Contenu

River of time: mémoires de la guerre du Vietnam et du Cambodge

Résumé
Témoignage de la vie quotidienne du journaliste britannique alors qu'il couvrait la guerre au Vietnam comme grand reporter. Il fut également présent au Cambodge. Tout en présentant la beauté du Mékong ou les collines de la jungle laotienne, il explique surtout en quoi cet épisode a beaucoup marqué son imaginaire, ses sens, sa sensibilité et imprégné son expérience de la vie et de la mort.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 8h. 2min.
Édition: Sainte-Marguerite-sur-Mer (Seine-Maritime), Ed. des Equateurs, 2019
Numéro du livre: 67220
ISBN: 9782849906323
CDU: 95

Documents similaires

Durée:7h. 6min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74946
Résumé: A partir d'archives et de témoignages inédits, l'auteur met en lumière les ressorts cachés de la révolution russe à travers les histoires de deux couples : Lénine, fondateur de l'URSS et Inès Armand, une femme d'origine française, et leur antithèse, le tsar Nicolas II et son épouse, Alexandra Fiodorovna.
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:76135
Résumé: Mêlant histoire, entretiens, fiction et passages autobiographiques, cet ouvrage évoque les Corses, leurs racines, leur langue et leur culture. L'auteure explique notamment les origines du stéréotype du Corse fraudeur et violent depuis la Seconde Guerre mondiale.
Durée:6h. 13min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75776
Résumé: L'auteur, qui a été en charge de la conservation du Panthéon pendant dix ans, retrace l'histoire de ce monument et sa place dans le paysage politique, dans la société et dans l'identité collective des Français. Il évoque notamment l'entrée au Panthéon d'une personnalité, l'organisation des cérémonies, la place des femmes, la renommée des personnes qui y sont enterrées, entre autres.
Durée:13h. 3min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73307
Résumé: Voici le récit d'un morceau de l'histoire française. Au lendemain du désastre militaire et civil de juin 1940, exaspéré par al résignation ambiante, George Leygat, jeune étudiant en droit âgé de 19 ans, quitte clandestinement la France pour le Maroc, sans billet de retour possible. En novembre 1942, les Anglo-Américains, débarquant enfin en Afrique du Nord, il va participer à leurs côtés, en première ligne, au sein d'un régiment d'artillerie de l'armée d'Afrique, " sans jamais une défaillance et avec un merveilleuse bonne humeur ", comme le dira le général Guillaume, aux campagnes de Tunisie, d'Italie, de France, d'Allemagne et d'Autriche. Dans une indifférence quasi générale de la métropole, ces " Africains " de toutes origines vont s'y couvrir de gloire. Rappelons simplement que grâce à cette épopée victorieuse " oubliée ", la France va retrouver in extremis son rang au sein du nouveau Conseil de sécurité des Nations unies et le " droit de veto " réservé aux cinq vainqueurs de ce conflit. Un témoignage vivant, raconté par son fils, d'une " jeunesse française " sans compromission, d'une " certaine idée de la France ", aussi, à mille lieues de toutes idéologies et de toute haine de soi.
Durée:11h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71038
Résumé: Une étude de nombreuses affaires liées à la Libération entre 1944 et 1945 à travers l'analyse d'archives et de témoignages : les derniers convois de déportés, l'affaire Guingouin, les derniers crimes de la Gestapo ou encore les tirailleurs abandonnés.
Durée:7h. 14min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73408
Résumé: Seul enfant survivant de la rafle du Vel' d'Hiv', le 16 juillet 1942, J. Weismann témoigne sur cet événement. Alors âgé de 11 ans, il relate les faits et son parcours de fugitif jusqu'à la Libération. ©Electre 2022
Lu par:René Bonnin
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69474
Résumé: L'histoire de Jutta Gallus qui fut séparée de ses filles lors de leur tentative de fuite de RDA. A cause du Mur de Berlin, Jutta se rend chaque jour au Checkpoint Charlie pour protester, allant jusqu'à s'enchaîner devant le bâtiment d'Helsinki et oeuvrer dans les réseaux de passeurs et les associations pour dénoncer les dérives du régime est-allemand.
Durée:5h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66426
Résumé: Chronique sur celui qui fut chargé de la répression en Vendée, connu pour cette petite phrase : "Et la Vendée sera détruite." Une mise au point sur cette époque, à partir du livre publié par le général lui-même Mémoire pour servir l'histoire de la guerre de Vendée.
Durée:9h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66208
Résumé: Témoignage d'un soldat russe sur l'Armée rouge et la Seconde Guerre mondiale sur le front de l'Est. Il évoque la hiérarchie brutale, les ordres absurdes, la mort, la solidarité, la lâcheté, la désolation, les pillages et décrit les conditions de vie des soldats : la misère, le froid intense, les souffrances terribles et l'absence totale de considérations pour les pertes humaines.
Lu par:David Ferré
Durée:17h. 12min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:65796
Résumé: Phnom Penh, mars 2009. Kaing Guek Eav, plus connu sous le nom de Douch, responsable de la torture et de la mort de plus de 12 000 victimes à la prison de Tuol Sleng (S-21), est seul derrière une vitre insonorisée : seul face à la justice internationale, seul face aux familles de ses victimes, seul peut-être plus que tout face à lui-même, à l’étendue d’un crime impossible à sonder, impossible à pardonner. Le maître des aveux est une saisissante évocation de son destin, mais aussi de l’étonnante "comédie humaine", tour à tour bouleversante et déroutante, qui s’est déroulée autour de son procès. Thierry Cruvellier est le seul journaliste français qui a assisté à la totalité de ce procès, du premier au dernier jour, qui a vu un événement remarquable et peu noté : pour la première fois devant un de ces tribunaux, un accusé qui reconnaissait sa responsabilité personnelle dans des crimes innommables, plaidait coupable et demandait pardon aux victimes, était à la barre pendant six mois à essayer d’expliquer et de s’expliquer. Ce procès allait-il se dérouler à contre-courant des attentes et apporter enfin, pour la première fois, apaisement aux victimes ? Allait-il dessiner la figure d’un bourreau "différent" ? Allait-il jouer ce rôle toujours attendu et jamais réalisé de "procès pour l’histoire" ? C’est la tragédie particulière, jusqu’à son coup de théâtre final, du procès du génocide khmer rouge qu’il n’en ait, en fait, rien été, et que le bouleversement des rituels attendus ait provoqué des moments d’une intensité exceptionnelle, des scènes d’une émotion considérable, des joutes médiocres et magnifiques – et au final une amertume profonde chez tous les acteurs de cette pièce. Il fallait pour écrire ce livre un ensemble de qualités presque impossible : une connaissance, une expérience, une discrétion, mais surtout, tout simplement un talent doublé d’une humanité profonde.
Durée:10h. 50min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:37979
Résumé: Dix années de la guerre des Soviétiques en Afghanistan vues à travers les témoignages recueillis par la journaliste auprès des soldats et en URSS auprès de leurs proches. Avec des chroniques et des extraits du procès intenté à l'auteure pour la parution de cet ouvrage.
Durée:3h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68054
Résumé: Une petite fille nous aborde : Qu'est-ce que vous cherchez ? Elle a un regard joueur et curieux, je lui explique. Ici, il y a des années, sous le régime khmer rouge, c'était un hôpital, et j'ai enterré de très nombreux corps dans des fosses. Puis l'eau a englouti ce lieu, et on a bâti des maisons. Elle joue avec un petit bout de bois, un peu gênée : Je sais. On dort sur les morts. La nuit, parfois, on les entend parler. J'insiste un peu : Mais tu as peur ? Elle sourit : Non, on n'a pas peur, on les connaît." C'est à un voyage hors du commun que nous convient Rithy Panh et Christophe Bataille, huit ans après leur livre L'élimination - un voyage vers l'enfance et vers les rizières où furent tués, par l'idéologie, la faim et la violence, 1,8 millions de Cambodgiens. Le grand cinéaste cherche les lieux où furent enterrés les siens : le tombeau de son père, dans la glaise ; la fosse où furent englouties sa mère et ses soeurs. Mais aussi le grand banyan où il s'abrita, désespéré, à treize ans, avec ses boeufs - sur cette colline, les khmers rouges n'osaient pas s'aventurer. Rithy Panh et Christophe Bataille roulent à travers le pays, s'arrêtent, parlent avec les bonzes, questionnent les villageoises âgées, grattent la terre et trouvent des ossement, des tissus ensanglantés. L'oubli guette, et la négation. Et Rithy Panh poursuit son chemin, cherchant la paix avec les morts et tissant un rapport unique avec les vivants, qu'il côtoie, victimes, bourreaux, complices, anciens cadres khmers rouges : le travail de connaissance ne cesse pas, à hauteur d'hommes. D'une conversation écrite avec Noam Chomsky à des échanges avec le père Ponchaud, d'un entretien avec Robert Badinter aux lettres enfantines rangées dans une sacoche de cuir, d'une méditation sur l'idéologie aux visites aux femmes-devins, les auteurs nous offrent un grand livre.