Contenu

L'instant précis où Monet entre dans l'atelier

Résumé
Le récit des dernières années de la vie du peintre, entre 1916 et 1926, alors que la guerre gronde aux alentours de Giverny et que sa vieillesse se rapproche. Tandis que sa vue baisse inexorablement, Monet poursuit son tableau inachevé Nymphéas.
Durée: (0h. 24min.
Édition: Paris, Minuit, 2022
Numéro du livre: 72989
ISBN: 9782707347831

Documents similaires

Durée:9min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:22259
Résumé: « "Zidane regardait le ciel de Berlin sans penser à rien, un ciel blanc nuancé de nuages gris aux reflets bleutés, un de ces ciels de vent immenses et changeants de la peinture flamande, Zidane regardait le ciel de Berlin au-dessus du stade olympique le soir du 9 juillet 2006, et il éprouvait avec une intensité poignante le sentiment d'être là, simplement là, dans le stade olympique de Berlin, à ce moment précis du temps, le soir de la finale de la Coupe du monde de football". Ainsi s'ouvre La Mélancolie de Zidane, bref texte décisif de Jean-Philippe Toussaint, comme on parle d'une passe décisive. Pas un roman - 12 pages -, pas une opinion ou un commentaire de plus sur ce qui s'est passé ce soir-là à Berlin, mais un geste littéraire, sobre et assuré, pour évoquer un autre geste, coup de tête qui a fait couler tant d'encre noire de la mélancolie. »
Durée:7h. 12min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75056
Résumé: Je voulais que ce livre traite autant des ouvertures que des fins de partie, je voulais que ce livre me raconte, m’invente, me recrée, m’établisse et me prolonge. Je voulais dire ma jeunesse et mon adolescence dans ce livre, je voulais débobiner, depuis ses origines, mes relations avec le jeu d’échecs, je voulais faire du jeu d’échecs le fil d’Ariane de ce livre et remonter ce fil jusqu’aux temps les plus reculés de mon enfance, je voulais qu’il y ait soixante-quatre chapitres dans ce livre, comme les soixante-quatre cases d’un échiquier. J.-P. T.
Lu par:Jean Frey
Durée:4h. 12min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13992
Résumé: Pourquoi m'a-t-on offert un téléphone portable le jour même de mon arrivée en Chine ? Pour me localiser en permanence, surveiller mes déplacements et me garder à l'oeil ? J'avais toujours su inconsciemment que ma peur du téléphone était liée à la mort - peut-être au sexe et à la mort - mais, jamais avant cette nuit de train entre Shanghai et Pékin, je n'allais en avoir l'aussi implacable confirmation.
Durée:3h. 49min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:74515
Résumé: Une réflexion sur le travail d'écrivain dans laquelle le romancier explore le processus matériel et imaginaire de la création littéraire, faite de jaillissements et de persévérance.
Durée:5h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15332
Résumé: Le livre raconte l'été à Berlin d'un historien d'art qui se prépare à écrire un essai sur Titien Vecellio et, dans le même temps, décide d'arrêter de regarder la télévision. C'est à la fois une description de son travail au quotidien (petits déjeuners studieux, piscines berlinoises, promenades dans les parcs), et une étude de son état d'esprit depuis qu'il a arrêté de regarder la télévision.
Durée:3h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16927
Résumé: Une baignoire des plus classiques. Quelqu'un allongé à bord, parfois habillé d'une manière très simple, parfois tout succinctement vêtu, méditant tranquillement, les yeux fermés, avec le sentiment de pertinence miraculeuse que procure la pensée qu'il n'est nul besoin d'exprimer. Lorsque ce dernier, pour quelle raison ? - obscure raison -, commença à passer ses après-midi dans la salle de bain, il ne comptait pas s'y installer. Commençant dans l'immobilité d'une salle de bain et se terminant de façon à peu près identique ce roman fait évoluer le héros et Edmonsson de Paris à Venise et de Venise à Paris au rythme d'aventures peu courantes et selon la structure que Jean-Philippe Toussaint appelle celle du triangle rectangle.
Durée:3h. 39min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:29419
Résumé: C'est l'histoire d'une rupture amoureuse, une nuit, à Tokyo. C'est la nuit où nous avons fait l'amour ensemble pour la dernière fois. Mais combien de fois avons-nous fait l'amour ensemble pour la dernière fois ? Je ne sais pas, souvent.
Durée:3h. 24min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:17024
Résumé: Dans un hôtel de luxe, un couple vit sa dernière nuit d'amour. Et il neige comme il neigera sur tout le texte. Comment une dernière nuit d'amour peut-elle se vivre sans mélancolie ? Voici donc le récit d'une rupture, dont on ignorera le motif tout au long du roman. On saura seulement qu'elle se situe sept ans après la rencontre à Paris et le premier acte amoureux. Une rupture certaine, décidée de part et d'autre, avec chagrin mais détermination. L'écriture de Toussaint est d'une précision chirurgicale, d'une transparence de cristal. Les gestes de l'amour, qu'il décrit simplement dans leur crudité, leur violence, leur tendresse, ont la vérité, la pureté des gravures érotiques orientales. Car dans ce roman de la rupture, de la perte de l'autre et de la perte de soi, tout est image.
Durée:4h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16603
Résumé: De Paris à Tokyo en passant par un aller-retour sur l'île d'Elbe, Toussaint poursuit le récit de l'histoire d'amour qui lie Marie au narrateur, une histoire d'amour abordée sous l'angle de la rupture, du drame et des retrouvailles : séparée du narrateur depuis un séjour au Japon, Marie passe une nuit avec son nouvel amant dans l'appartement où vécut le narrateur durant plusieurs années. Au même moment, le narrateur dort au côté d'une autre jeune femme elle aussi appelée Marie. Un drame va permettre aux deux anciens amants de se retrouver, de réduire leur éloignement - spatial, dans un premier temps -, avant qu'un flash-back revienne rappeler ce que fut la vie amoureuse de Marie sans le narrateur, afin de réduire l'éloignement temporel.(culturofil.net)
Durée:2h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74798
Résumé: L'autrice décrit des passages à vide, un trauma survenu au Bangladesh, l’apparition de l’anorexie, les affres d’une longue maladie qui a failli lui ôter la vie et les clefs qui lui ont permis de remonter à la surface.
Lu par:Margot Taupin
Durée:33min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:71059
Résumé: Victime d'un attentat qui le laisse immobilisé dans un fauteuil roulant, le narrateur passe sa convalescence à Ostende. Des travaux entrepris sur le toit du casino voisin lui bouchent progressivement la vue depuis son appartement et empêchent la lumière d'entrer. Inexorablement, son horizon se fige. La Disparition du paysage est un monologue dramatique de Jean-Philippe Toussaint écrit pour le comédien Denis Podalydès et créé au théâtre en 2021.
Durée:4h. 34min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68844
Résumé: Lorsque Jean Detrez, qui travaille à la Commission européenne, a commencé à s’intéresser de manière professionnelle à l’avenir, il s’est rendu compte qu’il y avait une différence abyssale entre l’avenir public et l’avenir privé. La connaissance, ou l’exploration, de l’avenir public, relève de la prospective, qui constitue une discipline scientifique à part entière, alors que la volonté, ou le fantasme, de connaître son propre avenir relève du spiritisme ou de la voyance. Mais a–t-on toujours envie de savoir ce que nous réservent les prochains jours ou les prochaines semaines, a-t-on toujours envie de savoir ce que nous deviendrons dans un futur plus ou moins éloigné, quand on sait que ce qui peut nous arriver de plus stupéfiant, le matin, quand on se lève, c’est d’apprendre qu’on va mourir dans la journée ou qu’on va vivre une nouvelle aventure amoureuse ou sexuelle dans les heures qui viennent ? Le sexe et la mort, rien ne peut nous émouvoir davantage, quand il s’agit de nous-même. Le moment est donc venu de dire un mot de la vie privée de Jean Detrez.