Contenu

L’heure des taureaux

Résumé
Plutôt que de partir en vacances d’été avec ses amis dans une capitale européenne, Bruno se voit contraint de passer un mois à la ferme, puisque son carnet de notes ne satisfait pas les exigences de son père. C’est donc à une immersion dans le monde rural qu’il se confronte et qui ne se passera pas sans catastrophe… Un premier roman finement écrit et teinté d’un certain suspense.
Durée: 6h. 26min.
Édition: Genève, Cousu Mouche, 2023
Numéro du livre: 76445
ISBN: 9782940576722

Documents similaires

Durée:8h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36929
Résumé: Claire et Joël se recroisent par hasard au bord du lac de Neuchâtel, après s’être perdus de vue durant des décennies. En héritage de sa mère Makala, Joël a reçu une pile de carnets écrits dans une langue inconnue. Claire, originaire du même petit pays caucasien que Makala, lui traduit ce journal intime. Au fil des rendez-vous, leur ancienne amitié se renoue. Joël découvre ainsi que sa mère a fui son village pour échapper à un mariage forcé. Pour financer son voyage vers la Suisse, elle s’est vendue à Itann Kadesh, ennemi juré de son clan et membre de la mystérieuse caste des maîtres des rêves. À la fin de son journal, Makala demande à son fils de rapporter ses cendres dans son pays natal. Un long périple commence alors pour les deux amis, qui vont revenir sur les traces du passé et s’inventer un nouvel avenir. Leur voyage ne sera pas sans surprises, ni déconvenues. Ce récit poignant suit des personnages attachants qui découvrent la culture de leurs parents et qui, à l’aube de leurs vieux jours, laissent enfin libre cours à des sentiments retrouvés.
Lu par:Monique Gay
Durée:4h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36758
Résumé: Le petit Jean, un pied encore dans l’enfance un autre dans l’adolescence, et le grand Simon sauront-ils retrouver Roger ? Ce dernier a fui une mère injuste et colérique pour courir après un rêve, devenir une star du football. Partir de Douala, suivre la filière clandestine afin de sortir du pays, passer par le Nigeria pour finir en Europe : cela s’appelle faire « boza ». Les péripéties de Jean et Simon aux trousses de Roger ont tout du voyage initiatique : ils découvrent le nord du Cameroun, une région à la nature somptueuse mais sinistrée par Boko Haram et la pauvreté, goûtent aux fêtes, mais Jean se confronte aussi à l’éloignement d’avec la mère, à l’apprentissage du manque et d’une identité sexuelle différente. Max Lobe, avec sa gouaille et son humour, excelle à donner la parole à ses personnages, à restituer les atmosphères qui règnent dans la rue, les trains, les commissariats de police, les marchés ou les bars mal famés.
Durée:5h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71620
Résumé: Nous sommes en France, à la fin des années 1990. Dans une ville de banlieue pavillonnaire, une adolescente regarde passer les trains qui filent vers la capitale. Elle a des projets plein la tête : partir, devenir hôtesse de l'air ou avocate et surtout, plus urgent, s'acheter des vêtements de marque. Mais comment faire quand on n'a pas assez d'argent de poche et que la vie dont on rêvait se révèle être un champ de cactus ? Pour le moment, sa famille vacille et ses repères sont chamboulés. En très peu de temps, sans renoncer à ses désirs, elle devra tout apprendre : comment classer ses pensées, tenir tête à ses copines, assumer des responsabilités trop grandes pour elle et vivre ses premières expériences sexuelles. Si l'adolescence est une ligne de crête menant à l'âge adulte, l'attachante héroïne de Grande Couronne s'y tient en équilibriste, oscillant entre le trivial et le terrible. Mais elle a une arme : une vision au laser grâce à laquelle elle dresse un tableau de son époque et de ses émotions aussi drolatique qu'impitoyable.
Durée:1h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38229
Résumé: Aux fenêtres la mère aussi a mis des géraniums en pots. Les géraniums ça sert à se fondre dans le paysage qu’elle dit la mère. Les fenêtres se tirent la langue poliment en géraniums roses en géraniums rouges tous mélangés et pendus aux rebords. Pendant qu’ils se mettent d’accord le vent nous passe dessus ça fait voler les boucles du Rossé et ça fout le bordel dans la quetsche que la mère s’obstine à m’arranger tous les matins. Venir grand sans virgules ce sont les couches de sens et de valeurs que les adultes badigeonnent sur les gens, les choses, le monde et que la petite observe, dont elle se rit, qu’elle reçoit de plein fouet. Lorsque le père perd son travail, la structure familiale et son système de valeurs s’étiole. [Source: Payot, 2018]
Durée:2h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67854
Résumé: Le héros, Colin Zurich, est embarqué dans un joyeux roman d'apprentissage, qui pourrait être de tous les temps. Alphonse Layaz nous emporte dans ses phrases rythmées par la fête et les rires. Il y a un appétit de Bénichon pour la vie, pour les nourritures, pour les corps, et pour les mots et les phrases qui les disent, les célèbrent en riant et dansant. On mange et boit les mots comme le bon vin et les bonnes nourritures. Il y a un Carnaval de mots qui dansent, de personnages qui surgissent du passé comme du présent, qui se mêlent et mêlent les époques. On chante, à la Renaissance où vit Colin Zurich, des chansons qui sont bien de ce temps-là, mais les événements font surgir soudain des chansons d'aujourd'hui. Une manière de nous dire : ça se passait autrefois, ça se passe maintenant. Le récit nous promène ainsi dans de joyeux allers-retours temporels, qui nous tendent en fin de compte une sorte de miroir ; ce n'est pas un musée des hommes du temps passé que l'on visite, mais soi-même aujourd'hui. Il suffit de mettre ses pas dans ceux de Colin. Jean-François Haas.
Lu par:Manon
Durée:10h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37411
Résumé: Nous sommes au milieu des années 1980, aux Etats-Unis. June est une adolescente taciturne, écrasée par une soeur aînée histrionique et des parents aussi absents qu'ennuyeux. Depuis sa banlieue triste du New Jersey, elle rêve d'art et de son oncle Finn, un peintre new-yorkais reconnu. Mais Finn est très affaibli et meurt bientôt de cette maladie qu'on n'évoque qu'à demi-mot, le sida. Inconsolable, la jeune fille se lie d'amitié avec un homme étrange, Toby, qui se présente comme l'ami de Finn. Confrontée à l'incompréhension de son entourage, et à la réalité d'une maladie encore honteuse, June va brusquement basculer dans le monde des adultes et son hypocrisie. Roman d'apprentissage bouleversant, chronique des années sida vues par les yeux d'une adolescente.
Durée:2h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69397
Résumé: "La première fois que j'ai vu Sylvia, Angela ét Gigi, ce fut au cours de cet été-là. Elles marchaient dans notre rue, en short et débardeur, bras dessus bras dessous, têtes rejetées en arrière, secouées de rire. Je les ai suivies du regard jusqu'à ce qu'elles disparaissent, me demandant qui elles étaient, comment elles s'y étaient prises pour... devenir." August, Sylvia, Angela et Gigi sont quatre adolescentes, quatre amies inséparables qui arpentent les rues du Brooklyn des années 1970, se rêvant un présent différent et un futur hors du commun. Mais un autre Brooklyn, où le danger rôde à chaque coin de rue, menace les espoirs et les promesses de ces jeunes filles aux dernières heures de l'enfance.
Durée:3h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36625
Résumé: Ne supportant plus les gens qui l'entourent, famille, conquêtes féminines, amis, relations de travail, un jeune homme décide de tout quitter pour s'installer dans un minuscule refuge perdu dans les montagnes corses pour vivre au seul contact de la nature. Mais survivre est un art et rien ne se passe comme prévu. Premier roman.
Durée:3h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67554
Résumé: Fanny a 17 ans quand ses parents meurent dans un accident de voiture. Elle décide de rester dans la maison familiale, à la campagne, isolée de tous, sans voisins, sans famille, sans amis proches. Fanny a les élans et la fougue de la jeunesse, mais cette ébullition est sous un couvercle de chagrin. En lutte entre deux forces contradictoires, la rage de vivre et le deuil, avec une imagination d’une richesse inouïe, Fanny reprend vie en nourrissant son esprit de lectures, son cœur d’amour, son corps de plaisirs charnels. Pour la première fois traduit en français, Rune Christiansen a la poésie et le sens de l’observation des grands sensibles. Fanny et le mystère de la forêt en deuil est un conte nordique résolument moderne qui joue avec la fable et le mystérieux.
Lu par:Jean Ballaman
Durée:8h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65623
Résumé: Dans le Londres de l’après-guerre encore meurtri par les séquelles du Blitz, deux adolescents, Nathanael et Rachel, sont confiés par leurs parents à de mystérieux individus. L’un d’eux, surnommé « Le Papillon de Nuit », va se charger de leur éducation, et les entraîner progressivement dans un monde interlope, aux marges de la légalité. On y conduit des bateaux, la nuit, en utilisant un code étrange fait de chants d’oiseaux. On y fréquente le milieu des paris clandestins et des courses de lévriers. On n’y est jamais sûr de rien… Mais ces gens qui les initient et les protègent sont-ils vraiment ceux qu’ils prétendent être ? Avec ses zones obscures, ses épisodes féériques et ses péripéties dignes d’un roman noir, Ombres sur la Tamise est à la fois un admirable roman de formation et une réflexion sur les troubles de l’Histoire.
Durée:3h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65546
Résumé: Un jeune garçon interroge son oncle, pendant leurs parties de pêche, sur l'histoire de la Seconde Guerre. Il veut savoir ce que les livres lui cachent. Il tombe amoureux de Caia, une jeune fille juive dont la famille a disparu pendant la guerre et qui va être pour lui un révélateur. Son identité, dont il cherche les racines dans l'histoire, s'accomplira dans la défense de Caia.
Durée:3h. 46min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68327
Résumé: « Vient un moment dans l’existence, que j’aimerais pouvoir situer précisément, où la vie adulte nous rattrape. On ne peut pas lutter éternellement pour la survie de l’insouciance. Les autres finissent par se douter de quelque chose. » Depuis l’enfance, Camille n’a rien fait dans l’ordre et oppose aux conventions comme au travail un « je préférerais ne pas » gentiment féroce. À quinze jours de son mariage, elle se pose cette question : peut-on éternellement rester soi-même ou faut-il un jour « jouer le jeu » ? Dans un roman aussi piquant que drôle, Pauline Klein raconte l’histoire d’une jeune fille dont l’apparente désinvolture et l’insolente paresse sont en réalité des armes de poing pour résister à tout ce que le monde, la famille, la société attendent de nous.