Contenu

À la découverte des Étrusques

Résumé
Les Étrusques, un peuple d'Italie disparu au Ier siècle av. J.-C. dans sa confrontation avec Rome, restent pour une grande part mal connus. Leur mode de vie comme leur système politique suscitent des interrogations et on comprend toujours mal leur langue, même s'ils ont adopté l'alphabet grec. Pourtant, les vestiges archéologiques abondent dans toute l'Italie centrale. On est toujours émerveillé par les célèbres fresques des tombes de Tarquinia qui mettent en scène leur vie quotidienne et semblent donner aux femmes un statut qui leur était refusé dans les autres cultures de l'Antiquité : le visiteur fait face à des Étrusques banquetant, jouant, dansant, dans une impression d'harmonie. L'originalité de ce livre est d'explorer parallèlement l'histoire des Étrusques et l'histoire des tentatives faites au ?l des siècles pour les comprendre, voire pour fabriquer des mythes... et des légendes. C'est une incroyable histoire de pillages, de mensonges, de falsi?cations, de simpli?cations outrancières que l'autrice restitue pour comprendre la fascination exercée par ce peuple qui a profondément in?uencé les Romains. En parcourant les sites les plus célèbres de l'histoire étrusque, Marie-Laurence Haack rend justice à l'extraordinaire singularité de ce peuple.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 20h. 14min.
Édition: Paris, La Découverte, 2023
Numéro du livre: 76000
ISBN: 9782348079276
CDU: 931

Documents similaires

Durée:1h. 23min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71954
Résumé: Jeune médecin de Corfou du début du XIXe siècle, Jean Capodistrias devient un brillant diplomate auprès du tsar. Ce dernier le dépêche en Suisse pour sauver le pays de l'implosion ; il parvient également à sauver l'indépendance des cantons de Vaud et d'Argovie contre les velléités de Berne qui souhaite récupérer ses anciennes colonies. De plus, en fin négociateur, il réussit à faire coucher sur papier la neutralité helvétique au sein d'un traité international. Il est l'un des premiers à plaider la fin de l'esclavage et c'est lui enfin qui favorise l'instauration d'une collaboration internationale en temps de paix – un véritable précurseur des Nations unies. Cette vie à multiples facettes est marquée également par son engagement en faveur de l'indépendance de la Grèce. Lorsque ce pays est enfin libéré de la domination ottomane, c'est Capodistrias qui devient le premier président. Mais les problèmes sont insurmontables, la fin tragique est alors inévitable.
Durée:6h. 32min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72304
Résumé: Conçu comme une éphéméride, cet ouvrage revient sur les principales dates liées aux grandes révolutions depuis 1789.
Durée:21h. 16min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71934
Résumé: Déboulonnement de statues de Lénine en Ukraine ; réhabilitation du passé impérial et stalinien en Russie ; nouvelle «politique historique» officielle en Pologne: depuis la chute du communisme en 1989-1991, les questions mémorielles sont au centre de l’actualité polonaise, ukrainienne et russe. Elles alimentent les batailles géopolitiques en cours autour de l’ancrage européen de la Pologne ou de l’Ukraine, de l’annexion de la Crimée ou de la guerre dans le Donbass. Or, la Russie, l’Ukraine et la Pologne sont liées par une histoire commune où les conflits font disparaître les cohabitations et la diversité humaine de ces territoires. En éclairant des espaces, des événements et des figures qui ont été l’objet de récits historiques divergents, voire conflictuels, cet ouvrage montre comment, de l’histoire à la mémoire, des «romans nationaux» antagonistes sont écrits
Durée:6h. 47min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71877
Résumé: A partir des travaux de 33 scientifiques internationaux, une enquête sur la place et le rôle des femmes dans la société préhistorique qui reconstitue leur quotidien de chasseresses, d'artisanes et d'artistes.
Durée:11h. 20min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71822
Résumé: La Seconde Guerre mondiale a duré près de six années, aussi longues que terribles. Une durée qui s'explique par les formidables moyens que les belligérants déployèrent sur terre, sur mer et dans les cieux - rendant vain d'espérer abattre l'ennemi par une campagne unique -, mais aussi, et pour une large part, par les erreurs commises. Si Hitler ne s'était pas obstiné à gagner la bataille d'Angleterre, si la France, en mai 1940, n'avait pas imprudemment lancé ses forces en Belgique et aux Pays-Bas, si les Anglo-Américains n'avaient pas débarqué en Afrique du Nord... la face de la guerre en eût été changée et sa durée vraisemblablement raccourcie. En traquant les fautes commises par les deux camps, ce livre, sans jamais céder aux vertiges de l'uchronie, vise particulièrement à explorer la rationalité des acteurs. Car les décisions prises par les dirigeants politiques ou les chefs militaires reposaient sur un ensemble de paramètres qu'il importe de décrire, afin de comprendre pourquoi ils menèrent à l'échec. Informations parfois imparfaites, moyens souvent limités, hypothèses par moment fallacieuses : autant de facteurs qui conduisirent, plus d'une fois, au désastre. Malgré les enjeux colossaux d'une guerre où des millions de vies étaient en jeu, l'orgueil, l'obstination, le carriérisme et l'opportunisme pesèrent également lourdement dans la prise de (mauvaises) décisions. Autant de cas de figures célèbres ou méconnus qu'illustrent, de Stalingrad à "Market Garden", de la stratégie navale des Japonais à l'insurrection de Varsovie, vingt contributions proposées par les meilleurs spécialistes de la Seconde Guerre mondiale. Des chapitres courts et enlevés au service d'une lecture novatrice du conflit.
Durée:27h. 4min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71725
Résumé: Une biographie de Churchill s'appuyant sur des articles de presse, des correspondances privées et des journaux intimes encore inédits, lesquels permettent d'ajouter aux citations classiques des paroles peu célèbres voire inconnues. L'auteur brosse son portrait en dénonçant de nombreux mythes à son sujet tout en relevant les critiques justifiées dont il est loin d'être exempt.
Durée:28h. 58min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71724
Résumé: Une biographie de Churchill s'appuyant sur des articles de presse, des correspondances privées et des journaux intimes encore inédits, lesquels permettent d'ajouter aux citations classiques des paroles peu célèbres voire inconnues. L'auteur brosse son portrait en dénonçant de nombreux mythes à son sujet tout en relevant les critiques justifiées dont il est loin d'être exempt.
Durée:23h. 51min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71495
Résumé: Comment les féminismes ont-ils émergé en France ? Doit-on parler de « féminisme bourgeois » ? Quels liens ont existé entre féminismes et socialismes ? Y a-t-il eu des féminismes noirs ? Les féministes étaient-elles toutes colonialistes ? Existe-t-il des féminismes religieux ? Comment s’articulent mouvements lesbien, gay, trans et mouvements féministes ? Quel a été le rôle du féminisme institutionnel ? Qu’est-ce qui est nouveau dans les groupes féministes aujourd’hui ? Qu’est-ce que révèle #Metoo sur la capacité des femmes à se mobiliser ? Ce livre entend fournir quelques clés indispensables afin de penser les féminismes d’hier et d’aujourd’hui à la lumière des grands défis contemporains, des inégalités sociales, raciales et de genre. Cette sociohistoire renouvelée des féminismes rend compte des stratégies plurielles déployées par les femmes et les hommes féministes qui ont combattu les inégalités entre les sexes et l’oppression spécifique des femmes, de la Révolution française à nos jours.
Durée:15h. 35min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71494
Résumé: Pendant six siècles la maison d'Osman imposa sa loi à des dizaines de peuples et de nations. A son apogée, au XVIe siècle, l'Empire ottoman s'étendait sur trois continents. Puis il amorça son déclin. Les sultans ne pouvaient moderniser l'empire en préservant les règles théologiques sur lesquelles il reposait. L'Empire ottoman subit les pressions divergentes des puissances européennes. La Russie convoitait ses territoires. L'Angleterre tenait à la préserver pour assurer sa route des Indes. Au XIXe siècle, miné par l'éveil des nationalismes, l'empire commença à se démembrer et perdit ses possessions européennes et africaines. En rêvant de reconstituer un ensemble turc asiatique, les Jeunes-Turcs précipitèrent son effondrement qui se produisit après la Première Guerre mondiale. La révolution kémaliste préserva l'empire d'une désintégration. Sur ses ruines, Mustafa Kemal édifia une République turque laïque et moderne. Telle une étoile massive en fin de vie, la "supernova" ottomane a bouleversé son environnement. A un siècle de distance, elle continue d'illuminer (ou d'assombrir, selon le point de vue) le paysage régional et la nébuleuse d'Orient qui lui a succédé demeure des plus instables. D'une question d'Orient à une autre, l'histoire que nous raconte avec passion Yves Ternon n'est, à bien des égards, pas terminée.
Durée:18h. 44min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71294
Résumé: Patrie de la flamboyante impératrice Sissi et du compositeur de génie Mozart, l'Autriche est un pays qui fait rêver. Mais quelle réalité se cache derrière les robes de bal tournoyantes et les délicieux cafés viennois, ces belles images d'Epinal que nous connaissons tous ? Car si l'extraordinaire richesse culturelle de l'Autriche attire et séduit, le rôle qu'elle a joué dans l'histoire de l'Europe est trop souvent méconnu. Ce petit pays de quelques' millions d'habitants a autrefois porté l'empire de Charles Quint, et fut le théâtre privilégié des luttes religieuses et politiques qui ont façonné l'Europe moderne. De grands souverains s'y sont succédé, tels Léopold Pr, le rival de Louis XIV, Marie Thérèse, qui tint tête à Frédéric de Prusse, ou encore l'empereur François-Joseph, dont le long règne de soixante-huit ans fut parmi les plus populaires. Objet de terribles convoitises, l'Autriche joua également un rôle crucial dans le déclenchement des grands conflits mondiaux du XXe siècle. De la prise de pouvoir par la maison de Babenberg au Xe siècle aux crises identitaires des années 2000, en passant par l'Anschluss qui poussa à l'exil de nombreux artistes et intellectuels - dont Stefan Zweig et Sigmund Freud -, Hélène de Lauzun, jeune historienne passionnée et passionnante, nous offre une remarquable synthèse qui nous plonge au coeur de l'histoire d'un pays fascinant, carrefour de la civilisation européenne.
Lu par:
Durée:7h. 2min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71292
Résumé: Louis XV aimait les femmes. Dans l'entourage du "Bien-Aimé", on trouve en premier lieu la reine de France, Marie Leszczynska, imposée par la politique et vite résignée à son sort d'épouse trompée. Puis les Filles de France, huit au total, dont la monarchie ne sait que faire. Des maîtresses et des favorites, enfin. Qu'ont-elles en commun ? D'occuper le lit du roi pour un temps, long ou éphémère. Avec Louis XV, ce qu'il y a d'inédit et de ô combien sulfureux, c'est que ce privilège-là, après le "règne" de plus d'une décennie des soeurs de Nesle, n'est plus seulement aristocratique. Madame de Pompadour, bourgeoise mais femme de confiance du roi, reste à la Cour près de vingt ans. Elle ira, en accord avec son amant, jusqu'à contrôler sa sexualité en recrutant de jeunes vierges. Avec la dernière favorite, plus de petites maîtresses, mais une professionnelle du sexe, la comtesse du Barry : le scandale est total. La monarchie semble à bout de souffle. La jeune dauphine Marie-Antoinette, venue d'Autriche, pourrait-elle lui redonner tout son lustre ? Ces femmes, miroirs d'un roi de France complexe, torturé et versatile, incarnent également les paradoxes de la condition féminine à la Cour, dans un XVIIIe siècle troublant et fascinant.
Durée:16h. 9min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71235
Résumé: Essai biographique sur Mohamed Boukherouba, dit Houari Boumédiène. En appendice, texte de l'avant-projet de charte nationale de l'Algérie, 23 avril 1975