière », et c’est une vision apaisée des rapports de la culture africaine au monde que ces Huit leçons proposent. Loin d’être en concurrence avec la culture française, la culture noire, d’Afrique, de Haïti ou d’Amérique, l’enrichit. « La négritude n’est pas essentiellement une affaire de Noirs entre les Noirs, mais une façon de reconsidérer notre humanisme. » Le livre est enrichi d’un avant-propos inédit et de deux interventions d’Alain Mabanckou sur l’Afrique, dont sa fameuse lettre ouverte au président de la République sur la francophonie.
Durée:4h. 29min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:16878
Résumé: La guerre froide naît en 1947 de l'émergence, à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, de deux superpuissances, les États-Unis et l'URSS, dont les projets et les ambitions s'avèrent vite antagonistes. Cet affrontement d'un type nouveau, qui oppose le bloc occidental au monde communiste, prend des formes multiples (idéologiques, politiques, économiques, militaires, culturelles...) et, en alternant les périodes de tension et de détente, marque en profondeur l'ensemble des relations internationales.
Lu par:Manon
Durée:3h. 26min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:28360
Résumé: Pour tenter de cerner les origines et les enjeux de la guerre civile de 2011, l'auteur rappelle l'histoire, la culture et la géographie humaine de la Libye et fait un bilan de quarante années du régime de Kadhafi.
Durée:10h. 48min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71987
Résumé: Vladimir Poutine est-il devenu le maitre du jeu ? Pourquoi et comment le Président russe a décidé d’attaquer l’Ukraine ? A-t-il cherché à empêcher l’Ukraine de s’associer à l’Europe ? Cherche-t-il à reconstituer l’URSS ? L’OTAN a-t-elle promis de ne pas s’étendre vers l’Est après 1990 ? En s’appuyant sur les dossiers des services de renseignement et les rapports officiels, Jacques Baud passe ainsi en revue les événements de l’histoire récente de la Russie, qui ont conduit à la guerre avec l’Ukraine ; il analyse les différents contentieux entre l’Occident et la Russie, et éclaire sur le rôle que joue aujourd’hui Poutine sur la scène internationale. Jacques Baud est un ex-membre du renseignement stratégique suisse, spécialiste des pays de l’Est et chef de la doctrine des opérations de la paix des Nations Unies.
Durée:1h.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65953
Résumé: Les pôles définissent l’axe de rotation de notre planète. Nous découvrons aujourd’hui qu’en prêtant attention à ces zones extrêmes et remarquables, au-delà de la curiosité et de l’émerveillement ébahi qu’elles nous inspirent, nous nous exposons à des questionnements inédits et mesurons l’étendue de nos responsabilités. Grand arpenteur des paysages polaires, le romancier François Garde, qui fut administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises (2000-2005), tire de sa connaissance intime des extrémités boréales et australes, et de son plaisir à la faire partager, une juste vision de ce que ces espaces sont aussi devenus pour nous : une source d’inquiétude, une raison d’agir et le marqueur de notre destinée. Mais si les pôles ont leur géopolitique, indissociable de l’évolution globale de nos sociétés et du gouvernement du monde, ils ont aussi leur morale, faite d’obstination et de patience, d’humilité et de solidarité. C’est au nom de celle-ci que François Garde intervient dans le débat.