Contenu

L'ordre libertaire: la vie philosophique d'Albert Camus

Résumé
Pour mettre fin à une légende fabriquée de toutes pièces par Sartre et les siens, celle d'un Camus "philosophe pour classes terminales", d'un homme de gauche tiède, d'un penseur des petits Blancs pendant la guerre d'Algérie, Michel Onfray nous invite à la rencontre d'une oeuvre et d'un destin exceptionnels. Né à Alger, Albert Camus a appris la philosophie en même temps qu'il découvrait un monde auquel il est resté fidèle toute sa vie, celui des pauvres, des humiliés, des victimes. Celui de son père, ouvrier agricole mort à la guerre, celui de sa mère, femme de ménage morte aux mots mais modèle de vertu méditerranéenne : droiture, courage, sens de l'honneur, modestie, dignité. La vie philosophique d'Albert Camus, qui fut hédoniste, libertaire, anarchiste, anticolonialiste et viscéralement hostile à tous les totalitarismes, illustre de bout en bout cette morale solaire.
Durée: 20h. 58min.
Édition: Paris, Flammarion, 2012
Numéro du livre: 18858
ISBN: 9782081264410
CDU: 100

Documents similaires

Lu par:Pierre Biner
Durée:4h. 39min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:71955
Résumé: On peut vivre selon Lucrèce. Son poème est d'ailleurs une proposition existentielle faite à son dédicataire Memmius. Le philosophe propose en effet une conversion, autrement dit : une vie nouvelle faisant suite à l'ancienne qu'on abandonne après avoir compris ce qu'il y avait à comprendre, initié par un sage qui nous transmet son savoir. Ici : que le réel est matériel, qu'il n'est fait que d'atomes qui tombent dans le vide et de rien d'autre ; que cette physique de l'ici-bas dispense d'une métaphysique de l'au-delà ; que la religion est superstition et qu'il faut lui préférer la philosophie ; qu'il faut donner au corps ce qu'il demande dans la limite où ce qu'on lui donne ne l'asservit pas ; que l'amour est un remède à la passion ; que la sagesse est atteignable et qu'elle consiste en une arithmétique des plaisirs accompagnée par une diététique des désirs ; qu'il n'y a ni enfer ni paradis mais juste un monde immanent et tangible ; que la mort n'est pas à craindre puisqu'elle n'est qu'une modification de la matière et non sa suppression ; que le réel est tragique et que le savoir confère de la sérénité ; que le paradis existe sur terre pourvu qu'on le construise avec détermination. Ce livre pend donc la forme d'une série de neuf lettres comme autant d'invitations à une sculpture de soi.
Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:32701
Résumé: M. Onfray entend penser l'islam en philosophe, en philosophe des Lumières : lire le Coran, examiner les hadiths et croiser les biographies du Prophète en considérant qu'il y a là du pire et du meilleur. Il veut remettre également en relation ce qu'on appelle le terrorisme, l'islam terroriste ayant été partiellement créé par l'Occident belliqueux. Sur l'islam aussi, il faut "se remettre à penser".
Durée:25h. 32min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:35151
Résumé: «Chacun connaît les pyramides égyptiennes, les temples grecs, le forum romain et convient que ces traces de civilisations mortes prouvent... que les civilisations meurent – donc qu’elles sont mortelles! Notre civilisation judéo-chrétienne vieille de deux mille ans n’échappe pas à cette loi. Du concept de Jésus, annoncé dans l’Ancien Testament et progressivement nourri d’images par des siècles d’art chrétien, à Ben Laden qui déclare la guerre à mort à notre Occident épuisé, c’est la fresque épique de notre civilisation que je propose ici. On y trouve : des moines fous du désert, des empereurs chrétiens sanguinaires, des musulmans construisant leur "paradis à l’ombre des épées", de grands inquisiteurs, des sorcières chevauchant des balais, des procès d’animaux, des Indiens à plumes avec Montaigne dans les rues de Bordeaux, la résurrection de Lucrèce, un curé athée qui annonce la mort de Dieu, une révolution jacobine qui tue deux rois, des dictatures de gauche puis de droite, des camps de la mort bruns et rouges, un artiste qui vend ses excréments, un écrivain condamné à mort pour avoir écrit un roman, deux jeunes garçons qui se réclament de l’islam et égorgent un prêtre en plein office – sans parler de mille autres choses... Ce livre n’est ni optimiste ni pessimiste, mais tragique car, à cette heure, il ne s’agit plus de rire ou de pleurer, mais de comprendre.» Michel Onfray
Durée:2h. 59min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:15566
Résumé: Partir, emboîter le pas des bergers, c'est expérimenter un genre de panthéisme extrêmement païen et retrouver la trace des dieux anciens [...]. L'élection de la planète tout entière pour son périple vaut condamnation de ce qui ferme et asservit : le Travail, la Famille et la Patrie, du moins pour les entraves les plus visibles (...). Asocial, insociable, irrécupérable, le nomade ignore l'horloge et fonctionne au soleil ou aux étoiles, il s'instruit des constellations et de la course de l'astre dans le ciel, il n'a pas de montre, mais un oeil d'animal exercé à distinguer les aubes, les aurores, les orages, les éclaircies, les crépuscules, les éclipses, les comètes, les scintillements stellaires, il sait lire la matière des nuages et déchiffrer leurs promesses, il interprète les vents et connaît leurs habitudes. Le caprice gouverne ses projets. M. O.
Lu par:Manon
Durée:16h. 3min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:31437
Résumé: Lu par Manon Une philosophie de la nature proposant de renouer avec le rapport au monde, au réel, au temps et à la vie du paganisme grec.
Durée:17h. 54min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:65853
Résumé: Comment se comporter dans une civilisation qui menace de s'effondrer ? En lisant les Romains dont la philosophie s'appuie sur des exemples à suivre et non sur des théories fumeuses. Sagesse est un genre de péplum philosophique dans lequel on assiste à la mort de Pline l'Ancien et à des combats de gladiatrices, à des suicides grandioses et à des banquets de philosophes ridicules, à des amitiés sublimes et à des assassinats qui changent le cours de l'histoire. On y croise des personnages hauts en couleur : Mucius Scaevola et son charbon ardent, Regulus et ses paupières cousues, Cincinnatus et sa charrue, Lucrèce et son poignard. Mais aussi Sénèque et Cicéron, Epictète et Marc Aurèle. Ce livre répond à des questions très concrètes : quel usage faire de son temps ? Comment être ferme dans la douleur ? Est-il possible de bien vieillir ? De quelle façon apprivoiser la mort ? Doit-on faire des enfants ? Qu'est-ce que tenir parole ? Qu'est-ce qu'aimer d'amour ou d'amitié ? Peut-on posséder sans être possédé ? Faut-il s'occuper de politique ? Que nous apprend la nature ? A quoi ressemble une morale de l'honneur ? Dans l'attente de la catastrophe, on peut toujours vivre en Romain : c'est-à-dire droit et debout.
Durée:5h. 36min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:76483
Résumé: Michel Onfray dépasse la seule vision théorique de la nouvelle barbarie qui s’annonce en s’appuyant sur des exemples concrets et d’autant plus saisissants qu’ils sont délibérément ignorés par les médias comme un sujet tabou. Pour lui, « cet inhumanisme vétérinaire promu par le capitalisme », notamment en matière d’eugénisme, est déjà à l’œuvre. Le déroulé de cet ouvrage, dont le plan est ci-joint, est suffisamment détaillé pour illustrer ce que le philosophe présente comme les étapes différentes et simultanées de la fin de l’humanisme au profit d’une déconstruction de l’homme délibérée.
Durée:9h.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67326
Résumé: Une histoire mondiale de la philosophie en 34 tableaux, de Pythagore à Derrida en passant par Sénèque, Pascal, Kant et Sartre. Chaque portrait tente de saisir l'essence de leur pensée et de synthétiser une idée à travers un détail emblématique tel que le gant de Machiavel, la coupe de Socrate et la plume de Voltaire.
Lu par:Mari Caucal
Durée:9h. 22min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:68294
Résumé: Ce livre est le parfait résumé d'une œuvre par son auteur. Composé de pensées, fragments, aphorismes, extraits de tous ses ouvrages, de 1989 à aujourd'hui, cela représente la véritable bible du philosophe français le plus connu dans le monde. Il s'y trouve tout ce qui constitue la philosophie d'Onfray : l'hédonisme, sa critique de la morale et des religions, son rejet de la psychanalyse, le libertinage, l'amour, la sexualité, les philosophes, Nietzsche, l'athéisme, le voyage, la politique, le vin, la diététique, la bourgeoisie, l'Europe, l'anarchie, le capitalisme, les Tziganes, ses visions toutes personnelles de la nature, de l'art, de l'écriture... Des sujets multiples comme autant de facettes d'une pensée polyphonique fascinante. Un dictionnaire de vie philosophique, pour tous.
Lu par:Pierre Biner
Durée:6h. 17min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:20774
Résumé: Parcer qu'il ose tenir le cap de l'idéal dans un monde où le vice invite au reniement, Don Quichotte incarne la figure même du héros. Cette passion furieuse pour les idées au détriment de la réalité a pourtant un sens moins chevaleresque et plus philosophique: le personnage de Cervantès est l'homme pour qui "le réel n'a pas eu lieu". Déclarant la guerre au banal, il veut le merveilleux, le romanesque: des géants plutôt que des moulins à vent, un château plutôt qu'une auberge crasseuse, une belle jeune femme plutôt qu'une vieille servante poilue... Ce chef-d'oeuvre du XVIIe siècle, d'une inaltérable modernité, est le grand roman de la dénégation. Que nous apprend-il sur cette attitude ô combien contemporaine? Michel Onfray y répond dans le premier tome de sa "Contre-histoire de la littérature".
Durée:6h. 24min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:18271
Résumé: Dans le domaine des idées, les Grecs ont tout inventé. Parmi leurs inventions oubliées, il existe un courant hédoniste (il pose la réalisation du plaisir comme objectif essentiel à la sagesse) qu'on appelle cyrénaïque pour la raison qu'il se développe à Cyrène, en Cyrénaïque, dans une colonie grecque d'Afrique du Nord (aujourd'hui la Libye). Les philosophes cyrénaïques se rassemblent autour d'Aristippe de Cyrène (un contemporain très critique de Platon, ve-ive siècle av. J.-C.), un homme fantasque qui n'hésite pas à s'habiller en femme et à recourir aux plaisanteries pour mieux amener son public à penser et à philosopher. On l'a beaucoup critiqué, mais il a permis à certains penseurs d'élaborer leur propre doctrine, puis il a été discrédité par l'ensemble des philosophes officiels, des origines à nos jours... L'Invention du plaisir propose la première édition en langue française (avec traductions inédites) des textes et fragments qui subsistent. On peut ainsi découvrir les théories de ces philosophes sur l'argent, l'amour, le pouvoir, le rapport à autrui, à soi, aux dieux, aux femmes, etc. Une longue préface de Michel Onfray permet de situer ces penseurs et leurs thèses dans le contexte philosophique, historique et idéologique de l'époque. L'ouvrage ressuscite véritablement un continent englouti de la pensée grecque.
Durée:8h. 13min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:17486
Résumé: Trois siècles après le triomphe des 'Lumières', et un siècle après la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, le politique et le religieux sont encore inextricablement mêlés dans nos sociétés prétendument laïques et démocratiques. A cela s'ajoute le spectacle du monde comme il va - des évangélistes néo-conservateurs aux fanatiques du Djihad. Partout, observe Michel Onfray, Dieu, jadis chassé par la porte revient par la fenêtre. D'où cet essai, savant et polémique, conceptuel et sensuel, où le philosophe anti-platonicien qu'est Michel Onfray tente de pointer, de dénoncer, de dépasser, cette 'haine des corps' qui, semble-t-il, gît secrètement derrière le retour généralisé du divin, et du 'désir de salut', dans nos sociétés.