Contenu

Après la rafle

Résumé
Seul enfant survivant de la rafle du Vel' d'Hiv', le 16 juillet 1942, J. Weismann témoigne sur cet événement. Alors âgé de 11 ans, il relate les faits et son parcours de fugitif jusqu'à la Libération. ©Electre 2022
Genre littéraire: Histoire/géographie
Mots-clés: Histoire
Durée: 7h. 14min.
Édition: Paris, J'ai lu, 2013
Numéro du livre: 73408
ISBN: 9782290057698
Collection(s): J'ai lu récit
CDU: 944

Documents similaires

Durée:5h. 10min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67738
Résumé: L'historien raconte son parcours, des côtes normandes aux rues de Poitiers, des salons de Versailles aux studios de Radio classique. Il évoque ainsi sa découverte de l'histoire à travers notamment sa fascination pour des personnalités telles que A. Decaux, A. Castelot ou P. Bellemare.
Durée:2h. 47min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:35404
Résumé: Le 4 juillet 1776, treize colonies britanniques formées sur le vaste territoire de l'Amérique du Nord, proclament unilatéralement leur indépendance. L'ébauche de Constitution rédigée en 1781 est complétée six ans plus tard par un nouveau texte, auquel s'ajoutent en 1791 la Déclaration des droits (Bill of Rights). Véritable socle de la démocratie américaine, la Constitution est la référence des politiciens d'hier et d'aujourd'hui pour le meilleur et pour le pire. Ce livre consacré à la naissance des États-Unis en éclaire les principes fondateurs, les caractéristiques comme le fédéralisme mais aussi les contradictions intrinsèques.
Lu par:Paula Viala
Durée:17h. 22min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:26595
Résumé: Ce que la guerre de Vendée a coûté à la France. La guerre de Vendée a-t-elle fait 100 000, 250 000 ou 600 000 morts ? Après deux siècles de polémiques partisanes, Jacques Hussenet mobilise ici les méthodes les plus sûres pour clore enfin le débat. Sans pour autant oublier les destructions matérielles : Bressuire où il ne reste qu'une maison debout, Cholet où reparaissent les loups. Le peuple, réduit à une longue misère et voué à ne compter que sur lui-même : cela aussi marquera durablement les Vendéens. Mais c'est à propos des soldats révolutionnaires, ces oubliés, que ce livre apporte peut-être le plus de révélations. Leur recrutement difficile dans toute la France, leur désorganisation, les refontes au fil des pertes dont une première évaluation est tentée ici. Cet ouvrage collectif est aussi un précis d'histoire de la guerre de Vendée particulièrement commode. Chacun y trouvera, pour sa commune, le nombre des disparus et les titres qui lui permettront d'affiner ses propres recherches. Au total, le bilan et l'outil de travail qui nous manquaient.
Durée:6h. 33min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:26593
Résumé: La véridique histoire de Renée Bordereau, cavalier de l'armée catholique et royale de 1793
Durée:7h. 22min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:34227
Résumé: Le général carthaginois Hannibal, qui n'hésita pas à traverser la Gaule et les Alpes avec ses mercenaires et ses éléphants afin d'affronter l'ennemi romain sur son propre terrain, fut-il pour autant le plus grand tacticien de l'Histoire ? Lord protecteur d'Angleterre, d'Ecosse et d'Irlande, Cromwell futil un artisan de la liberté ou un tyran régicide ? Comment Thérésa Cabarrus, femme d'esprit tenant un salon d'artistes, devint-elle successivement " Notre-Dame de Thermidor " puis " reine du Directoire " ? Par quel caprice du hasard Désirée Clary, le premier amour de Napoléon qu'il quitta pour épouser Joséphine, finit-elle reine de Suède et de Norvège ? Qu'est-ce qu'un héros ou une héroïne ? Voilà le fil conducteur ces nouveaux Secrets d'Histoire. De Rabelais à la Grande Mademoiselle, de Louis XIV à Victor-Emmanuel II de Savoie, de Marie Curie à de Gaulle, autant de destins exceptionnels, racontés avec passion et érudition par Stéphane Bern, infatigable amoureux de l'Histoire et de ceux qui la font.
Lu par:Frederic
Durée:5h. 30min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:26105
Résumé: Fils d'Edouard III, roi d'Angleterre et duc d'Aquitaine, Edouard de Woodstock, dit le Prince noir, prouve très jeune ses capacités guerrières à Crécy puis à Poitiers où il fait prisonnier le roi de France. En 1362, son père le prépose au gouvernement de l'Aquitaine érigée en principauté.
Lu par:René Bonnin
Durée:6h. 2min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70339
Résumé: Je me passionne depuis longtemps pour les mal aimés du siècle des Lumières : Le Régent, Fouché, Talleyrand et bien d’autres. Peut-être à cause de leur pragmatisme ou, comme on voudra, de leur opportunisme. Car ils assurent ce lien fragile entre, libertinage et Terreur, monarchie et raison, Révolution et Empire, qui est de nature à aiguiser ma curiosité ! Ce fil, invisible repose sur une galerie d’extravagants personnages : un monstre sacré, Louis XIV ; un Roi malgré lui dominé par ses favorites, Louis XV; un homme droit et bon, mais sans caractère, Louis XVI. Comme toujours se révèleront dans l’époque ceux qui savent sous tous les régimes servir et se servir, ceux aussi qui, trop obéissants, finiront par périr comme les Girondins. Enfin, ce siècle créa la femme pour en faire l’avenir de l’homme. Cette période consacra, à travers les salons et les ministères, le rôle croissant des femmes dans la vie politique. De Thérésa Cabarrus à Joséphine de Beauharnais, que de comédiennes douées pour le pouvoir ! De Marie Antoinette à Mme Roland, que de tragédiennes héroïnes de l’Histoire ou sacrifiées sur l’autel de la Raison ! Suivons les désirs, les illusions, les préjugés, les querelles, les errements de tous ceux – et celles – qui ont fait la Révolution sans le savoir, au fil de ce récit, qui peut parfois faire écho avec l’actualité.
Durée:24h. 28min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68802
Résumé: Petite nation au rayonnement indéniable, sans cesse menacée de l’intérieur ou de l’extérieur, le Liban reste un exemple de stabilité dans une région en plein chaos. Seul pays au Moyen-Orient à montrer un gout marqué pour la culture, à rejeter le radicalisme religieux, à n’avoir jamais connu de régime autoritaire, le Liban fait figure d’exception. Toutefois, cet équilibre fragile a été mis en péril par plusieurs guerres civiles, les occupations israéliennes et syriennes, la présence de réfugiés palestiniens, le fondamentalisme exacerbé de certains de ses voisins et les inégalités socio-économiques. De l’Antiquité à nos jours, Xavier Baron retrace la fascinante histoire du pays des cèdres.
Durée:9h. 15min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68699
Résumé: Qu'y a-t-il de commun entre un chef viking, un roi de la mer danois et Guillaume, duc d'une principauté du royaume de France puis conquérant de l'Angleterre, ou Roger II, créateur du royaume de Sicile ? Sûrement pas la continuité biologique, ni la chronologie, étendue sur cinq siècles. Mais sans doute l'esprit d'aventure, un sens de l'administration hors pair qui a servi de modèle à l'Angleterre Plantagenêt puis à la France ou à la Sicile et une capacité d'adaptation culturelle saisissante. Les normands savent faire coexister Français et Anglais, Grecs, Arabes, Berbères ou Lombards. En ce sens, François Neveux, professeur à Caen, raconte une histoire de bâtisseurs qu'il s'agisse de dynasties, de châteaux forts ou de langue.
Durée:25h. 42min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68697
Résumé: Jusqu'à 26 ans, les aventures du jeune officier et du reporter évoquent immanquablement celles de Tintin - mais ensuite, le personnage devient une synthèse de Clemenceau et de De Gaulle, l'humour et l'alcool en plus… ainsi qu'une imagination sans limites :« Winston, disait le président Roosevelt, a cent idées par jour, dont quatre seulement sont bonnes… mais il ne sait jamais lesquelles ! » C'est pourtant le général de Gaulle qui l'a le mieux jugé :« Il fut le grand artiste d'une grande histoire. » Cette vie a été un roman - elle est racontée comme tel, sans un mot de fiction. Se fondant sur des recherches dans les archives de huit pays, la consultation de quelque quatre cents ouvrages et l'interview de nombreux acteurs et témoins, ce récit épique montre comment un homme solitaire, longuement façonné par d'exceptionnels talents et de singulières faiblesses, a pu infléchir le cours de notre siècle, avec la complicité d'un destin qui s'est radicalement départi de son impartialité.
Durée:19h. 4min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68693
Résumé: Grâce à une enquête merveilleusement documentée, Simon Morrison livre un document électrique sur la face cachée d’un joyau qui, depuis toujours, déchaîne les passions. Le Bolchoï : Le Lac des cygnes, Casse-Noisette, Prokofiev, Chostakovitch, les prouesses de Maïa Plissetskaïa, un corps de ballet éblouissant de perfection, des costumes luxueux, le faste des soirées mondaines, les grandes heures de l’ère impériale. Le Bolchoï : Catherine de Russie, Alexandre III, Nicolas II, mais aussi la révolution bolchévique, la création de l’URSS par le premier Congrès des Soviets, le règne stalinien… Le plus beau théâtre du monde comme le témoin de l’Histoire d’un pays. Derrière les portes de ce lieu mythique se jouent également des intrigues sulfureuses, des amours impossibles, des trahisons, des affaires de corruption, des assassinats. En 2013 encore, les tensions sont telles que Sergueï Filine, directeur artistique, subit une attaque à l’acide de la part d’un danseur qui souhaitait venger sa compagne…
Durée:20h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71144
Résumé: Voici une somme indispensable pour qui s'intéresse aux multiples facettes de la revendication bretonne, des origines à nos jours. Ce vaste panorama retrace les moments forts des luttes menées en Bretagne tant pour son identité que pour sa langue et sa culture, sans tabou et avec toute la rigueur historique nécessaire. Chaque étape donne lieu à une fine présentation du contexte économique, politique et social qui sert de marqueur à la construction du mouvement breton (l'Emsav), des intellectuels celtomanes du XIXe siècle aux activistes du FLB, du régionalisme naissant aux formes les plus exacerbées du nationalisme, des errances de l'Occupation à l'exubérant revival culturel d'après-guerre, et au CELIB. Tout ce jeu d'acteurs s'inspire de la légitimité du combat pour l'identité, inséparable du droit à vivre, travailler et surtout décider au pays. L'histoire de la revendication bretonne traduit, en définitive, le désir en Bretagne d'une réelle alternative à l'État-nation jacobin, dans une Europe fédérale des peuples.