Contenu

La veuve

Résumé
1903, dans le sud de l'Alberta au Canada. La veuve a 19 ans. Elle est étrange, sombre, a des visions, des hallucinations depuis qu'elle a perdu son enfant. Et, surtout, c'est une fugitive, car c'est elle qui a tué son mari. Elle en aurait bien fait autant avec ses deux beaux-frères, elle a préféré les fuir. Jusqu'au bout de ce premier roman somptueusement écrit, ces deux roux-là seront aux trousses de la femme en noir, assoiffés de vengeance. Au bout de la longue cavale à travers le pays et les gens, il y a Frank, ville minière et fantôme des Rocheuses canadiennes, surtout depuis que sa montagne s'est écroulée...
Durée: 13h. 42min.
Édition: Paris, C. Bourgois, 2009
Numéro du livre: 18692
ISBN: 9782267020281

Documents similaires

Durée:18h. 18min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:26693
Résumé: Tandis que Ramsès III, deuxième roi de la vingtième dynastie égyptienne, mène campagne contre les Peuples de la mer, Thu, une petite paysanne aux yeux bleus, rêve d'autres rivages que ce village au bord du Nil où elle est née. Mal résignée à des lendemains tout tracés, Thu, grâce à la complicité de son frère, futur scribe du temple local, apprend à lire et à écrire. Et à l'instant où elle désespère à nouveau de son avenir, voici que surgit, sur une somptueuse barque, un homme mystérieux, d'une pâleur lunaire et tout de blanc vêtu. Cette nuit-là, le destin de la jeune ambitieuse bascule. L'étrange personnage emmène Thu dans la capitale, en fait son assistante - il est médecin - lui enseigne les plantes, l'histoire et les bonnes manières, et la transforme en une jeune fille d'une indicible séduction. Grand amateur de vierges, le Pharaon ne résiste pas à tant d'intelligence et de beauté. Mais il n'est pas facile d'être à la fois la favorite du plus grand souverain du monde et d'avoir pour Pygmalion un inquiétant devin doublé d'un prodigieux manipulateur politique.
Durée:18h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32643
Résumé: Ce roman esquisse, au coeur de l'Empire romain, le portrait du mystérieux Theophilos, un homme éduqué, épris de vérité et père adoptif de l'évangéliste Luc. Inquiet de voir ce dernier suivre l'enseignement de Yeshua le galiléen, que l'on dit ressuscité des morts, il enquête sur les premiers chrétiens.
Lu par:Nadine Maugie
Durée:15h. 58min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:26108
Résumé: 1919. Nord de l'Ontario. Niska, une vieille Indienne, attend sur un quai de gare le retour d'Elijah, un soldat qui a survécu à la guerre. A sa grande surprise, l'homme qui descend du train est son neveu Xavier qu'elle croyait mort, ou plutôt son ombre, méconnaissable. Pendant trois jours, à bord du canoë qui les ramène chez eux, et tandis que sa tante essaie de le maintenir en vie, Xavier revit les heures sombres de son passé : l'engagement dans l'armée canadienne avec Elijah, son meilleur ami, et l'enfer des champs de bataille en France...
Durée:12h. 4min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:20099
Résumé: Quitter l'Écosse pour gagner la terre de toutes les promesses : c'est le rêve de la famille Laidlaw qui abandonne la vallée pauvre d'Ettrick et son existence étriquée pour rejoindre les plaines du Canada. Là, ils devront reconstruire leur univers, travailler dur, s'intégrer et s'inventer une nouvelle identité. Deux siècles plus tard, Alice Munro se lance sur les traces de ses ancêtres.
Lu par:Manon
Durée:11h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29131
Résumé: Cataract City est une petite ville touristique qui exerce une emprise sur celles et ceux qui y sont nés et où les apparences sont souvent trompeuses. Owen Stuckey et Duncan Diggs sont nés et ont grandi à Cataract City. Ils passent leur adolescence à rêver d'évasion, surtout depuis l'événement traumatisant qui a forgé leur amitié dès leur enfance. Mais à l'âge adulte, leurs chemins se séparent : Owen reste au-dessus de la loi, devenant agent de police, tandis que Duncan s'enfonce dans les bas-fonds de la ville. Inéluctablement, les deux hommes vont se retrouver opposés l'un à l'autre. Il en va bien sûr de leur survie et de leur possibilité de fuir, mais aussi de leur amitié durable, qui est une nouvelle fois mise à l'épreuve face à l'obsédante nature qui se dresse derrière les frontières de la ville.
Durée:9h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25495
Résumé: Le Chapeau de Vermeer est un livre brillant et singulier. Derrière ce titre mystérieux se cachent sept histoires passionnantes, sept voyages à travers le globe, que Timothy Brook déroule à partir de six tableaux de Vermeer et une faïence. Éminent sinologue s'offrant une incursion dans la Hollande de l'âge d'or, Brook nous convie en effet à une autre lecture des oeuvres de Vermeer. Non pas celle d'un historien d'art qui s'attacherait à l'usage de la lumière ou de la couleur, mais bien celle d'un historien qui focalise son attention sur un détail, un objet, une figure, autant de portes qu'il ouvre sur le vaste monde en mutation du xvue siècle, nous dévoilant l'ampleur des échanges culturels et commerciaux entre Est et Ouest, qui furent l'amorce de notre mondialisation actuelle. Ainsi, une simple jatte de fruits dans La Liseuse à la fenêtre (Dresde, Gemldegalerie) nous entraîne sur les routes du commerce maritime de la fameuse porcelaine bleu et blanc en provenance de Chine, tandis qu'un somptueux chapeau de feutre dans L'Officier et la jeune fille riant (New York, Frick Collection) nous mène au Canada, jusqu'aux fourrures de castor que Samuel Champlain soutire à ses alliés hurons. Une fascinante et convaincante approche d'histoire culturelle, fondée sur une érudition sans failles, qui insiste, avec un sens consommé du récit, sur les rapprochements et les interactions entre les différentes parties du globe.
Durée:8h. 44min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:23077
Résumé: Qu'elle soit constituée de quelques livres ou de volumes par milliers, qu'elle obéisse à une classification rigoureuse ou aléatoire, qu'elle soit de Montaigne ou d'Alexandrie, qu'on veuille la détruire (comme, si près de nous, à Sarajevo, à Kaboul, à Bagdad) ou l'ériger, qu'elle soit mentale, comme chez Borges, ou institutionnalisée - avec heures d'ouverture et réglementations -, qu'elle ait pour résidence de vastes bâtiments aux allures de nefs ou de temples ou qu'elle joue les passagères clandestines dans des cartons, entre deux déménagements, que les livres qui la composent soient alignés sur des étagères de bois blanc ou d'acajou massif, qu'est-ce qu'une bibliothèque, sinon l'éternelle compagne de tout lecteur- son rêve le plus cher ? Pourtant, entre les plaisirs offerts par le chaos généreux d'une caverne d'Ali Baba ou ceux; plus austères, que procure le classement, entre infini et rayonnages, faut-il nécessairement choisir ? Et n'y a-t-il pas quelque présomption à vouloir sédentariser, non les livres mais les textes, par définition nomades ? Existe-t-il un ordonnancement idéal du grand thésaurus livresque de l'humanité ? Pour peu que, à l'instar d'Alberto Manguel, on ait affronté en combat singulier, et toute une vie durant, la nature profonde de la bibliothèque, telles sont bien les insondables questions que soulève, in fine, cet espace prétendument banal - voire, pour certains, parfaitement démodé ! Après Une histoire de la lecture, Alberto Manguel offre donc ici un essai " contigu ", au propos lumineusement complémentaire, d'où il appert que construire une bibliothèque, privée ou publique, n'est rien de moins qu'une mise à l'épreuve d'ordre philosophique dont l'avènement annoncé de la bibliothèque électronique ne saurait réduire la portée.
Durée:14h. 50min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32578
Résumé: C'est un premier roman comme on en lit peu, qui donne les pleins pouvoirs à l'imaginaire. Corps conducteurs retrace la vie d'un personnage réel, Lev Theremin, musicien et inventeur de génie. Tel Wes Anderson dans Grand Budapest Hotel, Michaels narre chaque événement en technicolor : Lev traverse les rutilantes années 20 à New York, donne des concerts à guichets fermés, rencontre Gerschwin, adule Lénine, joue les espions pour le régime et atterrit au Goulag. Michaels nous offre du plaisir à l'état pur, celui de l'aventure, de la fiction sans limites, de l'amour fou pour une femme à jamais perdue. Triomphe en Amérique du Nord, ce livre a reçu le Giller Prize en 2014 (équivalent canadien du Booker Prize)
Durée:12h. 37min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:69171
Résumé: Téhéran, 1953. Par une nuit enneigée, Behrouz, humble chauffeur de l’armée, entend des pleurs monter d’une ruelle. Au pied d’un mûrier, il découvre une petite fille aux yeux bleus, âgée de quelques jours. Malgré la croyance populaire qui veut que les yeux clairs soient le signe du diable, il décide de la ramener chez lui, modifiant à jamais son destin et celui de l’enfant, qu’il nomme Aria. Alors que l’Iran, pays puissant et prospère, sombre peu à peu dans les divisions sociales et religieuses, trois figures maternelles vont croiser la route d’Aria et l’accompagner dans les différentes étapes de sa vie : la cruelle Zahra – femme de Behrouz –, qui la rejette et la maltraite, la riche veuve Fereshteh qui l’adopte et lui offre un avenir, et la mystérieuse Mehri, qui détient les clefs de son passé. Lorsque la Révolution éclate, les espoirs des Iraniens sont rapidement balayés par l’arrivée au pouvoir de l’Ayatollah Khomeini et la vie d’Aria, comme celle du pays tout entier, s’en trouve à jamais bouleversée.
Durée:5h. 35min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73976
Résumé: En 1940, après l'arrestation de ses parents par la Gestapo, Anna, une adolescente de 14 ans, reçoit l'aide d'une organisation juive et trouve refuge à Chambon-sur-Lignon avec d'autres enfants juifs. (Avec un dossier pédagogique.)
Durée:7h. 16min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66700
Résumé: Colonie mennonite de Molotschna, 2009. Alors que les hommes sont partis à la ville, huit femmes – grands-mères, mères et jeunes filles – tiennent une réunion secrète dans un grenier à foin. Depuis quatre ans, nombre d’entre elles sont retrouvées, à l’aube, inconscientes, rouées de coups et violées. Pour ces chrétiens baptistes qui vivent coupés du monde, l’explication est évidente, c’est le diable qui est à l’œuvre. Mais les femmes, elles, le savent : elles sont victimes de la folie des hommes. Elles ont quarante-huit heures pour reprendre leur destin en main. Quarante-huit heures pour parler de ce qu’elles ont vécu, et de ce qu’elles veulent désormais vivre. Analphabètes, elles parlent un obscur dialecte, et ignorent tout du monde extérieur. Pourtant, au fil des pages de ce roman qui retranscrit les minutes de leur assemblée, leurs questions, leur rage, leurs aspirations se révèlent être celles de toutes les femmes. Inspiré d’un fait divers réel, Ce qu’elles disent est un roman éblouissant sur la possibilité pour les femmes de s’affranchir ensemble de ce qui les entrave.
Durée:8h. 57min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:33602
Résumé: Après avoir couru toute sa vie, Aganetha Smart, aujourd'hui une vieille femme centenaire, vit dans un hospice où elle ne quitte plus son fauteuil roulant, seule et oubliée de tous. Si elle a parfois du mal à trouver les mots justes face aux infirmières, son esprit est resté plein de vigueur et de malice. Lorsqu'un duo d'inconnus vient lui rendre visite sous prétexte de réaliser un documentaire sur sa carrière sportive, la vieille dame se doute que cela n'est pas leur seule intention et, bien qu'elle ne reconnaisse pas la jeune fille, son visage lui semble parfois étrangement familier. Lors de cette excursion qui se transforme en voyage dans le temps, Aganetha s'égare entre passé et présent, revivant ses souvenirs les plus marquants. La vie à la ferme aux côtés de son frère et ses soeurs, la guerre impitoyable et les maladies soudaines qui frappent sa famille et puis la découverte d'une passion qui, durant toutes ces années, l'a aidée à affronter tous les drames : la course. Cette passion grâce à laquelle elle rencontre Glad, sa meilleure adversaire et amie, Johnny, son grand amour, et qui lui fera vivre son heure de gloire lors des Jeux Olympiques de 1928. Carrie Snyder nous plonge dans le destin tourmenté de cette femme athlète dont la performance historique marque profondément le monde du sport des années 1920. Avec force et délicatesse, elle entraîne le lecteur dans une course haletante sans que sa voix ne s'essouffle jamais, aux côtés d'Aganetha qui, elle, court sans espérer accomplir un exploit mais pour se donner le courage de vivre.