Contenu

La fausse suivante ou Le fourbe puni

Résumé
La Fausse Suivante est sans doute la comédie la plus singulière de son auteur : non seulement elle s’organise autour de l’échec et non de la réussite d’une intrigue amoureuse, mais elle s’écarte délibérément aussi de cette «éternelle surprise de l’amour» qui, selon D’Alembert, serait le «sujet unique» du théâtre de Marivaux. En décidant de se travestir en homme pour déterminer la valeur de l’époux (Lélio) que son beau-frère a trouvé pour elle, la fausse suivante accède, en effet, à un univers cynique de prédateurs qui méprisent les femmes et ne voient en elles que leur dot, leur fortune, et éventuellement leur corps. Renversant le topos du loup dans la bergerie, la pièce introduit parmi les loups une tendre brebis, non sans l’avoir préalablement dotée de la ruse du renard. Virtuose du simulacre, la fausse suivante accomplit sa mission avec une maestria éblouissante et féroce. Véritable allégorie de la comédie, elle en exalte les pouvoirs, jusqu’au vertige.
Genre littéraire: Théâtre
Durée: 4h. 13min.
Édition: Paris, Gallimard, 2018
Numéro du livre: 70617
ISBN: 9782070792313
Collection(s): Folio théâtre
CDU: 842

Documents similaires

Lu par:Nathalie
Durée:1h. 4min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:33695
Résumé: Peu encline à se marier, Silvia obtient de rencontrer l'homme qu'on lui destine en se faisant passer pour sa servante, Lisette, à qui elle laisse le soin de jouer son propre rôle. Ainsi grimée, elle aura tout loisir d'étudier le caractère et le comportement de son promis. Mais elle n'imagine pas que le jeune homme aura recours au même stratagème. Pièce allègre, licencieuse et moderne, Le Jeu de l'amour et du hasard use de la mascarade et du travestissement pour battre en brèche les préjugés liés à la classe, au genre et aux apparences qui marquent son époque.
Lu par:Guy Landelle
Durée:3h. 13min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:65717
Résumé: Sot métamorphosé par l'amour, valet opportuniste ou défenseur de sa maîtresse... Dans ces trois courtes pièces, Marivaux déploie de sa plume ciselée et badine quelques nouvelles facettes du personnage le plus truculent de la commedia dell'arte, celui qu'habillent mille losanges : Arlequin.
Durée:55min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:76001
Résumé: Des hommes et des femmes réfugiés sur une île déserte, ou presque. Un nouveau gouvernement à fonder. C’est l’occasion pour les femmes de faire entendre leur voix et de demander à participer aux lois.
Durée:1h. 52min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:75101
Résumé: La tradition littéraire et philosophique s'est plu à situer ses sociétés idéales imaginaires — ou utopies — dans des îles. En 1725, Marivaux imagine à son tour, dans L'Ile des esclaves, une communauté où les maîtres deviennent esclaves, en vertu d'une antique coutume, tandis que les esclaves deviennent les maîtres. Humiliation pour les uns, revanche pour les autres, le renversement des rôles ne dure qu'un temps, mais cela suffit à bouleverser l'ordre social. Le dossier : Avant d'aborder l'oeuvre ; Fiche d'identité de l'auteur ; Repères chronologiques ; Fiche d'identité de l'oeuvre ; L'oeuvre dans son siècle ; Lire L'Ile des esclaves aujourd'hui. Pour approfondir vers le BAC : Genre, action, personnages ; L'oeuvre : origines et prolongements ; L'oeuvre et ses représentations ; L'oeuvre au bac : écrit et oral ; Outils de lecture. PARCOURS Maîtres et valets, Groupement de textes : - Plaute, Le Soldat fanfaron - Molière, Les Fourberies de Scapin - Beaumarchais, Le Mariage de Figaro - Victor Hugo, Ruy Blas Un outil idéal pour réussir le bac de français.
Durée:3h. 8min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:34152
Résumé: Dans cette pièce, Poirot-Delpech voyait en 1961 " la plus accomplie des tragédies modernes ". La troisième pièce d'Ionesco, créée en 1952, reprise en 1956, connaît maintenant un succès qui ne se dément pas. Le sujet des Chaises est, nous dit l'auteur, " le vide ontologique " : mais c'est aussi un drame personnel, le miroir d'une conscience. On y retrouve la nostalgie de l'enfance, le sentiment de culpabilité, l'horreur de la vieillesse et de la mort. C'est encore une comédie qui, bien souvent, excite le rire par ses clowneries, ses calembours, ses parodies, ses pirouettes. C'est un ballet : celui des chaises amoncelées dans le mouvement accéléré d'un tourbillon fantastique, et qui demeurent vides. Les vieux font semblant de recevoir une foule d'invités, jusqu'à ce qu'un seul personnage apparaisse enfin sur la scène : hallucination ? vérité du Théâtre ? L'orateur tant attendu est sourd et muet, et la scène demeure vide, encombrée de chaises.
Durée:2h. 6min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:67510
Résumé: Victor-Emmanuel Fox, la soixantaine, marié à Blanche-Marie, épouse soumise mais farfelue, est candidat au Sénat ! Mais il a récemment été victime d’un infarctus, et il s’agit de savoir qui serait susceptible de devenir son "successeur local" afin que les juteuses affaires qui sont les siennes ne soient pas perdues pour tout le monde. Tout se complique lorsque sa fille, Marie-Victoire annonce à ses parents qu'elle va épouser le plus proche collaborateur de son père, Angela, qui fait figure de dauphin...
Lu par:Colin Hubert
Durée:7h. 14min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:67423
Résumé: Une édition enrichie d'une analyse de Michel Corvin en guise de préface, présentant la version définitive ainsi que celle éditée en 1947. L'éditeur a également inséré un court texte intitulé "Comment jouer Les bonnes" que Genet donnait à lire avec la pièce depuis 1963.
Durée:3h. 35min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:73293
Résumé: Cette pièce dans la tradition des farces de Molière montre la préciosité, par ses outrances les plus caricaturales, d'un mouvement de revendication féminine audacieux pour l'époque, incarné par deux jeunes provinciales, Cathos et Magdelon.
Durée:39min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:22974
Résumé: Dans une action concentrée, où tout ce qui compte est ce qui n'est pas dit, deux hommes s'affrontent, prennent à tour de rôle la position du dominant ou du dominé, deux amis se brouillent - peut-être - " pour un oui ou pour un non ". La tension qui existe sous les mots les plus simples, les mouvements physiologiques et psychiques souterrains communiquent au public une sensation de malaise, en même temps qu'ils le fascinent. Car cette dispute est la nôtre, ces mots, nous les avons prononcés, ces silences, nous les avons entendus. Tout un passé refoulé se représente, une profondeur inconsciente, des pulsions agressives. Par les mots, nous nous déchirons nous-mêmes, et nous déchirons les autres. Mais le silence est pire.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:5h. 6min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:67499
Résumé: Un spectacle dans un fauteuil, composé par Musset en 1832, est un recueil poétique qui réunit à la fois une dédicace, une tragédie, une comédie, et un poème. L'auteur joue avec les attentes du lecteur, invité à imaginer un spectacle en lisant. Il suggère que le théâtre peut se passer d'une salle mais non d'un public, fût-il réduit à un seul individu. Ce principe lui permet d'exprimer toute sa fantaisie, qu'elle soit sombre dans La Coupe et les Lèvres ou aérienne dans A quoi rêvent les jeunes filles. L'inventivité de Musset se déploie aussi bien dans ce théâtre en liberté que dans l'insolente dédicace et dans le chef-d'oeuvre poétique qui referme le recueil, Namouna.
Durée:2h. 27min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:17677
Résumé: Ca fait peur, non? Si, ça fait peur! On vit dans le danger nuit et jour et personne ne le sait. Alors bien sûr les gens vous croisent et vous disent « Ah tiens bonjour, salut, comment vas-tu, alors en forme? ». Qu'est-ce que vous voulez que je leur réponde?! Je leur dis « Oui ça va, ça va bien, très bien ». Seulement si je leur disais par exemple que mardi en allant au bureau, j'ai lu un petit carton accroché dans le hall : « La concierge est dans l'escalier.» Je jette un oeil, elle n'y était pas! Juré! Ça fait peur, non ? Si je leur disais, je les vois d'ici, ils me diraient : « Mais enfin écoute, arrête, t'exagères, c'est dans ta tête ». Quoi, dans ma tête!! Et puis d'abord qu'est-ce qu'elle a ma tête? Et chaque fois que j'arrive en voiture au carrefour de l'Opéra et que c'est à moi de passer, tac! Le feu passe au rouge! ! C'est dans ma tête peut-être ?
Durée:3h. 14min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:19947
Résumé: Le Prince aime Silvia, sa sujette, qui aime Arlequin, le naïf paysan. Les voici tous deux à la cour sur ordre du souverain. Séparés, ils sont l'objet de toutes les attentions, de toutes les flatteries. Mais ni les plus beaux présents, ni la promesse d'une fortune, ni même les lettres de noblesse apportées en grande pompe à Arlequin ne les font renoncer à leur amour. Comme le dit Silvia : «Une bourgeoise contente dans un petit village vaut mieux qu'une princesse qui pleure dans un bel appartement. » Le Prince se désespère car la loi lui interdit de faire violence aux filles de son royaume. Il lui faut donc gagner, d'une manière ou d'une autre, le coeur de Silvia et persuader Arlequin de lui céder sa fiancée. Flaminia, la confidente du Prince, se dit prête à relever ce défi et à « détruire » l'amour des deux innocents. (http://www.culture-cpge.com)