Contenu

La fabrique des pandémies: préserver la biodiversité, un impératif pour la santé planétaire

Résumé
Depuis les années 2000, des dizaines de scientifiques internationaux tirent la sonnette d'alarme : les activités humaines, en précipitant l'effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d'une épidémie de pandémies de maladies infectieuses et non transmissibles. C'est ce que montre dans cet essai rigoureusement documenté Marie-Monique Robin, qui y rassemble pour la première fois les informations issues de nombreux travaux scientifiques et d'entretiens inédits avec une trentaine de chercheurs. Informations jusqu'alors largement ignorées des politiques et des médias, du fait notamment de la balkanisation des connaissances entre disciplines spécialisées. En apportant enfin une vision d'ensemble, accessible à tous, elle contribue à dissiper le grand aveuglement collectif qui empêchait d'agir. Car le constat est sans appel : la déforestation, l'urbanisation et les réseaux routiers, l'agriculture industrielle et la globalisation économique ont entraîné une destruction des écosystèmes qui menace la santé planétaire. Cette destruction est à l'origine des zoonoses, maladies transmises par des animaux aux humains : du virus Ebola au Covid-19, en passant par le SRAS, le Nipah ou Chikungunya, elles font partie des nouvelles maladies émergentes qui se sont multipliées depuis un demi-siècle, par des mécanismes très clairement expliqués dans ce livre.
Genre littéraire: Sciences/technologie
Durée: 11h. 1min.
Édition: Paris, La Découverte, 2021
Numéro du livre: 69836
ISBN: 9782348054877
CDU: 502.7

Documents similaires

Durée:8h. 16min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:13091
Résumé: Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés. Comme les passagers du Titanic, nous fonçons dans la nuit noire en dansant et en riant, avec l'égoïsme et l'arrogance d'êtres supérieurs convaincus d'être "maîtres d'eux-mêmes comme de l'univers". Et pourtant, les signes annonciateurs du naufrage s'accumulent : dérèglements climatiques en série, pollution omniprésente, extinction exponentielle d'espèces a
Durée:1h. 33min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:69050
Résumé: Rares sont les phénomènes comme les épidémies et plus encore les pandémies susceptibles de provoquer l'extinction du genre humain et d'engendrer des peurs viscérales. Le "quatrième cavalier des chevaucheurs de l'apocalypse" parcourt le monde à intervalles irréguliers depuis des millénaires, répandant des contagions ayant marqué de manière indélébile l'histoire en modifiant les destins de nombreuses nations, en tuant des centaines de millions d'individus et en ravivant parmi les hommes des haines ataviques. La Suisse n'a évidemment pas échappé aux hécatombes au cours des siècles, subissant successivement les grandes pestes antiques, la mort rampante du XIVe siècle, la variole, le choléra, le typhus et les grippes : grippe russe, grippe espagnole, grippe asiatique jusqu'à la dernière mutation d'un virus qui nous est familier et qui, pourtant, en 2020, est parvenu à faire trembler le monde sur son socle.
Durée:10h. 54min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68882
Résumé: Cet ouvrage permet de jeter un regard unique sur la crise du coronavirus en Suisse. En plus de leurs recherches, les auteurs – quatorze journalistes d’investigation – ont accompagné pendant près de six mois une quinzaine de personnes, dont le conseiller fédéral Alain Berset, l’épidémiologiste de l’EPFL Marcel Salathé, Maria Pia Pollizzi, infirmière cheffe à la clinique la plus durement frappée de Suisse, ou encore le soldat Wille qui s’est ennuyé à mourir. Sans oublier une famille de Romont qui a vu partir plusieurs de ses membres en quelques jours ou une infirmière en maison de retraite qui a dû mettre toute seule plusieurs pensionnaires dans leur cercueil. Plus de deux cents heures d’entretiens et des centaines de pages de procès-verbaux confidentiels forment le socle de La première vague et se déploient dans un récit captivant.
Durée:8h. 51min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:71965
Résumé: Ainsi qu’Elizabeth Kolbert l’a montré dans son précédent livre, La Sixième Extinction (prix Pulitzer 2015), l’homme par sa seule présence sur Terre affecte l’environnement, mettant son intelligence au service de la destruction de la vie. Mais cette intelligence lui donne aussi la capacité de réparer les dommages qu’il fait subir à la nature. Qu’il s’agisse de ces chercheurs d’Hawaï mettant au point une espèce de corail susceptible de résister à l’acidification des océans ; de ces ingénieurs qui ont électrifié la rivière Chicago pour préserver la faune des Grands Lacs de la carpe asiatique ou de cette entreprise en Islande qui propose de capturer le carbone émis dans l’atmosphère pour le stocker sous forme de pierres, Elizabeth Kolbert est partie à la rencontre de celles et ceux qui tentent de restaurer notre environnement. À l’écart de tout militantisme, elle raconte ce moment extraordinaire où le seul moyen de garder une planète vivable est de se substituer à la nature et de prendre les choses en main… pour le meilleur comme pour le pire. Reportage de premier ordre sur nos efforts extraordinaires pour adapter la planète à l’homme, Des poissons dans le désert nous donne aussi à réfléchir sur l’humanité et le paradoxe d’aujourd’hui : la nature ne pourra survivre qu’en cessant d’être naturelle.
Durée:3h. 31min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:16309
Résumé: Le pire n'est pas certain, mais le temps nous est compté. Une première certitude : les Terriens ne pourront pas quitter leur planète et s'installer sur une autre. Une seconde certitude : nous devons nous projeter dans le futur, car le futur c'est demain. A partir de là, il faut dresser la liste des impasses où nous sommes engagés et montrer, si nous persévérons dans cette voie, quel type de catastrophe s'ensuit à chaque fois...
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:20052
Résumé: D'étonnantes coïncidences atomiques et cosmiques ont permis à l'Univers de s'organiser, s'enrichir et nous donner naissance. Du noyau de carbone aux profondeurs de la planète, du rayonnement fossile aux mystérieux neutrinos, que d'étranges phénomènes ont contribué à la complexité du monde ! Mais sa richesse et sa beauté sont désormais mis en péril sur Terre par l'Homme, devenu la principale menace pour son environnement, pour la biodiversité, et finalement pour lui-même. Comment concilier la belle-histoire de l'Univers et la moins-belle-histoire de l'Humanité ? Nous offrant l'une et l'autre en parallèle, Hubert Reeves met son talent de conteur de science au service de notre nécessaire prise de conscience. Sans nous masquer la gravité de la crise écologique, il relève les signes d'une réaction qui nous permet d'espérer un avenir plus vert.
Lu par:Maryse Leloup
Durée:5h. 5min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:17717
Résumé: Notre Titanic prend l'eau : la crise tant redoutée et si prévisible est là. Ou plutôt les crises, car comme Tantale, le personnage de la mythologie grecque qui, puni par les dieux, doit subir trois supplices, nous entrons dans un maelström où se conjuguent et s'additionnent la crise économique, la crise énergétique et la crise climatique. Deux siècles de « progrès » ininterrompus nous ont donné l'illusion que l'humanité pouvait subvenir à la croissance exponentielle de ses besoins, tant son ingéniosité était grande. Aujourd'hui, force est de constater que non seulement le progrès tant vanté laisse un nombre croissant d'êtres humains sur le bord de la route, mais que la planète, surexploitée, donne des signes d'épuisement...
Durée:58min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:16393
Résumé: " Comment se fait-il que l'humanité, en dépit de ressources planétaires suffisantes et de prouesses technologiques sans précédent, ne parvienne pas à faire en sorte que chaque être humain puisse se nourrir, se vêtir, s'abriter, se soigner et développer les potentialités nécessaires à son accomplissement ? [...] Comment se fait-il que nous n'ayons pas pris conscience de la valeur inestimable de notre petite planète, seule oasis de vie au sein d'un désert sidéral infini, et que nous ne cessions de la piller, de la polluer, de la détruire aveuglément au lieu d'en prendre soin et d'y construire la paix et la concorde entre les peuples ? "
Lu par:Martine Dubos
Durée:4h. 7min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:76531
Résumé: Sauver les glaciers, c’est se sauver nous-mêmes. Partout le même constat, le réchauffement climatique est à l’œuvre et ne cesse de s'intensifier. Poussée par son amour de la glace et de la neige, la Savoyarde Heïdi Sevestre décide de devenir glaciologue. Pour ses recherches, elle parcourt la planète (Arctique, Himalaya, Groenland ou encore Antarctique) et l’émerveillement pour les géants de glace cède place à l'anxiété : les glaciers fondent inexorablement et vont disparaître d’ici quelques années si nous continuons de vivre comme nous le faisons. Heïdi Sevestre sort de son laboratoire de recherche pour alerter sur les ravages causés par le dérèglement climatique.
Durée:8h. 48min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:21360
Résumé: Notre planète va mal : réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles, pollutions des sols et de l'eau provoquées par les industries civiles et guerrières, disparité des richesses, malnutrition des hommes, taux d'extinction effarant des espèces vivantes, etc. La situation est-elle vraiment dramatique ? Que penser des thèses qui contestent ce pessimisme ? À partir des données scientifiques les plus crédibles - et de leurs incertitudes -, Hubert Reeves dresse un bilan précis des menaces qui pèsent sur la planète. Son diagnostic est alarmant : si la vie sur Terre est robuste, c'est l'avenir de l'espèce humaine qui est en cause. Le sort de l'aventure humaine, entamée il y a des millions d'années, va-t-il se jouer en l'espace de quelques décennies ? Notre avenir est entre nos mains. Il faut réagir, et vite, avant qu'il ne soit trop tard.
Durée:4h. 27min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:72062
Résumé: Vous avez sous les yeux des pages d’histoire vaudoise exceptionnelles. Une résistance aux pressions institutionnelles qui s’étendra sur plus de dix ans, organisée, coordonnée et déterminée. Les gens d’Ollon n’ont jamais accepté l’idée que l’on enfouisse des déchets radioactifs sous leur sol. Pas par égoïsme mais par conviction que, pour l’ensemble du pays, l’enfouissement définitif et hors de contrôle ne constituait pas une solution acceptable pour les générations suivantes. Les quarante ans qui séparent leur insurrection du monde d’aujourd’hui leur auront donné raison, puisqu’aucune solution de ce type n’a pu être concrétisée à ce jour en Suisse. L’action du CADO (Comité anti-déchets d’Ollon), qui n’en fut pas un pour le Conseil d’état de l’époque, c’est une formidable mobilisation de la légitimité contre la légalité. Des hommes et des femmes de tous horizons, âges et tendances politiques prennent les armes?; comprenez la parole, l’écrit, l’action politique, la démonstration et parfois même la truelle pour boucher les orifices convoités par les sondeurs. On leur enverra les gendarmes et les chiens policiers à la veille d’un Noël. à découvrir à l’aube de nouvelles manifestations qui vont interpeller nos choix – ou absences de choix – en matière d’énergie et de protection du climat.
Durée:3h. 7min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:70347
Résumé: Questions posées aux chrétiens par la Covid-19 Nous connaissons tous des crises dans nos vies. Celle qu'a provoqué la Covid-19 a la particularité d’être commune aux populations du monde entier. En essayant de réfléchir à un certain nombre de réactions que cette crise a suscitées en nous et autour de nous, nous pouvons peut-être nous préparer à en affronter d'autres. Or, au-delà de l’angoisse légitime qu’elle suscite, cette crise sanitaire pose aussi de réelles questions théologiques. Dieu a-t-il envoyé cette maladie comme un avertissement ? Peut-il nous en libérer ? À qui peut-on faire confiance pour ne pas être paralysés par la peur de l’avenir ? Vouloir tout maîtriser est-il une solution face à ce genre de crise ? Que devient notre liberté quand nous devons nous plier à des règles de plus en plus strictes pour freiner la propagation du virus ? Le salut est-il dans plus d’individualisme ou plus de solidarité ?