Contenu

Ce que tout chrétien devrait savoir... s'il veut comprendre la Bible

Résumé
Propose de donner les rudiments d'une connaissance du milieu ethnique dans lequel vivait Jésus. Donne des informations sur l'habitat, le quotidien et le regard d'un petit garçon juif de l'époque et propose des explications sur le milieu intellectuel et culturel des Hébreux du Ier siècle. Reprise d'articles publiés dans la revue Bonne Nouvelle.
Mots-clés: Bible - / Juifs -
Durée: 4h. 34min.
Édition: Paris, Lethielleux, 2011
Numéro du livre: 29611
ISBN: 9782249622076
CDU: 220

Documents similaires

Durée:3h. 1min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:16642
Résumé: Le récit biblique est depuis longtemps l'objet de polémiques. La controverse qui naguère portait surtout sur la Genèse et l'Exode s'est maintenant déplacée vers les livres historiques, notamment les livres des Rois et surtout la période de David et Salomon, pour des raisons à la fois scientifiques, politiques et religieuses. Yaacov Shavit présente ici les recherches les plus récentes et analyse les enjeux de ces débats. Montrant à la fois l'apport de l'archéologie et ses limites, il propose également une réflexion sur les auteurs des livres bibliques : qui étaient-ils ? Quelles étaient leurs sources ? Pour qui écrivaient-ils ?
Durée:16h. 13min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:16989
Résumé: ... Fasciné par la beauté du récit biblique, par la puissance du Verbe, par la profusion épique, le romancier revisite les deux Testaments en suivant, à travers livres, un chemin buissonnier qu'il parsème de pensées personnelles, qui ont jailli de ses innombrables lectures, ou de souvenirs de voyage éclairants. Il a raison au sujet de Caïn (et d'Abel) de nous ouvrir les yeux en s'appuyant sur la version de lord Byron, assez blasphématoire en son temps : "Dieu est ce genre de Créateur qui se sert autant d'une gomme que d'un crayon... Caïn va alors tuer Abel pour défier le Dieu destructeur et prouver à celui-ci qu'il n'est pas le seul à pouvoir anéantir ses créatures." Decoin dépoussière, investigue, rediscute, réinterprète le souffle hébreu et l'esprit grec. Et s'il semble divaguer, ce n'est que pour donner aux versets une valeur de modernité insoupçonnée. "
Lu par:Madiana Roy
Durée:1h. 53min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:70702
Résumé: Dans une relecture de la parabole du fils prodigue, Marion Muller-Colard explore, plus que son retour, le départ du fils cadet. Non seulement son départ, mais encore la nécessité de cette rupture qui le met au monde plus radicalement qu'une naissance. De la confrontation entre le texte biblique et une analyse subversive de l'âge qualifié d'ingrat jaillissent des voies inédites de souveraineté. Un éloge de toutes nos adolescences, car il n'y a pas d'âge pour " ratifier sa naissance " . " Cette existence qui a commencé par une vie reçue, qui se finira par une vie reprise, doit bien, un jour ou l'autre, être conquise. Ils fomentent une façon d'être autre chose qu'un débit. Ils fomentent un début. "
Lu par:Madiana Roy
Durée:1h. 8min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:70087
Résumé: En ouvrant sa porte au souffle du dehors, Rahab se démarque de la terreur qui étreint les habitants de Jéricho à l’approche de l’ennemi et consent à perdre la maîtrise de sa propre existence. Elle choisit l’ouverture du dedans et donne ainsi passage et refuge à l’Autre, en ouvrant sa porte à ces « autres » que sont les Hébreux. Quel travail sur sa propre peur, quelle souveraineté face au malheur ! A travers les lettres qui dessinent le nom de Rahab se déploie donc un champ de possibles qui survient lorsque nous consentons à laisser une brèche travailler notre identité.
Durée:4h. 5min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:19278
Résumé: Depuis une trentaine d'années, Annick de Souzenelle a construit une œuvre forte où se rencontrent foi chrétienne orthodoxe, lecture de la Bible à partir de la symbolique des lettres hébraïques, et décryptage des symboles qui habitent l'homme. Ce livre est la synthèse du travail de toute une vie. Synthèse en forme d'appel, en écho au « Va vers toi !» qu'entendit Abraham et qui le fit se mettre en marche. Annick de Souzenelle s'attache ici à formuler ce qu'elle appelle les « lois ontologiques » dont la Bible, à travers la Loi, les Prophètes et le Christ, nous rappellent la nécessité vitale : « L'Homme est un et chacun est unique » ; « L'Homme est essentiellement un mutant »; « Toute relation humaine est en puissance le signe de l'Alliance offerte par Dieu aux hommes » ; « Sans la bénédiction divine, l'Homme ne peut s'accomplir »...
Durée:1h. 51min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:15146
Résumé: Les courts textes rassemblés ici témoignent du corps-à-corps quotidien de l'auteur avec la Bible. Le romancier italien ne cherche pas à s'avancer sur le terrain de la théologie, mais seulement à rendre compte de ses lectures quotidiennes qui structurent à la fois sa vie et son écriture. Sa volonté de comprendre le grand texte le conduit la plupart du temps à une attention particulière aux mots hébraïques, à leur sens, oublié ou enfoui par la traduction et la tradition.
Durée:5h. 7min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:35193
Résumé: Comme beaucoup de Français qui ont « tout lâché » après avoir été élevés dans la tradition catholique, Sophie Legastelois ne croyait plus au Dieu de ses parents, et n'avait jamais ouvert la Bible. Elle n'avait gardé le souvenir que d'Eve sortie de la côte d'Adam, du péché originel, d'Abraham qui voulait tuer son propre fils au nom de sa foi, du précepte de tendre la joue gauche quand on vous frappe sur la joue droite… toutes choses qu'elle avait en horreur. Et puis un jour, une conversation s'engage avec sa tante, qui lui montre en quelques mots les contre-sens monstrueux induits par des traductions fautives, et par des interprétations machistes, culpabilisatrices, mortifères. Dès lors toutes deux décident de revisiter ensemble ces passages litigieux, et Sophie apprend littéralement de Marie ce que lire veut dire. Lecture transformante qui tue en soi le Dieu-Ogre pour libérer le sujet dans toute sa dignité.
Lu par:Manon
Durée:3h. 40min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:39422
Résumé: On s’imaginait Jésus entouré d’une garde rapprochée de douze hommes, les femmes demeurant à distance, comme au fond du décor. Christine Pedotti nous le fait découvrir en conversation avec de nombreuses femmes, qu’elles marchent en fidèles disciples à ses côtés ou qu’elles croisent son chemin. Jésus les côtoie, les touche et se laisse toucher au propre comme au figuré. Elles questionnent et il ne les rabroue jamais. Elles argumentent et il les écoute. Parfois, il se laisse convaincre... peut-être même convertir. Cette lecture précise et rigoureuse des quatre évangiles canoniques est renversante : elle bouleverse ce que l’on croyait savoir, après vingt siècles de commentaires presque exclusivement masculins. Non seulement Jésus était « en avance sur son temps », comme on l’a beaucoup dit, mais il devance aussi le nôtre, en n’assignant jamais aux femmes un rôle lié à leur sexe.
Durée:34h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68081
Résumé: Né à Jérusalem, prêtre et descendant des rois, Joseph fils de Matthias reçut l’éducation d’un rabbin et fréquenta toutes les sectes qui se partageaient le judaïsme. Mais, au lieu de devenir un docteur, il fait partie d’une ambassade à Rome, puis, quand la guerre éclate, prend un commandement en Galilée. Vaincu et fait prisonnier, il passe dès lors aux Romains. Le nouveau Titus Flavius Josephus assiste à la chute de Jérusalem, et nous lui devons le seul récit complet de la guerre de 66-73, jusqu’à la chute de Masada, que l’on ne connaît que par lui. L’œuvre de ce juif pieux nous a été transmise par les chrétiens, qui l’ont souvent considérée comme une sorte de “ cinquième évangile ”. La présente édition, établie à partir du texte publié par Josèphe, dans une traduction nouvelle de Pierre Savinel, est précédée d’une introduction de Pierre Vidal-Naquet qui, situant l’ouvrage dans son contexte historique et idéologique à la lumière des connaissances actuelles, lui redonne sa place exceptionnelle au centre des polémiques rattachées à l’identité juive depuis vingt siècles.
Durée:6h. 26min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:71928
Résumé: "Au commencement était le Verbe." Quel sens donner à cette formule énigmatique ? Comment saisir les versets qui lui font suite ? C'est ce à quoi s'attache ici Origène d'Alexandrie. Né vers 185 et mort en 254, auteur d'une oeuvre immense, Origène n'a cessé sa vie durant de commenter les Ecritures. Il décrypte ici ces lignes mot à mot et en offre une lecture méthodique particulièrement novatrice. Lui qui parcourut la terre pour défendre et diffuser le message du texte sacré l'éclaire en effet à la lumière commune de la raison et de la foi. Ces pages extraites de son imposant Commentaire sur l'Evangile selon saint Jean en propose une explication des plus précieuses pour quiconque cherche à comprendre la Bible et l'histoire de son interprétation
Durée:2h. 30min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67960
Résumé: Nombre de passages bibliques évoquent la tendresse de Dieu envers l'homme, parlant d'un Dieu aux "entrailles de mère". L'auteur laisse apparaître que cette tendresse était sans doute au commencement, et qu'elle sera au terme de l'histoire, comme le secret du dessein divin.
Durée:23h. 43min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:16460
Résumé: Parallèlement à une analyse approfondie des mécanismes qui règlent la vie des sociétés, René Girard développe et commente magistralement ce qu'il estime être l'antidote contre la violence : la parole biblique.