Contenu

La colère et l'oubli: les démocraties face au jihadisme européen

Résumé
D’où vient le jihadisme ? Où va-t-il ? Depuis l’effondrement de Daech en Syrie, ces interrogations semblent avoir disparu du débat public. Certes, les affaires qui émaillent tragiquement l’actualité rappellent que le sujet du terrorisme islamiste est loin d’être réglé. Mais en dehors des attentats, il est urgent de comprendre ce qui a permis au jihadisme de devenir, en l’espace d’une génération, un enjeu politique, sociétal et démocratique de premier plan. Hugo Micheron retrace avec précision ce qu’est le jihadisme depuis 1989, au-delà de la simple menace sécuritaire et du seul cas de la France. Il propose la première histoire du jihadisme européen, un phénomène d’abord ignoré, dont les transformations sont passées inaperçues et dont les implications sont considérables pour les équilibres actuels et futurs des démocraties européennes.
Durée: 15h. 30min.
Édition: Paris, Gallimard, 2023
Numéro du livre: 75453
ISBN: 9782072980725
CDU: 302

Documents similaires

Durée:4h. 9min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:69162
Résumé: Christophe Naudin est le coauteur de Charles Martel et la bataille de Poitiers. De l'histoire au mythe identitaire (Libertalia, 2015). Enseignant dans le second degré, il était au Bataclan le 13 novembre 2015. Il a assisté au concert du groupe Eagles of Metal le soir de l'attaque terroriste. Il y a perdu l'un de ses proches amis. Rescapé, il a rédigé un journal. Ce livre reproduit ce journal poignant, accompagné d'une forte postface contextualisante.
Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:36470
Résumé: Après plusieurs mois d'observation clinique auprès d'une cinquantaine de jeunes radicalisés, le psychiatre dresse leur portrait et tente de comprendre, à travers eux, les causes ethnologiques, historiques et psychologiques qui poussent les individus vers l'enrôlement et l'intégrisme.
Durée:5h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66284
Résumé: Une fiction bouleversante qui met en scène un adolescent de la banlieue parisienne, pris dans la tourmente de la violence, récupéré par la mouvance terroriste en Algérie, puis exilé en Europe sous un faux nom, qui décide finalement de trahir le djihad pour sauver des innocents, et dont la cavale au sud de la France s'achève sur une note d'espoir ; car quand la conscience émerge enfin rien n'est perdu. " Mon vrai nom est Nissam mais j'ai commencé à le perdre quand maman a sauté par la fenêtre de notre tour parce que j'avais tué par accident un chrétien roumi de Montreuil. Je suis monté dans un bateau et j'ai traversé en clandestin l'océan algérien. J'ai vécu dans le zoo abandonné du Hamma d'Alger avec le vieux Baba saha qui est muet et l'ours Natacha qui est aveugle. Au Djebel Koukou, je suis devenu un enfant terroriste et les moudjahidines m'ont appelé Tom algéri parce que je lisais des Tom et Jerry. Ensuite j'ai été une cellule dormante et j'ai eu d'autres noms comme Tomi Botezariu, Pessoa et Tom Mathieu. J'ai habité dans une ambassade de Suisse, aux Pâquis de Genève, sous un pont, dans un wagon, une résidence pour le grand âge, un couvent, une maison déchirée au bout de la piste de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle et puis dans une grotte de la préhistoire. J'ai trahi le djihad islamique parce que j'ai sauvé des gens pendant les attentats. Alors je me suis caché dans les yeux de Livia. Elle vit dans un fauteuil roulant et elle chante comme Edith Piaf. C'est une étoile ".
Durée:6h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66857
Résumé: Le nouveau roman d’Edna O’Brien laisse pantois. S’inspirant de l’histoire des lycéennes enlevées par Boko Haram en 2014, l’auteure irlandaise se glisse dans la peau d’une adolescente nigériane. Girl bouleverse par son rythme et sa fureur à dire, à son extrême, le destin des femmes bafouées. Dans son obstination à s’en sortir et son inaltérable foi en la vie face à l’horreur, l’héroïne de ce roman magistral s’inscrit dans la lignée des figures féminines nourries par l’expérience de la jeune Edna O’Brien, mise au ban de son pays pour délit de liberté alors qu’elle avait à peine trente ans.
Durée:5h. 54min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65475
Résumé: " Populisme ", " néolibéralisme ", " nationalisme " : les mots se bousculent et pourtant l'insatisfaction demeure. Pour décrire ce qui nous arrive, nous ne manquons pas de savoirs. La crise de la démocratie fait l'objet de diagnostics récurrents. Mais c'est la stupeur qui domine, comme si la nouveauté du présent contribuait encore à accroître l'inquiétude. Et si cette nouveauté tant de fois mise en avant était un obstacle à la compréhension ? Ce livre décrit la rencontre entre un philosophe inquiet du présent politique et l'année 1938. Tombé presque par hasard sur la presse française de 1938, l'auteur est allé de surprise en surprise. Au-delà de ce qui est bien connu (les accords de Munich et la supposée " faiblesse des démocraties "), il a découvert des faits, mais aussi une langue, une logique et des obsessions étrangement parallèles à ce que nous vivons. L'abandon de la politique de Front populaire, une demande insatiable d'autorité, les appels de plus en plus incantatoires à la démocratie contre la montée des nationalismes, une immense fatigue à l'égard du droit et de la justice : l'auteur a vu dans ce passé une image de notre présent. Ce livre ne raconte pas l'histoire de l'avant-guerre, il n'entonne pas non plus le couplet attendu du " retour des années 30 ". Il fait le récit d'un trouble : pourquoi 1938 nous éclaire-t-il tant sur 2018 ? Non sur les événements, bien sûr, mais sur une manière de les interpréter systématiquement dans le sens du pire. " Récidive ", c'est le nom d'une errance dans un passé que l'auteur croyait clôt. C'est aussi le risque d'une nouvelle défaite.
Durée:1h. 11min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:17336
Résumé:
Durée:11h. 15min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36034
Résumé: Il n'existe pas de synthèse récente en langue française sur la prodigieuse destinée de la famille Rothschild. Cet ouvrage raconte, pour le grand public et à la manière d'une saga, l'histoire de la dynastie en partant de ses lointaines origines au cœur du ghetto de Francfort jusqu'à nos jours. Il évoque non seulement l'histoire de la branche française mais aussi celle de toutes les autres (anglaise, allemande, autrichienne et italienne).Au fil des pages, on croise Mayer Amschel, l'étonnant fondateur de la dynastie, parcourant les routes d'Allemagne à la fin du XVIIIe siècle, Nathan, le chef de la famille anglaise, menant une bataille acharnée contre Napoléon Ier, James, au train de vie princier et à la vaste influence, mais aussi Edmond, l'un des pionniers du sionisme, Louis Nathaniel, emprisonné par Himmler et expulsé d'Autriche, Victor, homme de gauche, espion au service de Sa Majesté et, peut-être également, des Soviétiques… De nombreuses femmes comme Betty, la femme de James, Charlotte, peintre et collectionneuse, Miriam, ethnologue de réputation mondiale, ou bien encore Noémie, qui créa de toutes pièces la station de Megève.À travers la multitude des personnages et des événements, mais aussi de leur mode de vie, de leurs passions, des demeures qu'ils firent construire et des réceptions fastueuses qu'ils donnèrent, ce sont les mille et une facettes d'une dynastie ayant conquis très tôt le monde et dont l'influence ne s'est jamais démentie, que ce livre raconte.Le dernier ouvrage publié en France, La Dynastie Rothschild, de HerbertLottman, a été édité en 1995.
Durée:37h. 20min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67803
Résumé: Après l’accumulation d’horreurs de la première moitié du XXe siècle qui avaient conduit « l’Europe en enfer », les années 1950 à 2018 apportèrent la paix et une prospérité relative à la majeure partie de l’Europe. D’immenses progrès économiques transformèrent le continent. Le souvenir des guerres mondiales s’éloigna peu à peu, même si leur ombre a continué de planer sur les esprits. L’Europe était désormais un continent divisé, vivant sous une menace nucléaire, qui prit parfois des contours terrifiants. Ses habitants perdirent la maîtrise de leur destin, dicté par la guerre froide qui opposait les États-Unis et l’URSS, et se trouvèrent « précipités » dans une série de crises qui menaçaient de les faire basculer dans la catastrophe. Il y eut des succès éclatants : la dissolution du bloc soviétique, la disparition des dictatures et la réunification de l’Allemagne. L’accélération de la mondialisation, la dérégulation financière, la naissance d’un monde multipolaire, la révolution des technologies de l’information ont produit de nouvelles fragilités. L’enchevêtrement de crises qui ont suivi 2008 a été l’avertissement le plus clair adressé aux Européens : la paix et la stabilité ne sont aucunement garanties et le continent pourrait bien connaître de nouvelles fractures. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère d’incertitudes.
Durée:10h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71219
Résumé: Une histoire d’amour dans un des lieux les plus outragés de la planète par l’intolérance religieuse, la guerre perpétuelle, la tyrannie meurtrière : le Proche-Orient. Tout commence quand se présente, à la frontière entre Turquie et Syrie, un étrange candidat au Jihâd, français et converti, du nom de Tammouz. Qui est-il, cet avatar du diable, aimé des chats et fâché avec son Patron? Parti à la recherche de la femme qu’il a follement aimée , il rencontre sur sa route Zayélé, adepte d’une vieille religion minoritaire, mais aussi Adams, pilote de drone, engagé avec le Kurde Ferhat dans les forces démocratiques syriennes qui se battent contre Daesch, ou encore Houda et Yassir, l’apprentie artiste et son amant, tous les deux en fuite… Des personnages authentiques, attachants et surprenants qui, dans une Syrie devenue folle, devront choisir entre conscience et survie. Confronté aux violences qui secouent la Syrie, Anouar Benmalek n’a peur de rien et, d’une plume acérée, nous livre, avec L’Amour au temps des scélérats, un grand roman d’amour et d’aventure, intense, efficace, tragique, drôle et universel.
Lu par:Monique Gay
Durée:5h. 10min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70689
Résumé: L'héroïsme des bataillons de combattantes kurdes contre Daech attendait son grand roman. Le voici. Une journaliste occidentale croit pouvoir enquêter impunément sur le destin magnifique de deux figures légendaires, Tékochine et Gulistan, afin de raconter la pureté de leur cause, l'inflexibilité de leur lutte, les circonstances exceptionnelles de leur mort dans les décombres d'une ville assiégée de l'ancienne Mésopotamie. Mais accéder au premier cercle des dirigeants clandestins de cette guerre-là se mérite, et peut-être ne peut-on révéler la vérité qui se cache derrière tant de récits lacunaires et contradictoires qu'en se perdant à son tour : son enquête devient peu à peu parcours initiatique, remontée du fleuve du souvenir, hymne à une liberté dont nous avons perdu le sens en cessant d'être prêts à en payer le prix. Dans un paysage de sable et de lumière, S'il n'en reste qu'une est l'histoire de ces femmes confrontées à ce qu'il peut y avoir d'incandescent dans la condition humaine.
Durée:11h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66302
Résumé: Surnommée « l’île du bout du monde », Jura a longtemps été la plus isolée des Hébrides écossaises. C’est sur ce bout de terre inaccessible que le journaliste François Saint-Réal est venu chercher refuge, après avoir été confronté, des banlieues françaises au champ de bataille d’Alep, aux hommes qui désignent l’Occident matérialiste comme leur pire ennemi, jusqu’à éprouver une étrange fascination pour leur combat. Est-ce un hasard si George Orwell choisit cette lande sauvage pour écrire 1984, dénonçant un système d’oppression plus vivace que jamais ? Traqué par les services secrets qui le soupçonnent de sympathies islamistes, François Saint-Réal va devoir composer avec ses engagements, réviser ses idéaux et résoudre ses contradictions. Un roman d’une troublante actualité, où Bruno de Cessole livre une réflexion intempestive sur l’Histoire, sur l’engagement et sur le cynisme de nos sociétés contemporaines.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:15h. 47min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:72663
Résumé: Récapitulatif des vingt années écoulées depuis l'attentat du World Trade Center et la déclaration de guerre du président George W. Bush contre le terrorisme. Arguant que la situation géopolitique à ce sujet représente une impasse après deux décennies de lutte stratégique, les deux chercheurs passent en revue l'évolution de la menace terroriste et des mesures prises à son encontre.