Contenu

Le bouc

Résumé
Un titre évoquant la vie à la campagne, rien d’étonnant de la part de Jean-Pierre Rochat, écrivain-paysan dont la réputation a largement dépassé les limites de son Jura bernois. Le Bouc, ou trente-trois historiettes qui témoignent une fois encore de l’amour immodéré de son auteur pour… les femmes et les chevaux. Certes, il y a aussi un bouc – et quel bouc ! À lui seul, il mérite la lecture du recueil, pour son achat en Valais et, dans la nouvelle suivante, pour son arrivée dans le nouveau « harem ». Car si Rochat, de sa plus belle plume, rend hommage au sexe féminin, qu’il détaille en grand séducteur, le bouc n’est pas en reste… Au fil des années et des livres, l’auteur a peaufiné son style d’écriture parlée. Il atteint ici une sorte de perfection qui n’appartient qu’à lui (quant à son rapport aux dames, il lui vaudrait, parmi les féministes, l’étiquette de vieux macho…) Une lecture pleine de bonne humeur ! [Source : Payot]
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 2h. 25min.
Édition: Paris, La chambre d'échos, 2020
Numéro du livre: 69096
ISBN: 9782913904729

Documents similaires

Durée:2h. 52min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:75040
Résumé: À l’issue d’« un topo de 50 ans d’histoire agricole », cet ex-paysan qui écrit tout le temps maintenant qu’il l’a, le temps, adresse à son lecteur le journal de bord de son avancée tâtonnante dans sa nouvelle vie. « …et je devins de plus en plus urbain, les différences ­s’estompant et le paysan se serrant dans la peau d’un citadin vieillissant. » Tandis que des fragments d’un passé vivace s’imposent et virevoltent au long de ses journées présentes, la vie lui réserve encore une surprise de taille.
Durée:1h. 48min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:33386
Résumé: Jean-Pierre Rochat écrit comme il respire, à pleins poumons, en haut de sa montagne à la belle herbe grasse, dans la partie francophone du canton de Berne. Au petit matin brumeux, alors que persiste la mémoire des rêves, il note ses incursions dans l'étrange, puis sort soigner ses bêtes. Les messages qu'il nous adresse sentent la chèvre, le cheval ou le sapin. Ce sont "les mini-romans de sa vie". De courts récits, tour à tour narquois, lucides ou graves, par lesquels il nous insuffle sa folie, son appétit d'amour et sa poignante reconnaissance de la mort. Les fêlures insoupçonnées d'un éleveur de chevaux nous "montent au cerveau en finesse".
Durée:2h. 45min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:36775
Résumé: Une tragédie contemporaine. En une journée, dans la cour de sa ferme, la vie d’un paysan bascule : tous ses biens ainsi que ses bêtes sont vendus aux enchères. Un monde s’écroule, rendu avec passion et authenticité par l’écriture charnelle de Jean-Pierre Rochat. Un roman comme un cri de détresse de la cause paysanne.
Durée:3h. 12min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:31084
Résumé: Coup de foudre dans le ciel serein du paysan de montagne: il tombe amoureux de son assistante agricole! Mais la bluette n'est pas une romance toute rose; il faudrait pour cela que disparaissent les désirs d'écriture et tous les écrivains qui réussissent. Il faudrait aussi que les foins se fassent tout seuls et qu'enfin les bêtes cessent de gueuler dans l'étable boueuse. Bref, vivre d'amour et d'eau fraîche laisse le berger écrivain sur la paille.
Lu par:Madiana Roy
Durée:1h. 49min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:65166
Résumé: Au fil du temps des saisons et des jours Rochat nous embobine de mots qui sentent l'herbe fraîche ou les foins, mots qui ont la saveur d'un fendant frais. Ces textes d'un ton chantant évoquent le vent, la neige, les bêtes et les gens, ceux d'en-haut comme d'en-bas et des femmes et du désir né de leur invocation mythique ou fantasmée. " Le paysage je me disais en me couvrant pour la nuit, le paysage est comme un bon lit dans lequel on se couche sur un matelas de calcaire et des draps en herbe des pâturages, nous qui avons eu la chance de parcourir le paysage des millions de fois en tracteur maintenant que les chevaux ne font plus que nous regarder. "
Lu par:Marie Meylan
Durée:2h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70105
Résumé: Jean-Pierre Rochat continue de nous émouvoir par la force de son écriture charnelle et singulière: l’écrivain-paysan a perdu sa ferme ainsi que les animaux, son cœur passionné crie famine. Un nouveau roman flamboyant, teinté de mélancolie et éclatant de sensualité
Lu par:Marie Meylan
Durée:2h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33577
Résumé: Un jour d'été, un écrivain paysan du Jura bernois quitte sa montagne, ses terres et ses bêtes pour s'aventurer le temps d'une soirée et d'une nuit dans un autre monde à l'occasion d'une manifestation littéraire dans une station de villégiature des Alpes valaisannes. Là il arrive, avec sa barbe foisonnante, sa vigueur terrienne et son regard caustique, chargé d'une histoire dont il va, comme les autres auteurs invités, offrir au fil des heures quelques aperçus détonants. A la lueur d'une lune perplexe se confrontent entre la scène et le public des mondes totalement hétérogènes. La joute apparaît périlleuse. Chez lui, chèvres et vaches attendent son retour, narquoises, sceptiques quant au bien-fondé de l'entreprise.
Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:19256
Résumé: Tout commence par une fin. L'épouse de l'écrivain suisse allemand réveille une nuit l'ami paysan de son époux. Elle a mis un manteau de fourrure sur sa chemise. Son mari de fraîche date est mort. Cette psy un peu compliquée voue une grande admiration à l'agriculteur de montagne. Il connaît en plus son défunt mieux qu'elle. Pensez! Une relation de trente ans. Le livre de Jean-Pierre Rochat aurait pu nous réserver par la suite de nombreux retours en arrière, un peu comme certains films accumulent les flashbacks. Il n'en est rien. Si le texte renvoie fréquemment dans le passé, c'est par de courtes notations. Le lecteur saura ainsi que l'écrivain suisse allemand vivait dans une caravane (de luxe) sur un champ pentu. Il venait là une semaine. Deux. Au maximum un mois. Il y écrivait. L'homme partageait un peu la vie de son compagnon. Il avait ainsi appris à traire les vaches.
Durée:1h. 47min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:3296
Résumé: Onze nouvelles. Onze scènes de la vie campagnarde inspirées du vécu de l'auteur. Thèmes : l'amour, la mort. Mais des personnages singuliers et attachants qui résistent aux pressions du milieu ambiant. Pas de trace d'intellectualisme dans la démarche de Marie-Claire Dewarrat, pas de jeux de mots faciles, mais de la sobriété, de la simplicité et de l'authenticité...
Durée:20h. 41min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:69647
Résumé: Roméo et Juliette au milieu des champs et de la verdure, un boudeur invétéré qui renonce à son art de la bouderie en chassant un lion, un chat rusé qui se paie la tête d’un sorcier, un chêne millénaire qui appelle aux prémices de l’écologie, un petit tailleur qui passe pour un grand comte polonais à son insu… Les Gens de Seldwyla est un cycle de nouvelles ou petits romans, des tableaux d’une communauté suisse imaginaire, mordants d’ironie, de psychologie et d’instinct politique, dans lesquels Gottfried Keller présente une société déchirée entre tradition et modernité. Selon Nietzsche « un trésor de la prose allemande » qui garde aujourd’hui encore toute son actualité et sa saveur et paraît pour la première fois dans son intégralité en français.
Lu par:Claude Fissé
Durée:30min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:14092
Résumé: Pierre vit là haut tout seul avec ses bêtes. Là où il n'y a plus qu'un pauvre gazon dans les interstices du roc et où les moutons seuls viennent donner leur coup de langue, ayant de petits sabots adroits à s'agripper aux pentes les plus abruptes. Il couche sur un peu d'herbe sèche, dans une cabane faite de pierres sèches empilées sous un surplomb de rocher ; il n'a pour boire que l'eau d'une source qui filtre d'une crevasse, pour vivre une miche de pain noir plate comme une roue de char, souvent vieille de six mois, et un quartier de fromage tout aussi dur, mangé des vers. A côté de la cabane, le parc où il rentre ses bêtes pour la nuit. Autrement, tout n'est que silence et solitude, à côté et au-dessous de lui.
Durée:2h. 8min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:33949
Résumé: Dans le Berlin du début des années trente, un jeune homme qui hésite sur sa vocation et que sa famille destine à une carrière diplomatique, se trouve arraché à son train de vie bourgeois et à ses préoccupations d'étudiant par la rencontre d'une chanteuse de cabaret. Celle-ci ne s'appelle pas pour rien Sibylle : à la suite de cette figure énigmatique qui n'est peut-être qu'un reflet, le narrateur découvre la vie nocturne de la ville et plonge dans un univers cosmopolite fait d'inquiétantes rencontres et de fuites incessantes, que l'écriture d'Annemarie Schwarzenbach restitue en de brefs chapitres puissamment évocateurs. Dans cette nouvelle où l'homosexualité de l'auteur trouve à s'exprimer sous le masque d'un narrateur masculin, c'est l'énigme du désir et celle de la féminité qui viennent fracturer l'univers du héros, obligé de réviser radicalement les valeurs du monde bourgeois, et tenté de fuir dans l'alcool, la vitesse, la solitude ou la mort. Paru au printemps 1933, ce court récit d'atmosphère montrait la voie d'un « lyrisme narratif » dépouillé, à l'opposé des grandes fresques romanesques de l'époque. La date de sa publication lui confère une aura supplémentaire : il sonne le glas du Berlin cosmopolite sur lequel allait s'abattre le national-socialisme.