Contenu

Mélatonine

Résumé
« La serveuse, qui portait un tee-shirt “Paris est une fête”, nous demanda si nous avions fait notre choix et je m’abstins de lui dire que le mien eût été de m’enfuir pour tenter d’oublier que je ne savais plus quoi écrire mais je me contentai de réclamer la carte des vins, car je pressentais que j’allais en avoir sacrément besoin. » Dans ce nouveau roman événement, Marcel Klouellebecq nous off re une poignante méditation sur les ravages du bien-être et du succès.
Genre littéraire: Humour-satire
Mots-clés: Roman SATIRIQUE
Durée: 2h. 51min.
Édition: Paris, R. Laffont, 2019
Numéro du livre: 67124
ISBN: 9782221243237

Documents similaires

Durée:2h. 1min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:72059
Résumé: Un professeur de latin-grec houellebecquien s'engage en politique pour des raisons peu avouables, qui lui coûteront 7500 euros. Une Emma Bovary moderne se pâme devant un startuppeur normand. Egaré dans une réunion de levée de fonds, un narrateur modianesque croise des personnages pas très clairs qui lui rappellent vaguement des souvenirs lointains. Un dîner proustien donne à l'expression "en même temps" une saveur inattendue. Au cours de son enquête sur une campagne présidentielle, Emmanuel Carrère bascule dans une introspection sans concession qui se solde par une violente douleur au nombril, cependant qu'Eddy Bellegueule veut en finir avec Edouard Louis... Entre hommage et parodie, jeu littéraire et satire sociale, David Spector imagine dans ces douze pastiches jubilatoires comment des auteurs aussi différents que Flaubert, Dostoïevski, Nabokov, Perec, Marc Levy ou Bruno Le Maire auraient évoqué une campagne présidentielle, chacun avec son style propre et ses thèmes de prédilection.
Lu par:Janick Quenet
Durée:4h. 37min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:17643
Résumé: Un hameau rural recroquevillé sur un drame jamais élucidé : la disparition du meunier dans les eaux boueuses du torrent. Mais il n'y a pas que le fantôme du malheureux que l'on croise par ici : les plus grands écrivains du moment sont venus s'inspirer du passé tourmenté du village pour écrire leur prochain best-seller. Tant de grandes plumes réunies permettront-elles de faire éclater la Vérité ? Après Et si c'était niais ? , Pascal Fioretto, caméléon littéraire bientôt chauve, nous entraîne dans une nouvelle aventure haletante, pleine de rires et de fureur.
Lu par:Annie Richard
Durée:4h. 14min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:35364
Résumé: Finie la rigolade. Après des années passées à défier les lois de la gravité en pastichant, parodiant, caricaturant, inondant les ondes de saillies drolatiques, par l'entremise des cordes vocales d'un imitateur fameux, la blague est terminée. Il s'agit de prendre enfin le temps d'écrire pour de vrai. Du lourd. Du grave. De la Littérature, en somme. Une retraite à la campagne plus tard, le constat est sans appel : malgré tous les efforts déployés pour écrire sérieusement, le résultat final est encore beaucoup trop drôle. Tant pis ou tant mieux. « C'est excellent, drôle, émouvant parfois. » L'Obs « Ce n'est pas un roman mais le récit d'un type qui n'arrive pas à écrire un roman. C'est hilarant. » Le Figaro Magazine
Durée:3h. 54min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:73158
Résumé: Septembre 2019 au Livre sur les quais. Alors que la manifestation bat son plein, le roi du polar Marc Voltenauer est retrouvé mort dans le port de Morges. L’inspecteur Philibert Ramuz, célibataire bedonnant et arrière-petit-neveu de Charles Ferdinand, est chargé de l’affaire. Secondé par sa collègue Greta Palud, il jubile de pouvoir mêler son travail et sa passion pour la littérature. Au fil de l’enquête, de nombreuses personnalités du monde littéraire défilent : Nicolas Feuz, Quentin Mouron, Pascal Schouwey, Amélie Nothomb, Guillaume Rihs, Alexandre Jardin, Marie-Christine Horne… Mais qui a tué Marc Voltenauer ? Avec ce texte résolument parodique, Xavier Michel dévoile une tout autre facette de son écriture, loin de la poésie de Tu liras sur mes murs (Slatkine, 2019), loin des chansons d’Aliose.
Durée:2h. 23min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:66681
Résumé: Trois ans après le meurtre inexpliqué de Shriptar Ruchet, une série d’assassinats sanglants, mis en scène de façon morbide, frappe le royaume de Gérimont. A la première personne, Lefter Da Cunha, le Policier de Gérimont, raconte les événements et le déroulement de l’enquête qu’il doit mener afin d’arrêter le tueur en série. Aidé par le personnel et les clients de l’auberge du Vieux-Villars ainsi que son enregistreur-cassette, parcourant, en palimpseste, Le Dragon du Muveran, un livre interdit, témoignage antédiluvien d’un certain Marc Voltenauer, une course contre-la-montre haletante s’engage tandis que la liste des victimes s’allonge.
Lu par:Janick Quenet
Durée:3h. 28min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:69602
Résumé: Quête échevelée de la félicité dans un 32m² cerné par des voisins intrusifs, portrait attendri des délices de la société contemporaine, plongée en apnée dans les abysses de la littérature feel-good, Le bonheur est au fond du couloir à gauche est un roman qui vous aidera à supporter le poids de l’existence plus efficacement qu’un anti-dépresseur.
Durée:5h. 7min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:69200
Résumé: M. Collopy, vieil Irlandais bavard et frondeur, élève deux orphelins, Manus et Finbar, entre des libations de whisky et de palabres. Manus se révèle une extraordinaire hommes d'affaires, il donne des cours de funambulisme par correspondance, fonde une florissante et douteuse Académie, Finbar est son témoin et son chroniqueur. M. Collopy, affligé de rhumatismes, suit un étrange traitement préconisé par Manus et, comme seul un miracle peut le guérir, ils partent tous en pélerinage à Rome. La Ville éternelle leur réserve plus d'une surprise.Toutes ces péripéties contées avec ironie et naïveté, les dialogues pittoresques donnent un charme très particulier à ce roman.
Lu par:André Jol
Durée:5h. 19min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:74161
Résumé: L’arrière-pays dalmate, son maquis, sa pierraille et son village, Smiljevo, avec ses deux mille habitants, son auberge, son église, son école primaire, son bureau de poste et ses deux épiceries. On y trouve une veuve joyeuse, un prêtre timide, alcoolique repenti, un épicier amateur de feuilletons mexicains, un général de l’armée croate, un émigré ayant fait fortune en Allemagne, un ivrogne, un poète haïku incompris, un ministre de la Défense et bien d’autres personnages hauts en couleur. Tout au long de ce roman d’amour hilarant, on découvre une population archaïque, obtuse, amoureuse d’agneaux à la broche, mais excessivement touchante dans son humanité. Ce premier roman d’Ante Tomic, douce satire de l’Église, de l’État et du machisme, aura lancé la carrière de l’auteur de Miracle à la Combe aux Aspics.
Durée:24min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:38295
Résumé: Le jeune Vladimir voulait juste faire rire. A l'occasion de la naissance du tout petit riquiqui duc Ivan, en l'an de grâce 1720, il avait composé un innocent poème plein de mots en V et de rimes en vlan ! Mais le grand-duc prit la mouche. Pour que plus personne ne reprenne en chœur le poème devenu chanson à succès, le grand-duc eut une idée formidable : interdire tous les mots contenant la lettre V. D'abord sous peine d'amende. Puis d'avoir la langue coupée. Une police spéciale de Répression du V fut créée pour surveiller..., non, pour écouter les conversa... heu, les bavarda... oh, zut ! Est-ce encore possible de parler ?
Durée:2h. 24min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:34755
Résumé: La Tête de Lénine est un livre marquant dans l'histoire de la littérature : cette satire féroce paraît pour la première fois à Paris en 1972, de manière anonyme. Son auteur vit alors en URSS, où il est très actif dans le samizdat. Réédité chez Laffont en 1982, l'ouvrage participe sans conteste à la déstabilisation de l'Empire soviétique. Dans sa préface à l'édition de 1982, Alexandre Zinoviev écrit : « Ce petit livre est paru à Moscou en samizdat il y a quelques années et il a produit immédiatement une forte impression dans le milieu des lecteurs de la littérature proscrite. Je sais qu'il y circule toujours avec le même succès. Et cela ne m'étonne pas. Je suis en effet convaincu que tout propos sérieux et objectif sur la littérature russe des années 1960 et 1970 ne peut plus, désormais, ignorer La Tête de Lénine. » Dans ce bref roman, un jeune pickpocket moscovite, las de dérober des portefeuilles, décide un jour de voler la tête de Lénine dans le mausolée de la place Rouge. Il y réussit - ce qui n'étonnera personne. Ce qui est étonnant, et encore plus subversif, ce sont les rebondissements qui s'ensuivent... Chez Nicolas Bokov, les statues sont renversées, les masques des puissants arrachés et les institutions ébranlées.
Durée:4h. 58min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:34527
Résumé: Prendre pour sujet d'une comédie, noire certes, une question aussi grave et sérieuse que les rites funéraires, il fallait oser : Evelyn Waugh, le génial écrivain britannique, catholique fervent et auteur de l'inoubliable Retour à Brideshead l'a fait. Sans doute cet humoriste à froid, laissant pour une fois en paix ses compatriotes de la blanche Albion, choisit-il ici comme cible l'Amérique, où les choses ont pris une dimension telle qu'elles en deviennent outrageusement cocasses. Aussi bien est-ce en se retenant- mal !-de pouffer de rire que l'on suit, dans ce roman aussi féroce que drôle, les mésaventures de Dennis Barlow. Le jeune homme quitte son poste aux Bienheureux Halliers, entreprise de pompes funèbres pour animaux, pour se rendre aux Celestes Pourpris de Los Angeles dans le but d'aider à l'organisation des obsèques de son ami Francis, employé modèle d'un studio de cinéma, qui s'est pendu après avoir appris son licenciement. Au-delà du cas d'espèce, Evelyn Waugh s'en prend avec une jubilation non dissimulée aux travers de la civilisation contemporaine. Comment ne pas l'accompagner ?
Durée:6h. 6min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:32691
Résumé: « Moi, Président, je demanderai à Patrick Rambaud de ne pas m'écrire de chronique du règne de François Ier? » C'était impossible en effet : François Ier était pris, tout comme le méconnu François II, l'impossible François III. Et François IV fut roi de Modène. Patrick Rambaud s'est donc choisi un roi de haut calibre : François le Petit. Nicolas Sarkozy était romanesque à souhait, contourné, faux, kärcherisé, entretenant une cour volatile et dorée. Avec sa montre en plastique et ses costumes bleu trempés, François le Petit est théâtral : en son palais de confetti, avec son casque à visière, au côté de ses femmes? Pour sauver la France et de l'ennui et du médiocre, votez Patrick Rambaud !