Contenu

Arsène Lepoittevin, un péquenot normand chez la reine

Résumé
Arsène-Georges Lepoittevin, orphelin de l’hôpital-hospice de Valognes est enrôlé dans les fermes avant treize ans comme tâcheron agricole. Avec pour salaire le prix d’un pain par jour, il subit son existence au « cul des vaches ». En décembre 1939, à dix-sept ans, habité par un sentiment permanent de révolte, il décide de s’engager sur la mer pour sauver la France. En 1941, le marin devenu radiotélégraphiste de l’école des Radios de Lorient, tente de rejoindre les Forces Navales Françaises Libres. Des soldats français stationnés comme lui au Maroc l’en empêchent. Mis en prison, il est interné, maltraité et torturé. Exfiltré de sa geôle marocaine par des résistants, il rejoint Londres et le Général De Gaulle puis participe au débarquement à bord de La Surprise avec le capitaine Jean-Marie Levasseur. A la fin de la guerre, il se marie avec une anglaise et s’installe dans le région de Londres. Officier de la légion d’honneur, médaillé militaire, etc., Arsène-Georges Lepoittevin a reçu des mains de la Reine d’Angleterre la prestigieuse MBE (Membre de l’Empire Britannique). Parfaitement intégré à la société anglaise il est aussi un champion de boules anglaises très populaire.
Durée: 8h. 51min.
Édition: Rennes, Ouest-France, 2008
Numéro du livre: 69025
ISBN: 9782737346507
Collection(s): Ecrits
CDU: 944

Documents similaires

Durée:8h. 46min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70903
Résumé: Pour la première fois depuis 1944, c'est au coeur de l'épopée canadienne de la Bataille de Normandie, des plages jusqu'à Falaise, que le lecteur se trouve plongé. Ce sont les Canadiens eux-mêmes qui font le récit de leur débarquement sur la terre de France, de leur avance rapide jusqu'aux portes de Caen et des violentes contre-attaques qu'ils subissent.
Durée:9h. 38min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70913
Résumé: Plaque tournante du débarquement de Normandie, Caen fut, à ce titre, le théâtre d'événements importants dans l'histoire de la libération de la France. Le récit de cette époque est illustré par de nombreux documents d'époque.
Durée:13h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67217
Résumé: Soixante-quinze ans ont passé depuis le jour du débarquement de Normandie. Ce petit matin de juin, la plus grande invasion par la mer jamais organisée dans l'Histoire allait s'avérer cruciale dans le dénouement de la Deuxième Guerre mondiale. La bataille, aux dimensions épiques, impliqua 156 000 hommes, 7 000 bateaux et 20 000 véhicules blindés. Les événements du 6 juin 1944 furent menés par des individus héroïques, qui combattirent jusqu'à ce que les défenses allemandes soient détruites. C'est l'histoire de ces hommes (alliés, allemands, français) qui est racontée ici. Pour évoquer les événements du D-Day, Giles Milton rapporte les récits des survivants : le jeune conscrit allié, le défenseur d'élite allemand, le résistant français. Depuis les stratèges du QG jusqu'aux soldats de la Wehrmacht dans les bunkers, D-Day : Les soldats du débarquement évoque avec force la terreur absolue de ceux qui étaient pris au piège de la ligne de front de l'Opération Overlord. Milton donne également la parole à ceux que l'on n'avait jamais entendus : la fille du boucher du village, la femme du commandant du panzer, le chauffeur du général
Durée:5h. 17min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66141
Résumé: 6 juin 1944. 176 jeunes volontaires, avec à leur tête le commandant Kieffer, sont les premiers et les seuls Français à fouler les plages de Normandie. Qui sont ces jeunes hommes entraînés durement depuis des mois en Grande-Bretagne qui s’emparent du casino de Ouistreham avant de libérer la ville ? Pour la première fois, certains d’entre eux se racontent.Au crépuscule de leur vie, les vétérans du Commando Kieffer livrent leurs souvenirs. Ils ont tous en commun d’avoir sacrifié leur jeunesse pour défendre leur pays. Ils ont abandonné leur métier, renoncé au confort d’un foyer, quitté leurs amis, leur famille, parents, frères et sœurs. Les uns ont traversé les mers, les autres franchi les Pyrénées pour répondre à l’appel du général de Gaulle et rejoindre l’Angleterre. Devenus commandos de la France libre, ils ont connu le baptême du feu en Normandie, surmonté leurs doutes, affronté toutes les peurs. Certains ont vu mourir leurs camarades, d’autres ont été grièvement blessés, laissés pour morts sur la plage.C’est cette expérience de la guerre, intime et souvent enfouie, que ces vieux soldats ont accepté de livrer à Stéphane Simonnet. Modèles de courage et de modestie, ces combattants, devenus héros de la Seconde Guerre mondiale, nous captivent et nous touchent.
Durée:7h. 46min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68988
Résumé: La vie de Paul Bedel, né en 1930 à Auderville près de La Hague, aurait pu passer inaperçue. Et pourtant, en mai 2006, il est le héros d’un documentaire de France 3 (Paul dans sa vie), devenu film de cinéma. Depuis lors sa popularité ne cesse d’augmenter, il a reçu plus de 3000 visiteurs. Cet agriculteur qui a repris l’exploitation modeste de ses parents n’a jamais succombé aux sirènes du modernisme. Longtemps considéré comme idiot, il apparaît aujourd’hui comme un sage, voire même un avant-gardiste ou un écologiste. Tout ça l’amuse, c’est qu’il a une grande lucidité et sait faire preuve d’autodérision. Catherine Ecole-Boivin est aussi fille de La Hague, et c’est en août 2006 lors de la foire aux moutons de Jobourg que Paul vient vers elle. Il connaît son père mais aussi ses livres, en particulier Jeanne de Jobourg. C’est le début d’une belle amitié, elle conduit à ce livre qui nous conte la vie de Paul. L’écriture de Catherine Ecole-Boivin, s’apparente à celle de Giono, elle restitue les ambiances de ce coin de terre qui affronte la mer, l’univers de Paul qui par sa simplicité nous semble si « fabuleux ».
Durée:18h. 32min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:70948
Résumé: Il s'appelle Sainte-Marie-du-Mont, village posé au bord de la Manche, à la base de la presqu'île du Cotentin. C'est le personnage de ce livre. La plage est commode. En l'an 900, le Viking Vieul Aux Epaules y jeta ses drakkars. Dix siècles plus tard, l'Américain Eisenhower lança sur elle ses barges ; depuis, on la nomme Utah Beach. Juché sur la colline, le bourg essuie depuis toujours les tempêtes magistrales : guerre de Cent Ans, guerres de religion, révolutions, occupations... Il n'est pratiquement pas d'événement majeur qui n'ait laissé sa trace sur ce coin de bocage enclavé dans ses haies, de sorte que la chronique communale ne cesse de renvoyer à l'histoire de France. Mais aujourd'hui comme hier, les gens d'ici vivent à leur pas, car l'Histoire est peu de chose, au bout du compte, auprès des histoires qui tissent la trame des jours ordinaires.
Durée:3h. 4min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:71114
Résumé:
Lu par:Sylvie Habary
Durée:5h. 56min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:34478
Résumé: Voici le témoignage d'un homme né en 1927, qui a observé pendant toute son enfance son père rebouteux et hérité de sa mère l'incroyable don de soigner zonas et brûlures. Grâce à ce précieux legs il ira, itinérant, soulager les souffrances des uns et des autres, entre le Mont-Saint-Michel et la Bretagne. Avec lui, on pénètre un univers où la raison lâche parfois prise quand le corps et les mots guident les gestes du soignant. D'une rare humanité, cet homme déroule le fil de sa vie et ponctue ses confessions d'histoires surprenantes dans une campagne presque disparue à conserver au sein de notre mémoire collective. « Un savoir ancestral est partagé, entre anecdotes concernant des patients reconnaissants ou surpris, et traits d'humour quant au parcours atypique de cet homme de la terre. (Source : Psychologies Magazine)
Durée:6h. 23min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:69939
Résumé: Bretagne, années 1940. Agnès, une vagabonde, apprend à Lucille, pourtant enfant du marais et fille de saulnier, à récolter le sel. Lucille voudrait reprendre la saline, mais son père désapprouve car, selon lui, c'est un métier d'homme. Elle part vivre à Nantes et y devient vendeuse. A l'instar de sa grand-mère, elle confectionne et vend des sachets contenant du sel et un talisman.
Durée:6h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71845
Résumé: Lorsque Julien meurt, Yvonnick, son épouse, le remplace comme ouvrière à J.J. Carnaud et forges de Basse-Indre, près de Nantes. Elle se prend de passion pour son métier et traverse toute la vie de l'entreprise de sidérurgie. Prix Ouest 2019.
Durée:6h. 40min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:65597
Résumé: Elles s'appellent Andrée Cotillon, Alice Mackert, Juliette Goublet, Rudolphina Kahan, Waltraute Jacobson, Hélène de Tranzé ou Maud Champetier de Ribes. Concubine, égérie, espionne, putain de bas-fonds, belle de jour, intellectuelle ou aristocrate fauchée : elles ont frayé avec la pègre, prêté main-forte à la Gestapo, trempé dans tous les mauvais coups de la Collaboration. Ces femmes ont pris part à des rafles d'enfants, servi de rabatteuses au sinistre docteur Petiot ou traqué les résistants dans le Vercors aux côtés de l'occupant. Cédric Meletta est parti sur les traces de ces aventurières, prédatrices ou criminelles oubliées, exhumant leur destin du secret des archives, comme dans un roman de Modiano. La plupart furent poursuivies et condamnées à la Libération, certaines fusillées lors d'exécutions sommaires. L'auteur ne refait pas leur procès. Il se plonge dans l'histoire de chacune, sonde leur âme noire, comme on rouvre des dossiers enfouis, et nous livre un tableau fascinant de cette période dont il restitue l'atmosphère et les intrigues avec une grande finesse psychologique et un sens aigu du détail et de l'anecdote. Son récit est tout autant d'un historien que d'un romancier, qui sait décrypter les ambiguïtés, les faux-semblants, les jeux d'ombres et de manipulations derrière la vérité des faits.
Durée:2h. 41min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68441
Résumé: Juin 1940. Chartres, submergée par la foule des réfugiés du Nord, s'est simultanément vidée de ses propres habitants. Quelques unités combattantes en retraite la traversent encore, bientôt suivies par les premiers détachements de la Werhmacht. Resté à peu près seul à son poste, le jeune préfet est convoqué par le vainqueur, qui veut le contraindre à signer un document mensonger portant atteinte à l'honneur de l'armée française.