Contenu

Un acte de gloire

Résumé
412 avant notre ère, au lendemain de la victoire de Syracuse lors des guerres du Péloponnèse. Alors que des milliers de prisonniers athéniens croupissent dans des carrières, deux jeunes potiers sans le sou, Gélon et Lampo, offrent du vin et des olives à qui voudra bien réciter des vers d’Euripide. Parmi les hommesaffamés, les candidats ne manquent pas. Bientôt, naît le projet fou de monter Médée et Les Troyennes au beau milieu de cette prison à ciel ouvert. Mêlant une parfaite connaissance du monde antique au parler savoureux des pubs irlandais, Ferdia Lennon signe un roman à cadre historique résolument moderne, embarquant le lecteur dans une aventure tragi-comique inoubliable.
Durée: 11h. 5min.
Édition: Paris, Buchet-Chastel, 2024
Numéro du livre: 76394
ISBN: 9782283037843

Documents similaires

Lu par:André Jol
Durée:14h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72550
Résumé: Quelle invention merveilleuse que le téléphone portable : 188 grammes de métal, de verre et de plastique enveloppés dans un écrin brillant aux lignes pures, à la fois porte ouverte sur d'autres mondes et arme perfide entre les mains des imprudents. Les Cleverley sont britanniques, célèbres et riches. Ils n'ont aucune conscience de la fragilité de leurs privilèges, alors qu'ils ne sont qu'à un tweet du désastre. George, le père, est un animateur de télévision, - un trésor national (selon sa propre expression) -, sa femme Beverley, une romancière reconnue (pas autant qu'elle ne le souhaiterait), et les enfants, Nelson, Elizabeth et Achille, frôlent tous d'inéluctables catastrophes. Ensemble, ils découvrent les affres de la vie moderne, où les réputations sont détruites en un clin d'oeil, et ils apprennent combien le monde se révèle impitoyable lorsque l'on s'écarte du chemin tout tracé. Avec l'humour unique qui le caractérise, John Boyne dresse un portrait irrésistible de notre époque et de ses travers.
Durée:12h. 37min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:69066
Résumé: Impertinentes, désopilantes, les chroniques de «Myles» ont un succès phénoménal. Elles font le sel de ce vénérable journal de référence un peu guindé, qui souffre, depuis l’indépendance du pays, de son apparentement à l’élite protestante: la venue d’un chroniqueur catholique franc-tireur est un bon calcul. Publiés en «Best of» (l’édition anglaise remonte à 1987), ces textes défient les catégories. Ce ne sont pas des commentaires sur l’actualité ni des billets d’humeur, mais une œuvre littéraire en continu et complètement débridée. Un fourre-tout incroyablement imaginatif proposant des inventions, des services délirants, des considérations mordantes sur l’art, le cinéma et la littérature, des vannes, des parodies. Le chroniqueur prend des postures vaniteuses ou au contraire s’autoflagelle
Durée:7h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36691
Résumé: Après le succès du Troisième Policier, on ne pouvait pas ne, pas rééditer l'autre chef-d'œuvre de Flann O'Brien (1911-1966), pape du " polar métaphysique ", considéré par ses pairs comme " l'écrivain irlandais le plus irlandais de tous les temps ". Impossible, comme toujours chez O'Brien. de résumer l'intrigue de ce livre, où il est bien sûr question d'une mystérieuse enquête pleine de rencontres imprévues (saint Augustin en personne est de la partie). On peut le lire. selon son humeur, comme une chronique un rien déboussolante ou comme " une histoire cohérente à portée de lecture d'une fille de quatorze ans. pourvu qu'elle ait quelques notions de théologie... et qu'elle. Puisse anticiper un dénouement pire que la bombe atomique. "
Durée:5h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70385
Résumé: Maurice Hearne et Charlie Redmond, deux vieux gangsters irlandais, font le guet, de nuit, sur le port d’Algésiras. Ils espèrent retrouver Dilly, la fille de Maurice, disparue depuis trois ans. On la dit en partance pour Tanger, ou peut-être sur le point d’en revenir. De rencontres louches en quiproquos, les deux acolytes se racontent et houspillent leur prochain. Avec une verve incroyable, ils retracent une vie dédiée au crime mais aussi, contre toute attente, à l’amour. Au fil de cette nuit de confessions, le mystère de la disparition de Dilly s’éclaircit peu à peu… Sans jamais se départir de l’humour noir qui fait la marque de Kevin Barry, Dernier bateau pour Tanger sonde la mélancolie du temps qui passe, le poids de la culpabilité et la difficulté à assumer, une vie durant, une existence de sale type.
Durée:14h. 48min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67125
Résumé: 1878, Londres. Trois personnages gravitent autour du Lyceum Theatre : Ellen Terry, la Sarah Bernhardt anglaise; Henry Irving, grand tragédien shakespearien, puis Bram Stoker, administrateur du théâtre et futur auteur de Dracula. Loin d’une légende dorée où tous les pas mènent vers la gloire, la destinée de Bram Stoker se révèle un chemin chaotique mais exaltant. Dans ce livre inventif, Joseph O’Connor utilise toutes les ressources du romanesque pour donner vie au Londres foisonnant de l’époque victorienne. S’appuyant sur des personnages réels – outre Stoker, Irving et Terry ont aussi marqué leur temps –, il efface les frontières entre fiction et réalité. On croise ainsi le sulfureux Oscar Wilde, l’ombre de Jack L’Éventreur, ou encore… celle de Dracula.
Durée:11h. 30min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70691
Résumé: En pleine pandémie de grippe espagnole, l'ancien monde est en train de s'effondrer. A la maternité, des femmes luttent pour qu'un autre voie le jour. 1918. Trois jours à Dublin, ravagé par la guerre et une terrible épidémie. Trois jours aux côtés de Julia Power, infirmière dans un service réservé aux femmes enceintes touchées par la maladie. Partout, la confusion règne, et le gouvernement semble impuissant à protéger sa population. A l'aube de ses 30 ans, alors qu'à l'hôpital on manque de tout, Julia se retrouve seule pour gérer ses patientes en quarantaine. Elle ne dispose que de l'aide d'une jeune orpheline bénévole, Bridie Sweeney, et des rares mais précieux conseils du Dr Kathleen Lynn - membre du Sinn Féin recherchée par la police. Dans une salle exiguë où les âmes comme les corps sont mis à nu, toutes les trois s'acharnent dans leur défi à la mort, tandis que leurs patientes tentent de conserver les forces nécessaires pour donner la vie. Un huis clos intense et fiévreux dont Julia sortira transformée, ébranlée dans ses certitudes et ses repères
Durée:7h. 26min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75412
Résumé: Dans une rue de New York, Simon s’effondre, pris d’une violente crise d’épilepsie. Il n’en avait plus fait depuis près de trente ans. Alors qu’il attend l’opération qui viendra le soulager, Simon comprend que sa propre réparation passe par l’exploration de l’événement qui a marqué sa vie. Le 8 novembre 1987, pendant le Dimanche du souvenir, un attentat de l’IRA faisait onze morts et soixante-trois blessés dans la ville d’Enniskillen. Simon avait quinze ans. Il rêvait de fuir cette Irlande taiseuse, marquée par la violence. De l’autre côté de la frontière, un autre garçon rêvait aussi d’échapper à son destin. L’un deviendra victime, l’autre sera bourreau, mais tous deux porteront en eux la tragédie nord-irlandaise
Durée:8h. 20min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72751
Résumé: Irlande, 1919. Le pays se trouve tiraillé entre les colons britanniques et les indépendantistes. Hannah O'Donovan et sa famille cachent des résistants, au risque d'être découverts par les factions armées du gouvernement, les Black and Tans. La jeune fille s'éprend du chef des rebelles, O'Riada. Cent ans plus tard, Ellen découvre la vie dissimulée de son arrière-grand-tante. Premier roman.
Durée:10h. 38min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:19833
Résumé: Après "Et que le vaste monde poursuive sa course folle", le grand retour de Colum McCann. S'appuyant sur une construction impressionnante d'ingéniosité et de maîtrise, l'auteur bâtit un pont sur l'Atlantique, entre l'Amérique et l'Irlande, du XIXe siècle à nos jours. Mêlant histoire et fiction, une fresque vertigineuse, d'une lancinante beauté. À Dublin, en 1845, Lily Duggan, jeune domestique de dix-sept ans, croise le regard de Frederick Douglass, le Dark Dandy, l'esclave en fuite, le premier à avoir témoigné de l'horreur absolue dans ses Mémoires. Ce jour-là, Lily comprend qu'elle doit changer de vie et embarque pour le Nouveau Monde, bouleversant ainsi son destin et celui de ses descendantes, sur quatre générations. À Dublin encore, cent cinquante ans plus tard, Hannah, son arrière-petite-fille, tente de puiser dans l'histoire de ses ancêtres la force de survivre à la perte et à la solitude.
Durée:19h. 25min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:15305
Résumé: Nous sommes en 1867, à Redemption Falls, ville imaginaire dans une région qui rappelle le Montana, dont le gouverneur est James O'Keeffe. Cet Irlandais condamné pour avoir perpétré des attentats contre la Blanche Albion, envoyé en exil forcé en Tasmanie, se retrouve à New York peu avant la guerre de Sécession. Là, il rencontre une belle et riche héritière, cultivée et taquinant la Muse. Entre Julia et lui, c'est le coup de foudre. Mais la lune de miel est de courte durée...
Durée:2h. 32min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:36065
Résumé: Ils sont deux à la surveiller, à l'interroger pour lui faire dire ce qu'elle n'a pas vu. Ils dressent de son fils un portrait dans lequel elle ne le reconnaît pas et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu'elle refuse. Seule, à l'écart du monde, dans un lieu protégé, elle tente de s'opposer au mythe que les anciens compagnons de son fils sont en train de forger. Lentement, elle extirpe de sa mémoire le souvenir de cet enfant qu'elle a vu changer. En cette époque agitée, prompte aux enthousiasmes comme aux sévères rejets, son fils s'est entouré d'une cour de jeunes fauteurs de trouble infligeant leur morgue et leurs mauvaises manières partout ou ils passent. Peu à peu, ils manipulent le plus charismatique d'entre eux, érigent autour de lui la fable d'un être exceptionnel, capable de rappeler Lazare du monde des morts et de changer l'eau en vin. Et quand, politiquement, le moment est venu d'imposer leur pouvoir, ils abattent leur dernière carte : ils envoient leur jeune chef à la crucifixion et le proclament fils de Dieu. Puis ils traquent ceux qui pourraient s'opposer à leur version de la vérité. Notamment Marie, sa mère. Mais elle, elle a fui devant cette image détestable de son fils, elle n'a pas assisté à son supplice, ne l'a pas recueilli à sa descente de croix. À aucun moment elle n'a souscrit à cette vérité qui n'en est pas une.
Durée:14h. 53min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:14234
Résumé: Le roman s'attache à cinq années de l'existence du romancier Henry James, de 1895 à 1899. Il commence par l'un des événements les plus douloureux de l'existence de James : l'échec retentissant de sa pièce de théâtre, Guy Domville, à Londres en janvier 1895. Lors de la première, les applaudissements des amis de James sont noyés sous les sifflements du public. Dans un théâtre voisin, en revanche, la nouvelle pièce d'Oscar Wilde fait un triomphe. Après ce fiasco, James décide de retourner au roman, mais d'abord il accepte les invitations de quelques-uns de ses amis de la noblesse installés en Irlande, espérant ainsi échapper aux échos de son échec londonien - cette visite permet à Colm Tóibín de s'attarder avec ironie sur les abus de l'occupation anglaise, sujet qui lui tient davantage à coeur qu'à James, peu préoccupé par ses lointaines origines irlandaises. Les quatre années suivantes traitent chacune d'un événement qui ravive la mémoire de James et le contraint à se rappeler quelque incident de son passé : l'épouvantable procès intenté à Oscar Wilde et qui rappelle à James ses propres incertitudes sexuelles ; la mort de sa soeur Alice, esprit caustique ; l'achat d'une maison dans la campagne anglaise où James se voit contraint de renvoyer un couple de serviteurs ; le suicide de son amie de coeur ; un voyage en Italie où il tombe amoureux du sculpteur Henrik Andersen. Enfin, pour conclure, la visite de son frère aîné, le philosophe Williams James, avec lequel James se réconcilie après un long éloignement. Durant ces cinq années, James écrit, entre autres, Ce que savait Maisie, Le Tour d'écrou et Les Ambassadeurs. Tóibín, en un constant mouvement d'oscillation, embrasse à la fois l'intimité de son héros et les instants décisifs qui l'ont amené à créer les situations et les personnages de ses romans - tous inspirés de sa vie privée. Cependant, plus qu'une brillante biographie, Le Maître est l'interrogation passionnée et effrayée d'un artiste face au talent d'un pair. Pour Colm Tóibín, l'apparente froideur de Henry James, le vide émotionnel de son existence tout entière vouée à l'art, pose une question vertigineuse. Pour être un tel génie littéraire, Henry James devait-il nier sa sexualité, refuser tout engagement amoureux, censurer ses émotions, en bref, passer à côté de la vie ? Peut-on penser, comme Henry James, qu'il y a dans l'art quelque chose que jamais une émotion réelle ne saurait atteindre ? Tel est le sujet réel du roman, par-delà l'exploration de l'intimité de Henry James : la place de l'art dans la vie d'un artiste.