Contenu

L'abolition

Résumé
Ce livre est le récit de ma longue lutte contre la peine de mort. Il commence au jour de l'exécution de Claude Buffet et de Roger Bontems, le 24 novembre 1972, et s'achève avec le vote de l'abolition, le 30 septembre 1981. Depuis lors, l'abolition s'est étendue à la majorité des Etats dans le monde. Elle est désormais la loi de l'Europe entière. Elle marque un progrès irréversible de l'humanité sur ses peurs, ses angoisses, sa violence. A considérer cependant les exécutions pratiquées aux Etats-Unis, en Chine, en Iran et dans de nombreux autres pays, le combat contre la peine de mort est loin d'être achevé. Puisse l'évocation de ce qui advint en France servir la grande cause de l'abolition universelle. Robert Badinter
Mots-clés: Peine de mort -
Durée: 8h. 24min.
Édition: Paris, Le Livre de poche, 2021
Numéro du livre: 75984
ISBN: 9782253107521

Documents similaires

Durée:6h. 55min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:13176
Résumé: Il a eu 40 ans au mois de décembre 2003. Et il en a passé déjà seize dans le couloir de la mort de la prison de Livingston, au Texas (Etats-Unis). Il, c'est Roger W. McGowen, noir américain, condamné à mort pour un crime qu'il n'a pas commis. Ce livre est issu d'une correspondance amicale et poignante entre Roger et Pierre Pradervand, auteur de nombreux livres. Malgré un procès "factice", mal défendu par un avocat souvent absent et plutôt porté sur la bouteille, Roger garde l'espoir. Il nous livre ici une véritable leçon de vie. Face à l'injustice flagrante du système judiciaire envers sa personne, confronté à des gardiens sadiques, à des codétenus proches de la folie, Roger aurait pu rester dans le camp des victimes. Au contraire, il a choisi d'être responsable de sa vie. Par cela, il faut entendre, qu'il a décidé de répondre avec intelligence , amour et spiritualité à chaque situation qui se présente.
Durée:1h. 33min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:17304
Résumé: Le 17 septembre 1981, débutent à l'Assemblée nationale les débats sur le projet de loi sur l'abolition de la peine de mort en France, avec notamment, l'intervention de M. Robert Badinter, garde des sceaux, ministre de la justice...
Durée:2h. 13min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:15799
Résumé: Les Réflexions sur la guillotine représentent un épisode de la lutte qu'a toujours menée A. Camus pour que soit reconnue la dignité de l'homme. La justice constitue un des thèmes principaux de son oeuvre. Aussi ne pouvait-il éviter la réflexion sur la peine capitale dans laquelle il reconnaît l'institution d'une certaine forme de terreur et la survivance d'un rite primitif. Le châtiment, qui sanctionne sans prévenir, s'appelle en effet la vengeance. C'est une réponse quasi arithmétique que fait la société à celui qui enfreint sa loi primordiale. Cette réponse est aussi vieille que l'homme, elle s'appelle le talion. Qui m'a fait mal doit avoir mal, qui m'a crevé un oeil doit devenir borgne ; qui a tué enfin doit mourir. Il s'agit d'un sentiment, et particulièrement violent, non d'un principe. Le talion est de l'ordre de la nature et de l'instinct, il n'est pas de l'ordre de la loi. La loi, par définition, ne peut obéir aux mêmes règles que la nature. Si le meurtre est dans la nature de l'homme, la loi n'est pas faite pour imiter ou reproduire cette nature. Elle est faite pour la corriger. Or le talion se borne à ratifier et à donner force de loi à un pur mouvement de nature. Nous avons tous connu ce mouvement, souvent pour notre honte, et nous connaissons sa puissance : il nous vient des forêts primitives...
Durée:2h. 53min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34112
Résumé: Marie G., faiseuse d'anges, dans sa cellule, condamnée à mort. Lucie L., femme avortée, dans l'obscurité de sa chambre. Henri D., exécuteur des hautes oeuvres, dans l'attente du jour qui se lève. De l'aube à l'aube, trois corps en lutte pour la lumière, à la frontière de la vie et de la mort.
Lu par:Henri Duboule
Durée:7h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13993
Résumé: Le grand auteur romantique qui ne cessa jamais d'être de son temps signe ici un plaidoyer définitif contre la peine de mort. On oublie trop souvent qu'Hugo est un visionnaire, un féministe, que son oeuvre n'a rien à voir avec l'image jaunie que l'école nous a laissé. Le dernier jour d'un anonyme, voilà une description brute et réaliste... Une véritable dénonciation.
Durée:6h. 11min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73308
Résumé: Dans l'imagerie populaire, la Révolution française est présentée comme un immense élan de libération contre la tyrannie. Mais cette période cruciale de notre histoire fut aussi le théâtre d'une tragédie qui a passablement écorné l'image d'Epinal car la Révolution a eu son côté sombre avec l'instauration de la Terreur et les exécutions de masse qui en ont découlé. Historien de profession, G. Lenotre a retracé l'histoire de la guillotine, principal et emblématique outil de la répression. Dans ce livre, il nous dresse le portrait des bourreaux, qu'ils soient amateurs, comme Collet de Charmoy ou professionnels, comme la lugubrement célèbre famille Sanson dont il raconte l'histoire. Où était dressée la guillotine ? Que faisait-on des suppliciés ? Qui étaient ces gens qui créèrent un véritable culte à cet instrument tant redouté ? Que devinrent les bourreaux une fois la fièvre retombée ? Autant de questions auxquelles il est répondu dans ce livre aussi terrifiant qu'incontournable.
Durée:55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:39595
Résumé: Dans ce discours prononcé en mars 1838 à l'Assemblée nationale, l'écrivain dénonce la peine capitale, jugée inutile et dangereuse dans une société évoluée, et lance un appel pour une réforme de la justice guidée par la liberté et la moralité.
Durée:11h. 59min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:39697
Résumé: Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable. Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l’autobiographie et du journalisme d’investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d’éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l’on imagine. Aussi troublant que déchirant.
Lu par:Denis Ruel
Durée:9h. 26min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65559
Résumé: Espionnage, politique, géopolitique, blanchiment, corruption, valises de billets, super-agents : le beautiful game n'est plus un jeu, mais une industrie. Et comme toute industrie, elle attire des hommes de l'ombre et suscite ses propres déviances, aussi créatives que troubles. De Pini Zahavi, " l'homme le plus puissant du football mondial ", à Juan Figer, le doyen des agents mondiaux, en passant par Kia Joorabchian, La Mano Negra dresse le portrait de ces hommes qui ne se contentent plus d'accompagner les transferts, les clubs et les joueurs, mais redessinent la carte du football mondial au gré de leurs intérêts et de ceux de leurs amis.
Lu par:Paula Viala
Durée:4h. 14min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71701
Résumé: Un tour d'horizon des enjeux politiques et économiques entourant le monde du football depuis la création de l'UEFA en 1954, parallèlement à l'émergence de la construction européenne. Sont ainsi expliqués le refus de l'Espagne de Franco de jouer contre l'URSS en 1960, le match improbable entre la Russie et l'Ukraine en 2021 ou encore la guerre du football entre le Honduras et le Salvador en 1969.
Lu par:André Rocher
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:37665
Résumé: Le portrait tantôt incisif, tantôt chaleureux, tantôt féroce des hommes et des femmes qui occupent l'avant-scène politique française de 1995. Allie sens de l'humour et observation clinique.
Durée:8h. 53min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:76009
Résumé: La création d’un État binational où Israéliens et Palestiniens seraient citoyens du même État a jadis été l’aspiration de nombreux intellectuels juifs critiques, de gauche comme de droite. Les prises de position en faveur du binationalisme, d’Ahad Haam dès la fin du xixe siècle à Léon Magnes en passant par Hannah Arendt et beaucoup d’autres, pour qui le désir de créer un État juif exclusif sur une terre peuplée en majorité par des Arabes entraînerait un conflit violent et insoluble, se sont révélées tout à fait exactes. Avec l’arrivée aux affaires de l’extrême droite en Israël, les massacres perpétrés par le Hamas et les bombardements de la bande de Gaza, la question d’un État binational est devenue une urgence pour toute la région. Lui tourner le dos n’y changera rien. Le binationalisme ne relève pas seulement du vœu pieux, mais aussi de la réalité présente : 7,5 millions d’Israéliens-juifs dominent, par une politique d’expulsion, de dépla­cement, de répression et d’enfermement, un peuple palestinien-arabe de 7,5 millions de personnes, dont une grande partie est privée de droits civiques et des libertés politiques élémentaires. Il est évident qu’une telle situation ne pourra pas durer éternellement.