Contenu

Pension de famille

Résumé
Le narrateur de ce roman retourne dans la pension de famille où il a passé ses premières vacances, près de Varsovie. Assailli par ses souvenirs, il visite le jardin et croise des personnages, dont certains ne sont plus de ce monde : sa grand-mère Bronka, les pensionnaires Tecia et Mala, le docteur Kahn, ou bien Jacob. Un hommage au monde disparu et à la transmission de la mémoire.
Durée: 4h. 36min.
Édition: Paris, Gallimard, 2016
Numéro du livre: 35843
ISBN: 9782070135684
Collection(s): Du monde entier,

Documents similaires

Durée:6h. 23min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:20087
Résumé: Un enfant peut-il être "assiégé" dans son inconscient par ses ancêtres ? Comment se reconstruire un père intérieur quand on est en manque de masculin ? Pourquoi certaines femmes se fabriquent-elles en permanence un "prince charmant perdu" ? Ces questions sont au coeur de ce livre sensible qui, reliant psychanalyse et psychogénéalogie, nous invite à la découverte de l'étonnant pays des fantômes familiaux, là où tout ce qui n'est pas dit est répété...
Durée:17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36090
Résumé: 1910, Jeanne brode la nappe blanche qu'elle offrira à sa petite-fille pour son mariage. 1914, départ pour la guerre, la nappe reste pliée au fond de l'armoire. 1936, premiers congés payés, 1944, la guerre à nouveau... 2014, la petite Jeanne écoute l'histoire de la nappe : jours heureux, jours de peine, jours de peur, le linge brodé a accompagné les grands moments de la famille au fil du temps.
Lu par:Pascale Naux
Durée:3h. 53min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35376
Résumé: La jeune Nirvanah débarque à l'improviste pour dîner chez Clémence, sa grand-mère. C'est l'occasion pour l'adolescente d'interroger son aïeule sur sa vie, la guerre, la paix, l'écriture et l'avenir. ©Electre 2017
Durée:5h. 23min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66524
Résumé: Une Parisienne âgée, Madeleine, décide de transmettre à son fils la riche histoire de sa famille depuis deux siècles. Ce faisant, elle évoque l'histoire de France et de Paris, notamment celle du quartier de la Montagne Sainte-Geneviève. Premier roman.
Durée:9h. 56min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:69095
Résumé: Antan a tout l'air de n'être qu'un paisible village polonais. L'existence y est ponctuée par le temps : le temps d'aimer, de souffrir puis de mourir. Antan est situé au centre de l'univers - coeur du monde, coeur des hommes, coeur de l'histoire. Mais qui préside à son destin ? Dieu, qui du haut des cieux lui envoie les maux et les bonheurs dévolus aux humains, ou le châtelain Popielski, envoûté par le Jeu du labyrinthe que lui a offert le rabbin et qui, d'un coup de dés, renverse peut-être l'ordre des choses ? Un homme se transforme en bête, les âmes des morts errent dans le bourg jusqu'à se croire vivantes, des animaux parlent à une vieille folle... Au cours ordinaire de la vie se substitue brutalement la guerre avec son cortège d'événements diaboliques. Un conte ponctué de purs moments d'émotion, de fragiles instants de vérité saisis au vol par une plume d'une fraîcheur et d'une originalité peu communes [L'auteur est Prixi Nobel de littérature]
Lu par:Serge Cantero
Durée:7h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20736
Résumé: « Encore une remarque, même si elle me fait soupçonner de mégalomanie. Et si La pornographie était une tentative pour renouveler l'érotisme polonais ?... Une tentative pour retrouver un érotisme qui correspondrait davantage à notre sort et à notre histoire récente - faite de viols, d'esclavage, de luttes de chiots -, une descente vers les obscurs confins de la conscience et du corps ? Je suis de plus en plus porté à présenter les thèmes qui me paraissent les plus complexes sous une forme simple, naïve même. La pornographie est écrite un peu à la manière d'un "roman de province" polonais ; c'est comme si je véhiculais sur un char à banc vieillot du venin "dernier cri" (cri de douleur, pas à la mode, cela va de soi). Ai-je raison de penser que plus la littérature est téméraire et d'un accès difficile, plus elle devrait retourner vers des formes anciennes, faciles, auxquelles les lecteurs se sont habitués ? » Witold Gombrowicz (1962).
Durée:5h. 18min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:21575
Résumé: Il m'a été donné de faire l'expérience personnelle des " idéologies du mal ". C'est une chose qui ne peut s'effacer de ma mémoire. Ce fut tout d'abord le nazisme. Ce que l'on pouvait voir en ces années-là était quelque chose de terrible. A ce moment, pourtant, beaucoup d'aspects du nazisme demeuraient encore cachés. La véritable dimension du mal qui se déchaînait en Europe ne fut pas perçue de tous, ni même de ceux d'entre nous qui étaient au centre de ce tourbillon. Nous vivions plongés dans une grande éruption de mal et ce n'est que peu à peu que nous avons commencé à nous rendre compte de sa réelle importance [...]. Plus tard, en réalité une fois la guerre finie, je pensais en moi-même : " Le Seigneur Dieu a accordé douze années d'existence au nazisme et après douze années, ce système s'est écroulé [...]. Si le communisme a survécu plus longtemps et devant lui une perspective de développement c'est qu'il doit y avoir un sens à tout cela. " Jean-Paul II. Dans cet ouvrage d'une ampleur : exceptionnelle, Jean-Paul II nous lire les fruits d'une vie de méditation politique et spirituelle sur le monde. Pourquoi le mal existe-t-il ? Comment l'homme doit-il exercer sa liberté ? Quels dangers guettent nos démocraties ? Relecture de l'histoire, retour sur le parcours d'un homme hors du commun, ce livre sera pour tous, croyants et non-croyants, une magistrale leçon de sagesse.
Lu par:Marie Meylan
Durée:17h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20943
Résumé: « Un jour, les Allemands étaient venus en Pologne sans y être priés et pendant six ans on n'avait pu s'en débarrasser ; aujourd'hui on priait pour qu'ils reviennent, ne serait-ce que quelques heures, le temps de prendre Kasia, Madzia ou Bozena pour épouse. » Au Mont-de-Sable, un quartier de la banlieue de Walbrzych, ce sont les femmes qui décident de tout. Au début des années 1970, la jeune Jadzia quitte la campagne pour commencer une vie meilleure à l'ouest du pays ; à son arrivée dans cette ville industrielle, elle tombe dans l'escalier et dans les bras de Stefan Chmura, qui deviendra son mari. Tous deux s'installent au Mont-de-Sable, une cité de béton flambant neuve, et donnent naissance à une fille, Dominika. Le roman raconte la vie de ces trois personnages, ainsi que celle des deux grands-mères, Halina et Zofia. C'est à la fois une saga familiale et un panorama de l'histoire sociale de la République populaire de Pologne que propose Joanna Bator : la narratrice suit les désirs, les peurs et les regrets de ces trois générations de femmes, avec humour, moquerie ou tendresse. Alors que leur vision du bonheur ne cesse de se heurter à la réalité quotidienne, les habitants du Mont-de-Sable lorgnent de plus en plus vers la RFA et ses merveilles, qui vont des bouteilles de shampoing d'un litre aux voitures gris métallisé. Dominika, toutefois, a d'autres projets pour son avenir qu'un mari vivant dans une obscure ville allemande...
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:21941
Résumé: Iran, 1980 : les révolutionnaires ont pris le pouvoir. Dans un hôtel de Téhéran, Ryszard Kapuscinski essaie, à partir de notes, de bandes magnétiques, de photos, de comprendre ce qui a provoqué la chute du Shah. Quelles sont les origines du mouvement shi'ite ? Comment Khomeiny a-t-il réussi à s'imposer ? En disséquant le processus de cette révolution, l'auteur nous dévoile les forces qui maintiennent un pouvoir, et les forces qui le minent. A partir de l'exemple iranien, R. Kapuscinski nous offre une réflexion vivante et pénétrante sur les mécanismes de l'Histoire et du Pouvoir.
Durée:9h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30025
Résumé: Guedalia Berman, un riche marchand de diamants, quitte Anvers avec sa famille pendant la Seconde Guerre mondiale pour échapper aux persécutions contre les Juifs. Ils gagnent Londres où ils commencent une nouvelle vie, malgré l'insolence de David, le fils aîné, qui ne cesse de remettre en cause l'autorité paternelle.
Lu par:Martin Lebrin
Durée:9h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:23072
Résumé: Varsovie, 1943, l'année terrible. Tourne l'Histoire, et ses folles atrocités. Et tournent les destins croisés de personnes liées par une chaîne mystérieuse. Irma Seidenman a la chance d'avoir des cheveux blonds, des yeux bleus, et de vrais faux-papiers d'état civil... D'autres ne peuvent pas en dire autant. Trente ans plus tard, que sont-ils devenus ?
Durée:3h. 13min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23020
Résumé: Prendre le bon Dieu de vitesse est un livre dérangeant aussi bien par sa forme que par son sujet. Il s'agit d'un texte authentiquement littéraire, mais qui conserve les traces de ce qui fut son point de départ : un dialogue entre Hanna Krall et Marek Edelman, le seul survivant parmi les cinq commandants de l'insurrection du ghetto de Varsovie. Hanna Krall ne cherche pas à saisir le fait historique dans sa globalité, mais s'interroge sur la manière dont Marek Edelman a vécu l'insurrection. Cet ouvrage pose la question insoluble du choix des vies à sauver, de ce qu'est la valeur d'une vie, et engage la réflexion sur le sens de cette résistance armée vouée à l'échec. Les faits sont rapportés dans leur expression la plus brute, et Hanna Krall prend le risque de choquer dans sa volonté de traquer au plus près la vérité humaine de cette insurrection, tout en la reliant à des questions intemporelles d'ordre éthique. Elle éclaire ainsi d'une perspective nouvelle un des épisodes les plus marquants de la Shoah et de la Seconde Guerre mondiale.