Contenu

Le jour où je n'ai pas tué mon père

Résumé
Le parcours d'un enfant maltraité qui, devenu adulte, entreprend une longue descente dans son propre enfer, jusqu'à la source du mal, jusqu'au malheur originel qu'a constituée sa naissance, avant de trouver la lumière. Et le retour à la réalité, plus belle et plus forte que l'illusion, dans laquelle il s'était réfugié...
Durée: 1h. 26min.
Édition: , 2016
Numéro du livre: 34673
ISBN: 9782334198714

Documents similaires

Durée:4h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36408
Résumé: « C’est l’histoire d’un fils qui part et d’une mère qui attend. C’est un amour maternel infini, aux portes de la folie. C’est l’attente du retour, d’un partage, et le rêve d’une fête insensée. C’est un couple qui se blesse et qui s’aime. C’est en Bretagne, entre la Seconde Guerre mondiale et les années soixante, et ce pourrait être ailleurs, partout où des femmes attendent ceux qui partent, partout où des mères s’inquiètent. » Une femme perd son mari, pêcheur, en mer, elle se remarie avec le pharmacien du village. Son fils, issu de sa première union, a du mal à s’intégrer dans cette nouvelle famille et finit par lui aussi prendre la mer. Commence alors pour la narratrice une longue attente qu’elle tentera, tant bien que mal, de combler par l’imagination du grand banquet qu’elle préparera pour son fils à son retour. Encore une fois, par son écriture sensible et sans faille, Gaëlle Josse nous entraîne dans les méandres de l’amour. Venue à l’écriture par la poésie, Gaëlle Josse a publié trois romans aux éditions Autrement.
Durée:3h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34017
Résumé: " Elle portait des cheveux un peu plus longs que par le passé. Sa blondeur s'était mêlée d'argent. Son visage gardait la beauté simple qui en était la marque. À peine les rides l'avaient-elles tissé d'un mince réseau de blessures. Le temps s'était déposé en elle, avec sa fatigue et son poids, comme une poussière. Étaient-ce les années vécues sans la voir qui me faisaient la croire plus jeune qu'elle n'était en vérité ? "
Durée:3h. 1min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34972
Résumé: Vingt-sept ans que ma Mère me phagocyte avec ses "je t'aime". Vingt-sept ans qu'Elle me rabâche que la seule personne capable de m'aimer, c'est Elle. Vingt-sept ans qu'Elle m'étrangle avec son cordon sur lequel je tire vainement. Mais là, c'est fini, j'ai trouvé le courage de le trancher. Je vais faire ma vie loin d'Elle. Avec un autre qu'Elle. Enfin... Avec humour et dérision, Amandine Cornette de Saint Cyr, après Bonne à rien, paru aux éditions Anne Carrière, croque cette fois la dévoration maternelle.
Durée:7h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67009
Résumé: Mais pourquoi cette nuit-là, au volant de sa voiture, Marie ne s’est-elle pas arrêtée ? Pourquoi, après avoir renversé cette cycliste, ne lui a-t-elle pas porté secours ? Que s’est-il passé pour que cette jeune femme bien sous tous rapports décide de poursuivre sa route sans se retourner ? Le nouveau roman d’Isabelle Pestre restitue à la perfection, à travers son personnage principal, la fuite, le déni, l’envie de vouloir tout changer. Mais après un tel bouleversement dans une vie, peut-on tout recommencer et repartir de zéro ? Aller au devant des autres et faire comme si de rien n’était aura forcément de lourdes conséquences... C’est ce que Marie va expérimenter dans ce roman. Tout au long de son parcours, elle va nouer des amitiés profondes, découvrir que l’on peut trouver le réconfort à travers un sourire, un geste simple, une porte qui s’ouvre et donne l’envie de franchir le seuil et d’accepter l’aide d’autrui. Cette nouvelle vie tranquille sera un peu moins douce lorsque notre héroïne se rapprochera peu à peu de l’entourage de sa victime et s’immiscera dans son monde. Insensiblement, elle va être confrontée à sa propre culpabilité, ce qui va l’obliger à affronter la réalité.
Durée:4h. 55min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:16946
Résumé: Elle (E. Badinter) constate un repli inquiétant sur le terrain des droits des femmes, lequel se manifeste, par exemple, par la forte baisse de la natalité dans tous les pays développés (bien moins nettement en France comme on sait), la hausse conjointe du nombre de femmes qui ne veulent pas avoir d'enfant (en dix ans, la proportion a doublé), le regain des discours naturalistes visant à river les femmes à leur rôle de mère, et plus spécifiquement par le biais d'un diktat concernant l'allaitement. La barque de la maternité est aujourd'hui chargée de trop d'attentes, de contraintes, d'obligations. Il y a péril tant pour la femme et le couple que pour le lien social : quelle perspective offre une société où le fait d'avoir un enfant serait le lieu d'un clivage fatidique ?
Durée:3h. 2min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68377
Résumé: «Je ne vois pas pourquoi l’amour entre une mère et un fils ne serait pas exactement comme les autres amours. Pourquoi on ne pourrait pas cesser de s’aimer. Pourquoi on ne pourrait pas rompre. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas s’en foutre, une fois pour toutes, de l’amour.» Constance Debré poursuit sa quête entamée avec Play Boy, celle du sens, de la vie juste, de la vie bonne. Après la question de l’identité se pose la question de l’autre et de l’amour sous toutes ses formes, de l’amour maternel aux variations amoureuses. Faut-il, pour être libre, accueillir tout ce qui nous arrive ? Faut-il tout embrasser, jusqu’à nos propres défaites ? Peut-on renverser le chagrin ?
Durée:14h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67823
Résumé: Violette Toussaint est gardienne de cimetière. Page après page, elle nous révèle son passé, ses secrets et ses failles. Toutes ces petites lueurs qui parsèment son chemin vont-elles éclairer sa renaissance? Ce roman est un beau voyage à travers la mort, les drames, mais aussi l’amour, la force et l’espoir ; c’est un hymne à la vie empli d’humanité, d’émotions et de poésie. [Source : Payot]
Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70917
Résumé: Charente-Maritime, quelques jours avant Noël. Le cœur de Mathieu, douze ans, n’est pas à la fête. Incapable de supporter leur domicile et la présence de la famille après la mort de son mari, sa mère a décidé de se réfugier dans leur maison de vacances sur l’île d’Oléron. Tous deux s’y retrouvent pour une semaine, face à l’océan sous l’hiver, entre culpabilité et deuil. Dans l’espoir d’endormir sa peine et son incompréhension du monde des adultes, Mathieu s’échappe de la maison dès qu’il le peut et rencontre Corentin, un garçon de son âge. Jour après jour, les deux garçons explorent la plage, les blockhaus en décrépitude et les limites de leur courage. Mais bientôt Corentin pousse Mathieu à des expériences plus extrêmes et le ciel se fait de plus en plus noir. Tandis qu’une tempête sans précédent approche des côtes françaises, une autre monte en lui, bien décidée à balayer son enfance. Et comment peut-on affronter l’obscurité, quand on a douze ans ?
Durée:6h. 46min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:10991
Résumé: Le thème abordé ici est celui de la Résilience : cette capacité que l'on a à vivre ou survivre en dépit des obstacles. Borys Cyrulnik nous démontre ici, à partir de l'étude de plusieurs cas cliniques, que c'est dans cette difficulté que l'être humain progresse et se construit. Un livre écrit dans un langage simple, avec tendresse et parfois même avec humour.
Durée:7h. 16min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:13494
Résumé: Ceux qui surmontent un traumatisme éprouvent souvent une impression de sursis qui démultiplie le goût du bonheur et le plaisir de vivre ce qui reste encore possible. Olga a subi une blessure physique et psychique grave à l'âge de 18 ans. Elle a tout juste commencé de vivre que déjà il lui faut apprendre une autre manière d'être au monde. En puisant dans ses ressources intellectuelles et physiques, elle a utilisé ce que son entourage lui proposait afin de devenir une autre. L'homme qu'elle a épousé a conjugué sa manière d'aimer avec cette femme particulière. Et l'enfant qui naîtra de cette union devra s'attacher à ces parents singuliers dont il recevra un héritage psychique hors du commun.
Durée:2h. 47min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:17121
Résumé: Culpabiliser l'autre, un art ? Comment avons-nous appris à culpabiliser ? Et avec quelles techniques ? Comment utilisons-nous la culpabilisation, en particulier dans notre couple ? Parce que c'est aujourd'hui la manière la plus répandue d'exprimer un mécontentement, Robert Neuburger propose ici de repérer les tentatives de culpabilisation avant d'avoir à en subir les effets. Il montre ainsi que la survie d'un couple tient plus à sa capacité à inventer des compromis, à être tolérant et surtout à conserver un sens du relatif, de l'autodérision, de l'humour, qu'à ses facultés culpabilisatrices. N'oublions jamais que les conflits n'éclatent que si les partenaires pensent tous deux avoir raison, et que, comme dit le poète, " là où nous avons raison, il ne repoussera jamais de fleurs ".
Durée:6h. 44min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:17794
Résumé: Parfois, il faut savoir haïr, ne pas toujours tout pardonner. Simplement pour ne plus souffrir à la place des autres ! Gabrielle Rubin le rappelle avec force : rester passif, ne pas se révolter, c'est demeurer une victime ; or, le plus souvent, les bourreaux se portent bien, tandis que ce sont les innocents qui dorment mal, s'angoissent et prennent sur eux la culpabilité que devraient plutôt ressentir leurs agresseurs. Les choses se compliquent encore lorsque la souffrance a été involontairement causée par un proche, une personne aimée. Dès lors, comment se débarrasser de la ranc¿ur ? Et à qui pardonner ?