Contenu

Douze ans de mensonges

Résumé
Condamné à la prison à vie pour le meurtre de son épouse dont il s'est toujours proclamé innocent, Norbert Fazel prend la clé des champs après douze ans passés à l'ombre des barreaux
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 6h. 11min.
Édition: Genève, Ed. de l'Aire, 1998
Numéro du livre: 11771
ISBN: 9782881085154
CDU: 343

Documents similaires

Durée:4h. 37min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:29414
Résumé: Suicides, agressions, viols, surpopulation... Face au quotidien le plus sordide et désespéré de la prison, c'est Etienne Noël que les détenus appellent. Devenu la référence en matière de droit pénitentiaire, son engagement et son travail acharné lui ont permis d'élaborer une jurisprudence pour la défense de ceux qu'il considère comme des "usagers captifs d'un service public". L'avocat a ainsi réussi à faire condamner l'Etat à plusieurs reprises et obtenu des centaines de milliers d'euros de dommages et intérêts. Au-delà du défi juridique, Etienne Noël voit dans son action une opportunité pour la société : des prisonniers respectés dans leurs droits et leur dignité sont le gage d'un corps social pacifié et d'une prévention de la récidive plus efficace. En retraçant de manière crue et poignante la trajectoire des détenus qu'il a défendus, Etienne Noël et le journaliste Manuel Sanson ouvrent, sans tabou, un débat urgent sur la question carcérale.
Lu par:Daniel Martin
Durée:25h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:26269
Résumé: Dans le milieu, on l'appelait Papillon : jamais là où on le croyait, arrivant quand on ne l'attendait plus, " allant de fleur en fleurs ". C'étaient les années 30. Et en 1930, justement, il " tombe " : il est arrêté pour un meurtre qu'il n'a pas commis, car Henri Charnière n'est ni barbeau ni tueur. Commence alors la plus fantastique des aventures. Condamné au bagne à vie à Cayenne, grâce à de faux témoignages, il refuse cette peine aussi injuste que démesurée : la grande cavale a pris le départ.
Lu par:Feodor Atkine
Durée:10h. 44min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74803
Résumé: "Je n'ai pas le droit aux sentiments. Les sentiments c'est un océan, tu t'y noies. Pour survivre ici, il faut être en granit. Pas une plainte, pas une larme, pas un cri et aucun regret. Même lorsque tu as peur, même lorsque tu as faim, même lorsque tu as froid, même au seuil de la nuit cellulaire, lorsque l'obscurité dessine le souvenir de ta mère dans un recoin. Rester droit, sec, nuque raide. N'avoir que des poings au bout de tes bras. Tant pis pour les coups, les punitions, les insultes. S'évader les yeux ouverts et marcher victorieux dans le sang des autres, mon tapis rouge. Toujours préférer le loup à l'agneau". Dans la nuit du 27 août 1934, cinquante-six gamins se révoltent et s'échappent de la colonie pénitentiaire pour mineurs de Belle-Ile-en-Mer. Voici ouverte la chasse aux enfants. Tous sont capturés. Tous ? Non : aux premières lueurs de l'aube, un évadé manque à l'appel. Voici son histoire...
Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35692
Résumé: Lorsque le douzième coup de midi tombe du clocher des Accoules, un peu plus bas, sur les quais du Vieux-Port, les poissonnières se mettent à crier : «Les vivants au prix des morts!» Et chaque touriste se demande s’il s’agit du poisson ou de tous ces hommes abattus sur un trottoir, sous l’aveuglante lumière de Marseille… À Marseille, René n’y va plus que rarement. Il préfère marcher dans les collines de l’arrière-pays, profiter de la lumière miraculeuse de sa Provence et de la douceur d’Isabelle. Il va toutefois être contraint de retrouver la ville pour rendre service à Kader, un encombrant revenant. Kader qu’il a connu lorsqu’il animait des ateliers d’écriture à la prison des Baumettes, belle gueule de voyou, spécialiste de l’évasion. Kader, qu’il voit débarquer un jour à Manosque traqué par toutes les polices, en quête d’une planque, bien avant la fin prévue de sa longue peine. Dès lors, il est à craindre que le prix des vivants soit fortement revu à la baisse… Commence un face-à-face entre le silence de l’écriture et celui des quartiers d’isolement, entre la petite musique des mots et le fracas des balles. Au fil de l’intrigue haletante, René Frégni entraîne le lecteur de surprise en surprise, tout en célébrant de son écriture brutale et sensuelle la puissance de la nature et la beauté des femmes. [Source : Site éditeur]
Durée:18h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:26852
Résumé: Une femme, poussée à bout, prend son fusil. Elle monte dans sa voiture, se rend au restaurant où dîne celui qui l'a abandonnée et veut l'éloigner de son fils. Posément, elle ajuste et tue cet homme - son mari. Puis elle attend la police. Condamnée à dix ans de réclusion, Nicole Gérard a été libérée en 1970, après avoir fait « sept ans de pénitence ». Lorsqu'elle était en prison: elle s'était juré d'écrire son livre. Le voici. Nicole Gérard a côtoyé tous les aspects de cet univers impitoyable et presque inconnu de la détention féminine. Incarcérée d'abord pendant trois ans et demi à la Roquette, elle a vu défiler la troupe, souvent pittoresque, des voleuses à la tire, des prostituées, des « faiseuses d'anges ». Elle a vécu le climat turbulent et sordide de la maison d'arrêt, assisté aux liaisons homosexuelles qui y prolifèrent, rencontré aussi quelques-unes de ces grandes criminelles que, après son procès, elle allait retrouver dans l'austère et sinistre maison de Rennes, la seule Centrale réservée aux femmes.
Durée:4h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75278
Résumé: Un roman qui introduit dans l'univers carcéral où la société civilisée entasse les folies, les peurs, les faiblesses et toutes les horreurs que les êtres humains sont capables de commettre, raconté par Benoît le gardien.
Durée:7h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34263
Résumé: Nuit après nuit, dans une prison du Montana, le jeune Val Millimaki s'assied face aux barreaux qui le séparent de John Gload, 77 ans, en attente de son procès. Astreint aux pires heures de garde, l'adjoint du shérif se retrouve à écouter le criminel qui, d'instinct, est prêt à lui révéler en partie son passé. Petit à petit, Millimaki se surprend à parler, lui aussi, et à chercher conseil auprès de l'assassin. En dépit des codes du devoir et de la morale, une troublante amitié commence à se tisser entre les deux hommes. Premier roman hypnotique et crépusculaire, Les Arpenteurs met en scène deux personnages poursuivis par leur conscience et hantés par la mélancolie d'un paysage qui les a faits tous deux à son image.
Durée:10h. 50min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:76182
Résumé: L'histoire de ce château gothique transformé en prison, dans lequel environ 200 officiers alliés capturés par les nazis ont passé la Seconde Guerre mondiale à préparer des évasions malgré la surveillance de leurs geôliers. Dans cette enceinte ultrasécurisée, les alliances secrètes, les trahisons et les projets rocambolesques se succèdent jusqu'à la fin du conflit.
Lu par:Annie Allain
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68641
Résumé: Présentation de la population carcérale à travers une série de dialogues. Un recueil de paroles d'homme et de femmes incarcérés. Des mots qui évoquent les notions de dedans et de dehors. Le dedans, c'est-à-dire la prison ou toutes les formes d'enfermement, et le dehors, le monde vaste comme un rêve...
Durée:4h. 46min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:72660
Résumé: Kurde de Turquie, leader du HDP, parti d'opposition, l'auteur est incarcéré depuis novembre 2016. Dans ce nouveau recueil, il fait découvrir les différentes facettes de son pays et de ses habitants. Il montre l'universalité individuelle comme collective des changements et des révolutions avec l'espoir pour perspective.
Durée:7h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67788
Résumé: Dolores, jeune universitaire, décide de situer sa recherche en littérature dans un lieu peu commun : le milieu carcéral. Que peuvent apporter les livres aux détenus ? Quel est le pouvoir des mots ? Elle débute des entretiens avec des prisonniers, réticents, et se lie particulièrement à l’un d’entre eux : Joram. À travers ses comptes rendus des lectures effectuées et de lettres qu’il écrit, Dolores saisit des bribes d’un passé trouble. Elle mène alors sa petite enquête pour en savoir plus et ce qu’elle dé- couvre est stupéfiant et inattendu. Elle, qui a toujours mené une existence si linéaire et convenue, plonge dans l’univers des existences fragmentées de ceux que la vie n’a pas ménagés et en ressort profondément changée. Finalement, en voulant amener de nouveaux horizons à des personnes en- fermées, Dolores est conduite elle aussi à revoir son système de valeurs.
Lu par:Nina Macquet
Durée:16h. 31min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:70289
Résumé: Par amour, elle est prête à briser toutes les règles... Hayden Smith. Un nom synonyme de puissance, de violence et de danger. Un nom redouté aussi bien par les prisonniers que les gardes de l’établissement pénitentiaire où Adria vient d’être embauchée en tant qu’infirmière. Son but : se rapprocher de Jake, son frère, condamné pour avoir vengé le meurtre de leur sœur. Mais la réalité est bien plus sombre qu’elle l’imaginait : dans cet univers carcéral froid et cruel, seules règnent la violence et la loi du plus fort. Si elle veut aider Jake, Adria va devoir apprendre les codes de ce monde impitoyable. Et qui de mieux placé qu’Hayden Smith pour l’initier ? Face au chef de cartel aussi séduisant que manipulateur, Adria va devoir respecter une seule règle : ne jamais baisser sa garde…