Contenu

La catin: 03: Le testament de la catin

Résumé
A leur retour de Bohême, où elle a retrouvé son époux, Marie s'est installée avec sa famille et ses compagnons de voyage au château de Kibitzstein. Après avoir constaté qu'elle attend un enfant, elle se hâte de rendre visite à son amie Hiltrude pour être de retour avant l'accouchement. Mais par un malheureux hasard, elle croise en chemin la femme de leur défunt ennemi, Hulda von Hettenheim, elle aussi enceinte. La veuve, dévorée par la jalousie et la rancune, lui réserve un destin inhumain qui conduira Marie jusqu'à Constantinople. Après La catin et La châtelaine, le troisième volet des péripéties de Marie Adler peint une magnifique fresque de l'Europe de la première moitié du XVe siècle.
Mots-clés: Roman HISTORIQUE
Durée: 18h. 48min.
Édition: Paris, Pocket, 2010
Numéro du livre: 69720
ISBN: 9782266176194
Collection(s): Pocket

Documents similaires

Durée:19h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73514
Résumé: Angleterre, 1455. Suite à une guerre fratricide entre les Lancaster et les York, Julian devient le nouveau comte de Waringham à 18 ans. Son avenir s'obscurcit quand Edouard IV accède au trône. Il rejoint la bannière des Lancaster et se met au service de Marguerite, une reine déchue aux méthodes particulières.
Durée:26h. 9min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75740
Résumé: Les dernières années du XIXe siècle offrent de nombreuses opportunités aux ambitieux, dans une Allemagne unifiée et triomphante. Paul Effinger, fils d'horloger, fait partie de ceux qui saisissent leur chance. Il quitte la province allemande pour chercher fortune à Berlin, se lance dans l'industrie. Une alliance est nouée avec une autre famille, les Oppner, et le succès est au rendez-vous. On mène grand train, on traverse même la Grande Guerre sans trop de mal et fort d'un patriotisme assuré. Puis viennent les années folles, dans une capitale allemande plus cosmopolite que jamais. Mais derrière les apparences, l'antisémitisme progresse et menace... Quatre générations des Effinger et de leurs alliés sont ainsi évoquées, dans un roman-fleuve qui plonge le lecteur au coeur d'un monde disparu, entre 1870 et 1948. Les divisions qui ont déchiré la nation allemande et précipité toute l'Europe vers l'horreur sont incarnées dans une galerie de personnages inoubliables. Le talent de Gabriele Tergit, le rythme rapide des chapitres et la vivacité des portraits rendent cette histoire de famille épique absolument irrésistible. La découverte d'un roman majeur de la littérature européenne.
Lu par:Pascale Dubot
Durée:8h. 8min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73813
Résumé: Allemagne, 1940. Professeur d'université spécialiste de l'Antiquité, Max Koenig est interné dans un asile pour cause de neuropathie. Dans l'établissement, il se lie d'amitié avec d'autres patients, mais l'infirmière Rosemarie les met en garde. Selon elle, le Reich planifie l'assassinat des handicapés. Malgré sa maladie, Max entend sauver sa nouvelle famille. Premier roman.
Durée:18h. 3min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:19567
Résumé: « Mai 1940, on fête à Berlin la campagne de France. La ferveur nazie est au plus haut. Derrière la façade triomphale du Reich se cache un monde de misère et de terreur. « Seul dans Berlin » raconte le quotidien d'un immeuble modeste de la rue Jablonski, à Berlin. Persécuteurs et persécutés y cohabitent. C'est Mme Rosenthal, juive, dénoncée et pillée par ses voisins. C'est Baldur Persicke, jeune recrue des SS qui terrorise sa famille. Ce sont les Quangel, désespérés d'avoir perdu leur fils au front, qui inondent la ville de tracts contre Hitler et déjouent la Gestapo avant de connaître une terrifiante descente aux enfers. De 'Seul dans Berlin », Primo Levi disait, dans « Conversations avec Ferdinando Camon », qu'il était « l'un des plus beaux livres sur la résistance allemande antinazie ». Aucun roman n'a jamais décrit d'aussi près les conditions réelles de survie des citoyens allemands, juifs ou non, sous le IIIe Reich, avec un tel réalisme et une telle sincérité. » [Source : 4e de couv., tirage 2012]
Durée:24h. 49min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32632
Résumé: «Église anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d'une réputation irréprochable.» Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l'aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l'héritier d'un magnat de la laine. Ni l'une ni l'autre ne connaissent leur futur époux. Une nouvelle vie - pleine d'imprévus - commence pour les deux jeunes femmes, qu'une amitié indéfectible lie désormais... Dans une atmosphère évoquant La Leçon de piano, le film de Jane Campion, cette saga portée par un puissant souffle romanesque révèle le talent d'un nouvel auteur, dans la grande tradition de Colleen McCullough et de Tamara McKinley.
Durée:7h. 30min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:19572
Résumé: En juillet 1923, Franz Kafka séjourne avec sa sœur à Müritz, petite station balnéaire de la Baltique. C'est là qu'il rencontre Dora Diamant. Il vient d'avoir quarante ans et il est gravement malade ; elle en a vingt-cinq, et elle est la vie même. Elle sera son dernier amour, probablement le plus accompli, certainement le plus poignant.
Lu par:Anne Tardy
Durée:5h. 46min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:28836
Résumé: A Francfort, en 1936. La ville est surexcitée. Bourgeois, commerçants, employés, tout le monde s'agite. Partout des banderoles, des oriflammes, les uns ont mis leurs plus beaux habits, les autres leurs uniformes tout neufs. Le Führer vient d'arriver, il prendra la parole à l'Opéra. C'est la fête. Gaie, vive, jolie, Suzanne Moder a dix-huit ans. Avec ses amies, elle se moque des garçons dans leurs tenues de parade. Certains paraissent franchement lourdauds, d'autres ne manquent pas d'allure. Les brasseries regorgent de bandes exubérantes. Amourettes, chansons, discussions passionnées, pourquoi ne pas s'abandonner à ce monde nouveau, enthousiaste et fascinant ? Mais en réalité, Suzanne a peur. Elle s'effraie de ce délire trop joyeux auquel elle sent confusément devoir résister. Certains signes l'inquiètent : la police et ses perquisitions, les juifs et leurs regards traqués, les ouvriers qui murmurent. Fuir cette Allemagne qu'elle aime tant pour ne pas la haïr ou rester et fermer les yeux ? Pour Suzanne comme pour tant d'autres, l'heure est venue du choix.
Durée:22h. 47min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:33401
Résumé: Gloria, l'arrière-petite-fille de Gwyneira McKenzie (la jeune Anglaise qui débarquait sur les côtes de la Nouvelle-Zélande dans Le Pays du Nuage blanc), a joui d'une enfance et d'une adolescence idylliques à Kiward Station, la ferme familiale. Mais tout s'effondre quand ses parents, pourtant absents car pris par la carrière de cantatrice de sa mère, lui font savoir qu'il est temps pour elle de devenir une véritable lady. Gloria doit alors tout quitter et faire ses adieux à ceux qui l'entourent, en particulier son cousin Jack, dont elle est très proche. Destination l'Angleterre et un austère pensionnat ! Contrainte de se plier aux règles strictes de l'établissement, incapable de s'intégrer, Gloria se retrouve plus seule et démunie que jamais. Aussi décide-t-elle de rentrer coûte que coûte dans son pays, celui du nuage blanc, et, qui sait, d'y retrouver Jack...
Lu par:Michel Joyet
Durée:29h. 35min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:15004
Résumé: Berlin, de 1989 à 1991, au moment de la réunification, observée par un couple digne de Cervantès : le grand et maigre Fonty, le petit et trapu Hoftaller. Le premier est né en 1919, a fait la guerre dans l'aviation de Goering comme journaliste correspondant de guerre, ensuite il a été instituteur, puis conférencier littéraire en RDA, et enfin appariteur dans les ministères : un témoin. Mais il est aussi la réincarnation de Theodor Fontane, le grand romancier né un siècle plus tôt, dont il connaît par coeur les romans, les chroniques et la vie, et auquel il s'identifie jusque dans les détails de son existence privée. Hoftaller son 'vieux compagnon' qui l'espionne sans désemparer, est sans âge et aussi vieux que la police politique : il traquait déjà le jeune Marx, il a connu la révolution de 1848, l'unification de 1871, la république de Weimar, il a travaillé avec la Gestapo, avec la Stasi : toujours au service de l'ordre. Il tient Fonty-Fontane, dont le libéralisme gauchisant a été suspect à tous les régimes, et qui a quelques peccadilles à se reprocher. Ce vieux couple infernal de l'intellectuel et de l'espion permet une vision stéréoscopique de l'histoire, récente et moins récente.
Durée:10h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71394
Résumé: 1943, dans un palace à Berlin. Poussés par le rationnement et les bombardements, tout ce que la ville compte de diplomates, de généraux, d’hommes d’affaires ou de héros de retour du champ de bataille se retrouvent dans ce lieu au luxe suranné, comme dans un ultime refuge. Plus personne ne croit à la victoire. Au milieu de tous ces hommes brillent Tilli, une femme facile mais désargentée, et Lisa Dorn, égérie du Führer pour qui la foule envahit encore chaque soir le théâtre. C’est elle que va rencontrer Martin Richter, l’étudiant révolté, le téméraire opposant au régime, poursuivi par la Gestapo. Guidée par lui, elle va ouvrir les yeux sur la réalité et la barbarie du nazisme. Osera-t-elle l’aider dans sa fuite et sa folle aventure ? Tandis que les bombes font vaciller les vieux murs, l’étau se resserre autour des protagonistes, en ce lieu où chacun règle ses comptes et s’apprête à acquitter le prix des exactions commises pendant la guerre.
Durée:9h. 56min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:76554
Résumé: Récit des événements du mois de février 1933 en Allemagne, du point de vue des écrivains, des intellectuels et des journalistes ayant assisté au basculement de la démocratie de Weimar dans le IIIe Reich. Les situations vécues par la famille Mann, B. Brecht, E.M. Remarque, A. Döblin, C. Zuckmayer, E. Lasker-Schüler ou encore G. Benn devant la montée du régime nazi sont retracées. Résumé : Février 33, un livre d’histoire pas comme les autres, revient sur les événements qui se sont déroulés pendant le mois de février 1933 en Allemagne. Hitler a été nommé à la chancellerie le 30 janvier, et les jours qui suivent vont décider du destin de l’Allemagne et de l’Europe tout entière. Nous savons aujourd’hui de quelle manière ces quelques jours ont changé la face du monde, mais Uwe Wittstock a choisi de les évoquer en se plaçant à la hauteur des personnes qui les ont vécus dans l’ignorance de ce qui allait suivre. Jour après jour, dans une dramaturgie bien maîtrisée, l’auteur restitue l’ambiance de tout un pays, en racontant ces quelques semaines qui ont fait basculer la démocratie de Weimar dans le IIIème Reich.
Durée:11h. 8min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66712
Résumé: Best-seller dès sa parution, immédiatement traduit dans de nombreux pays, La Maison allemande nous fait éprouver le traumatisme et la révolte d'une génération qui a eu vingt ans dans les années soixante et s'est trouvée confrontée au refus de mémoire dans l'Allemagne de l'après-guerre. L'héroïne du roman, Eva, fille des propriétaires d'un modeste restaurant de Francfort-sur-le-Main, s'apprête à se fiancer avec un jeune héritier de la ville quand débute le "second procès d'Auschwitz" (1963) où doivent être jugés les crimes des dignitaires nazis. Eva a suivi des études d'interprète, elle maîtrise la langue polonaise : le tribunal la contacte pour lui proposer d'assurer, durant les audiences, la traduction instantanée des dépositions que feront les survivants du camp. Ignorant tout de ce passé, bravant les vives réticences de ses propres parents et celles de son fiancé, Eva décide de suivre son instinct et d'accepter cette mission. S'ouvre alors devant elle le long chemin d'une prise de conscience qui engage sa famille, mais qui concerne également toute la société de son temps. Porté par un regard de cinéaste et mené tambour battant, ce roman captive par sa justesse, son efficacité, son empathie avec une jeune femme en pleine construction de son individualité, dans un pays où la reconnaissance du passé engage profondément l'avenir.