Contenu

L'affaire Caravaggio

Résumé
Gabrielle Allon est un restaurateur d’art, mais aussi un espion Israélien. Il est chargé de retrouver le tableau la Nativité du grand maître italien Caravaggio, disparu depuis longtemps, mais qui refait surface après le meurtre d’un trafiquant d’Art. L’enquête artistiquo-policiaire s’avère complexe et de coups de pinceaux en coups de pinceaux on se retrouve dans une grande enquête internationale.
Genre littéraire: Policier/épouvante
Durée: 11h. 36min.
Édition: Paris, Mosaïc, 2015
Numéro du livre: 31585
ISBN: 9782280281003

Documents similaires

Lu par:Maryse Rudeau
Durée:12h. 34min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:72686
Résumé: L'espion Gabriel Allon est désormais à la tête des services secrets israéliens. Une vague d'attentats terroristes les mène, lui et son équipe, dans le sud de la France, au sein du cercle privilégié d'un couple de la haute société, Jean-Luc Martel et Olivia Watson. Gabriel tente d'utiliser ce couple pour parvenir jusqu'au commanditaire des attentats.
Durée:12h. 20min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:75807
Résumé: Quand Viktor Orlov est retrouvé mort empoisonné dans sa luxueuse résidence londonienne, une pile de documents et une femme, la dernière personne à avoir vu le millionnaire et dissident russe vivant, mettent Gabriel Allon sur la piste de l'assassin. Son enquête l'entraîne de Londres à Amsterdam et Genève, sur les traces d'un service de renseignements privé à l'origine d'un complot.
Durée:13h. 18min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:72696
Résumé: La prestigieuse Ecole internationale de Genève accueille une nouvelle élève, qui est rapidement l'objet de folles rumeurs car une limousine la dépose chaque jour. Lorsqu'elle est enlevée, Gabriel Allon, à la tête des services secrets israéliens, est chargé de l'affaire et se retrouve au coeur d'une guerre secrète dans laquelle se joue l'avenir du Moyen-Orient.
Durée:9h. 34min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71694
Résumé: Gabriel Allon et sa femme profitent de vacances bien méritées à Venise en compagnie de leurs deux enfants. Mais quand le pape Paul VII meurt brusquement, Gabriel est convoqué à Rome par le secrétaire privé du Saint-Père, l'archevêque Luigi Donati. Plus d'un milliard de fidèles pensent que le pape est mort d'une crise cardiaque. Donati, cependant, a deux bonnes raisons de penser qu'il s'agit d'un meurtre : le garde suisse qui surveillait les abords de l'appartement du pape est porté disparu, tout comme la lettre que le souverain pontife était en train d'écrire juste avant de trouver la mort - une lettre adressée à Gabriel...
Lu par:Manon
Durée:8h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34677
Résumé: Paris, 1880. A l'académie Julian, le premier atelier à ouvrir ses portes aux femmes, la vie n'est pas facile. L'apprentissage du métier de peintre est ardu, long et coûteux. Seules les jeunes filles dotées d'un véritable talent et, surtout, d'une grande force de caractère, parviennent à en surmonter les obstacles. Du talent, Zélie Murineau n'en manque pas. De la force de caractère non plus. N'a-t-elle pas déjà prouvé qu'elle était prête à tout pour parvenir à ses fins ? Pourtant, lorsque Alexandre d'Arbourg, le commissaire du quartier du Palais-Royal, lui demande de faire le portrait de sa filleule, sa belle assurance est ébranlée : comment ne pas croire que cette commande dissimule d'autres motifs ? Même si elle en connaît les risques, elle n'est pas en mesure de refuser le marché que lui propose le beau commissaire : elle sera donc « ses yeux ». Des auberges mal famées jusqu'aux salons de la grande bourgeoisie, elle va l'aider à discerner ce que les grands maîtres de la peinture sont les seuls à voir : les vérités qui se cachent derrière les apparences.
Durée:43min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:20093
Résumé: J'ai été frappée par la peinture de Vallotton au sortir de l'adolescence. Une peinture bien plus violente que froide, parfois même cruelle. Elle m'accompagne depuis. Elle m'est contemporaine. Elle est contemporaine de ma propre solitude. La peinture de Vallotton ne me raconte pas d'histoires, ne me berce pas d'illusions, ne me jette pas des paillettes aux yeux. Mais je me sens épaulée par elle.
Durée:2h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:38006
Résumé: Un jour, j’étais chez Degas. Il attendait un célèbre marchand de tableaux. Il venait de terminer un pastel représentant une femme sortant du bain. Tableau d’une harmonie délicieux dans la gamme orangée. - Je m’en vais, lui dis-je, je vous laisse seul avec votre homme, pourtant je ne serais pas fâché de savoir les observations qu’il fera … - Il va dire : je ne comprends pas le bras et la main qui soutiennent les cheveux. - Alors ? - Je lui répondrai : Comment voulez-vous que je vous les explique ? Le lendemain je revis Degas. - Eh bien ! et le marchand ? - Ca s’est passé exactement comme je vous l’ai dit. - Mais a-t-il emporté le pastel ? - Parbleu ! [Source: Amazon, 2018]
Lu par:Simone Chaix
Durée:4h. 20min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:5685
Résumé: Paris, janvier 1782. Charlotte, dix-sept ans, guette l'arrivée de l'époux que lui destine son père : le peintre Louis David, trente-quatre ans, déjà célèbre. Enfin la porte s'ouvre. Le coeur de Charlotte se dérobe : l'homme est défiguré, une cicatrice hideuse lui déforme la bouche ! Non, jamais elle ne l'épousera ! Cependant, le mariage a lieu le 16 mai 1782. Et peu à peu, Charlotte apprend à découvrir, à aimer cet époux qui lui faisait peur, cet artiste orgueilleux et génial. Emporté par les événements, le couple traverse les tempêtes de la monarchie puis de la Révolution... Excessif, prêt à tous les compromis, Louis David est constamment sur la brèche. Plus raisonnable, Charlotte voudrait le sauver des périls vers lesquels il court, la tête en feu. Mais contre la démesure, le goût des honneurs, la passion du pouvoir, que peut l'amour d'une femme ?
Lu par:Agnès Hatt
Durée:2h. 57min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:71491
Résumé: Pablo Picasso a réinterprété en 1957 Les Ménines de Diego Velazquez par une série de 58 peintures. L'auteur offre une lecture érudite et iconoclaste de cet ensemble pictural, attentive aux repentirs du pinceau et au contexte de création.
Durée:2h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74516
Résumé: Etudiante à l'Ecole des beaux-arts, la narratrice fonde le groupe des Térébenthines avec Luc et Lucie. Dédiée à la peinture, cette organisation se heurte au contexte défavorable à ce genre artistique, délaissé par les galeristes, les collectionneurs et leurs professeurs. Après la fin de leurs études, ils semblent avoir renoncé mais leur passion les rattrape.
Durée:6h. 15min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:68996
Résumé: Le père et la fille se tenaient par la main, les yeux fermés. On aurait dit qu'ils dormaient. "On les a trouvés ainsi que je le raconte dans leur maison des Ombrages. C'était après la Grande Guerre, au Gué-des-Marais. En ce temps-là, on ne pardonnait pas le suicide. Alors, le père et la fille ! Louise, jeune artiste peintre au talent précoce, exposait déjà dans les salons en compagnie des plus grands. Elle avait un bel avenir. La loi du silence a pesé sur le village. Des bruits ont couru sans que le mystère soit élucidé. Je suis allé tourner dans ce pays d'eau et de ciel aux couleurs changeantes qu'on appelle Venise verte. J'ai lu les journaux de l'époque et recherché des tableaux de celle qui m'a inspiré cette histoire, et que j'ai prénommée Louise. J'ai visité sa maison, que j'ai baptisée Les Ombrages. Et j'ai essayé de remonter par le roman les chemins d'un destin qui les a décidés à se prendre par la main. Pour qu'ils revivent. Et que nous apprenions à les connaître. Afin, peut-être, que nous les aimions".
Durée:1h. 54min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68460
Résumé: iego Rivera, l'un des plus célèbres parmi les peintres mexicains contemporains, vient à Paris avant la Grande Guerre, où il rencontre Angelina Beloff, russe et peintre elle aussi. Ils s'installent ensemble, à une époque où Paris représentait aux yeux de nombreux artistes un centre culturel très important. Au terme de dix années de vie commune, Diego retourne au Mexique où Angelina devait le rejoindre. Dans ce livre à une voix, celle d'Angelina Beloff, Elena Poniatowska évoque la dévastation provoquée dans la vie de la narratrice par le départ de son amant... qui ne répondra jamais à ses lettres. Un petit joyau romanesque, auquel le silence du destinataire donne sa dimension tragique, et dont la publication a été saluée au Mexique (1978) comme en France (Actes Sud, 1984)