Contenu

Fanny et le mystère de la forêt en deuil

Résumé
Fanny a 17 ans quand ses parents meurent dans un accident de voiture. Elle décide de rester dans la maison familiale, à la campagne, isolée de tous, sans voisins, sans famille, sans amis proches. Fanny a les élans et la fougue de la jeunesse, mais cette ébullition est sous un couvercle de chagrin. En lutte entre deux forces contradictoires, la rage de vivre et le deuil, avec une imagination d’une richesse inouïe, Fanny reprend vie en nourrissant son esprit de lectures, son cœur d’amour, son corps de plaisirs charnels. Pour la première fois traduit en français, Rune Christiansen a la poésie et le sens de l’observation des grands sensibles. Fanny et le mystère de la forêt en deuil est un conte nordique résolument moderne qui joue avec la fable et le mystérieux.
Durée: 3h. 43min.
Édition: Lausanne, Noir sur blanc, 2020
Numéro du livre: 67554
ISBN: 9782882506245

Documents similaires

Lu par:Karine Maurer
Durée:14h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20981
Résumé: Entre une mère énigmatique, une petite sœur discrète et l'ombre inquiétante de son père, elle ne sait pas toujours de quoi elle rit du haut de ses 15 ans. En retrait, elle observe les autres et ressent sa timidité « comme une congère qui l'enveloppe ». Puis elle découvre le rock, la danse et les garçons. Mais à l'heure de l'insouciance, elle met au monde un enfant et part étudier à la ville. Elle lit, se met à écrire, remporte un concours d'écriture, se marie et publie. Pourtant, elle traverse l'existence comme si elle espérait mieux. Le verbe console, il ne fait toutefois rien de plus. Après un cheminement intérieur, la jeune femme devenue écrivain parviendra à fabriquer son destin en le réinventant. Avec toujours autant de délicatesse, Wassmo souffle les grands renoncements et les petits bonheurs d'une destinée et la formidable pugnacité d'une femme qui entend vivre comme elle le souhaite.
Durée:3h. 41min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:70126
Résumé: Aussi loin que remontent ses souvenirs, Sigri Sandberg a eu peur du noir. Un beau jour, elle part pour un séjour en solitaire dans les montagnes norvégiennes, en plein hiver, pour apprivoiser l’obscurité. Elle s’inspire de l’expérience d’une pionnière, Christiane Ritter, qui a passé un hiver entier dans une hutte de trappeur isolée au Spitzberg en 1934. Les deux femmes partagent une même fascination pour les paysages du Grand Nord, pour leur beauté et le silence qui les habite. Cet ouvrage explore notre relation intime à la nuit : pourquoi nous avons peur du noir, pourquoi nous en avons besoin, et en quoi l’excès de lumière peut nuire à notre bien-être. Sous la nuit polaire, Sigri Sandberg réfléchit à la signification culturelle, historique, psychologique et écologique de l’obscurité. Elle évoque le sommeil et ses mécanismes, les trous noirs, les lumières du Nord, mais aussi les lois du trafic aérien et la lutte pour pouvoir continuer à apprécier la beauté d’un ciel nocturne étoilé. Une réflexion sensible sur l’influence de l’homme sur la nature, nourrie par l’expérience et l’observation du Grand Nord
Durée:7h. 56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67876
Résumé: La seule chose qui me gênât un peu, c’était, malgré mon dégoût de la nourriture, la faim quand même. Je commençais à me sentir de nouveau un appétit scandaleux, une profonde et féroce envie de manger qui croissait et croissait sans cesse. Elle me rongeait impitoyablement la poitrine ; un travail silencieux, étrange, se faisait là-dedans.
Durée:6h. 51min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66236
Résumé: «Barrøy est une terre du silence, les adultes n’expliquent pas aux enfants ce qu’ils doivent faire, ils le leur montrent.» Novembre 1944. Le MS Rigel, qui transporte des troupes allemandes et des prisonniers russes, est coulé au nord de la Norvège. Des milliers de soldats périssent, mais quelques naufragés survivent. L’un d’eux, échoué sur les rives de Barrøy, va être soigné par Ingrid. Ce sera le début d’une belle histoire. Après Les invisibles, chronique dramatique d’une vie de gens de peu sur l’île de Barrøy, Mer blanche met en scène l’irruption de l’Histoire dans un lieu que l’on aurait pu croire en dehors du temps. Une fois encore, Roy Jacobsen montre avec une force et une poésie rares la vie et l’amour en butte à une terrible adversité. Ses personnages luttent pour survivre et se tenir debout sans renier leur dignité et la solidarité humaine. Envers et contre tout.
Durée:15h. 22min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36786
Résumé: Par une belle journée d'août 1969, une famille emménage dans sa nouvelle maison de Tromoya, dans le sud de la Norvège. C'est ici que le fils cadet, Karl Ove, alors âgé de tout juste huit mois, va passer son enfance, rythmée par les expéditions à vélo, les filles, les matchs de football, les canulars pyrotechniques et la musique. Pourtant, le jeune Karl grandit dans la peur de son père, un homme autoritaire, imprévisible et omniprésent. Ce troisième opus est le portrait sans fard d'un enfant à la personnalité complexe, terriblement sensible mais peu attachant, à fleur de peau. Knausgaard y dépeint un monde dans lequel enfants et adultes évoluent selon des trajectoires parallèles qui ne se croisent jamais et raconte comme nul autre cette période de la vie durant laquelle chaque victoire et chaque défaite sont ressenties avec violence, où toute tentative de se construire est vouée à la frustration. Jeune homme est un roman magistral, inoubliable, sur le difficile éveil à la conscience de soi, le poids du passé, et le besoin viscéral de découvrir d'autres vies et d'autres mondes.
Durée:13h. 44min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36802
Résumé: En 1971, un jeune couple franco-norvégien trouve la mort au fond d’un étang de la Somme dans d’étranges circonstances. Edvard, leur fils de trois ans, est porté disparu. Il n’est retrouvé que quatre jours plus tard, à une centaine de kilomètres du lieu du drame. Comment le petit garçon a-t-il échoué là ? Où était-il pendant tout ce temps ? Et pourquoi ses parents s’étaient-ils aventurés en pleine nuit dans cette forêt encore truf­fée d’obus et de grenades à gaz datant de la Première Guerre mondiale ? Élevé par son grand-père dans une ferme isolée en Nor­vège, Edvard n’a jamais su ce qui s’était réellement passé en France. Lors du décès de son aïeul, il apprend qu’un cercueil magnifique en bois précieux a été livré aux pompes funèbres quelques années auparavant, envoyé par son grand-oncle, un ébéniste d’exception. Celui-ci est pourtant mort depuis des décennies… Des îles Shetland aux champs de bataille de la Somme, le jeune homme part sur les traces de ce cercueil mys­térieux, sans savoir encore qu’il va exhumer les secrets d’une histoire familiale étroitement liée aux conflits qui ont meurtri le siècle.
Durée:8h. 38min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:25500
Résumé: Le 7 décembre 1939, lorsque les troupes finlandaises incendient la ville de Suomussalmi, afin qu'elle ne tombe pas entre les mains de l'Armée rouge, Timmo Vatanen refuse l'évacuation. Lui, le bûcheron considéré par presque tous comme l'idiot du village, va raconter l'histoire de sa survie, avec d'autres laissés-pour-compte finlandais et russes, des "hommes qui ne valent rien". Les bûcherons est une histoire de liberté, de responsabilité morale face à un choix, l'histoire d'un individu, un antihéros qui lutte contre l'autorité et contre l'absurdité. Surtout, c'est le récit d'un homme qui se débat dans les conséquences d'événements extrêmes - la guerre d'Hiver - et dans des conditions très difficiles - le Grand Nord -, sans jamais renier son humanité, ni celle des autres.
Durée:19h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20935
Résumé: Un homme amoureux n'est pas un livre comme les autres. Récit autobiographique d'une force inouïe, il a remporté une avalanche de prix littéraires tout en déclenchant une virulente polémique lors de sa parution. Si, dans La Mort d'un père, Knausgaard abordait le thème du deuil, dans Un homme amoureux, c'est le coup de foudre, la fusion et la séparation, toutes les étapes du sentiment amoureux, qu'il décrit avec la même énergie brute et la même justesse. Car Knausgaard est devenu père et cette expérience bouscule tout sur son passage. Il évoque les luttes quotidiennes d'une vie de famille, les vacances qui tournent mal, l'humiliation des cours de musique prénatale, les disputes avec les voisins, les tensions pendant l'anniversaire des enfants. et comment pousser un landau dans Stockholm quand tout ce que l'on veut faire, c'est écrire. Le lecteur voit, sidéré, la vie de l'auteur-narrateur se dérouler sous ses yeux, dans toute sa rage et sa profonde sincérité : un homme à l'irrépressible envie d'écrire, pour qui l'art et la nature sont un besoin physique, qui oscille en permanence entre énergie vitale et pensées morbides. Un chef-d'oeuvre.
Durée:6h. 46min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:74352
Résumé: En Norvège, dans "une maison confortable et de bon goût", une famille se prépare à fêter Noël. Mais le douillet et rassurant cocon se fissure quand le secret de Nora, la jeune et joyeuse épouse, menace soudain d'être dévoilé à son mari. Dès lors, toute allégresse recule, et les enfants aux joues rouges s'effacent devant des personnages qui surgissent tour à tour - amie de jeunesse, médecin, créancier -, semant le doute et l'inquiétude. En ébranlant ainsi la certitude lisse de son héroïne qui pensait avoir toujours agi connue elle le devait, Ibsen crée l'une des grandes figures du théâtre nordique, dont on continue d'interroger la volte-lace et la destinée.
Durée:13h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15633
Résumé: Un verre de lait. La petite Dorte commande toujours un verre de lait, à condition, bien sûr, qu'elle soit en situation d'exprimer un désir. C'est ce que lui sert le fils de la boulangère, son fiancé bientôt en allé. C'est ce que lui offre l'homme par qui le malheur arrive, celui qui fait miroiter un travail à l'étranger, lorsque la famille est dans un état de dénuement irrémédiable. Il l'emmène loin de chez elle pour finalement la livrer à la terreur, au chien, aux viols, au sang et aux larmes. Blancheur du lait, boisson d'innocence. Un verre de lait, s'il vous plaît est un roman sur le massacre d'une innocente, ou du moins une tentative de massacre. L'auteur, connue pour sa trilogie le Livre de Dina et d'autres amples récits, s'attaque à l'esclavage sexuel. Des types dont c'est le métier vont chercher des filles, ici en Lituanie, les font passer en Norvège, les séquestrent. Elles s'enfuient, ils les retrouvent. "Pourquoi est-elle repartie avec eux ? Ñ T'as essayé, toi, de dire non, quand ils sont à ta porte ?"
Durée:6h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:19002
Résumé: L'été 1948, Trond a quinze ans, et il est heureux d'être seul avec son père en vacances, dans un village près de la frontière suédoise. Il y retrouve son camarade Jon qui lui propose un matin d'aller "voler des chevaux". Il s'agit en réalité d'emprunter les chevaux d'un propriétaire terrien pour une petite échappée. Trond accepte, malgré une certaine appréhension, et l'aventure se termine mal pour lui : il tombe de cheval et se blesse, puis assiste, impuissant, à une étrange explosion de rage et de violence chez son ami. Son père lui apprend alors que la veille, un effroyable accident est survenu dans la famille de Jon qui quitte le village peu après. Trond passe alors le reste de l'été en compagnie de son père, dont il se sent de plus en plus proche. Quand un voisin lui révèle que ce dernier a été un membre actif de la Résistance pendant l'Occupation de la Norvège, il ne se doute pas encore que les événements dramatiques survenus pendant la Seconde Guerre mondiale vont jeter leur ombre sur sa propre famille et lui ravir son père. Plus de cinquante ans après, Trond décide de se retirer à la campagne au nord-est de la Norvège. Il a le sentiment que son rêve de quiétude est en passe de se réaliser mais un soir, il fait la connaissance de son voisin Lars, en qui il reconnaît le petit frère de Jon.
Lu par:Nadine Maugie
Durée:6h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38948
Résumé: Après des années d'absence passées à Copenhague, où il a étudié la médecine, Benjamin Gronelv est de retour sur les terres de sa Norvège natale. À Reinsnes, comptoir marchand aux rivages battu par les tempêtes de la mer du Nord, il retrouve son père, le vieil Anders, qui dirige toujours la ferme familiale, aidé par Stine et Tomas, les fidèles domestiques. Hanna est là aussi, son amie d'enfance. Si les visages sont souriants à son arrivée, il ne peuvent dissimuler longtemps à Benjamin les difficultés. Le hareng a complètement disparu des côtes de Senja et, en cette fin de XIXe siècle, le brouhaha de l'industrie florissante semble sonner le glas des activités traditionnelles. C'est ce monde frêle et indécis que Benjamin a choisi d'offrir à l'enfant chétif qu'il transporte avec lui dans ses bagages : sa petite fille Karna