Contenu

Regards d'enfance

Résumé
Les souvenirs de Léa, née dans une famille parisienne en pleine Seconde Guerre mondiale. Dans ces bribes d'enfance évoquant les jeux avec ses frères, la rue, l'école et les vacances, la petite fille porte un regard curieux, tantôt joyeux et soucieux, sur le monde qui l'entoure.
Durée: 1h. 43min.
Édition: Paris, L'Harmattan, 2016
Numéro du livre: 65421
ISBN: 9782343087887
Collection(s): Rue des Écoles.

Documents similaires

Durée:4h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39624
Résumé: Depuis sa naissance, Lynx vit entre le fleuve et la forêt auprès de son père. Lorsque ce dernier meurt écrasé par un arbre, le jeune homme songe à quitter la buvette où il travaille pour s'enfuir vers le Maroc. Pourtant, l'arrivée de Lilia et de son enfant le pousse à rester. Au cours de cet été sec et chaud, Lynx doit se confronter au passé alors qu'une menace sourde plane.
Durée:5h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39586
Résumé: Pendant les années soixante-dix à Buenos Aires, un archiviste du Congrès régale tous les soirs ses garçons de l'histoire de Justino qui, loin des strass hollywoodiens, a tout d'un Rocky argentin : le regard doux et franc, le sourire candide. Son fait d'arme : l'unique victoire par KO sur un adversaire qui deviendra champion national et à qui, toujours, il a refusé la revanche en raison d'une promesse faite à son épouse. Cette revanche a peut-être eu lieu, les variantes abondent, mais si le récit plaît tant c'est que l'énigme sportive se double d'une intrigue qui concerne les enfants au premier chef. L'ex-boxeur, reconverti en serrurier horloger, est au cœur d'un autre combat, amoureux celui-là, que se livrent les tantes des enfants, deux vieilles filles aigries jusqu'à la moelle qui cachent de frémissants secrets sous une irrésistible bigoterie. Seule la vieille horloge de la famille, entretenue autrefois par Justin, pourrait combler les lacunes de l'histoire. Les garçons devenus adultes en retrouvent la clef, mais le temps grippe tous les mécanismes... La parole collective, qui circule savamment entre les fils, densifie les symboles pour mettre au jour les rapports fraternels, l'amour et ses promesses, le paradis perdu de l'enfance et la complaisance d'une génération face à la dictature.
Durée:2h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39162
Résumé: Le narrateur, seul dans une maison au bord d'une rivière, se confie sur son enfance, sur l'arrachement à la campagne et sur le couple de paysans qui l'a élevé jusqu'à ses 7 ans, sur le désamour de sa famille et sur le refuge qu'il a trouvé dans l'art. «Certains jours de chaleur, à la vue des herbes brûlées sous le soleil, ou dans les arbres dépouillés du cœur de l’hiver, dans les eaux scellées, je sens monter en moi quelque chose de déchirant, un sentiment de solitude. Alors, il peut m’arriver de parler aux poissons privés de parole. Je ne quitterai donc pas cette enfance, cette grande maison de l’enfance. Comme autrefois, je pourrais danser sous le cerisier. Juste précipiter le temps. Attendre. Attendre comme j’attendais qu’Irmina rentre du Paraclet. Attendre comme j'attendrai longtemps un père qui n’est jamais venu. Attendre comme j’attendais la visite de ma mère.»
Durée:3h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34122
Résumé: Quelques mots singuliers entendus enfant dans la conversation ses grands, quelques cartes figurant les monuments d'une cité mythique, un livre qui tombe d'un rebord de table et s'ouvre à la page du 2 mai 1950, une villa blanche qui vous rappelle l'Afrique, et un vieux poste de radio, et revoilà la légende du Rosebud, le souvenir qui imprègne le présent et dont le parfum ne se dissipe jamais, et qui aide, transforme l'avenir en un jardin vivable, comme Bogart trouve la force de quitter Ingrid Bergman en lui disant, pendant que l'avion mouline du brouillard sur la piste, We'll always have Paris. " Et c'est ainsi, dans Casablanca, que les deux amants réussissent à continuer à vivre, à se séparer s'il le faut et à suivre chacun son propre chemin, en se souvenant de leur idylle dans le Paris d'avant l'occupation allemande. En puisant dans cette réserve de lumière. Avec ce livre entièrement dédié à un sentiment, celui du " merveilleux ", à sa naissance et son cours à travers la vie d'un homme - la sienne - l'auteur nous invite à le suivre dans son propre puits de lumière. Nous aurons toujours Paris est conçu sous forme de boucle, et c'est dans le perpétuel aller-retour entre les rêveries de l'enfant, ses projections et leur prolongeaient à l'âge adulte, dans leur décalage, souvent, que se glisse le merveilleux, que se construisent la vie et l'œuvre, avec leurs impasses, fausses pistes, déceptions et surprises. Il n'est donc pas, ou très peu, question de Paris dans ces pages. Mais plutôt de pérégrinations et de rencontres : du Japon à l'Afrique, et de julien Gracq à Ismail Kadaré ou Albert Cossery, quand ce n'est pas l'ombre du toujours énigmatique B. Traven.
Lu par:Manon
Durée:3h. 11min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:38826
Résumé: "Nous sommes à Saint-Médard-en-Jalles, un petit village près de Bordeaux, à la lisière du Médoc. La route de Germignan où est mort La Boétie longe la maison. Son Discours de la servitude volontaire tient lieu de bible. Nous sommes à douze mille kilomètres du Haut-Tonkin, nous y vivons. La véranda à colonnes, les étagères en laque, le coffre en bois de camphre, la pluie océanique qui ruisselle sur le gravier des allées du jardin sont le décor où se jouent la mort de Gaby, l'arrivée fulgurante de De Lattre, l'extraordinaire combat de Giap". L'enfance, c'est la guerre. Elle se passe loin, elle prend toute la place. Dans nos murs, l'Indochine. Des noms qui résonnent : Saigon, Hô Chi Minh, Pathet Lao... L'épopée d'un temps héroïque. Un affrontement, raconté dans la nuit de l'enfance. Des années plus tard, le retour obsédant d'une question, celle de la vérité.
Durée:12h. 28min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67536
Résumé: « Black boy » est le récit autobiographique de l'enfance et la jeunesse de l'auteur Richard Wright. Il y évoque ses souvenirs, ou entre misère et pauvreté, il dénonce tout les difficultés que vivaient les Noirs dans la Sud au début du XXème siècle : prédominance de l’Eglise, les violences et les injustices des Blancs envers les Noirs, la ségrégation raciale…
Lu par:Agnès Baron
Durée:6h. 40min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66546
Résumé: Dans la période troublée de 1939-45, au carrefour d’itinéraires improbables, des milliers de destins se nouent. De la rencontre entre le Savoyard Jean- Baptiste Douchet prisonnier du Stalag IX de Mülhausen, et Mariya Vodek la jeune fille venue d’Ukraine, va naître Juliac. Quel sera le destin de cet enfant né au beau milieu de la guerre et ballotté entre l’Allemagne et la France ? Ce roman, librement inspiré d’une histoire vraie, évoque le parcours chaotique d’un homme en quête de son identité.
Durée:11h. 49min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:37982
Résumé: « Cette histoire est inspirée de l’enfance de ma mère. Une longue histoire, trouble, proche de la fable, qu’elle nous racontait autrefois et dont l’évocation la faisait presque toujours fondre en larmes. » Portrait d’une petite orpheline sous l’Occupation, L’enfant-mouche brosse un tableau sans complaisance de la vie ordinaire dans un village de province, en Champagne. C’est un quotidien de combines, de bassesses et de violences répondant au seul impératif de la survie au jour le jour. Animée par une force parfois presque surhumaine, prête à tout, Marie est une enfant adulte grandie trop vite qui détonne dans le paysage. Lorsqu’elle s’aventure du côté allemand, c’est un nouveau monde qui s’ouvre à elle. Tiré de la propre histoire familiale de Philippe Pollet-Villard et dans la veine tragi-comique qu’on lui connaît, ce roman fait ressurgir d’un passé tabou le destin inimaginable d’une enfant sauvage livrée à elle-même. [Source: Babelio, 2018]
Durée:3h. 21min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:37763
Résumé: L'enfance est fragile, les blessures peuvent être pérennes. Un jeune garçon, Bruno, avait 6 ans quand sa mère est décédée. Il parle de sa douleur et de sa vie dévastée.
Lu par:André Jol
Durée:2h. 40min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:67579
Résumé: 1943. Trois enfants juifs voient leur famille détruite par des sldats allemands. Fuyant l'horreur du sang et des flammes, ils tentent de s'en sortir seuls un temps mais seront ensuite recueillis par des religieuses tenant un orphelinat, loin de la guerre. Des choses étranges semblent se passer parfois, la nuit tombée. DIfficile de garder les yeux fermés et de ne pas chercher à savoir ce qui se trame dans cet endroit. La suite de 1902. Le livres es-til entre de nouvelles mains? Que se prépare-t-il dans l'ombre d'une France sous l'Occupation ?
Lu par:Manon
Durée:4h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38062
Résumé: 1970, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, neuf ans, a un prénom dont l’accent aigu lui déplaît, une mère qui picole trop et un grand père qui tient à lui comme à la prunelle de ses yeux. Il adore traîner au bistrot avec ses copains, une joyeuse bande de vieux qui lui apprennent la vie. Avec l’aide de son Vénérable Papi, il va décider de passer le cap de ses dix ans en établissant une liste de vœux à réaliser avant le grand jour. Rencontrer un vrai cow-boy, boire de la trouspignôle ou encore conduire un tracteur marqueront le début d’une série d’aventures aussi rocambolesques que réjouissantes. De vœux gâchés en moments de pure félicité, il va vivre l’année la plus incroyable de sa vie. Maude Mihami nous offre avec Les Dix Voeux d’Alfréd un premier roman d’une grande drôlerie qui pose un regard tendre sur le monde de l’enfance. [Source: Babelio, 2018]
Durée:7h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73779
Résumé: En revenant au domaine des Douves, Clovis est bien décidé à n'y rester que le temps de régler la succession de sa grand-mère, morte tragiquement dans l'incendie de sa maison. Mais nul ne revient impunément sur les lieux de sa jeunesse. A peine le seuil franchi, les souvenirs de cette enfance merveilleuse et cruelle ressurgissent avec violence. Happé par le passé, Clovis devra affronter les secrets cachés au fond des douves.