Contenu

A la lumière de la nuit

Résumé
L'obscurité mène au néant, la clarté, à la justice. Le nouveau roman d'Ilaria Tuti, la révélation du polar italien. Atteinte d'une maladie rare et condamnée à l'obscurité, Chiara, huit ans, fait des rêves aussi étranges qu'effrayants : dans la forêt qui jouxte sa maison, elle voit un arbre couvert de mystérieuses inscriptions au pied duquel repose un coeur d'enfant. Chiara est convaincue que son rêve fait écho à des événements réels. Terrifiés, ses parents contactent la police, lançant la commissaire Battiglia sur les traces d'un passé tourmenté. Dans cette région d'Italie où la terre est brûlante, seuls peuvent enquêter ceux qui survivent à la lumière de la nuit..
Genre littéraire: Policier/épouvante
Mots-clés: Roman POLICIER
Durée: 6h. 7min.
Édition: Paris, R. Laffont, 2021
Numéro du livre: 71601
ISBN: 9782221256756
Collection(s): La bête noire

Documents similaires

Durée:12h. 51min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:73638
Résumé: Une enquête à hauts risques pour la commissaire Teresa Battaglia. Incarcéré depuis vingt-sept ans, le tueur en série Giacomo Mainardi demande à voir la commissaire Teresa Battaglia. Il a des informations capitales à lui communiquer sur une enquête en cours. Affaiblie par sa maladie d'Alzheimer qui ne cesse de progresser, Teresa suit les indications données par Giacomo. C'est dans la basilique d'Aquilée qu'elle poursuit son enquête au coeur des ruines. Là, le secret qui la lie à ce tueur risque d'éclater au grand jour. Le temps presse ; bientôt Teresa oubliera tout jusqu'à s'oublier elle-même...
Durée:17h. 46min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:66953
Résumé: Derrière la beauté bouleversante de la Nymphe endormie se cache l'horreur : au lieu de peinture, l'artiste a peint le tableau avec du sang. Voilà ce qui lance le commissaire Teresa Battaglia sur la piste d'un meurtre commis soixante-dix ans plus tôt, dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale. Une enquête où il n'y a ni corps ni scène de crime, ni suspect ni témoin. Rien qu'une trace génétique que Teresa remonte jusqu'à une vallée isolée et mystérieuse du nord de l'Italie : le Val Resia. Après avoir marché sur le toit de l'enfer, Teresa doit percer le secret du sommeil de la Nymphe
Lu par:Monique Gay
Durée:9h. 42min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:65176
Résumé: Dans les montagnes sauvages du Frioul, en Italie, le commissaire Teresa Battaglia, la soixantaine, la langue acérée et le coeur tendre, est appelée sur les lieux d'un crime pour le moins singulier : un homme a été retrouvé mort, les yeux arrachés. A côté de lui, un épouvantail fabriqué avec du cuivre, de la corde, des branchages... et ses vêtements ensanglantés. Pour Teresa, spécialiste du profilage, cela ne fait aucun doute : le tueur frappera à nouveau. Elle va devoir rassembler toute son énergie et s'en remettre à son expérience pour traquer cette bête humaine qui rôde dans les bois. Si tant est que sa mémoire ne commence pas à lui faire défaut...
Durée:7h. 49min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74845
Résumé: Les bombes larguées par les Autrichiens sifflent sur les cimes de la Carnie, dans le Frioul italien. Mille mètres plus bas, les femmes les entendent et prient pour que leurs hommes soient épargnés. Agata prie aussi. Elle qui a abandonné ses études pour s'occuper de son père malade, elle qui a une maison remplie de livres qu’elle n’a plus le temps de lire depuis que la Grande Guerre a fait d'elle « une porteuse ». Chaque matin, à l'aube, Agata court vers les entrepôts militaires de la vallée, remplit sa hotte de vingt, trente, parfois quarante kilos de nourriture et de munitions et se lance à l’assaut de la montagne. Elle marche des heures dans la neige pour atteindre les lignes de front où sont retranchés les militaires qui tentent de repousser les assauts des Autrichiens. Un voyage épuisant et dangereux qu’elle entreprend avec ses amies du village. Ensemble, les porteuses chantent pour se donner du courage, parlent pour couvrir le bruit des armes, et quand elles redescendent, leurs hottes sont vides mais leurs mains tiennent les brancards des blessés à soigner ou des morts à enterrer. Avec Fleur de Roche, Ilaria Tuti célèbre le courage, le sacrifice des femmes, et le rôle qu’elles ont joué – et qu’elles continuent de jouer – dans la guerre. Un extraordinaire récit de courage, d’amour et de résilience.
Durée:15h. 39min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:33181
Résumé: Non loin de Rome, un homme affolé tente d'arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d'une clairière. Le commissaire Colombo Caselli ne croit pas à l'hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s'échapper. Pendant des années, son seul contact avec l'extérieur a été son mystérieux geôlier, qu'il appelle "le Père". Colombo va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté...
Durée:8h. 24min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:76408
Résumé: Seconde Guerre Mondiale, en Lombardie. Giada, 13 ans, petite fille maigrichonne au caractère bien trempé, vit chez sa tante à contrecœur. Depuis que sa mère Adi est partie faire fortune dans les colonies italiennes en Afrique, elle ne pense qu’à la rejoindre dans ce qu’elle appelle ‘‘la Grande A’’, une terre qu’elle imagine pleine de merveilles et de promesses. Mais la défaite de l’Italie fasciste et la difficile période de reconstruction ne cessent de retarder leurs retrouvailles. Jusqu’au jour où, enfin, cette mère idéalisée revient la chercher. À 17 ans, Giada embarque alors pour l’Érythrée. Rien n’est tel qu’elle l’avait imaginé mais la jeune fille apprécie sa nouvelle vie et elle rencontre le beau Giacomo, pour le meilleur et pour le pire. De la campagne lombarde à l’été sans fin d’Assab, Giada entame son grand voyage pour se trouver elle-même.
Durée:5h. 46min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18161
Résumé: Dans un petit village sarde, une vieille couturière, Tzia Bonaria, accueille chez elle et élève une fillette, Maria, que sa mère, une veuve très pauvre, lui a cédée volontiers. Née bien après ses soeurs, elle constituait une erreur après trois réussites. Intelligente et vive, l'enfant grandit entourée de soins et d'une tendresse peu démonstrative. Elle respecte les principes - ce qui se fait et ce qui ne se fait pas - de sa mère adoptive, qui lui offre une éducation moderne : des études et un métier. La complicité qui s'installe entre les deux femmes est pourtant troublée par les mystérieuses sorties nocturnes de Tzia. Que va-t-elle faire, enveloppée dans son long châle noir, à la nuit tombée ? Quand Maria découvre le secret, connu de tous les villageois, de l'accabadora, c'est-à-dire la dernière mère, elle est profondément bouleversée. Arrivera-t-elle un jour à pardonner à sa mère de substitution ?
Durée:18h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17006
Résumé: 2008. À l'occasion d'une exposition de photos, Gemma emmène à Sarajevo son fils de seize ans, Pietro, à la découverte de la ville où il est né et sur les lieux où est mort son père, photographe, qu'il n'a jamais connu. Ce voyage à la recherche des origines est aussi l'occasion, pour elle, de régler ses comptes avec le passé. Voici plantés les éléments avec lesquels Margaret Mazzantini construit son roman comme un thriller, avec ses indices, ses rebondissements et un coup de théâtre final, une vérité insoupçonnée que le lecteur découvrira au terme de son périple.
Durée:3h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17098
Résumé: Comment décrire les souffrances physiques et psychiques provoquées par une maladie incurable ? Elisabetta Rasy choisit une voie indirecte sans trop appuyer sur le pathos. Avec des aller-retour entre le passé et le présent, l'écrivaine trace un portrait précis de son personnage, une octogénaire à la forte personnalité. C'est la fille, une écrivaine frôlant la cinquantaine, qui raconte le calvaire de sa mère et, par conséquent, le sien. Son rapport particulier, « complexe » voire difficile, avec sa mère jaillit à chaque ligne. Les entêtements, les caprices, les rages, les moments de désespoir de la malade sont rendus par des adjectifs souvent contradictoires, par moment de la compassion mais aussi, de temps à autre, presque de la haine.
Durée:3h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16806
Résumé: " A la suite d'une série de mésaventures qui ne méritent pas d'être rappelées, monsieur Palomar avait décidé que sa principale activité serait de regarder les choses du dehors. " Et voilà le personnage de Palomar créé : Palomar, ou les aventures et les mésaventures du regard. Car vous savez, vous, comment observer une vague, une seule, en la distinguant bien de toutes les autres ? Ou comment prêter au sein nu d'une dame sur la plage ce qu'il faut d'hommage sans ce qui messiérait d'insistance ?
Durée:2h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17033
Résumé: Ce n'est pas à proprement parler un roman, mais plutôt ce qu'on appelle en littérature une sotie, c'est-à-dire une pièce satirique qui laisse à penser que dans la société tout le monde est fou. Deux vieilles filles, riches et bigotes, habitent avec leur servante, dans une maison qui jouxte l'église d'un couvent. Leur seule joie dans la vie, c'est un petit singe en cage, que leur a légué leur frère mort. Mais un jour, les nonnes du couvent viennent se plaindre aux deux vieilles filles : selon elles, le petit singe viendrait la nuit dans l'église manger les hosties... (Arnaud Viviant / France Inter)
Durée:3h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17039
Résumé: D'un côté, une vielle femme recluse entre les quatre murs de sa maison qu'elle semble prendre un malin plaisir à laisser envahir par le désordre et la solitude. De l'autre, sa fille, toujours en quête du prince charmant après que son mari l'a délaissée, harcelée par sa mère hostile à qui elle rend pourtant consciencieusement visite chaque semaine. De ce face à face à la fois déchirant et terriblement drôle, Rosa Matteucci tire une fable rythmée par son humour féroce.