Contenu

La guerre des Juifs. Précédé par Du bon usage de la trahison

Résumé
Né à Jérusalem, prêtre et descendant des rois, Joseph fils de Matthias reçut l’éducation d’un rabbin et fréquenta toutes les sectes qui se partageaient le judaïsme. Mais, au lieu de devenir un docteur, il fait partie d’une ambassade à Rome, puis, quand la guerre éclate, prend un commandement en Galilée. Vaincu et fait prisonnier, il passe dès lors aux Romains. Le nouveau Titus Flavius Josephus assiste à la chute de Jérusalem, et nous lui devons le seul récit complet de la guerre de 66-73, jusqu’à la chute de Masada, que l’on ne connaît que par lui. L’œuvre de ce juif pieux nous a été transmise par les chrétiens, qui l’ont souvent considérée comme une sorte de “ cinquième évangile ”. La présente édition, établie à partir du texte publié par Josèphe, dans une traduction nouvelle de Pierre Savinel, est précédée d’une introduction de Pierre Vidal-Naquet qui, situant l’ouvrage dans son contexte historique et idéologique à la lumière des connaissances actuelles, lui redonne sa place exceptionnelle au centre des polémiques rattachées à l’identité juive depuis vingt siècles.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 34h. 21min.
Édition: Paris, Minuit, 2016
Numéro du livre: 68081
ISBN: 9782707301352
CDU: 935

Documents similaires

Lu par:Daniel Martin
Durée:12h. 51min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75276
Résumé: Le mot ghetto signifie fonderie de cloches en dialecte vénitien. C'est en effet dans le quartier des fondeurs de Venise qu'en 1516, et pour la première fois, les juifs ont reçu l'ordre de se rassembler pour vivre dans un quartier séparé. Cette histoire est retracée, de la naissance du quartier jusqu'à la déportation de ses habitants durant la Seconde Guerre mondiale.
Durée:9h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72553
Résumé: Hiver 1959-1960, dans une petite ville de l’État de New York. Ruben Blum est historien, fils de parents (névrosés et excentriques) d’origine russo-ukrainienne, gendre de beaux-parents (plus névrosés et excentriques encore) d’origine germanique, et père d’une jeune fille qui a hérité de cette folie familiale. Il enseigne à l’Université de Corbin où il est le seul professeur de confession juive, ce qui fait de lui un sujet de curiosité, de conversation et, par de sombres raccourcis, la personne idéale pour évaluer la candidature d’un spécialiste de l’Inquisition, juif lui aussi, qui postule à la faculté : Ben-Zion Nétanyahou. Dans les pas de Philip Roth et de Saul Bellow, Joshua Cohen signe un très grand roman sur la société américaine, les familles dysfonctionnelles et l’identité juive. Celui que certains considèrent comme « le plus grand auteur américain vivant » (The Washington Post) nous plonge, avec ce pastiche de campus novel, dans un épisode invraisemblable de l’histoire personnelle des Nétanyahou. Et rien de tel que l’humour pour revisiter le passé, parfois embarrassant, des hommes de pouvoir. Traduit
Durée:18h. 44min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71294
Résumé: Patrie de la flamboyante impératrice Sissi et du compositeur de génie Mozart, l'Autriche est un pays qui fait rêver. Mais quelle réalité se cache derrière les robes de bal tournoyantes et les délicieux cafés viennois, ces belles images d'Epinal que nous connaissons tous ? Car si l'extraordinaire richesse culturelle de l'Autriche attire et séduit, le rôle qu'elle a joué dans l'histoire de l'Europe est trop souvent méconnu. Ce petit pays de quelques' millions d'habitants a autrefois porté l'empire de Charles Quint, et fut le théâtre privilégié des luttes religieuses et politiques qui ont façonné l'Europe moderne. De grands souverains s'y sont succédé, tels Léopold Pr, le rival de Louis XIV, Marie Thérèse, qui tint tête à Frédéric de Prusse, ou encore l'empereur François-Joseph, dont le long règne de soixante-huit ans fut parmi les plus populaires. Objet de terribles convoitises, l'Autriche joua également un rôle crucial dans le déclenchement des grands conflits mondiaux du XXe siècle. De la prise de pouvoir par la maison de Babenberg au Xe siècle aux crises identitaires des années 2000, en passant par l'Anschluss qui poussa à l'exil de nombreux artistes et intellectuels - dont Stefan Zweig et Sigmund Freud -, Hélène de Lauzun, jeune historienne passionnée et passionnante, nous offre une remarquable synthèse qui nous plonge au coeur de l'histoire d'un pays fascinant, carrefour de la civilisation européenne.
Durée:9h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72773
Résumé: De la guerre de Crimée à la chute de l'URSS, huit dates clés sont analysées pour mettre en lumière les conséquences des décisions politiques prises en Russie entre le milieu du XIXe et la fin du XXe siècle.
Durée:20h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71144
Résumé: Voici une somme indispensable pour qui s'intéresse aux multiples facettes de la revendication bretonne, des origines à nos jours. Ce vaste panorama retrace les moments forts des luttes menées en Bretagne tant pour son identité que pour sa langue et sa culture, sans tabou et avec toute la rigueur historique nécessaire. Chaque étape donne lieu à une fine présentation du contexte économique, politique et social qui sert de marqueur à la construction du mouvement breton (l'Emsav), des intellectuels celtomanes du XIXe siècle aux activistes du FLB, du régionalisme naissant aux formes les plus exacerbées du nationalisme, des errances de l'Occupation à l'exubérant revival culturel d'après-guerre, et au CELIB. Tout ce jeu d'acteurs s'inspire de la légitimité du combat pour l'identité, inséparable du droit à vivre, travailler et surtout décider au pays. L'histoire de la revendication bretonne traduit, en définitive, le désir en Bretagne d'une réelle alternative à l'État-nation jacobin, dans une Europe fédérale des peuples.
Lu par:Rita Petrelli
Durée:12h. 24min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71065
Résumé: Certes, le féminisme est « à la mode », mais l’histoire et la réalité de ce mouvement restent pourtant méconnues, voire caricaturées. De A comme Adelphité à W comme Wonder Woman, Herstory est le livre de vulgarisation parfait pour celles et ceux qui souhaitent découvrir (ou approfondir) cette histoire passionnante : très bien renseigné et très précis, drôle et léger, faisant une large part à la pop culture et superbement illustré, il vous emmènera à la découverte de l’histoire sociale, politique et populaire des féminismes. Herstory est une plongée dans cette épopée fascinante qui a bouleversé nos sociétés. L’histoire de ces combats n’aura plus de secrets pour vous.
Durée:10h. 15min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70980
Résumé: Où sont allés les plus aventureux des Phéniciens, des Égyptiens, des Grecs, des Romains ? Certains ont-ils déjà fait le tour de l’Afrique ? Que connaissent-ils à la fin de l’Antiquité du reste de la Terre habitée ? Où sont arrivés Indiens et Chinois ? Ces questions sont essentielles pour connaître l’étendue et l’intensité des relations entre les grandes civilisations. Dès l’Antiquité, Europe, Afrique et Asie étaient en contact. Il n’a pas fallu attendre Marco Polo ou les Grandes Découvertes pour voir des hommes et des femmes se déplacer et échanger marchandises et savoirs à très longue distance. De l’Islande au Vietnam, des côtes d’Afrique aux steppes de Mongolie, poussés par le vent de mousson comme le bateau du Palmyrénien Honaînû en route pour l’Inde ou au rythme lent des caravanes contournant le bassin du Tarim, marins, marchands ou ambassadeurs parcourent et décrivent des pays lointains. Ce que les Grecs connaissent et reçoivent de l’Inde, ce que les Chinois savent de Rome, ce que l’Inde emprunte à l’art et à la pensée grecs, sans négliger les expéditions dirigées vers l’Europe du Nord ou l’Afrique subsaharienne, un monde méconnu se découvre, où l’on trouve aussi bien des Indiens égarés sur les côtes danoises que des Grecs emportés par les vents à Zanzibar ou à Ceylan, tandis qu’un ambassadeur chinois hésite à se lancer sur le golfe Persique. À partir de textes, vestiges archéologiques et inscriptions, Maurice Sartre raconte les premières rencontres de trois continents, révélant à nos yeux la naissance d’un monde unique.
Durée:7h. 4min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73095
Résumé: En France, le prestige gustatif est un acte de diplomatie : vingt historiens retracent et commentent les repas qui ont présidé aux grands moments de l'histoire de France : le repas au mariage d'Henri IV avec Marguerite de Valois, le dîner servi lors de l'inauguration du canal de Suez ou encore la table de Louis XIV signant la paix des Pyrénées. Avec l'interprétation gastronomique de grands chefs.
Lu par:Daniel Martin
Durée:13h. 6min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70282
Résumé: Trois historiens, spécialistes de la Résistance, ont décidé de conjuguer leurs expertises, de croiser leurs regards, de se soumettre à une critique réciproque et exigeante. S’appuyant sur une abondante littérature, les auteurs se sont attachés à dérouler un récit qui prend parfois à rebours, comme dans le cas de la mémoire de la Résistance, les thèses communément admises. Chacun des dix-sept chapitres du livre s’ouvre sur un document visuel – photo d’identité, reproduction d’une feuille clandestine, cliché d’une scène publique ou privée – qui illustre une facette de cette histoire, saturée de représentations mais si pauvre en illustrations. Ces documents variés font ainsi office de portes d’entrée vers un monde par nature difficile à saisir, celui de la lutte clandestine. Tout en suivant la trame chronologique de la période, depuis les premières manifestations du refus en 1940 jusqu’aux libérations du territoire à l’été et à l’automne 1944, c’est bien une approche anthropologique du phénomène qui a été privilégiée. Elle conduit à mettre l’accent sur la densité extrême du temps résistant, à scruter ses pratiques et ses sociabilités, à interroger aussi les liens qui se tissent peu à peu avec la société. Elle cherche à comprendre ce que vivre en Résistance pouvait concrètement signifier. Soumis à un danger permanent, sans modèle préalable auquel se référer, l’univers clandestin de la Résistance, enfoui et invisible, n’aura en réalité jamais cessé d’inventer sa propre action. Il a généré des expériences d’une extrême variété tout en exposant l’ensemble de ses protagonistes, où qu’ils aient oeuvré, à des risques identiques et mortels.
Durée:3h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68717
Résumé: Les auteurs nous racontent l'histoire mal connue de près de vingt mille civils qui durent se réfugier dans les diverses carrières souterraines de Caen et des communes voisines pendant la Bataille de Caen en juin et juillet 1944. Le livre dresse une vue d'ensemble de la vie souterraine des réfugiés en trois chapitres : le premier replace l'histoire dans le contexte du commencement de la bataille de Normandie et le début de l'exode vers les carrières souterraines. Le deuxième raconte la vie quotidienne des réfugiés illustrée par les photographies des objets encore en place et d'autres témoins archéologiques. Le troisième concerne les sites eux-mêmes. Après un rappel de l'histoire des carrières de pierre à bâtir, les sites à réfugiés sont présentés sous forme de fiches synthétiques. Pour finir, la démarche archéologique suivie pour l'étude des carrières-refuges est détaillée. En plus des photographie et de l'étude archéologique, l'ouvrage s'appuie sur des témoignages édités ou recueillis, des articles de journaux de la Libération et quelques ouvrages rédigés juste après guerre. Rassemblés, tous les souvenirs dessinent une nouvelle vision du déroulement de la bataille de Caen.
Durée:3h. 51min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73752
Résumé: A travers des drames qui se sont déroulés au cours de l'été 1944 concernant des exécutions de villageois, cet ouvrage plonge dans les heures les plus noires de la guerre, celles des règlements de compte entre collaborateurs supposés ou réels et résistants du maquis de la Serre. Il se fonde sur des témoignages et des archives pour croiser les destins de ces hommes à l'heure de la Libération.
Durée:7h. 42min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73517
Résumé: Une présentation détaillée de l'offensive de Kharkov, en Ukraine, qui oppose les troupes de Staline aux Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Des cartes permettent de replacer la bataille au coeur de la campagne du printemps 1942 et de l'ensemble de la guerre germano-soviétique.