Contenu

Au-delà des regards

Résumé
Floretta, un joli prénom qui sent le printemps et les fleurs sauvages, qui rappelle la fraîcheur de l’aube ou la vêprée crépusculaire. Donner ce prénom à un enfant, c’est lui promettre un avenir radieux, le doter d’une aérienne insouciance, un peu comme celle des fleurs qui, année après année, s’épanouissent au gré des cycles de la nature. La petite Floretta, à peine éclose à la vie, n’a pas pu goûter à tous les augures de son gracieux prénom. Un matin où elle gigotait joyeusement au fond de son berceau, une boule de feu en folie s’est jetée sur son visage innocent, mettant fin, en quelques secondes, à l’espérance d’une existence sereine. Depuis lors, Floretta n’a cessé de faire face à la douleur, à l’adversité et à des regards malveillants. Mais elle a tracé son chemin envers et contre tout pour faire en sorte que les larmes ne soient pas ses seules compagnes. Sa volonté, son désir d’exister et sa détermination l’ont accompagnée dans un combat de chaque instant. Cruelle, la vie lui a joué beaucoup de mauvais tours, comme si elle s’acharnait sur les plus déchirés. Pourtant un jour, le chemin de Floretta a croisé celui d’un homme d’exception qui, peu après leur rencontre, lui a déclaré son amour en lui murmurant tendrement : « Ma fleur ». Ca rimait avec bonheur. [Par Emmanuelle de Riedmatten]
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Mots-clés: Résilience
Durée: 4h. 50min.
Édition: Vevey, Ed. de l'Aire, 2017
Numéro du livre: 36952
ISBN: 9782940586776

Documents similaires

Durée:6h. 46min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:10991
Résumé: Le thème abordé ici est celui de la Résilience : cette capacité que l'on a à vivre ou survivre en dépit des obstacles. Borys Cyrulnik nous démontre ici, à partir de l'étude de plusieurs cas cliniques, que c'est dans cette difficulté que l'être humain progresse et se construit. Un livre écrit dans un langage simple, avec tendresse et parfois même avec humour.
Durée:7h. 16min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:13494
Résumé: Ceux qui surmontent un traumatisme éprouvent souvent une impression de sursis qui démultiplie le goût du bonheur et le plaisir de vivre ce qui reste encore possible. Olga a subi une blessure physique et psychique grave à l'âge de 18 ans. Elle a tout juste commencé de vivre que déjà il lui faut apprendre une autre manière d'être au monde. En puisant dans ses ressources intellectuelles et physiques, elle a utilisé ce que son entourage lui proposait afin de devenir une autre. L'homme qu'elle a épousé a conjugué sa manière d'aimer avec cette femme particulière. Et l'enfant qui naîtra de cette union devra s'attacher à ces parents singuliers dont il recevra un héritage psychique hors du commun.
Durée:6h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67598
Résumé: Malgré l’aisance financière de sa famille, Myriam ne connaît jamais le confort et la douceur de vivre. Rescapée d’une enfance dévastée, opérée à cœur ouvert, son parcours est jalonné d’épreuves et de douleurs, mais aussi d’une force inébranlable. Révoltée, elle se reconstruit seule, à la force de ses tripes. Sans un sou, sans famille et sans toit, elle se bat pour ne pas capituler. À ses quinze ans, on lui diagnostique une maladie grave, le syndrome d’Ehlers-Danlos. En raison de sa pathologie, un médecin lui annonce qu’elle ne pourra jamais courir. Elle ne se résigne pas. Quelques années plus tard, Myriam traverse ainsi les Alpes en courant, participe à de nombreuses compétitions, part découvrir le monde en stop, et pousse pour la première fois de sa vie la porte d’un club de boxe. En apprenant à esquiver et à donner des coups, elle guérit de ceux qu’elle a reçus, se libère de sa rage et se découvre des ressources insoupçonnées. Myriam est une miraculée. Cette jeune femme montre que l’on peut transcender la souffrance et puiser en soi le courage pour aller de l’avant, malgré les aléas de l’existence. Son message est aussi un modèle de pardon, de résilience et de paix.
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36208
Résumé: Leçons de grec est le roman de la grâce retrouvée. Au coeur du livre, une femme et un homme. Elle a perdu sa voix, lui perd peu à peu la vue. Les blessures de ces personnages s'enracinent dans leur jeunesse et les ont coupés du monde. A la faveur d'un incident, ils se rapprochent et, lentement, retrouvent le goût d'aller vers l'autre, le goût de communiquer. Plus loin que la résilience, une ode magnifique à la reconstruction des êtres par la plus célèbre des romancières coréennes, Han Kang. Han Kang est née en 1970 à Gwangju, en Corée du Sud. Elle enseigne actuellement dans le département de Creative writing du Seoul Institute of Arts. Traduite dans le monde entier, plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma.
Lu par:Henri Duboule
Durée:8h. 7min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:12272
Résumé: Comment les traumatismes de l'enfance influencent l'adulte qui tisse de nouveaux liens affectifs et sociaux. Et comment l'appétence sexuelle à l'adolescence constitue un moment sensible dans l'évolution de la réparation de soi.
Lu par:Manon
Durée:2h. 40min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:34700
Résumé: Dans une tonalité intimiste et poignante, avec son expertise de médecin, Patrick Pelloux cherche une voie de reconstruction, avec une volonté acharnée de comprendre et de nous transmettre un chemin vers de nouveaux appuis. De la bienveillance à la capacité de vivre avec ses souvenirs, ce livre est une méthode pour réenchanter une vie brisée.
Durée:5h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72902
Résumé: Après avoir révélé qu'il était un enfant battu dans son ouvrage Je suis né à 17 ans..., l'animateur de télévision, devenu ambassadeur auprès de l'Unicef pour la protection de l'enfance, relate cette fois le chemin de résilience qu'il a parcouru ainsi que les étapes par lesquelles il est passé pour se reconstruire, faites de gouffres et de vertiges mais aussi de joies.
Lu par:Emilie Berger
Durée:4h. 58min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68509
Résumé: Le livre Platzpitzbaby, publié par les éditions Wörterseh, a été accueilli avec enthousiasme lors de sa sortie en 2013 et devint un best-seller outre-Sarine. Le destin touchant d’une jeune fille vivant avec sa mère toxicomane et qui accédera à une vie meilleure à force de volonté et de courage, a ému plus de 40'000 lecteurs. Nous sommes ravis de publier «Les enfants du Platzspitz» en français à l’occasion de la sortie du film éponyme dans les salles de cinéma romandes.
Durée:1h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68458
Résumé: Dans ce roman, un journal de fin du monde sur les bords du Doubs, Julie Guinand transpose en toute sobriété le thème universel de la reconstruction de soi après une rupture, avec une belle inventivité et un humour salvateur.
Lu par:Anne Tardy
Durée:2h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70314
Résumé: Un trauma dans l’enfance, une petite fille abusée et la trace en elle indélébile qui l’empêche d’être une femme, d’être tout simplement heureuse. Peut-on survivre sans dommages à de telles violences ? L’oubli est impossible. Comment réparer ? Car c’est bien de réparation qu’il s’agit dans ce court et intense roman d’Hélène Veyssier. Bien sûr il faudra du temps et il y aura de la souffrance, mais Camille, devenue femme, trouvera le chemin de l’apaisement. Il suffira d’une rencontre, improbable, de l’évidence et de la force d’un amour, pour que la résilience se fasse. Il y aura aussi le souvenir apaisant d’un jardin et d’une maison d’enfance, la force maléfique d’un visage sur un tableau découvert par hasard, l’histoire tourmentée d’un peintre héritier du mouvement des Macchiaioli, groupe de jeunes artistes italiens révoltés dans les années 1860 considérés comme les précurseurs des impressionnistes, l’amour d’un frère. Il faudra tout cela pour que Camille trouve enfin le chemin de la réparation.
Durée:7h. 51min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:39175
Résumé: Nous vivons quotidiennement de nombreuses situations dont certaines s'avèrent difficiles à accepter, ce qui, hélas, génère des conflits, des malaises ou des insatisfactions. Cet ouvrage fait le point sur les fondements de l'amour inconditionnel et de l'acceptation. Grâce à de nombreux outils et à l'aide d'histoires vécues, ce livre vous amènera à mieux vivre ces situations dans votre propre vie et, surtout, à les prévenir. Il porte un accent particulier sur l'acceptation de la maladie (pour soi et les autres), la mort (la sienne et celle des autres), la vieillesse, la perte, les choix faits par les proches, l'apparence physique, les faiblesses et les blessures. En somme, il vous apprendra à accepter ce qui peut paraître inacceptable. En suivant l'évolution des personnages, vous découvrirez les bienfaits extraordinaires qui résultent du grand pouvoir de l'amour véritable et de l'acceptation. Vous pourrez également faire la différence entre ACCEPTER, SE SOUMETTRE et COMPRENDRE et reconnaître les différentes facettes de l'amour à travers l'amour filial, fraternel, parental, intime, amical, possessif, passionnel et inconditionne.
Durée:1h. 23min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:68705
Résumé: "La résilience par le sport, c'est la métamorphose du handicap auquel on ne se soumet pas, et qui nous conduit ainsi à la réparation narcissique. Au concept de "morale sportive", je préfère celui d'empathie, dans lequel je me représente le monde de l'autre. Même sans loi, quelque chose m'empêche. Dans le sport, c'est le règlement qui freine, et non le sujet lui-même. L'empathie est plus morale que le sport. J'aime le sport de "petit niveau" parce qu'il socialise, il moralise, il produit une relation humaine, et fait naître une épopée". Par le prisme du sport, qu'il a pratiqué jeune adulte, Boris Cyrulnik nous entretient de la "condition humaine", avec la bienveillance qui le caractérise. Phénomène social majeur du XXe siècle, le sport constitue à ses yeux un magnifique terrain de reconstruction. Le concept de résilience, qu'il a fait connaitre, trouve dans le sport une application exemplaire. Son approche anthropologique le conduit aussi a former l'hypothèse de la naissance des conventions de jeux dès l'avènement de la conscience de l'autre chez l'enfant, et du plaisir qui jaillira de se mesurer à lui. Ainsi, ce "protosport" de l'homo ludens s'enracinerait dans l'être en devenir dès les premiers temps de l'humanité.