Contenu

Au nom du père

Résumé
Dans ce drame psychologique d’une puissance inouïe, l’auteur suédois utilise les ressorts du polar pour écrire de magnifiques pages de littérature. Pris au piège d’une atmosphère hitchcockienne, les personnages d’Ulf Kvensler interrogent le poids des traumatismes de l’enfance, la question de l’héritage et du sacrifice, ainsi que la part de mal que chaque individu porte en lui.
Genre littéraire: Policier/épouvante
Durée: 14h. 45min.
Édition: Paris, La Martinière, 2024
Numéro du livre: 76381
ISBN: 9791040118299

Documents similaires

Durée:15h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74601
Résumé: Psychothérapeute dans la petite ville anglaise de Bath, Madeleine Frank a du mal à surmonter la perte tragique de son mari, emporté par une tornade tropicale. Une nouvelle patiente, Rachel Locklear, vient chercher son aide pour se soustraire à l'emprise de son amant ukrainien. Quand les souvenirs d'enfance de Rachel se mettent à faire écho à sa propre histoire, Madeleine perd pied.
Durée:15h. 17min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71974
Résumé: Woyzeck, c’était le nom d’un ancien soldat arrêté en 1821 pour avoir poignardé sa maîtresse. Condamné à mort, il fut exécuté trois ans plus tard, après une longue controverse psychiatrique. Ce fait divers a inspiré une pièce de théâtre inachevée à Georg Büchner, classique de la littérature allemande, avant que Steve Sem-Sandberg n’y puise à son tour la matière de son nouveau roman, chef-d’oeuvre récompensé en Suède du prestigieux prix August.
Durée:6h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66725
Résumé: C'est dans une atmosphère joyeuse que commence l'histoire. Fête de Noël, fête familiale qui regroupe autour de la vieille Mme Héléna Ekdahl ses trois fils, leurs femmes, leurs enfants, les servantes et aussi les acteurs du théâtre de la petite ville, que dirige Oscar, époux de la belle actrice Emilie. A la mort d'Oscar, Emilie abandonne la direction de la troupe pour épouser l'évêque Edvard. Emilie en a assez de jouer des rôles, elle veut vivre dans la vérité, la passion. Et ce sera en effet une passion, au sens le plus tragique du terme. Dans la maison sinistre où Emilie s'est installée avec ses trois enfants, Amanda, Alexandre et Fanny, l'évêque dévoile sa vraie nature : puritaine, sadique, perverse; il enferme Emilie, maltraite les enfants. Les fantômes de sa première femme et de ses deux filles mortes noyées tourmentent Alexandre, garçon sensible et imaginatif. Ce livre est l'oeuvre d'un visionnaire qui conjugue de façon tout à fait originale le talent de cinéaste qu'on lui connaît avec ceux de l'auteur dramatique et du romancier.
Durée:9h. 34min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:35763
Résumé: Klas vit à la ferme de ses parents. Destiné à prendre la suite de l'exploitation familiale, l'adolescent perd peu à peu pied face à son père dépressif. L'arrivée de Veronika, une citadine, lui offre une courte parenthèse mais les excentricités de son père provoquent des rumeurs dans le village. Premier roman. ©Electre 2017
Lu par:Edgard Raeber
Durée:5h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74761
Résumé: Strega est un village dans la montagne que borde un lac noir. Neuf femmes de dix-neuf ans empruntent le téléphérique qui rejoint l’Hôtel Olympic. Filles de mères travailleuses et de pères invisibles, elles ont été envoyées là par leurs parents pour apprendre à devenir des femmes au foyer, en se formant au service de clients qui ne viennent jamais. Le temps s’étire, une sororité résistante s’installe comme un rêve dans le luxe des salles vides. Liqueurs et cigarettes accompagnent l’indolence de ces jeunes rebelles qui vivent dans la lumière brillante du grand parc de l’hôtel. Puis l’une d’elle disparaît. Elle a été assassinée, toutes le pressentent, car depuis l’enfance elles le savent, la vie d’une femme peut se transformer à tout moment en scène de crime. Dans un style exceptionnel, d’un onirisme sensuel à mi-chemin entre l’univers de Zelda Fitzgerald et le cinéma de Sofia Coppola, Strega raconte l’histoire, empreinte de lait et de sang, de neuf femmes aux prises avec un maléfice insaisissable.
Lu par:Marc Levy
Durée:14h. 50min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:67496
Résumé: Lorsque le ministre des Affaires étrangères est sauvagement assassiné au beau milieu d’ébats sadiques avec une prostituée, les autorités redoutent un acte terroriste. Les premiers indices convergent en direction d’un homme incarcéré qui aurait des liens avec un réseau d’extrémistes. La police décide alors de faire appel à l’inspecteur Joona Linna qui purge une peine de quatre ans dans une prison de haute sécurité, la couverture est idéale. Il pourra approcher le prisonnier et tenter de lui sou­tirer des informations. Mais le temps presse, le meurtrier n’en est qu’à ses débuts. Des hommes influents tombent les uns après les autres dans des circonstances toujours plus sordides, et les crimes présentent la même troublante signature : juste avant de mourir, les victimes entendent un enfant chanter une comptine macabre sur dix petits lapins.
Lu par:Manon
Durée:11h. 11min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:37807
Résumé: En exhumant les secrets de sa grand-mère, Katrine Hedstrand découvre l'existence d'une maison située à la frontière finlandaise. Elle part s'installer là-bas, dans le Kivikangas, au sein d'une communauté troublée par le meurtre d'un vieil homme solitaire. Ce dernier, un certain Svanberg, semblait en savoir long sur la famille de Katrine, dans la Norvège des années 1930.
Lu par:Edgard Raeber
Durée:11h. 32min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:36380
Résumé: Au terme d'une traque impitoyable dans les forêts de Lainio, en Laponie suédoise, un ours féroce est abattu. Dans sa panse : les restes d'un homme... Cette macabre découverte est suivie quelques mois plus tard par l'assassinat d'une femme à coups de fourche. Chargée de l'enquête, la procureure Rebecka Martinsson ne tarde pas à recouper ces faits a priori sans rapport : les deux victimes avaient un lien de parenté ; ils étaient père et fille. Mais ils ne sont ni les premiers ni les derniers à disparaître, comme si une étrange malédiction frappait leur famille... Après le succès de Tant que dure ta colère, Åsa Larsson, star du polar scandinave, part sur les traces d'un terrible et lointain secret, dans les paysages crépusculaire et inquiétants du Grand Nord suédois. " L'une des étoiles les plus brillantes du firmament nordique actuel. " The Independent
Lu par:Edgard Raeber
Durée:11h. 36min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:34576
Résumé: Nörrkoping, l'hiver. La procureure Jana Berzelius arrive sur la scène du meurtre d'un haut responsable de l'Immigration en Suède, assassiné dans sa maison, au bord de la mer Baltique. Le tueur n'a laissé aucune trace. Etrangement, les seules empreintes que l'on retrouve sont celles d'un enfant - or, la victime n'en a pas... Quelques jours plus tard, le meurtrier est identifié. Mais il est mort. On retrouve son corps sur un rivage désolé, l'arme tout près de lui. Il s'agit bien d'un enfant. Signe particulier, il présente sur la nuque une scarification énigmatique. Ce nom, gravé grossièrement à même la chair, provoque brutalement chez l'impénétrable Jana, pourtant réputée insensible et glaciale, un véritable séisme intérieur. Car elle porte la même scarification à la base du cou. La marque d'un passé qui ne lui revient que par flashes incontrôlables... Dans l'univers d'Emelie Schepp, le Nord ressemble moins à un tableau mélancolique qu'à un conte cruel d'Andersen. Son héroïne n'est pas si éloignée d'une Reine des neiges contemporaine à qui l'on aurait planté dans le coeur un éclat de glace. Mais, à la différence de son modèle, Jana Berzelius interpelle et captive par le paradoxe qui la construit. Avec cette héroïne aux deux visages, qu'on n'attendrait pas dans un rôle de procureur, Marquée à vie est plus qu'un thriller qui s'achève par la résolution d'un meurtre. Il entraîne le lecteur dans l'enquête d'une femme sur elle-même, sa traque de la petite fille qu'elle a été.
Lu par:Edgard Raeber
Durée:12h. 15min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:32897
Résumé: Jan est un jeune homme assez solitaire et discret. Il vient d'être embauché pour travailler dans une crèche un peu particulière : celle d'un hôpital psychiatrique. Les enfants des patients internés y sont suivis, et conduits à l'intérieur de l'hôpital afin d'avoir un contact avec leur parent malade. On découvre peu à peu que Jan désire en réalité retrouver une femme, Rami, qui a beaucoup compté pour lui et qui, semblerait-il, serait enfermée dans cet asile. Il tisse ainsi des liens avec le personnel dans le but d'entrer en contact avec elle. « Froid mortel » : le titre est bien choisi ! Chaque chapitre tient le lecteur en haleine, le passé des gens remontant lentement mais sûrement à la surface, et ce jusqu'au dénouement final... [Source : N. Rochat, Librairie Payot]
Lu par:Edgard Raeber
Durée:14h. 19min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:31313
Résumé: Comme tous les étés, des milliers de touristes débarquent sur l'île d'Ôland pour fêter la Saint-Jean. Parmi eux cette année là, un vieil homme à l'allure inquiétante qui rôde autour du domaine des Kloss, propriétaire d'un vaste complexe touristique. Un «Revenant» venu régler ses comptes... Initiée avec L'Heure trouble, prix du meilleur polar suédois, la série d'Ôland s'achève magistralement avec ce huis clos hanté par les fantômes du passé. Romancier des territoires inexplorés où les frontières s'estompent et le crépuscule envahit le paysage et le coeur des hommes, Johan Theorin s'impose comme un maître du thriller psychologique. «Theorin est l'héritier d'un Simenon transposé dans le monde du xxie siècle, latitude nord...»
Durée:23h. 52min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:36766
Résumé: Une fillette de quatre ans disparaît de la ferme isolée de ses parents. Après une longue battue, Nea est retrouvée nue sous un tronc d'arbre dans la forêt, assassinée. Fait troublant : la fillette se trouvait à l'endroit où, trente ans plus tôt, avait été découvert le corps sans vie de la petite Stella, une fillette du même âge qui habitait la même ferme. A l'époque, deux adolescentes, Marie et Helen, avaient été condamnées pour le meurtre : elles avaient avoué avant de se rétracter. Désormais mariée à un militaire autoritaire et psychopathe, Helen mène une vie recluse, non loin de la ferme, dans l'ombre des crimes passés. La belle Marie, quant à elle, est devenue une star du cinéma à Hollywood ; pour la première fois depuis la tragédie, elle vient de revenir à Fjällbacka pour un tournage. Cette coïncidence et les similitudes entre les deux affaires sont trop importantes pour que Patrik Hedström et son équipe puissent les ignorer, mais ils sont encore loin de se douter des répercussions désastreuses que va avoir leur enquête sur la petite localité. De son côté, Erica Falck écrit un livre sur l'affaire Stella. Une découverte la trouble : juste avant son suicide, le policier responsable de l'enquête à l'époque s'était mis à douter de la culpabilité des deux adolescentes. Pourquoi ? Dans ce dixième volet, le plus ample et peut-être le plus abouti de la série Fjällbacka, Camilla Läckberg est au sommet de son art.