Contenu

La vérité sur la comtesse Berdaiev

Résumé
Le destin de la comtesse Berdaiev, belle aristocrate qui doit fuir l'Union soviétique après la révolution de 1917 et qui s'exile en France. Cherchant dans l'amour et les plaisirs un remède à son mal de vivre, elle se trouve impliquée dans une affaire de moeurs au début de la Ve République. Un roman librement inspiré par l'affaire des ballets roses, en 1959. Prix Récamier du roman 2018.
Durée: 5h. 48min.
Édition: Paris, Gallimard, 2018
Numéro du livre: 38163
ISBN: 9782072785269
Collection(s): Blanche

Documents similaires

Durée:10h. 9min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:29806
Résumé: Ce roman met en scène la vie de Napoléon, ses échecs et ses succès, son désespoir et ses doutes, faisant revivre des aspects méconnus de sa personnalité, occultés par l'histoire. Prix du Guesclin 2012.
Durée:7h. 15min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:69820
Résumé: Le 11 novembre 1942, un télex apprend au monde abasourdi que le Maréchal Pétain a quitté Vichy pour rejoindre Alger où les Américains viennent de débarquer. À Londres, après la consternation c’est l’affolement. Le Général, qui a songé au suicide, décide de rassembler ses troupes et d’affréter un bateau de guerre surnommé le «cercueil flottant». À bord de cette nouvelle arche de Noé, une galerie de personnages tous plus excentriques et baroques les uns que les autres...
Durée:5h. 28min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35057
Résumé: Pourquoi Henri de Bercheny, jeune sous-préfet de Saumur, promis à un bel avenir, a-t-il disparu, ce matin du 05 Juin 1805. Quelles raisons ont pu le décider à sacrifier sa carrière, et surtout à quitter Julie, sa femme à laquelle il voue une passion jalouse ? C'est autour de Julie Bercheny et des hommes qu'elle fascine - comme Tony Reisset, capitaine impétueux jusqu'à la brutalité - que réside peut-être le secret de cette disparition. Obsédé par son amour malheureux, Henri, engagé dans les dragons sous une autre identité, cherche l'oubli dans le bruit des batailles qui le conduisent en Allemagne et en Pologne. Son frère Philippe, capitaine des hussards, sui un destin parallèle, partagé entre ses rêves d'amour et ses rêves de gloire. Après une baronne autrichienne, il s'éprend d'une comtesse polonaise, dans l’atmosphère irréelle des fêtes de Varsovie. Amours magiques qui apportent leurs lueurs d'espoir dans une guerre décrite sans fard et dont le récit ne dissimule aucune misère, ni les viols, ni les amputations.
Durée:6h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21476
Résumé: Jeune abbé, protégé de Mme de Pompadour, Bernis traverse le siècle des plaisirs avec l'éclat singulier d'un héros de roman. " Il y a du Julien Sorel et du comte Mosca dans Bernis ", dira Roger Vailland. Parcours foudroyant que celui de cet ambitieux couvert de femmes : parti de sa province, il est élu à l'Académie Française à vingt-neuf ans. Ambassadeur à Venise où il en remontre à Casanova dans les intrigues amoureuses, le voilà à quarante ans ministre des Affaires étrangères de Louis XV, chargé de mettre en œuvre le renversement des alliances qui précipite la France dans la guerre. Ami et rival de Choiseul, au pouvoir, il révèle un autre visage. L'arriviste devient homme d'Etat. Plutôt que de poursuivre une guerre qu'il désapprouve, il préfère affronter la disgrâce et l'exil. Cette vie de plaisirs, éclairée par la passion de la gloire, est devenue légendaire. Symbole de la séduction et du panache, cardinal atypique, Bernis nous introduit au cœur d'un XVIIIe siècle qui jette ses derniers feux.
Lu par:Jean Frey
Durée:6h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30374
Résumé: Le narrateur est un écrivain sans oeuvre. A plus de cinquante ans il anime une revue d'art confidentielle soutenue par une riche mécène, Mme Delachenal. Invité par une université finlandaise, il se rend à Helsinki pour participer à un colloque sur la critique littéraire. Là-bas, il retrouve une ancienne connaissance suédoise, Birgitt Bollstrom-Borjom, laquelle est mariée à un puissant industriel, qui est aussi le mécène du fameux peintre Gustav Molnar (le premier mari de Birgitt). Malgré l'accueil chaleureux qui lui est réservé et la beauté sauvage des paysages nordiques, le narrateur s'ennuie et ne peut s'empêcher de maudire cette nation protestante austère et rigoriste. Mais une rencontre imprévue va adoucir ce premier jugement sévère. Elle s'appelle Helena, elle est blonde, jolie, elle est étudiante en Lettres et termine une thèse sur l'oeuvre de l'écrivain français Fromentin. C'est le coup de foudre. Le narrateur rentre à Paris la mort dans l'âme. Quelques mois après, il reçoit un coup de téléphone d'Helena lui annonçant qu'elle débarque à Paris pour terminer son mémoire de doctorat. Dès lors commence entre eux une relation orageuse, passionnelle, où chacun des amants cherche à prendre l'ascendant sur l'autre. Helena voudrait convaincre le narrateur de l'épouser, tandis que ce dernier vit dans la hantise que l'étudiante ne le quitte pour un homme plus jeune. Afin de faire céder le narrateur, Helena va s'employer à le rendre jaloux. A l'occasion d'une grande exposition consacrée à l'oeuvre de Molnar, l'artiste est présenté à Helena, qui se laisse ostensiblement charmer par le vieux séducteur. Elle va ensuite habilement entretenir une relation ambiguë avec Molnar afin de pousser le narrateur dans ses derniers retranchements... Un livre mordant, qui assume pleinement la dynamique romanesque et le genre du « roman d'amour ». L'écriture brillante, rapide, entraîne le lecteur dans le tourbillon sentimental du narrateur. Car au rythme où se déroule sa passion, il s'agit bien d'une guerre, avec ses attaques, ses blessures et ses stratégies de conquête. En dépit de la violence des sentiments, le narrateur ne se départit jamais de son sens de l'humour, faisant de ses maladresses des moments désopilants. Mais en mettant son coeur à nu, il prend aussi le parti d'émouvoir et de parler sans fausse pudeur de ses blessures. Un splendide roman d'amour contemporain.
Durée:7h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73820
Résumé: Sous forme romancée, l'écrivain et académicien évoque son parcours marqué par l'écriture, l'engagement et le goût de la liberté, depuis son enfance dans une famille de peintres liée aux Manet jusqu'aux enquêtes qu'il a consacrées à divers sujets brûlants, de la prostitution à la corruption autour du pétrole, en passant par ses débuts littéraires, ses quinze années au Figaro et ses amitiés.
Durée:6h. 38min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:29453
Résumé: Qu'est-ce qui décide de notre destin ? Pourquoi les choses arrivent-elles ? Quelle est la part de la volonté, du hasard et de la fatalité dans l'accomplissement d'une vie ? Dans ce roman autobiographique, Jean-Marie Rouart s'interroge sur le mystère de la destinée et tente d'en comprendre les rouages secrets. Il met son coeur à nu et avoue ses faiblesses : une adolescence à l'horizon bouché, un bac inlassablement raté, l'amour pour une jeune fille qui ne cesse de le tromper, la médiocrité dans une chambre de bonne à échafauder des rêves au-dessus de ses moyens. Par quel sortilège conjurer le mauvais sort ? Comment passer de la pauvreté parmi les pêcheurs de Noirmoutier à la fréquentation des heureux du monde, de l'humiliation des livres refusés à l'Académie française ?
Durée:13h. 59min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72596
Résumé: Un matin de 1899, dans une petite ville côtière d'Afrique de l'Est, Hassanali se met en chemin pour la mosquée dont il est le muezzin. Sa marche est interrompue et son destin vacille lorsqu'il croise la route d'un Anglais épuisé qui s'effondre à ses pieds. Cet homme écrivain, voyageur et orientaliste, se lie bientôt avec le muezzin et lui raconte son existence chahutée. Une histoire familiale sur fond de décolonisation. [Prix Nobel de littérature 2021]
Durée:7h. 33min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73683
Résumé: Lorsqu’un navire yankee entre en rade de Cherbourg un matin de juin 1864 pour provoquer l’Alabama, corvette confédérée que la guerre de Sécession condamne à errer loin des côtes américaines, les Français n’en croient pas leurs yeux. Au même moment, Charlotte de Habsbourg, fraîchement couronnée impératrice du Mexique, découvre éberluée un pays à feu et à sang. Le monde tremble. Mais le bruit des guerres du Nouveau Continent ne doit pas empêcher la France de s’amuser. Encore moins de s’enrichir. Théodore Coupet, journaliste parisien, l’a bien compris. Envoyé à Cherbourg pour couvrir l’inauguration du casino, il rencontre Mathilde des Ramures, dont le mari s’est ruiné au jeu avant de partir combattre au Mexique. Ensemble, ils décident de transformer la bataille navale en un gigantesque pari dont ils seront les bénéficiaires. À condition d’être les seuls à en connaître le vainqueur… [Prix Ouest 2023]
Durée:20h. 8min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73150
Résumé: Un manuscrit ancien traverse le temps, unissant le passé, le présent et l'avenir de l'humanité. Avez-vous jamais lu un livre capable de vous transporter dans d'autres mondes et à d'autres époques, si fascinant que la seule chose qui compte est de continuer à en tourner les pages ? Le roman d'Anthony Doerr nous entraîne de la Constantinople du XVe siècle jusqu'à un futur lointain où l'humanité joue sa survie à bord d'un étrange vaisseau spatial en passant par l'Amérique des années 1950 à nos jours. Tous ses personnages ont vu leur destin bouleversé par La Cité des nuages et des oiseaux, un mystérieux texte de la Grèce antique qui célèbre le pouvoir de l'écrit et de l'imaginaire. [Grand prix de littérature américaine 2022]
Durée:4h. 48min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66637
Résumé: Longtemps, je ne sus quasiment rien de Paol hormis ces quelques bribes arrachées. "Sous le régime de Vichy, une lettre de dénonciation aura suffi. Début septembre 1943, Paol, un ex-officier colonial, est arrêté par la Gestapo dans un village du Finistère. Motif : "inconnu". Il sera conduit à la prison de Brest, incarcéré avec les "terroristes", interrogé. Puis ce sera l'engrenage des camps nazis, en France et en Allemagne. Rien ne pourra l'en faire revenir. Un silence pèsera longtemps sur la famille. Dans ce pays de vents et de landes, on ne parle pas du malheur. Des années après, j'irai, moi, à la recherche de cet homme qui fut mon grand-père. Comme à sa rencontre. Et ce que je ne trouverai pas, de la bouche des derniers témoins ou dans les registres des archives, je l'inventerai. Pour qu'il revive". J. -L. C. Le grand livre que Jean-Luc Coatalem portait en lui.
Durée:19h. 23min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:19845
Résumé: Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d'eux. Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Edouard, artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l'exclusion. Refusant de céder à l'amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d'une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence... Et élever le sacrilège et le blasphème au rang des beaux-arts. Bien au delà de la vengeance et de la revanche de deux hommes détruits par une guerre vaine et barbare, ce roman est l'histoire caustique et tragique d un défi à la société, à l'Etat, à la famille, à la morale patriotique, responsables de leur enfer. Dans la France traumatisée de l'après guerre qui compte son million et demi de morts, ces deux survivants du brasier se lancent dans une escroquerie d'envergure nationale d'un cynisme absolu.