Contenu

Ascèse: Salvatores Dei

Résumé
Ecrit à Berlin en 1923, réécrit en 1944, "Ascèse" se présente comme une série d'exercices spirituels. C'est un texte d'une grande densité et d'une forte expressivité poétique, qui dépeint la tension entre les deux forces qui font l'existence humaine : le fini et l'infini, le permanent et l'éphémère, l'idéal et le prosaïque. Concis, ce texte élégant, qui mêle métaphysique, poésie et spiritualité, se veut le résumé de la philosophie contenue dans l'Odyssée. Il est aussi un résumé de tous les écrits de Kazantzakis. C'est la pièce manquante qui éclaire l'ensemble de l'oeuvre et montre que Kazantzakis était l'homme d'une seule grande vision, exprimée sous des formes multiples : la poésie épique, le théâtre, le roman, le récit de voyage, la critique, la traduction, et même l'action politique. Cette grande vision, épique et spirituelle, est condensée dans Ascèse.
Durée: 1h. 56min.
Édition: Paris, Aux Forges de Vulcain, 2014
Numéro du livre: 32040
ISBN: 9782919176274
CDU: 130

Documents similaires

Durée:20h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:33636
Résumé: Telle une confession adressée au peintre et frère spirituel crétois, le Rapport au Greco, rédigé un an avant la mort de Kazantzaki, retrace le parcours intellectuel de l'auteur d'Alexis Zorba. Au gré de ses voyages à travers l'Europe et des rencontres marquantes qui jalonnèrent son existence (Bergson, Gorki, Panaït Istrati), Kazantzaki a vu sa foi mise à l'épreuve de sa condition d'homme. Porté par une écriture ardente aux accents prophétiques, le Rapport au Greco mêle avec puissance réflexions profondes et anecdotes, et dessine un portrait inoubliable du grand écrivain grec, de sa quête permanente d'élévation et de liberté.
Durée:12h. 56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14398
Résumé: Avant de rencontrer Zorba le Grec, l'homme aux yeux tristes, moqueurs et pleins de flamme, l'ingénieur civilisé ignorait à quelles profondeurs frémissait la vie, jaillissait la source de toute générosité et de toute connaissance. Leur amitié, leur voyage, l'échec de leur entreprise crétoise sont devenus légende et parabole universelles. Avec sa sagesse brutale et limpide, sa pensée labyrinthique et rigoureuse, son bon sens oraculaire, Zorba, ce Zarathoustra cousu dans la peau de Sindbad le Marin, représente le triomphe des forces brutes de l'instinct sur l'intelligence pervertie par les morales et les idéologies. Le cinéma a rendu célèbre ce roman de l'aventure spirituelle qui est aussi un immense poème, sans doute le chef-d'oeuvre de Katzantzaki.
Lu par:Roger Messié
Durée:20h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21385
Résumé: Comme tous les sept ans, le village grec de Lycovrissi se prépare à représenter le drame mystique de la passion du Christ. Mais pour les villageois chargés d'interpréter les rôles principaux, ce qui n'était qu'un jeu se révèle une véritable vocation : Le personnage qu'ils doivent incarner devient un modèle. Certains iront jusqu'à vivre ce mystère au plus profond d'eux-mêmes et transformeront la représentation en un drame réel, opposant leur pureté nouvelle à la lâcheté du village ! Roman de la foi vécue et révélée dans un monde simple, roman de la tentation vaincue et de la rédemption, " Le Christ recrucifié " est une œuvre majeure de Nikos Kazantzaki.
Durée:20h. 5min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71921
Résumé: A chaque printemps, saison du renouveau, la question leur fait plus que jamais vibrer les nerfs et il s'en faut d'un rien que la Crète prenne feu. Au pacha et au métropolite, le chef turc et le chef chrétien, de prévenir l'incendie. Voilà pourquoi, peu avant Pâques 1889, Nouri Bey est chargé de convoquer le capétan Michel pour lui demander de sermonner son frère Manousakas qui voulait introduire par dérision un âne dans la mosquée. Mais désireux d'amadouer son hôte Nouri Bey appelle sa belle hanoun Eminé afin qu'elle chante en son honneur : ce sera l'étincelle qui déclenche un des épisodes les plus violents de la lutte contre les Turcs menée par les personnages épiques de ce roman ardent et tumultueux, qui est un des chefs-d'oeuvre de la littérature grecque.
Durée:19h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72137
Résumé: Paru en 1954, La Dernière Tentation a immédiatement suscité la controverse. Au fil de trente-trois chapitres, Nikos Kazantzaki revisite en effet les derniers moments de la vie du Christ, ses rencontres marquantes - notamment avec Jean-Baptiste et Marie-Madeleine-, le cheminement chaotique qui l'a conduit jusqu'à l'accomplissement de son destin. En imaginant les questionnements, les hésitations de celui qui croyait n'être qu'un homme ordinaire, il interroge le tiraillement éprouvé par Jésus entre sa part humaine et sa part divine. En résulte un texte plein d'humanité, d'intelligence et de sensibilité, habité par la grâce et pourtant rejeté par l'Eglise orthodoxe grecque qui l'a jugé blasphématoire et a menacé l'auteur d'excommunication - tandis que le Vatican le mettait à l'index.
Durée:7h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70151
Résumé: Après une longue absence, l’aspirant écrivain Cosmas retrouve la Crète, sa terre natale qui se relève tout juste de la Seconde Guerre mondiale. Il souhaite présenter à sa famille celle qu’il a épousée, Noémi, jeune femme juive survivante des camps. Leur amour, intense et sincère, est assombri par d’obsédantes préoccupations : Noémi est hantée par l’horreur de l’extermination tandis que Cosmas, face à la menace d’une nouvelle guerre, nourrit de profondes interrogations, existentielles et politiques. Ne pouvant se résoudre à demeurer un simple observateur du désastre, il souhaite se faire le scribe pacifiste de temps nouveaux. Il part, seul, en Angleterre pour y amorcer une œuvre, littéraire autant que politique, au contact d’intellectuels du monde occidental animés par les mêmes grandes espérances. Là, confronté au dilemme entre l’amour et l’écriture, la chair et l’esprit, Cosmas trouve un chemin pour répondre à la puissante aspiration à l’ascension qui l’anime depuis toujours.
Durée:6h. 53min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:29348
Résumé: Ils sont allongés sur des lits et parlent de l'Amour et de la Beauté. Leurs discours se succèdent, parfois se répondent : car il y a plusieurs Amours et plusieurs manières de désirer le Beau. A ces hommes vivant en un temps et un lieu où l'éducation des garçons, est indissociable de la sexualité qui règle les rapports du maître et du disciple, une étrangère, Diotime oppose un modèle féminin de la procréation du savoir. A travers elle, Socrate dessine les étapes de l'apprentissage du philosophe capable de se détacher du monde sensible pour devenir l'" amant ", par excellence qui guide l'" aimé " dans sa quête du Vrai et du Beau. Par-delà les interprétations prudentes du Banquet que nous a léguées la tradition philosophique, cette traduction inédite invite à une lecture renouvelée dialogue : un Banquet parfois extravagant, à l'image de son objet, d'une richesse stylistique exubérante, souvent cru dans son langage, foisonnant enfin dans sa recherche du bonheur véritable. Ils sont allongés sur des lits et parlent de l'Amour et de la Beauté. Leurs discours se succèdent, parfois se répondent : car il y a plusieurs Amours et plusieurs manières de désirer le Beau. A ces hommes vivant en un temps et un lieu où l'éducation des garçons, est indissociable de la sexualité qui règle les rapports du maître et du disciple, une étrangère, Diotime oppose un modèle féminin de la procréation du savoir. A travers elle, Socrate dessine les étapes de l'apprentissage du philosophe capable de se détacher du monde sensible pour devenir l'" amant ", par excellence qui guide l'" aimé " dans sa quête du Vrai et du Beau. Par-delà les interprétations prudentes du Banquet que nous a léguées la tradition philosophique, cette traduction inédite invite à une lecture renouvelée dialogue : un Banquet parfois extravagant, à l'image de son objet, d'une richesse stylistique exubérante, souvent cru dans son langage, foisonnant enfin dans sa recherche du bonheur véritable.
Durée:36min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:16150
Résumé: C'est aux croyances sur l'au-delà qu'il s'attaque ici, en se livrant à une véritable Consolation parodique. Afin de ridiculiser et de mettre à bas les préjugés, les mythes et les pratiques funèbres, Lucien renverse les lois du genre en adoptant le point de vue d'un jeune défunt censé consoler son père. Le mort, paradoxalement, parle et se moque des lamentations des vivants. Pour démontrer que leur attitude est stérile, ridicule, que son sort est enviable, et qu'ils feraient mieux de se réjouir de son décès plutôt que de le déplorer, il mobilise et détourne avec ironie les lieux communs de la littérature consolatoire, ceux mêmes que l'on rencontre au fil des Consolations de Boèce, de Plutarque et de Sénèque, traduites également dans cette collection. Dans ce petit traité plein d'humour, Lucien se livre à une critique acerbe des funérailles...
Durée:1h. 41min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:15950
Résumé: Quatrième de couverture : «La continuité de l'emportement et l'habitude de souvent se choquer déterminent dans l'âme la situation mauvaise qu'on appelle colère, et qui dégénère en débordement de bile, en amertume, en aigreur intraitable. C'est alors que l'âme ulcérée s'irrite des plus petites choses, et cherche querelle à propos des premiers griefs venus. On dirait un fer mince et sans force, qui cède à la plus légère déchirure. Mais si dès l'origine, le jugement lutte contre la colère et la dompte, non seulement il remédiera au mal présent, mais il rendra l'âme désormais vigoureuse, et cette passion ne l'attaquera plus que difficilement...
Durée:4h. 58min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:31899
Résumé: L'homme a accumulé un savoir immense dans le domaine de la science, de la psychologie, de la biologie, des mathématiques, etc. [...] Ce savoir nous a-t-il donné la liberté, une vie juste, une vie qui soit fondamentalement bonne ? " Telle est la question qui traverse les conférences données par Krishnamurti en 1981 et 1982, en partie réunies dans ce livre. Avec l'intransigeance qui caractérise sa parole, le philosophe appelle à observer la condition humaine telle qu'elle est pour découvrir si un changement radical est possible, si le conflit, la douleur et la souffrance peuvent cesser. Or observer la condition humaine, c'est lui donner une attention complète, lui consacrer toute notre énergie, notre courage, notre coeur. Une telle compréhension est pure intelligence, libre de toute causalité. La flamme de l'attention est la voie d'un changement véritable.
Durée:11h. 18min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:39510
Résumé: Nous en venons et nous y retournons. Pourtant, nous ne pouvons rien en dire. Le néant - qui n'est ni le rien, ni le vide - reste l'inconnu fondamental, le non-être, sans sensation, sans conscience et sans mémoire. Pour m'en approcher, prudemment, je me suis lancé dans une promenade, un peu au hasard des chemins, en reprenant un vieux thème persan. J'ai voulu voir comment d'autres ont réagi, ici ou là, dans l'histoire du monde, au plus secret, au plus insistant des mystères. J'ai découvert, au passage, plusieurs attitudes, qui peuvent paraître contradictoires. Chacun peut choisir. C'est banal à dire, nous sommes tous emportés par un mouvement irrésistible. Il est notre maître, et nous savons où il nous conduit. Rien ne reste, rien ne revient. Pour peupler ce passage où il n'y a "rien" ("N'y a-t-il rien dans ce rien ?" se demandait Chateaubriand), nous avons, au long des siècles, imaginé toute une farandole de monstres, de vapeurs, de fantômes, des hurlements, dont un grand nombre sont évoqués ici. Avec quelques questions inévitables : comment nous protéger du désespoir et de la vanité de toutes nos vies, si nous n'en devons rien garder ? Comment, peut-être, en tirer une force, et même une joie ? Pourquoi rire ? Pourquoi pleurer ? Et pourquoi rêver d'immortalité ?
Lu par:Anne Tardy
Durée:5h. 42min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:69534
Résumé: Gurdjieff s'adresse à l'homme d'aujourd'hui, à celui qui ne sait plus reconnaître la vérité à travers les formes diverses sous lesquelles elle lui a été révélée - à cet homme profondément insatisfait, qui se sent isolé, sans raison d'être. Mais comment éveiller en lui une intelligence capable de discerner le réel de l'illusoire ? Selon Gurdjieff, la vérité ne peut être approchée que si toutes les parties qui constituent l'être humain - la pensée, le senti-ment, le corps - sont touchées avec la même force et de la seule manière qui convient à chacune d'elles, faute de quoi le développement restera unilatéral et devra s'arrêter tôt ou tard. Après les Récits de Belzébuth à son petit-fils, Rencontres avec des hommes remarquables et Gurdjieff parle à ses élèves, publiés aux éditions du Rocher, La vie n'est réelle que lorsque " je suis " est la troisième série d'ouvrages de Gurdjieff, restée inachevée. Elle révèle l'action du maître, de celui qui, par sa seule présence, vous oblige à vous déterminer, à savoir ce que vous voulez.