Contenu

Recherche par lecteur : Gilles

20 résultats.

Durée:2h. 25min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:74618
Résumé: L'auteur se fait l'historien de lui-même en se penchant sur son enfance, évoquant les lieux, les visages et les paysages qui ont marqué sa vie. Son récit s'achève à la fin des années 1960, alors qu'il est âgé d'un peu plus de 10 ans.
Durée:9h. 4min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:74095
Résumé: Une étude autour du socle philosophique sur lequel pourrait s'établir une politique de l'accueil et du respect du vivant sous toutes ses formes. L'auteur oppose l'éthique et le doute philosophiques menant à la vérité aux certitudes qui fondent les idéologies et justifient la violence.
Durée:12h.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:73088
Résumé: Peu après la Première Guerre mondiale, dans le Limousin, la famille Peyrataud exerce le métier de meunier avec succès. Leurs deux enfants, Manon et Pierre, vont à l'école, et la réussite de la jeune fille lui promet un bel avenir. Mais des événements viennent troubler leur vie paisible.
Durée:12h. 34min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:72635
Résumé: Périgord noir, début du XXe siècle. Mondane, 20 ans, rejoint son mari qui l'effraie et sa belle-mère autoritaire au château de Tarnhac. En 1914, les hommes sont appelés au combat. La jeune femme prend en main la gestion du domaine et développe la culture du tabac dont la demande s'accroît entre les deux guerres. Premier roman.
Durée:14h. 31min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:71313
Résumé: Eudoxie meurt en accouchant de son neuvième enfant. Marthe, sa jeune soeur, est appelée pour la remplacer dans le chalet d'Auguste, le temps que la situation s'apaise. Mais le veuf a sous-estimé l'opposition de sa mère qui reproche à Marthe de faire une arme de son charme et qui lui jalouse sa force de caractère. Non seulement Marthe détonne - elle a osé partir de chez son père sans bague au doigt - mais elle laisse dans son sillage un relent de scandale. Va-t-elle causer la perte de son beau-frère en le manipulant tel un pantin de foire ? Tandis que la jeunesse est réunie sur l'alpage en pleine floraison. là où on peut toucher les nuages. humer le vent d'altitude, voir la neige tomber en plein juillet, Marthe voudrait que tout se passe autrement... qu'elle n'ait jamais à porter, sur ses épaules, des secrets plus lourds que des montagnes, que son destin ne soit pas aussi étroitement lié à celui d'Hippolyte. son neveu. Elle agira avec toute sa fougue pour rétablir la vérité en révélant ce qui devait être tu, et restaurer la paix dans le village.
Durée:4h. 13min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:70863
Résumé: L'auteure présente les principes du coorie, philosophie de vie écossaise du bien-être et du confort, avec de nombreux conseils pour l'incorporer à son quotidien : célébrer la vie autour d'un feu, savourer un bon whisky et une tarte à la viande, s'habiller de tweed et de tartan, se promener dans un vieux château, cueillir des baies en forêt, faire du camping sauvage, entre autres.
Durée:6h. 56min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70076
Résumé: Léonora Miano n’est pas une Afropéenne (afro-européenne). Ceux qui se définissent ainsi ont grandi en Europe. Marquée par l’Afrique subsaharienne, la sensibilité de l’auteur se distingue de celle des Afropéens. Ceux-ci se sont construits en situation de minorité. Ce qui détermine la perception de soi, complique l’identification et la solidarité entre Afropéens et Subsahariens. La France identifie à l’Afrique tous ses citoyens d’ascendance subsaharienne, privilégiant les natifs de ce continent. Cela ne favorise pas l’ancrage des Afropéens dans leur pays, leur capacité à se sentir responsables de son destin. Pourtant, ceux qui se sont donné un nom – Afropéens – dans lequel Afrique et Europe fusionnent, s’ils sont fidèles aux implications de cette association plus qu’à leur amertume, peuvent incarner un projet de société fraternel, anti-impérialiste et anti-raciste. Dans une France en proie aux crispations identitaires, la perspective afropéenne apparaît encore comme une utopie. De part et d’autre, la tentation du rejet est puissante.
Durée:2h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70059
Résumé: Un témoignage fort sur la déportation et les chemins de la libération. Après une enfance heureuse en Pologne au sein d'une famille juive, Elie Buzyn va subir l'indicible : sa déportation à 11 ans et l'assassinat des siens ; le ghetto de Lodz, Auschwitz à 15 ans, la marche de la mort, Buchenwald. Lorsqu'il est libéré à 16 ans, il ne parle que le polonais, le yiddish, et l'hébreu. Comment retourner à la normale ? Après avoir frôlé la mort, connu un état de sous-nutrition extrême, la libération et le retour à la vie sont complexes. La traversée de la frontière entre deux milieux sera pour lui un temps crucial qui aura duré des décennies… Ses expériences passées continuent d'exister en lui, en un magma éruptif qui peut surgir à tout instant. Mais il a agi, résisté, et réappris à vivre. Le chaos libère une grande source d'énergie qui lui a permis de développer une créativité de la vie où rien ne pouvait lui paraître insurmontable. Encouragé par les voix du passé et par le soutien de leurs morts, il a tenté de reconstruire ailleurs ce qui a été brisé. Il livre le récit d'un étrange périple passant par la France, la Palestine, l'Algérie. Chirurgien-orthopédiste, il s'engagera auprès des laissés pour comptes et des victimes que les nazis avaient voulu torturer et éliminer : témoins de Jehova, malades psychiatriques, personnes très âgées,... parfois dans des conditions difficiles, sans infrastructures sanitaires. Un parcours unique et atypique, éclairé par le regard d'Etty Buzyn, son épouse, écrivain et psychanalyste.
Durée:1h. 7min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:69993
Résumé: Suite à la parution de son premier ouvrage, J'avais 15 ans, et aux réactions des jeunes publics à qui il raconte Auschwitz, Elie Buzyn a tenu à revenir dans un entretien sur certains sujets qui lui paraissent d'une cruelle actualité. Pour que les générations d'aujourd'hui deviennent à leur tour des témoins du témoin qu'il est lui-même et des garde-fous contre la haine et ses conséquences.
Durée:5h. 42min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:69372
Résumé: Laura voit sa vie basculer le jour où elle perd sa grand-mère. Rose a passé son existence à rechercher son mari inexplicablement disparu. En vain… Avant de mourir, sa petite-fille lui promet d’élucider ce troublant mystère. En rangeant des affaires dans une commode, Laura trouve une photo où son grand-père prend la pose devant la célèbre villa Laurens à Agde. Il n’en faut pas plus à la journaliste qu’elle est pour démarrer une enquête. Elle l’amènera de la résidence des Tamaris, au couvent des Ursulines où vivent deux témoins du passé qui l’aideront à lever le voile sur les secrets entourant ce voyageur sans bagages. D’embûches en rebondissements, de surprises en déconvenues, elle découvrira comment la fascination pour le luxe a fait tomber un honnête homme dans les filets d’un chauffeur manipulateur. À trop vouloir approcher cet univers flamboyant de la famille Laurens, son grand-père ne s’est-il pas brûlé les ailes ? Les révélations de Mathilde et de Marguerite suffiront-elles à réhabiliter celui qui n’a jamais eu de visage pour cette petite-fille audacieuse et prête à remuer les montagnes pour faire jaillir la vérité ?
Durée:8h. 1min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:69227
Résumé: Lors d'une visite d'un camp de réfugiés à la frontière thaïlandaise, Benoît Duchâteau-Arminjon, dit "Bénito", découvre un Cambodge anéanti et divisé par des années de guerre civile, le régime sanglant des Khmers rouges et l'occupation vietnamienne. Le choc est si fort qu'il quitte tout et crée, en 1991, la fondation Krousar Thmey ("Nouvelle famille"), qu'il dédie aux enfants abandonnés. Depuis vingt ans, il n'a eu de cesse de leur offrir une vie meilleure, un accès à l'éducation, un avenir. Bénito nous livre ici son témoignage, loin des clichés et de l'agitation médiatique, sur des années d'engagement et de fraternité avec le peuple cambodgien. "Krousar Thmey existe non en tant que projet personnel mais comme institution. Je suis heureux d'avoir pu le réaliser avec des centaines de Cambodgiens qui continuent sans moi. Ma fierté est double : que Krousar Thmey soit devenue la première fondation cambodgienne pour l'enfance et que je ne sois plus indispensable".
Durée:3h. 8min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:67340
Résumé: Cet ouvrage donne la parole aux malades, aux familles et aux associations qui les soutiennent. Ils décrivent les difficultés rencontrées et les combats menés lorsque l'on vit avec une maladie rare.
Durée:50min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65909
Résumé: Le 8 juin 1978 Alexandre Soljénitsyne disait aux étudiants de l'université de Harvard : « Non, je ne peux pas recommander votre société comme idéal pour transformation de la nôtre. (…) Nous avions placé trop d’espoirs dans les transformations politico-sociales, et il se révèle qu’on nous enlève ce que nous avons de plus précieux : notre vie intérieure. À l’Est, c’est la foire du Parti qui la foule aux pieds, à l’Ouest la foire du Commerce : ce qui est effrayant, ce n’est même pas le fait du monde éclaté, c’est que les principaux morceaux en soient atteints d’une maladie analogue. »
Durée:7h. 55min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:20539
Résumé: Anne, dix-sept ans, cherche sa soeur, disparue il y a un an. Elle passe dans un monde parallèle, situé dans une autre dimension, relié par un chemin à la Terre. Là-bas, les gens ne respirent pas, ne s'amusent pas et pensent que les Terriens ne sont que des créatures de roman. Qui plus est, ils sont impitoyables. Menant sa quête- enquête, Anne va découvrir que les hauts dignitaires protègent un trafic de femmes terriennes - dont sa soeur est la victime. Le thème, fantastique à la limite de la SF, n'est pas vraiment original ; le roman est plus sombre que les précédents de l'auteur. Mais sous les références diverses (mythe d'Orphée, Barbe-Bleue...), se déploie l'ébauche d'une réflexion sur la création artistique et surtout sur ce qui fait la"pâte humaine" (respirer, chanter, pleurer, rire...). Jean-Claude Mourlevat, par son écriture fluide, sait raconter une histoire, formidablement bien !
Lu par:Gilles
Durée:31min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19542
Résumé: A 81 ans, Jean Villard-Gilles, l'artiste le plus populaire de Suisse romande, décide de faire ses adieux à la scène. Plus qu'un portrait, le film est un rêve ... Le spectateur accompagne l'auteur à travers les tourments de la création artistique. A son piano, prisonnier d'une bulle de silence, Gilles travaille pour trouver le langage juste qui lui donnera soleil et chaleur.
Durée:1h. 29min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:17383
Résumé:
Durée:3h. 50min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21145
Résumé: Lorsque la Mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de Mack Bolan, elle ignorait une chose : au Viêt-nam, ses copains avaient surnommé Mack Bolan, le tireur d'élite, l'exécuteur. La vengeance de Mack Bolan était simple et féroce : tuer, tuer, tuer. Il dévalisa une armurerie, déroba une carabine Marlin 444. Et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. Alors, les portes de l'enfer s'ouvrirent... parce que les deux êtres chers qui lui restaient encore étaient devenus les victimes de la Mafia, Mack Bolan n'était plus l'Exécuteur, l'ennemi froid et implacable. C'était un homme fou de douleur et de désespoir qui fonçait sur les meurtriers.
Durée:3h. 27min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21139
Résumé: Vi, une belle et talentueuse " internétective " chilienne, se fait une joie, à l'occasion d'un séjour en France, de revoir son père qui y vit en exil. Les retrouvailles ne se dérouleront pas comme prévu. L'ancien ministre de Salvador Allende, devenu un illustre et paisible généalogiste, a été assassiné en Bretagne. La jeune femme se promet de retrouver le coupable. Commence alors une étrange partie d'échecs. Sur chaque case gît un cadavre dont on a percé le côté droit. Tous de braves gens qui portent le nom de .... Pinochet. Pourquoi veut-on éliminer de la surface du globe les homonymes de l'ancien dictateur ? Que viennent faire Charlton Heston, Merlin l'enchanteur et un flic qui ressemble à Alain Delon dans cette histoire rocambolesque ? Après une enquête trépidante et une quête vertigineuse, Vi retrouvera, en même temps que son identité, la mémoire d'un peuple meurtri.
Durée:5h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22146
Résumé: Un officier de vingt-deux ans aux allures de prince oriental, muni de maigres subsides et escorté d'une poignée de compagnons, cherche à percer le secret des voies d'eau qui conduisent jusqu'au centre du continent noir. Le cours inférieur du Congo étant barré par une suite de cataractes, il a choisi de remonter, plus au nord, l'immense Ogooué. On est en 1875 et, comme la plupart des voyageurs de sont temps, le jeune Brazza pense que tous les grands fleuves d'Afrique prennent leur source dans un vaste lac juché sur la crête Congo-Nil, véritable mer intérieure protégée par une chaîne de sommets inaccessibles.
Durée:11h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21268
Résumé: 30 septembre 1659 Moi, pauvre misérable Robinson Crusoé, après avoir fait naufrage au large durant une horrible tempête, tout l'équipage étant noyé, moi-même étant à demi mort, j'aborde à cette île infortunée, que je nommai l'Ile du désespoir. Je passai tout le reste du jour à m'affliger de l'état affreux où j'étais réduit : sans nourriture, sans demeure, sans vêtements, sans armes, sans lieu de refuge, sans aucune espèce de secours, je ne voyais rien devant moi que la mort, soit que je dusse être dévoré par les bêtes ou tué par les sauvages, ou que je dusse périr de faim. A la brune, je montai sur un arbre, de peur des animaux féroces, et je dormis profondément, quoiqu'il plût toue la nuit.