Contenu

Inch' Allah: 03: Les cinq quartiers de la lune

Résumé
11 septembre 2001. Au lendemain des attentats du World Trade Center, le monde entier, tétanisé, retient son souffle. Mars 2003. C'est la guerre d'Irak. Une nouvelle ère s'ouvre sur un Moyen-Orient déjà blessé. L'heure de la mise à mort a sonné. Avram, Joumana, Menahem, Majda, Gamil, Samia, Jabril, Soliman, Rasha, Zyad, Ron, Thierry. Hommes, femmes, chrétiens, juifs, musulmans, autant de destins qui, du jour au lendemain, vont se retrouver fracassés. C'est à travers le regard de ces êtres de chair et de sang que nous assistons au démembrement d'un monde. Celui des Mille et une Nuits. Mais cette fois, ce sont les extrémismes qui déplacent les pions et deux visions de l'humanité qui s'affrontent : l'archaïsme islamiste et le mirage occidental. Y aura-t-il un vainqueur et un vaincu ? Ou ne restera-t-il que des cendres ?
Durée: 7h. 40min.
Édition: Paris, Flammarion, 2016
Numéro du livre: 33485
ISBN: 9782081219120

Documents similaires

Durée:5h. 51min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:13502
Résumé: Le 11 septembre 2001 au matin, Bruno Dellinger se rend à son travail, comme d'habitude. Comme d'habitude, il rentre dans l'immense hall du World Trade Center, insère son pass électronique, prend l'ascenseur et accède au 47e étage où se trouve sa société. Soudain, un choc d'une violence inouïe ébranle le bâtiment. Un premier avion s'écrase sur une des deux tours. Un autre ne tardera pas à pulvériser la seconde. Ce n'est pas seulement le World Trade Center qui disparaît, mais aussi la confiance en l'humain.
Durée:9h. 9min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:32101
Résumé: Depuis dix ans, entre les émeutes de l'automne 2005 et les attentats contre Charlie Hebdo puis du Bataclan, de nouvelles lignes de fracture sont apparues dont la jeunesse issue de l'immigration postcoloniale constitue le principal enjeu symbolique. Alors que les réseaux sociaux favorisent la propagation de l'islamisme, des djihadistes français sortent exaltés du champ de bataille syro-irakien.
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:33884
Résumé: "De la tuerie de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, à l'assassinat du père Hamel, le 26 juillet 2016, le terrorisme islamiste a causé la mort de deux cent trente-neuf personnes en France. Et des listes de cibles incitent des "lions solitaires" à continuer le massacre. L'objectif de ces provocations meurtrières est de fracturer la société française par une guerre civile larvée dressant, au nom d'une religion dévoyée, un nouveau prolétariat d'enfants d'immigrés contre les classes moyennes. Pour y parvenir, les djihadistes tentent d'embrigader les musulmans de France, qui leur sont massivement hostiles. Des stratégies de rupture sont mises en oeuvre afin de souder cette communauté contre "l'islamophobie" imputée à la société. Cela nourrit la propagande de politiciens qui cherchent leur avantage en vue des élections de 2017, tombant dans le piège des terroristes alors même que la patrie est en danger, randis que l'Europe se fissure et que le Moyen-Orient explose. Conçu autour des chroniques radiophoniques que j'ai tenues chaque semaine sur France Culture entre les étés 2015 et 2016, La Fracture restitue en contexte cette année terrible et plaide pour un engagement lucide de nos concitoyens", Gilles Kepel.
Durée:8h. 30min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:21222
Résumé: " Oui, ce fut bien une Apocalypse, au sens originaire de l'expression, une révélation de notre monde, que ce terrible spectacle du 11 septembre 2001. Mais comme toutes les révélations antérieures, la lumière qui s'en dégagea était bien trop crue, dans un premier temps, pour nous livrer autre chose qu'elle-même... La pénombre qui s'abattit sur Manhattan s'est aujourd'hui dissipée. L'émotion s'est estompée, comme les images d'un Wall Street dominateur soudain réduit en cendres. Mais sommes-nous plus lucides pour autant ? Les mois ont passé, et il faut maintenant essayer de penser ce nouveau monde. J'ai mêlé ici les intuitions et la connaissance. Le temps de l'hypothèse et le temps de l'Histoire. Je veux donner une boussole à ceux qui savent que la planète ne s'arrête pas aux frontières de l'Hexagone, ni aux étroits parapets de la vieille Europe. "
Durée:8h. 26min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:14113
Résumé: Le 11 septembre 2001, le monde a basculé dans l'hyperterrorisme. Frappée au coeur, l'Amérique a aussitôt organisé une riposte contre un ennemi sans territoire et sans Etat. François Heisbourg fournit, avec les meilleurs chercheurs et spécialistes de la Fondation pour la Recherche Stratégique, les clés pour comprendre l'origine des attentats et en mesurer les conséquences.
Durée:4h. 13min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:13106
Résumé: Barilier émet d'emblée une hypothèque, l'Europe est atteinte de narcissisme et si elle l'avait un peu oublié, le 11 septembre 2001 a eu tôt fait de remettre les pendules à l'heure, obligeant chacun à affirmer clairement sa position au sein des autres. On a pu voir le chaos provoqué et la belle entente de façade se lézarder de toutes parts. Parallèlement à cette notion de civilisation européenne dans laquelle Barilier donne un bon coup de pied, on y trouve également un développement intéressant de ces notions de bonne civilisation et mauvaise civilisation (ça ne vous rappelle pas les propos d'un certain Berlusconi sur la civilisation arabe ?), et aussi de fossé infranchissable séparant les deux. Les attentats américains dont on parlera encore longtemps seraient-ils une riposte des mauvais envers les bons, comme les faiseurs de guerre nous l'ont fait croire ? Si un s'est défendu (même via le terrorisme), n'est-ce pas parce que l'autre l'avait provoqué, Et donc, en filigrane, est-ce bien fait ? L'antiaméricanisme latent qui n'attendait que d'être réveillé a-t-il profité de l'occasion ? La question a le mérite d'être posée et Barilier se garde bien de donner la vérité suprême en la matière. Il préfère analyser les propos de l'écrivain bengali Arundathi Roy qui considère Al-Qaïda comme le simple effet miroir d'une mondialisation économique tout aussi violente. Ou Noam Chomsky, comparant le 11 septembre 2001 à une pacotille à côté de toutes les exactions et horreurs dont les Etats-Unis sont responsables un peu partout dans le monde. Une théorie à laquelle j'adhère volontiers mais ce faisant, ne cautionne-t-on pas indirectement violence et terrorisme? sahkti@hotmail.com /zazieweb.fr
Durée:13h. 48min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:17167
Résumé: 1916 - 2001. Au Coeur de l'Orient, quatre familles - juive, palestinienne, irakienne et égyptienne -, personnages fragiles et forts, émouvants et guerriers, tentent de survivre au naufrage que l'Occident leur impose. A des milliers de kilomètres de là, un diplomate français observe, impuissant, les prémices de l'apocalypse, tandis que dans son esprit résonne l'ultime question : le bruit des bombes recouvrira-t-il à jamais le souffle du jasmin
Durée:11h. 10min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:17611
Résumé: Le destin au Proche et Moyen-Orient de quatre familles de nationalités et de confessions différentes, de 1956 aux attentats terroristes de 2001...
Durée:9h. 17min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:18358
Résumé: Trahi par Hérode, abandonné de tous ses apôtres, condamné par le Sanhédrin qui arrache à Pilate une sentence de mort, un Galiléen agonise au terme d'un effroyable supplice. Cet homme, que l'on appelle Jésus, est mis au tombeau le soir même. Pourtant, lorsqu'à l'aube du troisième jour les femmes se rendent auprès de sa dépouille, elles ne retrouvent que son linceul. Gilbert Sinoué « ressuscite » Jésus de Nazareth et sonde l'une des plus grandes énigmes de l'Histoire. Mais au-delà du récit iconoclaste et captivant, l'auteur du Livre de Saphir propose un éclairage totalement inédit sur cet épisode fondateur.
Durée:10h. 41min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:65815
Résumé: 2000. Ben Matson noue une relation passionnée avec Lilian Viklund. Il ne le sait pas encore mais, dans moins d’un an, la jeune femme aura disparu. Plus de vingt ans après, le décès de Kyril Tatarov, un scientifique de renom que Matson a jadis interviewé, fait la une des journaux, alors que les débris de ce qui ressemble à un avion sont retrouvés dans l’Atlantique, à une centaine de miles des côtes américaines. Ces deux événements, a priori sans rapport, replongent inexorablement Ben dans les souvenirs de son histoire avec Lil. Se pourrait-il qu’il y ait un lien entre la disparition de la jeune femme, celle de Tatarov et celle d’un avion inconnu? Et le monde que nous connaissons serait-il en train d’en subir les conséquences?
Durée:7h. 33min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72998
Résumé: Ce roman démystifie le destin de Lawrence d'Arabie et explore les facettes méconnues de la vie de cet ancien archéologue et fin lettré devenu un fabulateur. Sous son image d'ami des peuples opprimés, il obtient traîtreusement la sympathie des Arabes et du prince Fayçal pour les placer sous le joug de l'Empire britannique en vertu d'accords secrets franco-anglais sur le partage du Moyen-Orient.
Lu par:Marie Lourizi
Durée:15h. 36min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:16256
Résumé: « Moi, Abou Obeïd el-Jozjani, je te livre ces mots. Ils m'ont été confiés par celui qui fut mon maître, mon ami, mon regard, vingt-cinq années durant : Avicenne, prince des médecins, dont la sagesse et le savoir ont ébloui tous les hommes. De Samarkand à Chiraz, des portes de la Ville-Ronde à celles des soixante-douze nations, résonne encore la grandeur de son nom... » Ainsi commence le récit consacré à l'une des plus hautes figures de la pensée universelle. Né en 980 à Boukhara, Avicenne, ou Ibn Sina, est à dix-huit ans le médecin le plus renommé de son temps. Pris dans les remous et les guerres qui agitent les confins de la Turquie et de la Perse du XIe siècle, il est tour à tour nomade, exilé, vizir. Sa dernière étape le conduit à Ispahan, cité sublime, où il meurt à cinquante-sept ans après avoir bu, jusqu'à l'ivresse, à la coupe du savoir et de l'amour.