Contenu

Extra pure: voyage dans l'économie de la cocaïne

Quatrième de couverture
«Se plonger dans les histoires de drogue est l'unique point de vue qui m'ait permis de comprendre vraiment les choses. Observer les faiblesses humaines, la physiologie du pouvoir, la fragilité des relations, l'inconsistance des liens, la force colossale de l'argent et de la férocité. L'impuissance absolue de tous les enseignements mettant en valeur la beauté et la justice, ceux dont je me suis nourri. Je me suis aperçu que la coke était l'axe autour duquel tout tournait. La blessure avait un seul nom. Cocaïne. La carte du monde était certes dessinée par le pétrole, le noir, celui dont nous sommes habitués à parler, mais aussi par le pétrole blanc, comme l'appellent les parains nigérians. La carte du monde est tracée par le carburant, celui des moeurs et des corps. Le pétrole est le carburant des moteurs, la coke celui des corps.» Après Gomorra, Roberto Saviano poursuit son travail d'enquête et de réflexion sur le crime organisé. Mais, cette fois, il sort du cadre italien pour penser à l'échelle mondiale. D'où le crime tire-t-il sa force ? Comment l'économie mondiale a-t-elle surmonté la crise financière de 2008 ? Une seule et même réponse : grâce à l'argent de la cocaïne, le pétrole blanc. Pour le comprendre, Extra pure nous convie à un voyage du Mexique à la Russie, de la Colombie au Nigeria, en passant par les Etats-Unis, l'Espagne, la France et, bien sûr, l'Italie de la ndrangheta calabraise. Au fil de cette exploration, l'auteur raconte avec une puissance épique inégalée ce que sont les clans criminels partout dans le monde. Et il va plus loin encore, car c'est tout le fonctionnement de l'économie qu'il démonte impitoyablement. Extra pure n'est ni une enquête ni un essai, ni un roman ni un récit autobiographique, mais tout cela à la fois et bien plus encore. Pour Roberto Saviano, c'est aussi l'occasion de s'ouvrir, de se confier, d'évoquer avec gravité et sincérité le danger et la solitude, le désir de mener une vie comme celle des autres et la détermination à poursuivre son combat.
Durée: 15h. 4min.
Édition: Paris, Gallimard, 2014
N° de notice: 20805
ISBN: 9782070140497
CDU: 343

Documents similaires

De:Daz, E. J. Lu par:Denise von Arx
Durée:3h. 39min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Ils sont partout : dans nos rues, nos journaux, nos discussions politiques. Mais que sait-on vraiment de ces vendeurs de drogue africains dont la présence muette monopolise les débats sur l'asile et sur la sécurité ? Ce livre apporte le témoignage inédit de l'un d'entre eux : son enfance dans une région en guerre, la fuite dans un pays voisin, puis son arrivée en Suisse à 17 ans, son entrée rapide dans le réseau des trafiquants de cocaïne, commerce dont il donne tous les détails, sans jamais se chercher d'excuses. Une vie faite de coups de chance et de mauvais choix, d'espoirs déçus et de fatalisme, de désoeuvrement et de belles rencontres.
De:Saviano, Roberto Lu par:Henri Duboule
Durée:14h. 33min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Point de vu de l'éditeur : "Ce ne sont pas les camorristes qui choisissent les affaires, mais les affaires qui choisissent les camorristes. La logique de l'entreprenariat criminel et la vision des parrains sont empreintes d'un ultralibéralisme radical. Les règles sont dictées et imposées par les affaires, par l'obligation de faire du profit et de vaincre la concurrence. Le reste ne compte pas. Le reste n'existe pas. Le pouvoir absolu de vie ou de mort, lancer un produit, conquérir des parts de marché, investir dans des secteurs de pointe : tout a un prix, finir en prison ou mourir. Détenir le pouvoir, dix ans, un an, une heure, peu importe la durée : mais vivre, commander pour de bon, voilà ce qui compte. Vaincre dans l'arène du marché et pouvoir fixer le soleil." Gomorra explore Naples et la Campanie dominées par la criminalité organisée, sur fond de guerres entre clans rivaux et de trafics en tout genre : contrefaçon, armes, drogue et déchets toxiques..."
De:Overton, Iain Lu par:Manon
Durée:13h. 31min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Lu par Manon Un état des lieux de la circulation des armes à feu dans le monde, fruit d'une enquête d'un journaliste d'investigation qui a rencontré des chefs de gang, des marchands d'armes, des policiers, des militaires, des victimes et des lobbyistes. ©Electre 2017
De:Kuhn, André Lu par:Françoise Valterio
Durée:2h. 8min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Quatrième de couv. : Le phénomène criminel n'est pas facile à comprendre. André Kuhn (Professeur de criminologie et de droit pénal à l'Université de Lausanne) vulgarise ici la thématique, de manière à la rendre compréhensible à chacun. Qu'est-ce que la criminalité? Est-elle toujours un mal? Peut-on la mesurer? Existe-t-il des sociétés sans crime? Peut-on définir un profil type du criminel et de la victime? Les facteurs généralement avancés (comme la nationalité, la pauvreté, le divorce, la télévision, etc.) sont-ils réellement des facteurs explicatifs du crime? Quelles sont les différentes manières de prévenir la commission d'infractions et de sanctionner le crime? Ne sommes-nous finalement pas tous des criminels?
De:Boisson, Pierre Lu par:Sonia Imbert
Durée:4h. 49min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Au début du mois d’avril 2011, un homme de 50 ans disparaissait sans laisser de traces, avant qu’on ne retrouve les corps de sa femme, de leurs quatre enfants et de leurs deux chiens enterrés sous la terrasse de leur maison nantaise. Presque dix ans plus tard, les innombrables mystères qui entourent “l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès” font de celle-ci le fait divers français le plus indéchiffrable et discuté de ce début de millénaire. Ce récit, paru à l’été 2020 en deux volets dans le magazine Society après quatre ans d’enquête, est le plus détaillé jamais publié sur l’affaire. Pierre Boisson, Maxime Chamoux, Sylvain Gouverneur et Thibault Raisse sont journalistes pour le magazine Society.
De:Fauré, Gérard Lu par:Edgard Raeber
Durée:5h. 27min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Dernier survivant des grands voyous qui ont tenu le haut du pavé dans les années 1970-1980, Gérard Fauré a décidé de parler. Le film de sa vie dépasse toutes les fictions. Né au Maroc d'un père officier français et d'une mère berbère, il s'initie au trafic sur le port de Tanger et devient contrebandier. En Espagne, il s'associe avec des anciens de l'OAS pour commettre hold-up et trafic de drogue. Il côtoie la French Connection et développe une organisation criminelle aux Pays-Bas avec le parrain marseillais Gaëtan Zampa. A Paris, il devient dans les années 1980 le "prince de la cocaïne" , fournisseur préféré du show-biz, qu'il reçoit dans un hôtel particulier pour des fêtes nocturnes très privées. Sa chute en 1986 provoque bien des angoisses et tractations en coulisses dans le Bottin mondain. Un témoignage unique et détonant !
De:Deleu, Xavier Lu par:Armand Hage
Durée:9h. 25min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Issue d'une enquête de terrain, réalisée dans plus de 10 pays à travers le monde ce document qui porte sur l'économie de la drogue, analyse la régulation du commerce entreprise par certains États, et ses conséquences. De plus en plus d'États légalisent le cannabis. Au marché noir tenu par des organisations criminelles toujours plus puissantes et déstabilisatrices, ils tentent de substituer une offre légale, sûre et plus vertueuse pour la collectivité. Ils rompent ainsi avec cinquante ans de politique répressive, coûteuse et inefficace, dictée par les traités internationaux. Mais ce type de régulation tient-il ses promesses ? Et comment réagissent les cartels et les dealers qui détenaient jusque-là le monopole du trafic des stupéfiants ? Au terme d'une investigation ambitieuse menée dans une dizaine d'États (Uruguay, Mexique, Californie, Michigan, Colorado, Canada, France, Pays-Bas, Suisse...), Xavier Deleu et Stéphanie Loridon dressent un panorama critique des différents modèles de légalisation à travers le monde. Ils montrent comment la marijuana est devenue une des industries à la plus forte croissance, dominée par quelques multinationales cotées en Bourse. Ce nouveau marché légal est évalué à plusieurs dizaines de milliards de dollars par an. Le cannabis est entré de plain-pied dans l'économie de marché et rattrape, en quelques années, un siècle de retard. Bienvenue dans le monde du Big Marijuana !
De:Obertone, Laurent Lu par:Gérard Dupont
Durée:12h. 31min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:[Préface de Xavier Raufer] 13000 vols, 2000 agressions, 200 viols. En France. Toutes les 24 heures. Voici l'enquête la plus aboutie à ce jour sur un sujet tabou : l'ensauvagement d'une nation. Faits divers monstrueux passés sous silence, témoignages accablants de victimes, de policiers et de magistrats déchirent enfin la loi du silence.

Paris: capitale du crime

De:Diefenthal, Frédéric Lu par:Delphine Chartier
Durée:6h. 1min.
Genre:Société/économie/politique
Quatrième de couverture:Les crimes célèbres laissent une trace indélébile aux endroits où ils ont été commis. On ne peut pas traverser la place de la porte de Clignancourt sans penser à l'exécution de Mesrine, passer dans la rue Montmartre sans revivre l'émotion des Parisiens apprenant l'assassinat de Jaurès, arpenter le quartier de l'Étoile sans imaginer la petite entreprise de mort du Dr Petiot cachée dans la rue Le-Sueur, se balader entre le quartier des Grandes Carrières et de la Goutte d'Or sans avoir envie de replonger dans l'ambiance anarchiste de la bande à Bonnot. Ce livre n'est pas que le récit impressionnant des faits : il révèle les correspondances secrètes entre la vie d'un quartier, l'esprit d'une époque et la personnalité des criminels. Bonnot ne serait pas Bonnot sans le progrès de l'industrie automobile naissante, Petiot ne serait pas Petiot sans l'occupation allemande. Le gang des Postiches nous replonge dans la génération Mitterrand, le clan des Zemmour, dans le Pigalle des années 1970. Il n'y a pas de quartiers plus criminels que d'autres. Il y a simplement des crimes qui hantent à jamais certains lieux, et finissent par dessiner dans la mémoire populaire la carte imaginaire de nos peurs.
De:Saviano, Roberto Lu par:Flory Lambelet
Durée:1h. 27min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:Roberto Saviano a enquêté pendant plusieurs années sur les activités de la Camorra, l'organisation criminelle qui règne sur Naples et toute la Campanie. Une organisation moins connue que la mafia sicilienne mais bien plus dangereuse, car la mafia se pose comme un 'contre-Etat', a un code d'honneur et respecte certaines règles, alors que la Camorra est une forme 'd' entreprenariat' criminel dont le seul but est de maximiser ses profits, ses membres étant prêts à tout pour atteindre cet objectif...
De:Saviano, Roberto Lu par:Jean Frey
Durée:13h. 48min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:Après les événements tragiques qui clôturent Piranhas, Nicolas, dit Maharaja, a juré de se venger. Il ne reculera devant rien pour conquérir Naples, enterrer les vieux parrains et être couronné roi. Entouré de son baby-gang, Nicolas n'a jamais semblé aussi proche de son rêve. Le coût du sang est élevé et la course au pouvoir infinie ; les alliances ne durent qu'aussi longtemps que l'argent coule à flots. Désormais craints et respectés, Nicolas et ses frères brûlent leur vie par les deux bouts, au risque de sacrifier ceux qu'ils aiment le plus. Pourtant, ils devront apprendre à perdurer. Après le succès de Piranhas, Roberto Saviano parachève son immersion dans l'univers criminel napolitain par une apothéose digne des plus grands films de gangsters. Grâce à une narration toujours aussi percutante, il nous plonge dans un monde brutal que l'on peut voir comme le reflet de notre société actuelle. C'est bouleversé par la force du récit et des personnages que l'on referme ce roman palpitan

Piranhas: [01]

De:Saviano, Roberto Lu par:Jean Frey
Durée:13h. 51min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:Naples, quartier de Forcella. Nicolas Fiorillo vient de donner une leçon à un jeune homme qui a osé liker des photos de sa copine sur les réseaux sociaux. Pour humilier son ennemi, Nicolas n’est pas venu seul, il s’est entouré de sa bande, sa paranza : ils ont entre dix et dix-huit ans, ils se déplacent à scooter, ils sont armés et fascinés par la criminalité et la violence. Leurs modèles sont les super-héros et les parrains de la camorra. Leurs valeurs, l’argent et le pouvoir. Ils ne craignent ni la prison ni la mort, mais une vie ordinaire comme celle de leurs parents. Justes et injustes, bons et mauvais, peu importe. La seule distinction qui vaille est celle qui différencie les forts et les faibles. Pas question de se tromper de côté : il faut fréquenter les bons endroits, se lancer dans le trafic de drogue, occuper les places laissées vacantes par les anciens mafieux et conquérir la ville, quel qu’en soit le prix à payer. Après le succès international de Gomorra et d’Extra pure, Roberto Saviano consacre son premier roman, Piranhas, à un nouveau phénomène criminel napolitain : les baby-gangs. À travers une narration haletante, ce roman inspiré de la réalité nous montre un univers sans concession, dont la logique subjacente n’est pas si différente de celle qui gouverne notre société contemporaine.