Contenu

Lusitania 1915: la dernière traversée

Résumé
1er mai 1915. Le Lusitania, luxueux paquebot britannique, quitte New York pour rejoindre Liverpool. Quelque 2000 passagers profitent des équipements modernes du "lévrier des mers". Les eaux entourant l'Angleterre sont classées en zone de guerre, mais le capitaine du navire connaît les règles interdisant les attaques de bateaux civils. Dans son périmètre, à bord du submersible allemand U-20, le Kapitänleutnant Walther Schwieger a un objectif tout autre. Erik Larson nous embarque dans l'atmosphère suffocante du sous-marin, éclairant d'une lumière inédite ce naufrage qui contribua à faire entrer les Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale.
Durée: 20h. 21min.
Édition: Paris, Le Livre de poche, 2017
Numéro du livre: 66491
ISBN: 9782253085997

Documents similaires

Lu par:Daniel Martin
Durée:15h. 15min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:37889
Résumé: Le livre de François Chappé est publié en 1990, dans une période commémoration de la Révolution française, riche en débats autour des valeurs fondatrices de la République. L’auteur souligne le contraste entre les réalités sociales et humaines de la pêche « à Islande » et le projet républicain qui s’affirmait alors à Paimpol. Il scrute les débats animés de la vie municipale où les armateurs sont présents. Dans ce fief républicain,les divisions entre « bleus » et « blancs » s’estompent quand il s’agit de s’opposer activement aux projets humanitaires visant à améliorer la sécurité des marins ou à retarder les dates de départ en pêche pour diminuer les pertes humaines.
Durée:13h. 20min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:31314
Résumé: Londres, 1910. Un respectable médecin, Harvey Crippen, met fin à un mariage insupportable en assassinant sa femme, une flamboyante chanteuse d'opéra. Lorsque naissent les premiers soupçons, il prend un bateau, le SS Montrose, à destination du Québec, accompagné de sa maîtresse. Sur ses traces, un inspecteur de Scotland Yard qui, grâce à l'invention toute récente de Marconi, la communication sans fil, va permettre au grand public de suivre par médias interposés cette incroyable poursuite en haute mer. Dans cet exceptionnel document historique, Erik Larson (Le Diable dans la ville blanche, Dans le jardin de la bête) nous conte en parallèle les aventures de Marconi et du Dr Crippen - dont le destin fascina tant Alfred Hitchcock qu'il s'en inspira pour de nombreux films -, et nous offre un tableau saisissant des débuts du monde moderne
Durée:18h. 54min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71431
Résumé: 10 mai 1940. Le jour où Churchill est nommé Premier ministre, Adolf Hitler envahit les Pays-Bas et la Belgique. Au cours de l'année qui suit, l'Allemagne nazie mène contre l'Angleterre une campagne de bombardement d'une intensité inédite. Acculé, le " Vieux Lion " doit préserver à tout prix le moral de son peuple... et convaincre le président Roosevelt d'entraîner les Etats-Unis dans la guerre. Si durant cette période la vie publique de Churchill est chaotique, sa vie privée ne l'est pas moins. Son épouse et lui doivent gérer leur fille qui se rebelle contre leur autorité, et leur fils, confronté à l'adultère de sa femme. A partir de nombreux documents inédits (depuis les journaux intimes des principaux protagonistes jusqu'aux documents confidentiels récemment déclassifiés), Erik Larson redonne ses lettres de noblesse à la politique en nous faisant vivre une année exceptionnelle aux côtés de Churchill. Que ce soit au 10 Downing Street ou à son domicile privé, cet homme aux ressources inépuisables, toujours surprenant, fera preuve d'un leadership hors du commun qui permettra à tout un pays - et à une famille - de rester unis.
Durée:17h. 9min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75127
Résumé: En 1740, le vaisseau de ligne de Sa Majesté le HMS Wager, deux cent cinquante officiers et hommes d'équipage à son bord, est envoyé au sein d'une escouade sous le commandement du commodore Anson en mission secrète pour piller les cargaisons d'un galion de l'Empire espagnol. Après avoir franchi le cap Horn, le Wager fait naufrage. Une poignée de malheureux survit sur une île désolée au large de la Patagonie... Un grand livre par l'un des maîtres de la littérature du réel.
Durée:3h. 34min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35525
Résumé: " Là, là-bas, des centaines. Les bras tendus, ils crachent, hoquettent, s'ébrouent comme une meute suppliante. Ils se noient sous mes yeux et je n'ai qu'une question en tête : comment les sauver tous ? " La cinquantaine, l'opticien de Lampedusa est un homme ordinaire. Avec sa femme, il tient l'unique magasin d'optique de l'île. Ils aiment les sardines grillées, les apéros en terrasse et les sorties en bateau sur les eaux calmes autour de leur petite île paradisiaque. Il nous ressemble. Il est consciencieux, s'inquiète pour l'avenir de ses deux fils, la survie de son petit commerce. Ce n'est pas un héros. Et son histoire n'est pas un conte de fées mais une tragédie : la découverte d'hommes, de femmes, d'enfants se débattant dans l'eau, les visages happés par les vagues, parce qu'ils fuient leur pays, les persécutions et la tyrannie. L'opticien de Lampedusa raconte le destin de celui qui ne voulait pas voir. Cette parabole nous parle de l'éveil d'une conscience. Au plus près de la réalité, d'une plume lumineuse et concise, Emma-Jane Kirby écrit une ode à l'humanité.
Durée:13h. 57min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:20036
Résumé: 1893 : à l'occasion de l'Exposition universelle de Chicago, l'architecte Daniel H. Burnham est chargé de créer une cité de rêve, la Ville blanche. Dans l'ombre du chantier, H. H. Holmes, un jeune et séduisant médecin, est en réalité l'un des tueurs en série les plus terrifiants de l'histoire du crime. Dans l'hôtel où il attire ses victimes, il a installé une chambre de torture et un four crématoire. Deux cents personnes sans doute, des femmes surtout, n'en réchapperont pas.
Lu par:Agnès Baron
Durée:9h. 52min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:69224
Résumé: Qui se souvient de Balthazar de Moucheron ? Il est pourtant, en 1609, l'un des premiers à imaginer l'ouverture d'une route maritime au Nord vers la Chine. Savez-vous que Bougainville, après sa première circumnavigation, préparait une exploration vers le pôle Nord jusqu'à l'arrivée en 1772 d'un certain Kerguelen qui lui vola la vedette à la cour de Versailles ? Qui se souvient qu'un Français, Joseph-René Bellot, héros pour les Anglais, partit au péril de sa vie à la recherche de Sir John Franklin dans le passage du Nord-Ouest, en 1853 ? Que l'officier de marine et naturaliste Dumont d'Urville découvrit la Terre-Adélie où une station scientifique porte désormais son nom ? Mais c'est avec le commandant Charcot, homme de coeur habité par sa mission au Groenland et surnommé Polar gentleman, puis avec la fondation des Expéditions polaires françaises de Paul-Emile Victor, que la connaissance des pôles fait un bond en avant dans la première moitié du XXe siècle. Aujourd'hui, les stations scientifiques et les missions françaises tentent plus que jamais de contribuer à relever un nouveau défi majeur : le climat.
Durée:12h. 39min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:37854
Résumé: Le 17 juin 1816, quatre navires quittent l’île d’Aix pour se rendre en Afrique. Le but de la mission est de récupérer les établissements français du Sénégal, pris par les Anglais pendant les guerres napoléoniennes mais rendus à la France par les traités de Paris de 1814 et de 1815. L’expédition est commandée par le capitaine Hugues Duroy de Chaumareys qui se trouve à bord du meilleur navire?: la frégate La Méduse. Si les trois autres bateaux parviennent sans encombre à Saint-Louis du Sénégal, La Méduse, elle, fera naufrage. Olivier Merle, dont l’un des ancêtres – l’ingénieur des Mines Charles Brédif – se trouvait à bord de La Méduse, déroule avec une précision d’horloger l’enchaînement des événements qui ont conduit à la catastrophe. Il dévoile l’incompétence du capitaine, les conflits au sein des officiers de l’état-major, les oppositions et les rancunes entre bonapartistes et royalistes, l’influence néfaste de certains civils. Quand La Méduse doit être évacuée, l’ignominie vient s’ajouter à l’incompétence et 150 personnes (sur les 400 passagers) sont abandonnés sur un radeau. Celui-ci, surpeuplé, va dériver sur l’océan pendant plus de dix jours au cours desquels les naufragés vont s’entretuer et vire un calvaire innommable. Peu en réchapperont. Basé sur les récits des rescapés et les recherches des historiens, ce roman est une brillante et haletante reconstitution du plus célèbre naufrage de tous les temps. De tous les drames de la mer, c’est un des plus célèbres avec celui du Titanic. La tragédie du radeau de La Méduse est connue de la plupart des Français grâce au monumental tableau peint par Géricault en 1818 deux ans après le drame. Ce qui est moins connu, c’est que le naufrage de La Méduse eut en France un retentissement considérable, provoquant des remous politiques où royalistes et bonapartistes s’affrontèrent sans nuance. Les opposants à la Restauration et au nouveau roi Louis XVIII (frère de Louis XVI) s’emparèrent du drame pour stigmatiser le nouveau régime. Pour calmer la tempête et mettre fin à la crise politique, le capitaine de La Méduse, Hugues Duroy de Chaumareys, fut jugé à huis clos et condamné à trois ans de prison (qu’il effectua). Il fut également rayé de la liste des officiers de marine et radié de la Légion d’honneur et de l’Ordre de Saint-Louis. Il mourut en 1841 à l’âge de 78 ans sans réussir, malgré tous ses efforts, à retrouver le droit de porter ses anciennes décorations. Ni le gouverneur Schmaltz, ni Richefort, qui portaient pourtant une lourde responsabilité dans le drame, ne furent inquiétés.
Lu par:André Jobez
Durée:3h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:76602
Résumé: Inspiré du naufrage d'un bateau de migrants dans la Manche en novembre 2021, ce roman interroge la question du mal et de la responsabilité collective à travers le portrait d'une femme, opératrice du centre de surveillance. « On aurait voulu que je dise, je le sais bien, on aurait voulu que je dise : Tu ne mourras pas, je te sauverai. Et ce n’était pas parce que je l’aurais sauvé en effet, pas parce que j’aurais fait mon métier et que j’aurais fait ce qu’il fallait : envoyer les secours. Pas parce que j’aurais fait ce qu’on doit faire. On aurait voulu que je le dise, au moins le dire, seulement le dire. Mais moi j’ai dit : Tu ne seras pas sauvé. » En novembre 2021, le naufrage d’un bateau de migrants dans la Manche a causé la mort de vingt-sept personnes. Malgré leurs nombreux appels à l’aide, le centre de surveillance n’a pas envoyé les secours. Inspiré de ce fait réel, le roman de Vincent Delecroix, œuvre de pure fiction, pose la question du mal et celle de la responsabilité collective, en imaginant le portrait d’une opératrice du centre qui, elle aussi, aura peut-être fait naufrage cette nuit-là. Personne ne sera sauvé, et pourtant la littérature permet de donner un visage et une chair à toutes les figures de l’humanité.
Lu par:Eric Jouen
Durée:7h. 12min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:39048
Résumé: Chef-d'oeuvre de la littérature antimilitariste, ce roman a pour héros un soldat américain de la guerre de 1914-1918 atrocement mutilé par une explosion. Devenu ce mort vivant dont l'âme s'agrippe à un corps qui n'est plus, il incarne, avec une puissance narrative stupéfiante, l'horreur vécue de toute guerre. Publié au début de la Seconde Guerre mondiale, ce livre mythique était lu dans les meetings pacifistes pendant la guerre du Vïetnam. Encore et toujours d'actualité, il constitue sans doute la plus violente, la plus crue des dénonciations de la guerre.
Durée:7h. 26min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:10067
Résumé: Lors de la guerre de 1914-1918, tandis que le conflit s'est enlisé depuis longtemps dans la guerre de tranchées, l'état-major français décide une offensive quasiment impossible sur la « colline aux fourmis ». Repoussé par le feu ennemi, le 701e régiment, commandé par le colonel Dax, doit se replier. Le général Mireau, chef de l'offensive, demande alors de traduire en conseil de guerre le régiment pour « lâcheté ». Malgré l'opposition de Dax, trois hommes tirés au sort seront condamnés à mort et exécutés. Dax avait entre-temps soumis au général Broulard, chef de l'état major, les preuves que le général Mireau avait fait tirer sur sa propre armée pendant l'attaque. Broulard révoque celui-ci et propose son poste à Dax en croyant que celui-ci avait agi par simple ambition. Dax refuse.
Durée:13h. 45min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:19985
Résumé: 1933. Sollicité par le président Roosevelt, William E. Dodd accepte d'être le nouvel ambassadeur américain à Berlin. S'il n'est pas diplomate mais historien, il a un solide atout : il est germanophone. Lorsqu'il débarque en Allemagne en juillet, sa femme et ses enfants l'accompagnent. Sa fille, Martha, 24 ans, succombe vite aux charmes du nazisme et plus particulièrement à ceux de Rudolf Diels, le chef de la Gestapo. Au fil des mois, les yeux de W. E. Dodd se dessillent. Il tente d'alerter le département d'Etat américain sur la vraie nature du régime. En vain. Martha, elle, s'éprend d'un espion russe, qui la convainc de mettre ses charmes et ses talents au service de l'Union soviétique. Thriller politique et roman d'espionnage, Dans le jardin de la bête nous introduit dans les coulisses du pouvoir nazi, grâce aux notes personnelles de William et de Martha Dodd, mises en scène avec brio par l'auteur du Diable dans la ville blanche.