Contenu

Là où fleurissent les cendres

Résumé
Né pendant la guerre d'un soldat afro-américain et d'une femme vietnamienne, Phong n'a toujours connu que les moqueries et le mépris dans la campagne où il a grandi. Après tout, il est l'enfant de l'ennemi américain, abandonné par ses parents. Alors qu'il rêve d'une vie meilleure de l'autre côté du Pacifique, il se lance dans une quête de ses origines qui le ramène près de cinquante ans plus tôt.
Durée: 11h. 24min.
Édition: Paris, Charleston, 2024
Numéro du livre: 76390
ISBN: 9782385290696

Documents similaires

Durée:8h. 38min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:20269
Résumé: Hang, l'héroïne des Paradis aveugles, travaille en URSS, comme beaucoup de Vietnamiens. Appelée à Moscou au chevet de son oncle maternel malade, elle se souvient de son enfance et de l'histoire familiale telle qu'elle l'a vécue et telle qu'elle lui a été racontée. Un passé meurtri afflue où elle se sent exilée. Son Viêt-nam natal lui revient en mémoire, avec ses odeurs et ses images, et par dessus tout le visage de sa mère. Le passé de Hang et de sa famille, c'est un pan de l'histoire du Viêt-Nam, avec ses soubresauts et ses cruautés, avec ses trouées de lumière, ses souvenirs de douleur, en cette terre russe : " La Réforme agraire, comme un ouragan, avait dévasté champs et rizières, semé la désolation. La Section de rectification des erreurs fut naturellement incapable de recoller les morceaux. Elle réussit néanmoins à dégager un peu l'atmosphère sinistre qui étouffait le village. Ce fut un concert de rires, de pleurs, de soupirs. On se racontait publiquement les malheurs, les injustices subis. On invoquait à haute voix l'âme des innocents massacrés. Dans les demeures, les lampes à huile brûlaient toute la nuit. Les maisons ouvraient leurs portes, les conversations roulaient, les réunions battaient leur plein... On réclamait le châtiment des délateurs, la réhabilitation de l'honneur bafoué, le règlement des dettes de sang... "
Durée:5h. 42min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16959
Résumé: Entre biographique et fiction, 'La Double Vie d'Anna Song' s'inspire de l'histoire vraie de la pianiste Joyce Hatto. Derrière un fabuleux scandale dans le milieu de la musique classique, l'auteur s'interroge : jusqu'où peut-on aller pour l'être aimé ? Question unique, multiples réponses. Usant de plusieurs pistes, la romancière manipule alors ses lecteurs comme le narrateur ses proches, ne révélant son véritable dessein que dans les dernières pages. Et la pirouette finale donne toute sa profondeur au livre. Les pièces du puzzle s'emboîtent enfin, se délestant des quelques longueurs rencontrées à la lecture. Au-delà des thèmes de l'amour, du mensonge et de la folie, Minh Tran Huy évoque le nécessaire besoin de renouer avec ses origines. Une quête qui mène inexorablement vers un Vietnam cher à l'auteur...
Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15375
Résumé: Duong Thu Huong y évoque les tribulations d'une gamine espiègle et entreprenante à la fin des années cinquante. Bê a douze ans, sa vie dans le bourg de Rêu s'organise entre sa mère, ses amis, ses voisins et ses professeurs. Son père, soldat, est en garnison à la frontière nord. Mais parce que son caractère est déjà bien trempé et qu'elle ne supporte pas l'injustice, elle prend la défense d'une de ses camarades abusée par un professeur, et se voit brutalement exclue de l'école. Révoltée, elle s'enfuit de chez elle, avec sa meilleure amie, pour rejoindre son père. Commence alors un étonnant périple : les deux adolescentes, livrées à elles-mêmes, sans un sou en poche, voyagent en train, à pied ou en autobus, à travers les montagnes du nord, peuplées par les minorités ethniques. Elles finiront par arriver à destination, après des aventures palpitantes et souvent cocasses : Bê la meneuse, non contente d'avoir travaillé dans une auberge avec son amie, tué le cochon, participé à la chasse au tigre, va également confondre un sorcier charlatan et jouer les infirmières de fortune...
Lu par:Paula Viala
Durée:10h. 6min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:34614
Résumé: Les guerres d'Indochine et du Vietnam ne sont en fait qu'une seule et longue guerre ayant duré de 1940 à 1975. Les deux conflits sont souvent traités séparément par les historiens. Pour la plupart des Américains, la guerre du Vietnam ne commence qu'en 1965, déclenchée par l'incident du golfe du Tonkin. De leur côté les lecteurs français connaissent mal les prémisses et le déroulement de la guerre américaine qui a suivi la guerre d'Indochine. Ce livre relève le défi de refondre la reconstitution et l'interprétation des deux conflits en un seul, à partir de la masse de documents publiés depuis le début de la guerre. Les auteurs brossent un récit succinct sans omettre les détails les plus importants et en s'appuyant sur des recherches et des archives jusque-là inaccessibles. Depuis l'ouverture de nouvelles archives, surtout celles du Nord Vietnam, il n'est plus possible de se contenter d'une reconstitution à partir d'un point de vue exclusivement français ou américain pour parler de l'Indochine et du Vietnam en guerre. Ces sources nouvelles enrichissent notre compréhension du conflit et de ses conséquences à long terme. Les auteurs ont choisi de rester au plus près des faits et d'éviter les interprétations trop nationales ou idéologiques : ils se sont concentrés sur les enjeux et les personnalités, en incluant les meilleures études disponibles. Voici donc la première histoire "à 360°" impliquant le point de vue de tous les acteurs.
Durée:4h. 36min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:74083
Résumé: En treize chapitres dramatiques qui se recoupent et se rejoignent souvent, Kateb Yacine s'attaque ici, par mille biais divers, à la guerre du Viêt-Nam.
Durée:23h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29320
Résumé: Alors qu'elle rentre d'une journée en forêt, Miên, une jeune femme vietnamienne, se heurte à un attroupement : l'homme qu'elle avait épousé quatorze ans auparavant et qu'on croyait mort en héros est revenu. Entre-temps Miên s'est remariée avec un riche propriétaire terrien, Hoan, qu'elle aime et avec qui elle a un enfant. Mais Bôn, le vétéran communiste, réclame sa femme. Sous la pression de la communauté, Miên retourne vivre avec son premier mari. Au fil d'une narration éblouissante, l'auteur plonge dans le passé de ces trois personnages, victimes d'une société pétrie de principes moraux et politiques, tout en évoquant avec bonheur la vie quotidienne de son pays, ses sons, ses odeurs, ses couleurs...
Durée:7h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:26304
Résumé: Un homme vient de mourir. Du fond de sa tombe au cimetière de Bobigny, il évoque, sur un ton qui n'a rien de tragique, mais au contraire ironique et presque joyeux, les péripéties qui ont marqué la dernière année de sa vie d'exil en France. Il n'est pas le seul à se confier. Sa femme, Lou, sa fille, Laure, une adolescente gothique, légèrement déjantée, et une mystérieuse beauté eurasienne, Ulma, se racontent aussi tour à tour, de façon comique ou déchirante. En une journée, de l'aube au crépuscule, ce quatuor exhume le passé. Il y a dans ces pages une grand-mère toute dévouée à sa petite fille, un cadre du Parti Communiste vietnamien qui n'a pas assumé son rôle de père, une ancienne hippie nostalgique des folles années soixante-dix, des personnages bataillant pour échapper aux conventions, mais tout, finalement, tourne surtout autour du séisme qui a provoqué un bouleversement dans le quotidien d'une famille jusque-là sans histoire.
Durée:7h. 18min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:27264
Résumé: Comment être jeune aujourd'hui au Vietnam ? Dans ce pays où 70 % de la population a moins de trente ans, à quoi aspire une jeunesse qui n'a pas connu les souffrances de la guerre ni les désillusions idéologiques ? Pour le savoir, il faut lire ces quatorze récits d'écrivains, parmi les plus doués de la nouvelle génération. " Cent manières d'écrire pour donner au lecteur mille manières de lire. " Qu'ils sondent le présent à l'aune de l'histoire ; évoquent les mœurs de la campagne ou les bars de nuit de la capitale ; jouent de la frontière entre réel et imaginaire explorent les forces obscures, primordiales enfouies dans le cœur de l'homme ou décrivent avec drôlerie les tracas quotidiens d'une jeune citadine... leurs voix multiformes sont animées par une égale audace, impertinence, soif de création.
Lu par:Marion Martin
Durée:9h. 55min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:23487
Résumé: C'est un roman d'amour, de plusieurs amours. Des histoires d'amour menées par des femmes, dans leur lutte féroce contre la guerre, la séparation , la souffrance, la destruction, la mort. Tous les tabous et mythes de l'épouse soumise volent en éclats dans ce livre. Ce village devient le coeur d'une lutte pour l'existence, la survie. Il est un lieu de mémoire, de vie et de souffrance. Ce roman a fait l'objet d'une adaptation cinématographique à Hanoï l'année dernière.
Durée:18h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20972
Résumé: Au Zénith est le chef-d'oeuvre de Duong Thu Huong : voici un roman qu'elle portait en elle depuis plus de dix ans, où convergent son combat politique et son talent littéraire. En 1953, le président - c'est ainsi que l'auteur le nomme, mais on comprend très vite qu'il s'agit de Ho Chi Minh - tombe éperdument amoureux, à plus de soixante ans, d'une très jeune femme. Avec elle, il fonde une famille, qu'il installe à Hanoi dès la reconquête de la capitale. Mais il n'est pas un homme ordinaire, il est le père de la nation, et quand lui vient le souhait d'officialiser son union, les ministres, dont il a favorisé l'ascension, lui font valoir que cette affaire privée le ferait descendre de son piédestal politique. Le président cède, croyant choisir une légitime raison d'État. De ce jour, sa vie bascule. Sa jeune compagne est assassinée, ses enfants recueillis par des proches, et le pouvoir effectif lui échappe : cachés derrière sa figure tutélaire, ses anciens compagnons construisent un régime dont les fondements sont bien éloignés des combats de leur jeunesse commune. Pour donner toute sa mesure à ce drame intime et politique, l'écrivain déploie une construction romanesque époustouflante, juxtaposant quatre points de vue narratifs. Celui du président qui, à la fin de sa vie, pendant la guerre contre les Américains, avec pour seuls compagnons les soldats qui le surveillent et les bonzesses de la pagode voisine, tente d'éclairer les méandres de son propre parcours. Celui de son meilleur ami, Vu, qui élève son fils, et dont la propre femme, une ancienne révolutionnaire pure et dure comme lui, symbolise désormais la corruption au pouvoir. Parenthèse bucolique et contrepoint à l'intrigue principale : Duong Thu Huong raconte comment un vieil homme respecté dans son Village des bûcherons est parvenu, non sans difficultés, à imposer son union avec une femme de quarante ans plus jeune que lui. Dernier point de vue : celui du beau-frère de la jeune épouse sacrifiée. Fou de douleur, ce Compatriote inconnu ne survit que pour se venger. Au long de cette fresque impressionnante, l'écrivain - héraut des idéaux bafoués que le président a portés jusqu'au bout - élucide, sans jamais porter de jugement, un destin d'autant plus tragique qu'il s'est joué d'un être bien réel et maître du pouvoir.
Lu par:Hervé Detrey
Durée:14h. 56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71923
Résumé: La suite très attendue du Sympathisant, Prix Pulitzer 2016 ! Où l'on retrouve Vo Danh, le fameux agent double, plongé dans le Paris des années 80, sa faune interlope, ses philosophes marxistes et sa Place de la Bastille... Chef d'oeuvre d'inventivité et de drôlerie, Le Dévoué est aussi un grand roman politique sur l'identité et sur l'Histoire qui n'en finit pas de nous rattraper. Paris, été 1981 Après avoir réchappé d'un camp de rééducation, Vo Danh atterrit à Paris en même temps qu'une cohorte de réfugiés vietnamiens. Il est accompagné de Bon, son frère de sang, toujours aussi résolument anti-communiste (et ignorant de la double identité de Vo Danh). Tous deux logés dans le 11ème arrondissement de Paris, ils se lancent à l'assaut de la capitale bien décidés à faire leur trou et surtout à se remettre de leurs émotions. Hélas, Le Boss, leur seul contact à Paris, n'est autre qu'un trafiquant notoire qui leur offre en guise de job, de devenir ses hommes de main. Bien trop sensible pour supporter toute cette violence, Vo Danh propose au Boss de se lancer dans un trafic de cannabis auprès des intellectuels de gauche et autres philosophes marxistes. Un business plus tranquille et plus lucratif. Du moins le croit-il, car très vite, il se retrouve au coeur d'une brutale lutte de territoire entre dealers algériens. Et comme si tout cela ne suffisait pas, Bon et lui apprennent une incroyable nouvelle : l'homme masqué, leur tortionnaire au camp de rééducation, serait lui aussi à Paris et occuperait un poste important à l'ambassade du Vietnam...
Lu par:Jacques Moret
Durée:6h. 22min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:67418
Résumé: Huit destins racontés sous formes de nouvelles. Chaque personnage est lié de près ou de loin aux réfugiés vietnamiens qui ont fui le communisme à la fin des années 1970. Certains ont traversé l'océan au péril de leurs vies, d'autres sont leurs descendants ou de simples relations. Un panorama de cette communauté aux mille facettes, partagée entre la nostalgie et le désir de tourner la page.