Contenu

Les grands cerfs

Résumé
Pamina, habite en montagne avec son compagnon Nils. Elle se sait entourée par un clan de cerfs qui lui sont restés invisibles et mystérieux jusqu’à ce que Léo, un photographe animalier, construise dans les parages une cabane d’affût et qu’il lui propose de guetter avec lui. Tandis qu’elle observe et s’initie à la vie du clan, affrontant la neige, le givre, la grêle, avec pour équipement un filet de camouflage, une paire de jumelles et des carnets, elle raconte sa peur de la nuit, les futaies sous la lune, la magie de l’inconnu, le plaisir infini à guetter, incognito, l’apparition des cerfs, à les observer, à les distinguer et à les nommer : Apollon, Géronimo, Merlin... Mais au cours de ces séances de guet, elle va découvrir un monde plus cruel que celui du règne animal, celui des hommes, car un massacre se fomente… Un roman qui se lit comme un thriller, plein de poésie, de chagrin et de colère, sur la disparition de la beauté dans la nature et les ravages que l’homme y opère.
Durée: 4h. 38min.
Édition: Paris, Grasset, 2019
Numéro du livre: 66473
ISBN: 9782246821373

Documents similaires

Lu par:Lisette Vogel
Durée:6h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72592
Résumé: C’est un roman dont Yes, une jeune chienne, est le personnage principal. Un soir, celle-ci, traînant une sale histoire avec sa chaîne brisée, surgit à la porte d’un vieux couple, Sophie une romancière et Grieg son compagnon. À partir de là, le destin de Yes va tenir à lui seul la narration. D’où vient-elle, qu’a-t-elle vécu ? Est-on à sa poursuite ? La chienne se révèlera la gardienne de ce qui caractérise l’humain. La gardienne du langage. Mais une gardienne menacée. Quoi qu’il en soit, on baigne dans des temps troublés. Bizarres. Inquiétants. Où va-t-on ? L’humanité, que deviendra-t-elle ? Que deviendront les bibliothèques, les librairies, les livres ? Mais comme il s’agit d’un livre qui prône l’extravagance, où les poètes de ces temps de détresse se sont réfugiés dans les champignons, merveilles d’un futur imprévisible, ce roman baigne dans un climat d’amour de la poésie. Son véritable enjeu climatique, c’est la poésie. [Prix Femina 2022]
Durée:3h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20594
Résumé: «La nuit où j'ai rencontré Kat-Epadô, j'étais seule dans une baraque isolée, porte fermée à double tour. Autour de moi, la tempête. A perte de vue, des forêts.» ZsaZsa, une romancière, quitte Paris pour aller dans les montagnes étudier la langue des oiseaux. Elle n'imaginait pas que le soir même, allumant l'écran, elle allait rencontrer une étrange Japonaise dont l'écriture la fascine aussitôt par son charme maladroit. Un jour, celle-ci débarque. Elle a peur. Pourquoi ces deux jeunes femmes vont-elles fuir ensemble à travers les forêts ? De nuit ? Qu'est-ce qui les lie ? Qui les poursuit ?
Durée:4h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18950
Résumé: Sur fond d'accidents nucléaires et de crise mondiale, un couple de libraires, 60 ans, en faillite, n'a plus comme issue que de s'exiler dans une maison en ruine, La Survivance, située à 900 m dans les Vosges. Ils vont lutter au milieu des intempéries dans la double proximité des animaux (leur ânesse Avanie, un clan de cerfs) et des écrivains qu'ils ont emportés. On croise Roberto Bolaño, Lewis Caroll, Kafka, et encore Aby Warburg, et le peintre Grünewald qui vécut dans le coin à la Renaissance. On peut dire qu'il s'agit, sur le mode inquiet, désolé, d'un livre sur la perte. Celle de la jeunesse, celle de son métier, celle des utopies, celle d'une civilisation de l'écrit, celle d'une planète usée à mort. Il y est beaucoup question de livres exilés et des miettes d'un héritage. Et d'anges de La Mélancolie. Mais pas seulement. Il y est davantage question de désir et d'énergie. De sensations et de passions. De lectures et de découvertes. Et de neige. Et d'élan vital. Ce n'est pas une histoire sombre. Mais une histoire pleine d'ardeur dans une période sombre qui donne envie de se battre et de vivre.
Durée:4h. 12min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:25744
Résumé: Nancy, dans les années 1920. Emma, la mère de l'auteure, rencontre Thérèse dans une classe préparatoire. Elles vont s'aimer, et Emma en parlera beaucoup dans sa correspondance et dans ses cahiers. Mais les postes où elles seront nommées, le mariage d'Emma, la Seconde Guerre mondiale vont les séparer. Résistante, Thérèse mourra sans avoir parlé.
Durée:6h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66475
Résumé: «J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie.» Avec Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possible
Durée:3h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67133
Résumé: Les jours de l'usine sont comptés, et les quelques employés encore présents savent que viendra bientôt le temps d'éteindre pour de bon les machines. Soir après soir, la nouvelle veilleuse de nuit fait sa ronde. Rien ne bouge. Pourtant ce lieu devient pour elle un terrain d'exploration, un endroit où tout est encore possible. Quand on détecte les signes de la présence d'un loup, la monotonie se craquelle. Le loup existe-t-il vraiment ? Est-il un danger ? Un autre mystère obsède la veilleuse, car dans la nuit brillent au loin les lumières de l'aéroport où, des années plus tôt, un homme est tombé du ciel. Gianna Molinari raconte un monde au bord de la disparition, et signe un roman hanté par la peur sournoise de l'autre, les identités confuses, les frontières et les limites que l'on impose à nos vies. - Prix Robert Walser 2018
Durée:5h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75072
Résumé: Alex, Margot et Jacques sont inséparables. Pourtant, Alex, compositrice de musique de films, a décidé de quitter Paris. À quarante-cinq ans, installée au milieu de nulle part, elle va devoir se réinventer. Qu’importe, elle réalise enfin son rêve de vivre ailleurs et seule. Après La Grâce et les Ténèbres, Ann Scott livre un roman très intime. Son écriture précise et ses personnages d’une étonnante acuité nous entraînent dans une subtile réflexion sur nos rêves déçus, la solitude et l’absurdité de notre société contemporaine. [Prix Renaudot 2023]
Durée:5h. 34min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74132
Résumé: " Tu ne dis pas d'où tu viens, tu ne dis pas ton nom, tu oublies ton pays, compris ? Tu m'oublies. Et tous les autres que tu connais, que tu as connus, tous, tu les oublies aussi. Et qui tu es, tu l'oublies. A partir de maintenant, tu n'es personne, tu n'es de nulle part. A toi de redevenir quelqu'un, c'est possible. C'est possible, tu m'entends ? A ton âge, tout est possible. " Avoir 15 ans dans un pays en guerre, être forcé de devenir un homme, se retrouver projeté sur les chemins de la clandestinité, effleurer les limites de l'humanité, apprendre à survivre, s'effacer, oublier... Puis Vivre - à nouveau Ressentir - encore Faire confiance - petit à petit Garder espoir - toujours. [Prix RTS littérature ados 2023]
Lu par:Simon Corthay
Durée:12h. 34min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74827
Résumé: Le narrateur, scénariste pour la télévision, est invité, un soir chez Marta Téllez. Celle-ci, sur le point de se donner à lui, s'effondre morte dans ses bras. Bouleversé, il s'enfuit et erre dans un Madrid hivernal et nocturne, transformé en une ombre sans volonté et sans but, ballotté au gré des rencontres.
Durée:12h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74800
Résumé: Au grand jeu du destin, Mimo a tiré les mauvaises cartes. Né pauvre, il est confié en apprentissage à un sculpteur de pierre sans envergure. Mais il a du génie entre les mains. Toutes les fées ou presque se sont penchées sur Viola Orsini. Héritière d'une famille prestigieuse, elle a passé son enfance à l'ombre d'un palais génois. Mais elle a trop d'ambition pour se résigner à la place qu'on lui assigne. Ces deux-là n'auraient jamais dû se rencontrer. Au premier regard, ils se reconnaissent et se jurent de ne jamais se quitter. Viola et Mimo ne peuvent ni vivre ensemble, ni rester longtemps loin de l'autre. Liés par une attraction indéfectible, ils traversent des années de fureur quand l'Italie bascule dans le fascisme. Mimo prend sa revanche sur le sort, mais à quoi bon la gloire s'il doit perdre Viola ? Un roman plein de fougue et d'éclats, habité par la grâce et la beauté. [Prix Goncourt 2023]
Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73347
Résumé: Dans une île tropicale, de jeunes révolutionnaires décident de tuer l'homme chargé de réprimer les soulèvements populaires. Leur premier acte de liberté est un meurtre. La Lézarde, rivière qui unit les montagnes secrètes à l'océan, accompagne, dans sa traversée, les étapes dramatiques que vivent Mathieu, Thaël et leurs amis, leur montrant le chemin du monde.
Durée:5h. 4min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75115
Résumé: Aurore est mère célibataire à Paris. Elle enchaîne les rendez-vous - avec la directrice d'école, avec ses supérieurs hiérarchiques bien connectés, avec un amant pendant la pause. Pour l'instant, elle fonctionne, mais le western lui tend les bras. Quand elle s'effondre, elle part se réfugier avec son fils sur un causse du Sud-Ouest, dans la maison maternelle vide. Alexis Zagner, lui, est "la gueule du siècle" . Acteur reconnu, il va sublimer une nouvelle mise en scène de Dom Juan. Il sent que l'époque change et que son désir dévastateur pour Chloé, très jeune aspirante comédienne, n'est pas passé inaperçu. Son instinct le pousse à fuir. Disparaissant brusquement, c'est aussi vers l'Ouest qu'il se dirige. Tandis que se lève la tempête médiatique, le face-à-face commence entre Aurore et Alexis - sans qu'on sache qui sera l'Indien, et qui le hors-la-loi. Dans ce roman galopant porté par une écriture éblouissante, Maria Pourchet livre, avec un sens de l'humour à la mesure de son sens du tragique, une profonde réflexion sur notre époque, sa violence, sa vulnérabilité, son langage amoureux - et notre inextinguible soif de liberté. [Prix de Flore 2023]