Contenu

J'ai péché, péché dans le plaisir

Résumé
Téhéran, 1955. A la suite d’une lecture de ses poèmes, le regard de Forough Farrokhzad (1934-1967), égérie des milieux littéraires iraniens qui n’a que vingt ans, est accroché par celui d’un jeune homme. Elle s’apprête à repousser les avances de Cyrus, ou la Tortue, comme elle le surnomme, et ignore qu’il va bouleverser son existence. Erudit, francophile, Cyrus lui traduit en persan les poèmes de Pierre Louÿs tout en lui racontant la vie du poète et celle de son grand amour, Marie de Régnier. A travers celle de Marie, Forough entrevoit la vie dont elle aurait rêvé. Grâcieuse, intelligente, perverse, la fille du grand poète José-Maria de Heredia est une des reines de la très libre Belle Epoque, tout Paris se l’arrache. Elle collectionne amants et maîtresses, publie sans cesse et s’amuse dans les salons les plus prestigieux. La poétesse iranienne, elle, mariée à 16 ans à un artiste sans fantaisie, est bridée par sa famille, son militaire de père et les mœurs de son pays. Tout le monde s’épie, tout se sait. Mais Forough ne sait qu’être libre et provoque scandale sur scandale au fil de la parution de ses recueils. Elle célèbre la chair, la vie, l’émancipation et ne se renie pas. Toute son existence, Forough cheminera avec l’histoire de Marie de Régnier et de Pierre Louÿs au cœur, au point de venir à Paris avec Cyrus, sur les traces des deux amants et de leur cohorte d’amis, Claude Debussy, Marcel Proust, Léon Blum, Liane de Pougy et Nathalie Clifford-Barney. Sa mort tragique, à 32 ans, mettra un terme à son œuvre d’une immense intensité, qui en fait sans aucun doute la plus grande poétesse de l’Iran contemporain. Dans ce roman puissant et subtil, au rythme effréné, Abnousse Shalmani met en regard les vies extraordinaires de ces deux écrivaines qui firent toujours le choix de la passion, amoureuse, poétique ou purement sensuelle, au risque de s’en brûler les doigts. Une ode très contemporaine à la liberté artistique et à celles qui ne renoncent jamais, en Occident comme en Orient.
Durée: 4h. 45min.
Édition: Paris, Grasset, 2024
Numéro du livre: 75978
ISBN: 9782246815457

Documents similaires

Durée:9h. 12min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74796
Résumé: Rome, années 1950. Le jour où Valeria Cossati entre chez un buraliste pour acheter des cigarettes à son mari, elle ne se doute pas qu’elle en ressortira avec un cahier qui changera sa vie. Ce petit carnet noir, dissimulé à sa famille, accueille ses confidences. Elle y livre ses réflexions, scrute son quotidien, s’offre un temps d’introspection qu’elle ne s’était jamais autorisé jusqu’alors. Peu à peu, il devient l’outil d’émancipation d’une femme de la classe moyenne prise au piège des conventions, étouffée par son sens du devoir envers son mari et ses enfants. Testant les limites sans parvenir tout à fait à les dépasser, Valeria remet en question les règles qui régissaient son monde. Émouvante chronique intime dans l’Italie de l’après-guerre, Le cahier interdit reflète la soif de liberté de toute une génération. En interrogeant le pouvoir de l’écriture, Alba de Céspedes dépeint avec finesse et sensibilité la discrète audace d’une femme dans une société en mutation.
Lu par:André Jol
Durée:9h. 33min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68034
Résumé: « Six pouces de neige sur vingt pieds de lave », a-t-on dit de moi, et non sans justesse, écrivait Marie de Flavigny, comtesse d’Agoult (1805-1876), surtout connue pour avoir été la compagne de Franz Liszt durant 9 ans. Pour cela, elle quitta du jour au lendemain son mari et ses filles pour vivre librement sa passion amoureuse avec le pianiste et compositeur le plus adulé de son époque. Le couple – non marié – eut trois enfants dont Cosima, la future épouse de Wagner. Ces Souvenirs (le premier de ses écrits autobiographiques) décrivent son enfance, son adolescence et sa vie de jeune épouse et mère de famille, avec une foule d’anecdotes, de détails très vivants. Fine observatrice de la l’aristocratie et de son mode de vie finissant, elle jette un regard souvent ironique sur les mœurs de l’époque.
Durée:11h. 51min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66958
Résumé: Une petite fille de dix ans, contrainte de porter le voile à Téhéran, se révolte en se dénudant. Dans l'atmosphère absurde propre aux révolutions, elle fait l'apprentissage de la liberté, épaulée par son père. Puis, c'est la guerre et l'exil à Paris. Alors qu'elle pensait les barbus et les corbeaux cantonnés à son pays de naissance, elle les retrouve dans les rues, à l'école, dans le métro. La révolte n'est pas finie, l'indépendance n'est pas totale. C'est alors qu'elle rencontre le marquis de Sade. Enfin, la petite fille devenue femme peut brûler son foulard et affirmer, sans peur, sa liberté. Récit intime tout autant que politique, Khomeiny, Sade et moi peut se lire comme l'histoire du corps féminin aux prises avec ses contradicteurs. De la Révolution iranienne à Mohamed Merah, en passant par Les Versets Sataniques et Madonna, les grandes courtisanes et les printemps arabes, le récit - narration de faits inventés et réels - alterne les anecdotes intimes et les événements sociaux-politiques, avec humour et enthousiasme, pour offrir un autre regard d'exilé sur la France.
Durée:4h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20042
Résumé: Elle était « l'appât 455 », la plus célèbre prisonnière d'une impitoyable République théologique. Lui, un des colonels les plus proches du Commandeur suprême. Lorsqu'ils se retrouvent, des années plus tard, loin de leur pays, une relation étrange et ambiguë se noue entre eux. Leur passé resurgit, mais aussi la violence perverse du système dictatorial dans lequel ils ont vécu et la passion amoureuse qui les a conduits à l'exil.
Durée:4h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70743
Résumé: Petit-fils du célèbre poète et critique Reza Qouli Khan Hedayat, Sadegh naquit à Téhéran le 17 février 1903. Il n'y a que peu à dire de sa vie extérieure. Son indépendance intellectuelle, sa modestie, sa pureté d'âme lui ont fait choisir en effet l'existence effacée et les souffrances d'un être d'élite qui se refuse aux compromis. Sa grande douceur de cœur, un esprit toujours prompt à saisir le ridicule des choses, son indulgence aussi pour ceux qu'il aimait, tempéraient seuls son mépris de ce monde. Formé à la lecture des maîtres modernes de l'Europe, mais également pénétré d'un profond amour pour le folklore et les traditions de sa patrie, S. Hedayat a cherché son inspiration auprès du peuple de l'Iran. Cependant, la passion avec laquelle l'écrivain s'est penché sur les religions de la Perse antique et sur les superstitions et les pratiques de magie populaire qui en dérivent, a éveillé aussi chez lui le goût de l'insolite et, bien souvent, il écarte les étroites barrières de la réalité, pour laisser le merveilleux envahir la vie de ses personnages : l'action d'un roman comme La Chouette aveugle se situe très loin de l'espace et du temps ordinaires. Comme les plus grands poètes de sa race - on songe à Omar Khayam, le seul, d'ailleurs, qu'il aimait - S. Hédayat est un pessimiste. C'est un regard désespéré qu'il promène sur le monde. Cet univers aux lois impénétrables, mais absurdes et cruelles, s'il entr'ouvre parfois devant nous ses cercles les plus fantastiques, loin de nous offrir alors la promesse d'une destinée meilleure au-delà de l'existence terrestre, nous apparaît toujours baigné de la même sinistre lumière. Rien à espérer de cette vie, rien non plus d'une autre. Telle est l'obsession que l'on retrouve à chaque ligne de La Chouette aveugle.
Durée:12h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65500
Résumé: Forough Farrokhzad a grandi à Téhéran dans les années 1930, au sein d'une famille de sept enfants. Dans la maison règne une discipline de fer, et les enfants n'appellent pas leur père "papa", mais "Colonel". Très tôt, Forough manifeste un vif intérêt pour la poésie persane et dévore les recueils que ses frères étudient, eux qui ont la chance d'aller à l'école. A l'âge de seize ans, Forough épouse son amour de jeunesse, Parviz, sur décision de son père qui tient à éviter un scandale. Mais alors que beaucoup de jeunes filles n'ont pas la chance de choisir leur mari, Forough ne tarde pas à déchanter : l'homme qu'elle a épousé n'est pas exactement celui qu'elle imaginait. Alors elle se remet à écrire et entre ses vers se devine quelqu'un qui ne fait pas semblant de vivre. Une femme, une vraie. Et même une poétesse. Une qui, sans même s'en rendre compte, va révolutionner la scène littéraire iranienne en écrivant sur le sentiment amoureux, le désir et l'amour charnel, des thèmes traditionnels de la poésie persane, mais qui, venant d'une femme, vont provoquer un séisme sans précédent dans la société iranienne et vaudront à Forough Farrokhzad une réputation sulfureuse. Le portrait émouvant d'une femme qui n'a reculé devant rien pour chanter la beauté du désir féminin.
Durée:3h. 53min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35147
Résumé: Depuis le ventre de sa mère, Maryam vit de front les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, sa mère et elle rejoignent le père en exil à Paris. A travers les souvenirs de ses premières années, Maryam raconte l'abandon du pays, l'éloignement de sa famille, la perte de ses jouets donnés aux enfants pauvres de Téhéran sous l'injonction de ses parents communistes, l'effacement progressif du persan sans cesse en opposition avec le français, qu'elle va tour à tour rejeter, puis adopter frénétiquement, au point de laisser enterrée de longues années sa langue natale. Maryam Madjidi raconte avec humour et tendresse les racines comme fardeau, comme rempart, comme moyen de socialisation, et même comme arme de séduction massive.
Durée:11h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35523
Résumé: Récit de la relation entre Zelda et l'écrivain F. Scott Fitzgerald. Jeune fille du Sud, Zelda brave les conventions pour épouser ce jeune artiste rencontré lors d'un bal. Petit à petit, ce dernier la délaisse, sombre dans l'alcoolisme, publie les oeuvres de la jeune femme sous son propre nom et l'empêche de se consacrer à la danse, sa passion de toujours. Internée, elle continue à créer. ©Electre 2017
Lu par:Manon
Durée:33h. 25min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:35682
Résumé: Romancier, biographe, essayiste, C. Arnaud a pratiqué l'art du portrait sous diverses formes. Il présente ici un recueil de quelque 500 portraits de personnages ayant existé (de Saint Louis à Mao) ou qui ont été inventés (du Gargantua de Rabelais à la Léa de Colette). Il les a réunis par genre (autoportrait, portrait historique, portrait à clef...) et les introduit dans leur contexte littéraire. ©Electre 2017
Durée:3h. 8min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:66523
Résumé: Orpheline de père à quatre ans, élevée d'abord par sa mère puis par sa grand-mère paternelle, cahotée entre ces deux femmes que tout oppose, Aurore Dupin, qui sait lire très vite, rédige de petits billets qu'elle adresse à sa mère, à son aïeule, à ses camarades de jeux. Puis, elle prend l'habitude de noter au jour le jour les menus évènements de son existence et les émotions qu'elle ressent. Au couvent, on la surnomme Calepin à cause du petit carnet dont elle ne se sépare pas. Elle compose deux romans que ses condisciples trouvent très ennuyeux et qu'elle jette au feu. Toutefois, elle constate qu'elle écrit vite, facilement, sans fatigue, et le besoin de s'exprimer par l'écriture devient une passion : elle décide qu'elle sera écrivain. Après un roman rédigé à quatre mains avec son amant Jules Sandeau et signé J. Sand, elle écrit seule Indiana et choisit le pseudonyme de George Sand. Le succès de la publication l'encourage ; elle ne cessera plus d'écrire. Une vocation née très tôt, qui s'affirme au cours de son enfance et de son adolescence, jusqu'à faire dire à Victor Hugo qu'elle est le plus grand écrivain du siècle.
Lu par:Noëlle Gahon
Durée:2h. 1min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:72474
Résumé: 24 nouvelles dans un format court, percutant et incisif, par 24 autrices contemporaines. Chaque nouvelle s'inspire d'un moment marquant et emblématique, tiré d'un fait divers récent et ayant pour protagoniste des femmes anonymes. Actes de résistance, moments héroïques ou incidents banals, violence et joie... 24 manières d'évoquer le quotidien des femmes à travers le prisme d'histoires vécues. Des témoignages forts, qui appellent à l'insoumission et à la liberté.
Durée:9h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75388
Résumé: Plus d'un an a passé depuis que Marjan, Bahar et Layla, les trois soeurs Aminpour de Une Soupe à la grenade, ont trouvé refuge dans le petit village irlandais de Ballinacroagh et ouvert le Babylon Café. Mais lorsqu'une jeune fille est retrouvée sur le rivage, le monde des trois soeurs bascule de nouveau. La jeune fille porte au ventre les séquelles d'une tentative d'avortement clandestin auquel elle survit miraculeusement. Mais les trois soeurs doivent aussi faire face à leurs propres transformations : Marjan tombe amoureuse d'un jeune écrivain, Bahar découvre la foi, Layla s'épanouit dans la sexualité.