Contenu

Le pouvoir des braves

Résumé
Septembre 2018, à Plaintel, Côtes d'Armor. Paul, assistant qualifié dans l'usine locale de masques, vide les lieux alors que la fermeture se profile. Sa vie familiale se détériore. Voyant sur Facebook un appel à manifester sur les ronds-points, il retrouve la force de se battre pour son travail. Un récit réaliste sur l'usine récemment mise en lumière lors de la crise sanitaire. Premier roman.
Durée: 8h.
Édition: Paris, P. Rey, 2021
Numéro du livre: 71678
ISBN: 9782848768687
Collection(s): Roman français

Documents similaires

Durée:11h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69381
Résumé: « Tu veux savoir ce qui m’a conduit à prendre la route de l’exil à quinze ans ? D’accord, je vais tout te confier et tu vas être renversé. Tu es prévenu ! Mes mots seront durs, car la réalité est brutale. Mais je vais aussi te faire rire, je suis beau gosse et j’ai la tchatche. Je te demande une seule chose : ne me juge pas, ça n’a pas de sens d’appliquer ta morale à ma vie. » Né dans un bidonville de la banlieue de Douala au Cameroun, Petit Wat est un adolescent haut en couleurs qui fait les quatre cents coups avec ses copains. Mais, sans avenir chez lui, il prend la douloureuse décision de partir pour accomplir son rêve : faire un boza, passer en Europe. Avec un sac à dos troué et une immense foi en lui-même, Petit Wat découvre de nombreux dangers. Abandonné par un passeur aux portes du Niger, il doit affronter ghettos et déserts. Arrivé au Maroc, il rejoint des centaines de jeunes déshérités qui s’organisent pour affronter le « Monstre-à-Trois-Têtes » : des barrières massives séparant l’Afrique de l’Europe. Pourront-ils vraiment passer de l’autre côté ? Dans Boza !, Ulrich Cabrel et Étienne Longueville proposent un regard inédit sur les réalités migratoires. La verve des personnages et l’humour du narrateur contrastent avec les enfers qu’ils traversent, offrant à ce roman d’aventures une tonalité et un rythme captivants.
Lu par:Sabine Marais
Durée:3h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75625
Résumé: 1995. Il n'existe aucun traitement contre le sida. Les malades tombent les uns après les autres dans l'indifférence générale. Parmi ceux qui sont touchés, donc condamnés, certains n'ont plus la force d'attendre le remède qui pourrait les sauver. Plutôt que de crever comme des chiens dans un lit d'hôpital, ils optent pour une solution radicale : ils préfèrent partir en beauté. Le cocktail est toujours le même, encore plus de fête, plus de drogue et plus de sexe. L'apothéose, et puis la chute finale. Un dimanche midi, après une nouvelle nuit infernale, Alex et Lucien rentrent et s'endorment sur le canapé. Cette fois, Alex ne se réveille pas, il fait un arrêt cardiaque dans son sommeil. La semaine qui suit, Philippe, Willy, Léon, Hervé, Adam et Denis, les copains défilent auprès de Lucien. Le temps est suspendu par la mort d'Alex, et pourtant la vie suit son cours, imperturbable, Philippe fête son anniversaire, il prend un nouvel appartement... Le samedi, toute la bande part enterrer Alex en Normandie. Ils se chauffent avant le départ pour se donner du courage, et débarquent à l'église fins saouls. Quand ils découvrent ce que la famille a fait des obsèques de leur fils, le choc est brutal. La cérémonie vire au supplice. Cinq ans plus tard, Philippe s'adresse à ses amis. Willy, Léon, Hervé, Adam, Denis... à chacun, il pose deux questions : Comment as-tu connu Alex ? Quels souvenirs as-tu gardés de cette semaine ? Entremêlé de leurs paroles, Quatre-vingt-quinze est le récit de ces folles journées, mélange d'euphorie et de désespoir. C'est l'histoire d'une fin de partie qui fut aussi une fête permanente, une célébration de l'amitié, une philosophie de l'urgence vitale. Un tombeau poignant et sublime pour tous les disparus, pour un quartier, une culture, une époque révolue.
Durée:12h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36108
Résumé: Corrine et Russell ont deux enfants et vivent dans un loft à Tribeca dans l'atmosphère très particulière de l'après-11 septembre 2001. Corrine fait du bénévolat à Ground Zero et y rencontre Luke avec lequel elle vit une passion qui va tout balayer sur son passage. Mais un jour, les habitudes et les convenances reprennent le dessus. Avec les personnages de Trente ans et des poussières. ©Electre 2017
Durée:20h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74408
Résumé: Colleen et Rich Gundersen habitent avec leur jeune fils Chub sur la côte en Californie du Nord. On est en 1977, et l'existence dans cette région forestière est de plus en plus difficile. Depuis des générations, le bois fait vivre toute la communauté, mais aujourd'hui ce mode de vie est menacé. Quoique sans diplôme, Colleen est sage-femme. Rich, lui, est de ces élagueurs qui travaillent au sommet des arbres. C'est un métier dangereux, dont son père et son grand-père sont morts. Il souhaite une vie meilleure pour sa famille. Pour cela, il a investi en secret toutes leurs économies dans un lot de séquoias pluricentenaires. Mais lorsque Colleen, qui veut avoir un deuxième enfant malgré la perte d'un bébé lors de sa dernière grossesse, se met à dénoncer les pratiques de la compagnie d'abattage et l'épandage d'herbicides responsables, selon elle, de nombreuses fausses couches dans la région, Rich et elle se retrouvent dans deux camps adverses. Encensée par Stephen King et toute la presse américaine, Ash Davidson signe avec ce texte bouleversant une fresque ample, puissante et tellurique.
Durée:18h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74108
Résumé: New York, au début du XXe siècle. Francie Nolan a neuf ans, un optimisme infernal et un rêve : écrire. Sur sa mère, fée du quotidien ; son père, héros ambigu ; son frère, un roublard qui court les rues ; sur ses tantes, la douce Evy et la pétulante Sissy, qui collectionne les "John" ; sur Williamsburg, son quartier. Mais Francie voudrait aussi pouvoir écrire la vérité, sans fard : la misère, la débrouille, le lot des immigrés. Fillette sensible, lectrice avide, cherchant sa voix, elle raconte leurs vies, la vie... OEuvre culte de la littérature américaine, parue en 1943 et portée à l'écran par Elia Kazan, ce superbe roman d'apprentissage vibre d'une fraîcheur et d'une imagination extraordinaires. Un trésor, à redécouvrir absolument.
Durée:22h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75082
Résumé: Corey Goltz, quinze ans, grandit dans la banlieue ouvrière de Boston. Il vit seul avec sa mère Gloria. Cette dernière a connu beaucoup de désillusions, mais elle a toujours été là pour son fils unique. Tout change quand un médecin lui apprend qu'elle est atteinte de la maladie de Charcot. Car à mesure que Gloria perd son autonomie et son énergie vitale, Corey doit s'organiser pour faire face. Son amitié avec Adrian, un étrange garçon fasciné par Nietzsche et la musculation, l'aide pendant un temps. Les arts martiaux lui permettent de sculpter son corps, comme un miroir inversé de celui de Gloria. Mais Corey doit aussi trouver des petits boulots, payer les factures, aider sa mère à s'orienter dans un système de santé sans pitié pour les gens modestes et, surtout, affronter le comportement toxique de son père Leonard. Seul ou presque, dans une Amérique violente et gangrenée par le complotisme, Corey aura fort à faire pour trouver son chemin et devenir l'homme qu'il a envie d'être... Porté par une puissance narrative rare, le deuxième roman d'Atticus Lish, empruntant autant au roman de formation qu'à la chronique sociale, est simplement bouleversant
Durée:10h. 4min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72577
Résumé: En Californie, une adolescente noire est décidée à survivre, coûte que coûte, dans un monde qui se refuse à la protéger. Un premier roman coup de poing.
Durée:5h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70989
Résumé: La vie d’Aris Gatineaux a été forgée par la pauvreté et la condescendance des nantis, c’est naturellement qu’il est devenu illégaliste, clandestin de la lutte armée et terroriste paisible. Chacune de ses actions de guérilla urbaine, chacune de ses paroles militantes, chaque mensonge pour le besoin de la cause révolutionnaire l’arrachent un peu plus à son père, à sa mère, à ses amours, aujourd’hui en friche. La cellule du Chat Noir est la matrice d’Action Illégaliste. Cinq amis d’enfance ont mis le mouvement en branle avant qu’il ne s’essaime. Ils voulaient, disperser leurs idées comme le vent disperse les graines. Leur amitié a été une évidence dès l’école enfantine. Ils étaient bringuebalants, c’est pourquoi ils se sont tant aimés. Ils appellent ça, « la liberté du vertige » en guerre contre un système qui a comme vocation l’anéantissement de la planète, la mort lente des exploités, la mort violente des révoltés. Chargé d’éliminer le PDG d’une multinationale d’agrochimie, confronté à sa nature profonde, Aris questionne l’assassinat.
Durée:5h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74445
Résumé: Chloé parcourt l’Europe en vélo avec son rat Lazare pour échapper à son addiction à l’héroïne. Sur une île grecque, elle rencontre Daoud, un étudiant syrien chassé de son pays par la guerre. Il est en route pour l’Angleterre, où il veut poursuivre ses études. Chloé lui offre une bicyclette volée et l’aide à franchir les frontières qui le séparent de son rêve. Commence alors un long voyage vers le nord, entre nuits à la belle étoile et galères de la rue. Les deux jeunes épris de liberté vivent et s’aiment dans la clandestinité, jusqu’au jour où leur passé les rattrape et leurs idéaux s’entrechoquent.
Durée:5h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73247
Résumé: Anna vend des poulets rôtis sur les marchés pour assurer ­l'essentiel, pour que son fils Léo ne manque de rien. Ou de pas grand-chose. Anna aspire seulement à un peu de tranquillité dans leur mobile-home au bord de l'Atlantique, et Léo à surfer de belles vagues. À vivre libre, tout simplement. Mais quand elle perd son camion-rôtissoire dans un accident, le fragile équilibre est menacé, les dettes et les ennuis s'accumulent. Il faut trouver de l'argent. Il y aurait bien ce « Jeu » dont on parle partout, à la télé, à la radio, auquel Léo incite sa mère à s'inscrire. Gagner les 50.000 euros signifierait la fin de leurs soucis. Pourtant Anna refuse, elle n'est pas prête à vendre son âme dans ce jeu absurde dont la seule règle consiste à toucher une voiture et à ne plus la lâcher. Mais rattrapée par un monde régi par la cupidité et le voyeurisme médiatique, a-t-elle vraiment le choix ? Épopée moderne, histoire d'amour filial et maternel, Les corps solides est surtout un roman sur la dignité d'une femme face au cynisme d'une époque où tout s'achète, même les consciences.
Durée:4h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68308
Résumé: Le roman d'une famille déracinée puis recadrée. Avec comme lambeaux, ses restes de culture, d'habitudes: sa mémoire vivante.
Durée:6h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38882
Résumé: « J’ai dribblé les décorations de Noël installées le long du trottoir, poussé la porte du café des Arts. J’ai déchiré la cellophane du paquet neuf, entamé une première cigarette. C’est peut-être ça le secret de l’endurance : l’habitude. » On m’a posé la question du titre : pourquoi Banana Spleen ? Il fait moins allusion à un dessert qu’à une fameuse pochette de disque du Velvet Underground, créée par Wahrol en 67. C’est le point de départ : un spleen mâtiné de culture pop. L’amour, le désir, la pulsion de mort, la chute, la résilience. Autant d’écueils et de grandeurs dans le parcours d’André Pastrella confronté à une société normée, intransigeante, consommatrice au point d’en absorber l’individu. Restent l’homme et ses passions, sa nécessité de se confronter au réel. Maladroitement, ingénument, aveuglément. Je n’aime pas les adverbes, alors voici un récit de vie sur la soif d’exister.